publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mon père va mourir

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mon père va mourir



    Bonjour à tous,

    Je suis nouvelle sur ce genre de forum, mais j'ai envie d'avis et de réconfort extérieur à mon entourage.
    Voilà la situation :
    Mon papa âgé de 56 ans est atteint d'une tumeur au cerveau, il se bat depuis presque 5 ans contre sa maladie. Aujourd'hui c'est différent, la tumeur a envahi son cerveau et il est dans un état critique. Les médecins ne lui laisse même pas 1 mois à vivre.
    Je ne sais pas comment vivre cette situation, il y a des jours ou je ne réalise pas ce qu'il nous arrive, il y a des jours ou je suis en colère contre les médecins, contre le monde entier et il y a des jours ou je suis triste à en pleurer toute la journée.
    Je ne peux pas imaginer que mon papa puisse partir bientôt.
    J'ai 28 ans et j'ai encore plein de chose à vivre avec lui mais malheureusement je ne pourrai pas les vivre. Il ne sera sans doute pas là le jour de mon mariage, si un jour j'ai des enfants (ce qui devrait arrivé prochainement) il ne les connaitra pas, toutes mes joies et mes tristesses je vais les vivre sans lui.
    Aujourd'hui voir mon père dans cet état m'arrache le cur lui qui a toujours été la joie de vivre aujourd'hui il n'arrive même plus à aller au WC !!
    Chaque jour son état se dégrade un peu plus.
    Je me sens impuissante face à cette situation et j'ai tellement peur de l'avenir, je voudrai que le temps s'arrête.
    Je souffre tellement....

  • Bonjour daisy



    Bonjour Daisy
    Je ne vais ni vous apporter de la joie ou du bonheur, mais je vous soutiens de tout coeur dans l'épreuve que vous menez.
    Il faut à tout pris essayer de profiter des moments qui restent pour parler à votre papa, pour l'écouter et ne surtout pas vous renfermer sur vous meme..Pleurez s'il le faut, et ne vous en voulez pas de sourir car votre père aimerait vous voir sourir et vous voir heureuse. Vous allez certes vivre de grands moments sans sa présence physique, mais sachez que dans votre coeur, vos pensées, votre papa est éternel et ca personne ne pourra le retirer. Je ne sais pas si vous etes croyante ou pas (libre a vous de l'etre ou non), mais parfois la prière et les invocations font du bien..spirituellement c'est apaisant. Je dis tout cela, mais ne sais pas du tout par ou vous passez, ni ce que vous vivez en ce moment, j'ai deja vécu la mort d'un priche de près, mais jamais ma mère ou mon père.
    Malheureusement ainsi va la vie, les parents mettent les enfants au monde et la règle veut que les enfants les enterrent, c'est atrosse, mais la vie continue, les épreuves positives et négatives font partie de ceete vie. N'ayez pas peur de l'avenir et le temps ne peut pas s'arreter, sachez que votre père souffre énormément et vouloir arreter le temps serait l'obliger à souffrir. Essayez d'apaiser votre papa par des gestes doux, des paroles ou simplement un sourir ou un regard. Evitez de lui parler de la maladie, si vous le pouvez ne le gardez pas à l'hopital, laissez le dans l'environnement familial. Je peux vous conseiller un livre qui pourra peut-etre vous aider: Trouver l'espoir face à la mort (Sogyal Rinpoché)
    Courage, et n'hésitez pas à vider votre sac quand vous en avez besoin

    Commentaire


    • Merci gazelina



      Merci d'avoir pris le temps de m'apporter votre réponse!
      Le fait d'avoir écris ce message m'a un peu soulagé, je n'arrive pas à parler de la situation à qui que se soit pourtant j'ai un copain formidable qui est là pour moi à chaque instant et une famille très soudée.
      Mais j'avais besoin de m'exprimer auprès d'étrangers je suis contente de l'avoir fais. Encore merci...

      Commentaire


      • Témoignage ...



