publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La prostate de mon père

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La prostate de mon père



    Bonjour à celles et ceux qui liront ce message,
    Je m'inscris aujourd'hui sur ce blog car je viens d'apprendre que mon père doit se faire enlever la prostate car elle contiendrait des cellules cancereuses et forcément je suis un petit peu inquiète.
    Ma soeur et moi, nous nous posons pas mal de questions que nous n'osons pas lui poser pour ne pas l'angoisser plus qu'il ne l'est.
    Elle a appelé le médecin traitant qui a fait le dépistage et lui a demandé pourquoi ne pas se contenter de quelques rayons plutôt que de tout enlever de suite, il l'a poliement renvoyée ballader.
    L'urologue a dit à mon père qu'il pouvait faire des rayons mais au risque de devoir recommencer dans quelques années et qu'il valait mieux tout enlever tout de suite.
    MES QUESTIONS :
    > Sur quoi ce base-t-il pour dire cela (il n'a pas encore fait la biopsie) ? Est ce que le taux de PSA et l'examen médical suffisent pour faire un tel pronostic ?
    > Mon père doit faire la biopsie en septembre et se faire opérer en octobre, n'est-ce pas trop tard ?
    > Est ce que quelqu'un connait une personne qui a subi cette opération, le cas échéant, comment le vit-il ?
    > Qu'elles en sont les conséquences psychologiques à court et long termes ?
    Voilà c'était un peu long. merci d'avance pour vos réponses.

  • Cancer de la prostate



    Ne vous posez pas trop de questions sur le cancer de la prostate, c'est quasi une généralité chez tous les hommes. Au dessus de 70 ans, le taux est avoisinant de 80% avec bien sûr des degrés de gravité divers. La plupart des hommes ayant un cancer de la prostate vivent avec mais n'en meurent pas. Par contre il se peut que de degré d'agressivité de ce cancer soit un tantinet plus élevé.
    C'est ainsi que moi, à 60 ans, un début de cancer a été observé par un test PSA positif.
    Ce test n'est qu'une indication de cancer pour environ ou - 30% de cas. Donc pas très fiable. C'est pourquoi une biopsie est indispensable. Ce n'est pas douloureux, juste un peu gênant, surtout, vu l'endroit.

    J'ai eu la chance d'avoir été dépisté très tôt, en effet, je fais du sport et je prends beaucoup de médicaments pour faire oublier mes problèmes d'arthrose. En effet des complications rénales peuvent s'en suivre comme des blocages, Je fais donc procéder régulièrement à un checkup complet tous les 2 ans.

    Ce cancer en était donc à ses débuts, mais d'une agressivité estimé à 5 sur une échelle de 1 à 10. Pas de panique en vue, mais une intervention rapide était prudente.

    J'ai eu le choix:
    1) rayon: d'accord, mais si cela s'avère insuffisant, et que le cancer reprend plus tard, bernique, plus de rayons, car trop de rayons peuvent amener à d'autres complications comme une leucémie.

    Chimio: ne s'applique que si une opération est impossible et que les rayons ont échoués. Et puis on ne chasse pas une mouche avec un fusil à gros gibier.

    Il faut d'abord savoir si aucune métastase ne se répende, ce qu'un examen approfondi avec scanner ou autre technique assez pointue parvient facilement à déterminer.

    Chez moi, l'ablation de la prostate s'imposait. Il y a 2 méthodes d'opérations, la classique avec boutonnière d'environ 17cm et 8 jours d'hospitalisation, ou par clioscopie- 3 petits trous dans le bide, plus technique, plus chère, et 5 ou 6 jours de clinique.

    Où je me suis fait opérer, l'urologue m'a dit ne pas être assez formé pour la 2è méthode, et j'ai maintenant une cicatrice sur le bide, entre le nombril et le pubis.
    Il n'y a pas à se faire de tracas, l'après opération n'est guère douloureux, de temps en temps un paracétamol à 1g suffit. 12h après l'opération, je me mettais déjà debout. 12 jours après, je reprenais mes activités sportives avec prudence, soit, mais je faisais déjà des exercices d'abdominaux.(il est vrai que je suis assez dur, même avec moi-même). C'est une opération qualifiée de lourde, mais on se retape très vite.

    Vu qu'aucune métastase n'a été découverte ni aux examens, ni lors de l'opération, et que tous les tests que j'effectue régulièrement sont absolument négatifs(j'ai eu de la chance), je n'ai aucun régime à suivre, ni médicaments à prendre. J'ai été opéré le 31/08/07, et à présent, je me porte comme un charme. Seul hic, et il est de taille, j'éprouve de très grosses difficultés à satisfaire madame, malgré du

