publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ablation du sein......... comment l'avez vous vécue ???

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ablation du sein......... comment l'avez vous vécue ???



    Bonjour à toutes,

    Je fais de la chimio, et rayons prévus pendant 7 semaines.

    Depuis la découverte de Rantanplan je sais que l'ablation du sein malade est inévitable. Mais je voyais ça loin, loin, très loin.......

    L'oncolo m'indique hier qu'il pense que les rayons seront plus efficaces si on m'opérait avant.......... du genre, bientôt avant Juillet.

    C'est quelque chose que j'avais enfoui profondément en moi, pas envie d'y penser. Du coup, toutes mes craintes, mes peurs sont revenues d'un bloc.

    Avez vous vécu cette "mutilation", c'est comme ça que je la vois. D'ores et déjà je suis prévenue que la reconstruction n'interviendra pas avant 1 à 3 ans... cela me semble "une autre vie"......

    D'avance merci de vos témoignages....

    L.


  • :-/



    Perso, je l'ai vécu comme ... une mutilation
    C'est tout récent encore, 15 octobre 2010, 6 mois.
    Pas de traitement, c'était un choix, difficile à faire, mais le chirurgien m'a dit que c'était mieux pour éviter la récidive, vu que c'était un cancer infiltrant haut grade d'autres cancers in situ dans microcalcifications très étendues.
    Mon conjoint m'a demandé : "tu préfères être en vie avec 1 sein ou morte avec les 2 ?". Evidemment, y'a pas photo !
    Malgré tout, c'est pas évident à vivre. J'avis préféré la prothèse adhésive qui n'adhère pas bien, vu que ma cicatrice est "gondolée" suite à un dépôt de lymphe qui n'a pas été "pompée" entièrement (merci l'interne). Sauf que maintenant, avec la chaleur, je transpire beaucoup et ... la prothèse d'adhère plus
    Depuis le début de la semaine, j'ai remis celle en coton fournie gracieusement à l'hosto.
    Adieu les jolis décolletés. Les soutifs "spécial après opération" ne sont vraiment pas sexy avec les laaaaarges bretelles.
    Comme en plus j'ai eu un curage axiliaire, il faut que je me protège des coups de soleil.
    Hier, je suis allée faire du shopping pour essayer de trouver des hauts pas trop décolletés avec des petites manches. J'ai mis du temps à trouver ! et c'est pas follichon
    Et franchement, pour terminer mon témoignage, j'ai du mal à me regarder nue dans un miroir et en vêtement sans soutif c'est l'horreur.
    J'attends avec impatience ma reconstruction.
    Voilà, ceci est très personnel, d'autres femmes le vivent très bien et envisagent de finir leur vie en "amazone". C'est leur choix, je le respecte mais ce n'est pas le mien.

    Commentaire


    • :-/
      Bonjour dashia



      J'ai été opérée une première fois de mon sein en Février dernier, depuis il ne ressemble plus à rien, j'ai moi aussi beaucoup de difficultés à me regarder nue. Mais il est encore là ! (une partie). Entre ma boule à Z et ce sein c'est rude.

      J'ai essayé de me trouver des petits hauts blousants pour cet été, c'est pas génial !

      A l'époque des bonnes résolutions, le 1er Janvier, je m'étais promis de m'accorder plus de temps pour cette nouvelle année. J'ai eu tant de choses à gérer autour de moi, ça faisait un moment que je n'avais pas pensé qu'à moi. Et comme je suis divorcée, j'avais bien envie de prendre soin de moi, et peut être trouvé un "n'amoureux". Là j'ai l'impression que tout est fichu ! Il faudrait qu'il soit aveugle et manchot........... comment me sentir femme et désirable avec un sein en moins.

      Bien sûr, on m'a parlé de la reconstruction, mais celle-ci n'interviendra que tardivement à mon goût.