        Bonjour,

        On ne peut que vous dire que nous sommes de tout coeur avec vous et avec les jours qui vont suivre qui vont être difficiles ....
        J'ai perdu mon cousin de la même maladie, il était également mon voisin et ami puisque nous n'avions que 5 ans de différence, il est partit à seulement 33 ans et le premier symptome est arrivé après son mariage durant son voyage de noce avec une crise d'epilepsie. Puis IRM et tumeur au cerveau inopérable d'après les médecins. Ils ont bien tentés de faire des rayons pour assécher la tumeur et cela a marché durant 2 ans puis lors d'un week-end ensemble de nouveau une crise d'epilepsie donc retour à l'IRM et là on lui donne 6 mois au maximum donc on n'a pu en profiter un maximum mais savoir qu'on faisait sa maison et qu'on plantait ses arbres en sachant qu'il ne les verraient pas poussés. Sans compter ses enfants que j'emmenais toujours à l'hôpital comme il nous l'avait demandé auparavant. Il a été hospitalisé en maison de fin de vie en Juin et il est décédé le jour de mon anniversaire le 30 Septembre !!!
        Alors OUI, ce fut douloureux et surtout comme c'est une maladie dégénérative, cela est vraiment difficile lorsqu'on entrait dans la chambre et qu'il ne bougeait même plus les paupières pour nous répondre. Alors tous ses môments ont été désagréables à vivre mais je ne retiens de lui que les bons souvenirs et moi aussi étant malade d'une maladie inconnu, je suis parfois révolté de voir que des gens bien et jamais malade se font emporter en 6 mois, alors qu'il y a des gens qui se détruisent tous les jours ......
        Viver chaque instant avec votre père et garder de lui les meilleurs souvenirs passé avec lui ....
        Je viens de perdre également la maman d'une amie qui est décédé d'une longue maladie et j'en ai souffert plus que je ne le pensais !!!
        Alors j'ai été faire de la sophrologie pour ma maladie et tout les malheurs qui s'abattaient, cela m'a soulagé pourtant je déteste ce type de médecines parallèles mais j'avoue que cela m'a aidé.
        Je ne peux pas ressentir ce que vous vivez, on peut juste vous soutenir et ne vous interdisez rien, vous allez le droit de pleurer de crier votre révolte etc .......
        Je vous laisse en pensant bien à votre papa et à vous même.
        Cordialement.
        Jéjé

        Commentaire


        • Témoignage suite



          Rebonjour Daisy,

          Je voulais vous envoyer un message privé mais apparemment votre profil ne les acceptent pas donc je vous dit à bientôt mais certaines choses ne peuvent pas être dit sur les topics.
          Cordialement.
          Jéjé

          Commentaire


          • Témoignage ...
            Remerciements



            Jéjé,
            Merci pour ce témoignage. En participant à ce forum en fait c'est ce que j'attendais du réconfort et des témoignages d'histoires similaires.
            Je me sens moins seule dans mon malheur, même si je suis quelqu'un qui relativise aujourd'hui j'ai du mal à positiver et à me dire que la vie va continuer.
            Certes c'est la vérité mais en ce qui me concerne je préfèrerai que mon papa reste avec nous encore des années et des années. Je sais aussi qu'il préfère que nous soyons tous heureux (j'ai un frère et une sur) et que nous gardons notre joie de vivre mais je ne suis pas d'accord et surtout je ne peux pas imaginer ma vie heureuse alors que mon papa ne fera plus parti de ce monde.
            Malgré tous, je profite un maximum de lui de son sourire de sa voix de ses bisous mais quant on sait que c'est bientôt la fin difficile de vivre avec cette idée la!
            C'est le rôle des enfants d'enterrer leurs parents mais à 56 ans c'est pas un âge pour mourir. Et aujourd'hui je réalise enfin que finalement je ne réalise pas la gravité de la situation.
            En tout cas, merci pour votre soutiens.
            Bien à vous.

            Commentaire


            • Merci gazelina
              De rien



              Sachez que cela me fait plaisir de vous avoir apporté un tout petit réconfort, j'aimerais qu'on fasse pareil pour moi si un jour ca m'arrive, et je sais que dans l'épreuve que vous menez vous en avez grand besoin. N'hésitez surtout pas, la porte est toujours grande ouverte

              Commentaire


              • Témoignage suite



                Bonjour Daisy,

                Il n'y aura forcément aucuns mots pour vous consoler lors du jour J mais sacher que tout le monde vous soutiendra.
                Personnellement encore une fois, j'ai 33 ans et ma vie n'a été faîtes que d'hopitals en hôpitals, j'ai appris à me blinder et me faire une sorte de carapace pour protéger tous mes proches, d'abord mon épouse qui supporte cela de plus en plus difficilement et essayer de masquer ma souffrance à mes enfants (7,5 et 22 mois) et bien au bout d'un môment on m'a dit vous, vous y prenez à l'envers, au contraire, vivez et profiter de chaque instant, ma maladie n'est pas une maladie qui fait mourrir mais elle fait souffrir 24H/24 et 7J/7 alors je m'adapte et essaye de ne pas vivre en fonction d'elle. Bref assez parler de moi.
                Je voulais vous dire par Message Privé et NON que tout le monde puisse le lire que je souffre autant dans mon coeur que dans ma chair depuis le jour où ma meilleur ami a décidé de mettre fin à ses jours à seulement 20 ans et idem pour un autre ami ... On a eu chacun une lettre nous décrivant les sentiments qu'ils avaient pour nous et ce pourquoi ils faisaient cela ... Vous avez beau lire et relire la lettre, vous vous dîtes que vous n'étiez pas un bon ami sinon vous auriez senti qu'ils voulaient mettre fin à leur jour et vous pensez toujours à ça chaque soir en vous endormant car on se dit si j'avais ça ou ça peut-être que !!! Mais NON, vous en arrivez toujours à la même conclusion, c'est eux qui en avaient décidés et on ne pouvait rien y faire. Le pire est que tout était parfaitement planifié et dans l'un des 2 cas, on n'a retrouvé le corps que quelque mois après donc imaginer le choc encore ...
                Faire une sépulture sans cerceuil puis ne pas pouvoir la voir, la touchée ou l'embrasser une dernière fois ....
                Puis mon cousin, comme écrit précédemment de la même maladie que votre père, on se dit qu'on est maudit ou qu'on est un chat noir !!!!
                Certes la vie n'est pas conçu à la base pour voir ses parents partirent avant nous mais parfois le destin en décide autrement malheureusement quand je vois que ma femme a encore son arrière grand mère, ce qui fait pour mes filles 5 générations, je me dis parfois que la vie est cruelle ou mal faîtes mais c'est ainsi et on peut rien y faire, c'est ça le plus rageant !!!!!!!
                Profiter de chaque instant avec votre papa et dîtes lui tout ce que vous avez sur le coeur car ensuite quand la tumeur va grossir et peu à peu lui retirer toutes les choses de la vie quotidienne alors il sera trop tard et vous prierez pour que son coeur lâche enfin car c'est insoutenable de voir la fin de cette maladie .....
                Courage à vous et essayer de dialoguer avec votre compagnon ou une personne du cercle familiale avec qui vous avez de bon rapport car il vous faudra plus d'une épaule pour vous soutenir par la suite.
                Pardon d'être un peu brut mais pour l'avoir vécu et accompagner durant 4 mois ou mon cousin que j'aimais n'avait plus aucunes réactions je peux vous dire que l'on espère que le matin suivant, son coeur aura cessé de battre car c'est atroce de perdre ses fonctions une à une ....
                Cordialement et surtout beaucoup de courage ....
                Je serais là pour la suite si vous le désirez et le souhaiter sinon bonne continuation.
                Jéjé