      Récemment une personne a qui j'ai été obligée d'expliquer mon état de santé me dit "ho ! le cancer du sein, de nos jours c'est rien, j'ai une amie qui n'a plus de seins et elle se porte à merveille tout va bien" (je dois préciser que son amie à son âge, 70 ans) je sais que c'est un cancer qui se soigne bien, c'est ce qui m'aide à tenir, mais perdre mon sein, j'ai encore beaucoup de mal à m'imaginer en amazone....... et je ne sais pas tirer à l'arc ni monter à cheval

      Enfin, nous n'avons pas grand choix de transactions....... c'est ça ou les fleurs en plastique.

      Merci de ton message, fais attention à toi !

      bonne journée,

      L.

      Commentaire


      • Chère "encore une",



        La décision est brutale, violente car les spécialistes ont fait le maximum pour conserver votre sein (même un peu bancal...).

        Maintenant, il faut mutiler, pour gagner sur cette s...de maladie.

        Pour ma part, en 2001, même en étant infirmière et ayant vu tant de femmes "défiler" dans mon service, j'ai failli m'enfuir avec mon sac le soir de l'hospitalisation, après que le chirurgien ait tracé sur mon corps tout ce qu'il allait retirer au bloc le lendemain...C'est de l'effroi...La Terre s'arrête de tourner, le sol s'écroule, c'est un mauvais film, on va se réveiller...!!!

        Et puis je m'étais toujours dit qu'il fallait sauver ma peau à tout prix (j'avais à l'époque 2 enfants très jeunes et maman solo.).
        Mon choix était posé.

        Une mastectomie, c'est une amputation. Ce bout de mon corps, jamais ne reviendra, je suis passée par la colère, la peur, et j'en passe... Ce corps abîmé, malgré le début des chirurgies de reconstruction, je me rends compte qu'il n'est plus le mien,je l'ai même "oublié un certain temps", il ne sera plus jamais ce superbe corps d'une femme sportive et séduisante...
        Oui, j'ai gagné sur la maladie, mais les cicatrices ne s'effacent pas.

        Et puis, plusieurs années ont passé et j'ai commencé à me réconcilier avec lui (mon corps).
        Je ne supportais plus d'avoir un sein à gauche et un thorax plat à droite,porter une prothèse externe en silicone, ne plus me baigner dans l'Océan à cause de toutes ces cicatrices... alors en 2008 j'ai commencé les étapes de reconstruction physique.
        Vous savez, c'est comme lorsque l'on perd un être cher, le temps estompe la douleur morale, mais l'absence est toujours là...

        Pour continuer votre chemin de santé, faites confiance à vos médecins, vous être entre de "bonnes mains" d'après ce que je lis de votre histoire sur le forum.
        Mon conseil: accepter l'opération pour ôter la tumeur de votre corps.
        Aujourd'hui,les techniques de chirurgie réparatrice sont tellement performantes, vous pouvez d'ailleurs demander à voir des photos, celà concrétise et aide dans cette douloureuse étape morale et physique, et surtout vous permet un brin de décision afin de rester actrice de votre parcours, ... est primordial pour ne pas se retrouver en situation de subir uniquement!!!

        Voilà mon brin d'histoire, je peux vous en dire plus si vous le souhaitez.
        Si je n'avais pas fait cette mastectomie il y a dix ans, je ne serai pas entrain d'écrire sur le clavier ce matin...

        A bientôt, chère bagareuse, n'hésitez pas si besoin.
        Je vous embrasse bien fort.
        Clara.


        Commentaire


        • Chère "encore une",
          Merci clara



          Je n'avais pas pensé que je pouvais demander des photos......

          Votre message je le lis et le relis.... il m'interpelle, il m'évoque tant de choses, il résonne en moi....... fluide, limpide, simple.

          Saperlipopette ! vous devez être une ... de super bonne infirmière"... rire... et une sacrée "mounette" pour vos enfants.