                Commentaire


                • Je comprends



                  Salut Daisy,
                  si tu veux bien je vais te tutoyer car j'ai le meme age que toi et mon pere a le meme age que ton papa, la seule difference est que mon pere a un cancer des poumons, mais lui aussi est en fin de vie et les medecins nous ont dit en janvier qu'il ne lui restait que quelques mois. Mais depuis quelques semaines il ne fait que diminuer, il est hospitalise tres regulierement car il enchaine infections, fievres etc.
                  En fait je suis tres touchee par ton message, car en le lisant je me suis completement retrouve, j'ai les meme sentiments que toi. Sauf que malheureusement je vie a 850 km de mon pere et je ne le retrouve que 4 jours par mois. et puis pour en rajouter un peu, je viens de me faire operer du dos il y a 1 semaine et je suis donc bloquee chez moi pour min un mois sans voir mon pere et cela fait deja un mois que je suis mobilisee.
                  Enfin voila rapidement mon histoire.
                  Comme toi je passe par tous les sentiments, je ne me reconnait pas, la haine, la peur, la solitude, la colere etc. et en meme temps j'essaye d'en profiter car la vie est courte ... et puis pareil, j'aurais des enfants et ils ne connaitront jamais leur grand pere, et le jours ou je vais me marier qui m'accompagnera? enfin toutes ces questions je me les poses aussi.
                  J'ai eu envie que tu saches qu'il n'y a pas de solutions, de regles, sur comment surmonter ce terrible moment. ecoute ton coeur, profite de ton pere, entoure toi surtout c'est tres important car les amis sont importants et tres bons dans cette situation pour nous soutenir.
                  Et puis mois je me dit que c'est comme ca, on a tout essaye et y a un moment on ne peut plus se battre, juste etre present et accepter, meme si c'est difficile. C'est la vie et elle est parfois tres injuste.
                  Si jamais tu as envie de discuter plus, de partager, ou si tu as des questions, hesites pas, je compremd ce que tu ressent . et ca me fera autant de bien qu a toi je pense.
                  Bon courage surtout
                  Freckle

                  Commentaire


                  • A mon amour




                    bonjour,

                    c 'est un cri de douleur plus que de réconfort,je m'en excuse d'avance.mon épouse vient de nous quitter suite a un cancer du sein dépisté il y a 5 ans.elle n'avait que 41 ans.c'est très dure de se sentir inutile.je suis resté les 3 dernières semaines de sa vie avec elle jour et nuit,j'ai espéré que cela allait s'améliorer ,mais cette saleté de cancer a eu le dernier mot.ça fait très mal.elle me manque.
                    bon courage a vous tous.

                    Commentaire


                    • A mon amour
                      Bonjour



                      Je suis vraiment désolée. Je n'ai pas les mots pour vous apporter du réconfort et j'en suis navrée. Si vous avez besoin de vous confier ou d'écrire ce que vous ressentez alors faites le ne vous gênez pas.
                      En ce qui me concerne la peine est toujours là mais le fait de partager ma situation à des personnes qui vivent la même chose ça me fais du bien.
                      Je vous souhaite beaucoup de courage.
                      Amicalement.

                      Commentaire


                      • Je comprends
                        Bonjour frecklem



                        Merci pour ton témoignage bien évidement nous pouvons nous tutoyer sans aucun problème.
                        Demain mon papa se fait hospitaliser, il ne peux plus rester à la maison (actuellement il est chez ma grand mère, mes parents sont divorcés et chez moi c'est bien trop petit) ma grand mère presque 80 ans n'a plus la force de s'en occuper on va le faire rentrer dans une maison spécialisé malheureusement ce n'est pas ce que je voulais mais nous n'avons pas le choix il ne tient plus debout son état se dégrade de plus en plus.
                        Cette situation de le savoir en hôpital ou en maison me rend malade je n'arrive pas à accepter cela. nous approchons de la fin et je ne peux pas me l'avouer ça fais trop mal. Je n'arrive plus à gérer cette situation je ne sais pas comment faire pour me maitriser ou pour faire en sorte d'accepter qu'il va aller en maison spécialiser ça devient de plus en plus difficile. En plus faut faire bonne figure au boulot devant la famille je suis à bout...
                        J'ai peur...
                        En tout cas je suis de tout cur avec toi nous vivons la même chose alors je sais ce que tu ressens toi aussi n'hésites pas si tu as besoin de discuter y a aucun problème. Si on peux se soutenir c'est plus facile avec une personne qui vit la même chose.
                        Bon courage à toi aussi c'est épreuve difficile de la vie. Il va falloir qu'on s'accroche.