          L.

          PS. Ne changez rien

          Commentaire


          • Merci clara
            A ttes les deux



            Chères " Encorune" et Clara ma fée tutelaire
            Je sais que la mamectomie m'attend au bout de mon traitement,c'est pour cela que je préfère vivre au jour le jour.Ce que l'une a subit et ce que l'autre est en train de vivre me bouleverse,vos mots sont realistes,cruels et pourtant comme il est dit " fluide" et " simple".Oui,après tout ces traitements,la perte des cheveux,la fatigue,l'attente ds les hôpitaux,il faut encore vivre cela et accepter cette perte de notre feminité sans avoir d'autres choix.Votre echange m'apprend beaucoup,j'apprécie le discours humain et sensible de Clara tout comme j'adore l'humour decapant d'"Encorune".Vous lire m'apporte tellement.
            Bisous à ttes les deux
            Sophie

            Commentaire


            • Bonjour dashia
              Ancienne amazone



              Bonjour encorune,

              je viens de reprendre un ancien pseudo leamazone...
              J'ai subi une mastectomie ainsi qu'un curage ganglionnaire en mai 1999, il y a donc 12ans...j'en suis toute étonnée en l'écrivant...déjà 12 ans, je recompte!
              J'ai plus que voulu la reconstruction qui a été pratiquée en février 2000 avec ses retouches multiples et non parfaites .
              Toutes vos souffrances, interrogations, doutes, espoirs, chagrins...je les ai vécu.
              Des microcalcifications multiples placées en profondeur. Impossible d'échapper à la mastectomie! Un doute sur des adénopathies (ganglions) pathologiques . Impossible d'échapper au curage axillaire!
              Il me reste la vie. Ce fut une annonce brutale. J'ai choisi la vie et pas le sein...mais à contre-sein (le contre-coeur de la vie). C'est une évidence de choisir la vie avec deux enfants.
              Restent les cicatrices qui si elles étaient belles et fines me donneraient un beau sein...et un lymphoedeme modéré mais qui m'empêche d'oublier ces souvenirs trop souvent.
              Quant à votre peur par rapport aux hommes, j'avais lu qu'ils acceptaient mieux que nous ne pouvions l'imaginer cette mutilation sous leurs yeux et cela s'est révélé une réalité. Mon cancer du sein a coincidé avec mon divorce.
              Aucun problème pour discuter ensemble et me poser toutes sortes de questions...
              Merci à toutes pour cet humour si présent
              Je vous embrasse

              Commentaire


              • Parler de vos interrogations ensemble



                en plus des questionnements aux médecins spécialistes, parler, échanger ensemble de ce parcours si personnel, entre nous, pour guider celles qui qui vont vivre cette intervention...Bientôt.
                c'est la vie devant et accueilies, écoutées par celles qui le souhaitent.
                J'en fait partie, bien entendu de celles qui accueillent)
                Douce journée à vous toutes et bisous à Sophie.
                Bisous aussi à Encorune.
                Je suis disponible par tous temps ( même vents et marées!!) pour donner des informations complémentaires afin de vous renseigner, vous rassurer sur cet avenir si proche pour toutes les deux.
                Re bisous.
                Clara.

                Commentaire


                • Ablation du sein droit



                  j'ai eu l'ablation du sein droit puisque l'on ma trouvé un cancer infiltrant et ablation de la chaine ganglionnaire droit , sur le chaud c'est dur a entendre je te comprends, mais il faut que tu pense que cela peut te sauver la vie, moi ça fait maintenant 5 ans j'ai fait une reconstruction cela fait 2 ans et il faut que tu pense le plus positive possible meme si cela n'est pas facile et tu veras tu remonteras la falaise ...... je peux te le dire a bientot de la part d'animich

                  Commentaire

                  Publicité

                  Forum-Archive: 2011-042011-05

                  publicité

                  Chargement...
                  X

                  publicité