                        Commentaire


                        • Bonjour daisy



                          Ces quelques mots pour t'apporter un peu de soutien dans cette épreuve.... comme tu dis, même si ce sont les parents qui doivent partir avant les avant, cela n'en reste pas moins difficile à surmonter....

                          J'ai perdu ma maman il y a 4 ans... nous avons tout fait pour que ces derniers mois soient plus doux....

                          Tu sais, il existe des réseaux qui s'occupent des malades à domicile.... pour la toilette, les soins... bien sûr un médecin vient régulièrement voir le malade, il y a même un psy pour la famille, pour aider, les préparer à cette étape... Je te conseille de te renseigner auprès de l'hôpital où ton papa est hospitalisé... cela soulagera grandement ta grand-mère et pour ton papa être à la maison sera plus chaleureux...

                          On n'aime pas se préparer au départ de ceux qui nous sont chers... mais tu sais qu'il va partir, si je peux me permettre de te donner un conseil, prépare toi.... je sais ce n'est pas évident.... mais ça peut aider moralement....

                          Personnellement les derniers jours de vie de ma maman, je ne souhaitais qu'une chose qu'elle parte... qu'elle s'en aille... la voir souffrir m'était devenu très difficile et je savais que ce n'était qu'une question de jour... je me suis préparée à son départ... cela a été un moment très très difficile... mais le temps guérit.... ton papa tu l'auras toujours dans tes pensées, dans ton coeur.... mais en attendant profite de lui.... Vis le moment présent....

                          Bon courage à toi.



                          Commentaire


                          • Besoin d'évacuer.



                            Voilà ça y est une autre étape, mon papa est entré dans une maison spécialisé en soins palliatifs. Très difficile à gérer pour moi je ne supporte plus de le voir dans cet état, je me fais violence et j'y vais tout les soirs au moins 2H mais la fatigue commence à prendre le dessus et je ne sais plus comment faire pour gérer ma vie amoureuse, ma vie professionnelle et mon papa et aussi la famille.
                            C'est une situation très difficile pour moi...
                            Je prend énormément sur moi mais ainsi va la vie vous allez me dire...

                            Commentaire


                            • Besoin d'évacuer.
                              Il faut tenir!



                              bonsoir, les soins palliatifs,on sait tous ce que cela signifie.il y a 7 semaines mon épouse y était admis.A ce moment là j'avais décidé de prendre des congés sans solde afin de rester auprès d'elle jour et nuit.en mettant de coté ma vie professionnelle,je me suis dégagé un peu de temps lorsque la famille venait voir mon épouse et cela m'a permis de souffler quelques heures par ci par là.
                              j'espère que votre père ne souffre pas,ça va ètre dur mais il va falloir tenir.
                              Je ne peux que vous souhaiter d'avoir beaucoup de courage dans ses moments difficiles,sincèrement.
                              ainsi va la vie,c'est malheureusement une triste réalité.

                              Commentaire


                              • Besoin d'évacuer.
                                Tiens bon



                                Daisy

                                depuis le début je te suis sur ce forum, courage, tiens bon et reste forte..il faut surmonter toutes ses étapes difficiles de la vie et en ce qui concerne ta vie amoureuse, ton compagnon doit comprendre et te soutenir car tu as fortement besoin de lui, essaye de te reposer quand meme car après il y aura le contre coup et il ne faut pas se laisser aller comme une plante
                                COURAGE COURAGE COURAGE COURAGE COURAGE
                                toutes nos pensées sont avec toi

                                Commentaire


                                • courage daisy



                                  Bonjour Daisy,
                                  Mon papa est parti il y a trois mois d'un cancer de l'estomac, il s'est battu 3 ans contre cette m...... , comme toi, je suis en colère et j'ai le coeur à vif et comme toi j'aurais voulu que le temps s'arrête, mais voilà.... Bon courage, je suis de tout coeur avec toi.

                                  Commentaire


                                  • Merci



                                    Un grand merci à tous pour vos messages de soutiens. j'apprécie vos messages ça me touche.
                                    Demain c'est l'anniversaire de mon papa, on va tous manger avec lui et on va lui faire souffler les bougies je suppose que se sera certainement son dernier anniversaire il va fêter c'est 55 ans, la vie est vraiment trop injuste.
                                    J'en ai vraiment gros sur le cur.
                                    En plus mon fiancé m'a demandé en mariage y a 15 jours. Nous allons nous marier le 02 juin 2012. Mon papa était très ému lorsque nous lui avons annoncé c'était un moment fort en émotion.
                                    Je suis partagé entre la joie de cette bonne nouvelle qui fait du bien à tous le monde et entre cette immense tristesse de voir mon papa de plus en plus fatigué...
                                    Voilà c'est ce que j'ai sur le cur à cet instant... merci à vous de m'écouter et de me soutenir.

                                    Commentaire


                                    • Bonjour



                                      Voilà, mon papa nous a quitté le 03 Août dernier, il règne en moi un vide atroce. Je ne réalise pas encore très bien qu'il ne sera plus jamais avec nous physiquement. a chaque instant de la journée ou de la nuit je pense à lui. Il me manque c'est terrible. Je ne sais pas comment je vais faire pour continuer à avancer sans mon petit papounet d'amour. aujourd'hui je suis tellement triste et la tristesse est tellement douloureuse. Je n'ai plus envie de rien... Ma vie aujourd'hui ne sera plus jamais comme avant je ne pourrai plus jamais embrasser mon papa, ni sentir son parfum ou rire de ses blagues.

                                      Adieu mon papa... Je t'aime tellement

                                      Commentaire


                                      • Bonjour
                                        Se tourner vers l'avenir



                                        Daisy
                                        Je vous serre ds mes bras et j'essuie vos larmes Daisy ! Laissez-les couler pour votre papa
                                        Votre avenir ce sera les enfants que vous aurez,vous leur parlerez de " papy" et il revivra grâce à vous
                                        Je ne peux pas vous dire que cela passera mais un jour certainement vous aurez moins mal sachez-le
                                        Pour ce soir je vous offre juste une épaule pour pleurer
                                        Je pense à vous

                                        Commentaire


                                        • Courage, force et tolérence..



                                          Bonjour Daisy

                                          Voilà trois mots qui auront un grand sens dans le moment que tu traverses il faudra du courage pour surmonter cette épreuve , de la force pour continuer à vivre malgré de le vide qui sommeil en toi, et de la tolérence qui vas te permettre d'accepter la vie, le destin tel que la nature la faite.

                                          Lesmots n'ont pas assez de sens pour exprimer mes condoléences et j'espère que tu t'en sortiras malgré tout, ta vie commence à peine et la personne la plus importante n'est plus la physiquement pour vivre cela auprès de toi. Sache qu'il à ca deuxième vie dans ton coeur et tes pensées.
                                          Médite, prie et parle-lui il en a besoin autant que toi, tu n'auras aps de réponse en retour, mais ton coeur sera soulagé d'un poids.

                                          Commentaire


                                          • Courage



                                            ma chere c'est la vie on doit accepter certaine chose.courage et surtout aider votre pere a terminé ses jours dans un milieux plein d'amour et de soutien car il a besoin de vous.j'ai vecu le cancer et je sais se dont il a besoin ..beacoup d'amour aider le a partir dans le confort.

                                            Commentaire


                                            • Vivre la vie !!



                                              Bonjour Daisy,
                                              La seule chose à faire, n'est il pas de profiter des uns des autres autant qu'on peut et dans le respect de chacun !!
                                              Profites de ton père tant que tu peux.

                                              Commentaire


                                              • Lisez tt avant de répondre



                                                son papa est decedé arretez de dire qu'elle doit profiter de lui maintenant il faut la soutenir dans 'l'après papa' desolé je ne me révolte pas mais prenez la peine de lire les msges récents avant de répondre!!
                                                Courage Daisy

                                                Commentaire


                                                • Bonjour
                                                  Au revoir !



                                                  bonjour,désolé pour votre père,j'espère qu'il est parti sans trop de souffrance.Faire le deuil sera surement très long.Il est vrai que le vide laissé par la personne disparu nous parait impossible a gérer dans un premier temps mais petit à petit...
                                                  bon courage à vous et votre entourage.

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X

                                                  publicité