    Commentaire


    • Cancer de la prostate
      Merci de vos details



      mon mari a été exactement traité comme vous le 4 juin 2008 a l' age de 60 ans, votre cas et tout a fait identique bien que lui est resté 3 semaines hospitalisé avec sonde urinaire, car un examen de controle pendant l' hospitalisation a décelé une micro fuite urinaire au niveau de la soudure de l' uretre, donc prudence a été de rigeur, maintenant pas de fuite urinaire ou une petite goutte de temps en temps mais minime, toujours en arret de travail jusqu' a la prochaine visite du chir, le 21 octobre, malgré que tout va bien, il doit refaire les psa en octobre.
      le seul ennui et c' est la question que je voulais vous poser, la SEXUALITE mais vous y répondez ! !!! ! le chir a dit qu'il ne devrait pas y avoir de problème de ce coté là vu que les bandellettes des nerfs érecteurs avaient été protégés et non pas été touché par ce cancer qui était bien localisé dans la prostate.
      mais pour l' instant c' est statuquo !!!!! malgré aussi l' essai de la petite pillule bleue qui est chère et sans effet, enfin d' autres forums disent qu' il faut parfois attendre un an, alors patientons, sinon ben pour la petite touche d' humour, ON S EN PASSERA, malgré que je suis 4 ans plus jeune.
      merci encore et en attendent de vos nouvelles.
      bien cordialement
      JESSIE5110

      Commentaire


      • La prostate de votre papa



        Effectivement je peux vous parler du cas de mon mari.
        vousne pécisez pas l' age de votre papa????
        mon mari vient d' avoir l' ablation de la prostate complète en juin 2008, les P S A ont été fait et ils était a 5, 65 pas très élevé , un deuxieme dosage a été demandé c'est a dire les psa libres et là le dosage a allerté le médecin traitant qui l' envoyé voir un urologue chirurgien.
        les examens on suivi, biopsie qui s' est révélé cancéreuse ( 6 ou 7 prélévements cancéreux sur environ 13 prélevements) a suivi la scintigraphie osseuse pour voir si les os n' étaient pas touchés, et rien de ça par chance, le cancer était bien localisé à la prostate.
        comme a 60 ans le chir considère traité un sujet jeune il lui a donné a choisir les rayons ou la chirurgie, sachant qu' a cet age encore jeune les rayons brulent tout l' intérieur et si il y a récidive, plus possible d'opérer ensuite.
        mon mari a donc opté pour la chirurgie ( ablation totale), le chir lui avait bien tout expliqué avant, les conséquences etc... 3 semaines d'hopital avec sonde urinaire.
        après 3 mois mon mari va bien, pas ou tres peu de fuites urinaires, pas de traitement, ni médicaments,n' a pas trop souffert mis a part les 2 j suivant l' intervention.
        il revoit le chir en octobre après un controle de PSA.
        le seul hic comme dit la personne qui témoigne et l' activité sexuelle mais qui devrait revenir, les bandelettes des nerfs erecteurs ont été préservées, donc patience de ce coté là.
        si votre papa est encore jeune effectivement il vaut mieux tout enlever maintenant, pas contre comment peut il savoir si c'est cancéreux si la biopsie n' a pas encore eu lieu???
        non le taux de psa ne veut rien dire, il peut y avoir des psa a 10 ou 15 est pas de cancer et des psa bas et avoir des cellules cancéreuses, le cas de mon mari.
        pour ce qui est de la biopsie il faut attendre les résultats pour arriver a l' opération.
        mon mari a mal vécu cela a l' annonce des résultats mais maintenant il va très bien, toujours une petite fatigue, mais n' a pas repris le travail, le chir la mis en arret jusqu' au 21 octobre (jour de la visite chez le chir pour controle)
        je pense avoir répondu a vous questions, mais si vous avez le moindre souci, n' hésitez pas a me contacter et moi je me permets de vous conseiller de voir un deuxieme avis si vous n' avez pas confiance
        j' attends de vos nouvelles
        bien cordialement
        JESSIE5110

        Commentaire


        • Merci de vos details
          Oui



          Oui le médecin à bien fait de pronostiquer l'ablation totale de la prostate.

          Mon papa qui est dans sa 71eme année et entrée en clinique pour se faire cureter la prostate qui était atteinte, il lui on fait une scintigraphie (excusez si il y a une faute), en 3 jours d'hospitalisation son taux de PSA est passé de 25 à 60 ( dramatique), lorsque la scintigraphie à donnée ses résultats : cancer des os généralisés , déjà 2 vertèbres de briser par la destruction des cellules osseuses. A présent il est en soin à domicile, cela ne sert plus a rien de le garder à l'hopital...
          Il prend du penfanyl (80 fois plus fort que la morphine) les doses sont de plus en plus fortes, mais le médecin à dit que dans son état on ne plus rien lui refuser de toute façon...
          Mon père ne sait pas ce qu'il a. Il pense que seule 2 vertèbre sont atteinte, aucun médecin ni membres de sa famille n'avons osé lui avoué la terrible vérité.
          Les médecins ont dit que tout ce qu'ils pouvaient faire c'etait ralentir la maladie et soulagé la douleur...

          Et comble ma soeur à elle une tumeur maligne au cerveau. J'en peu plus psychologiquement c'est dur, mais il me faut etre fort.

          Alors ecoute les médecins ils connaissent leur métier et si la maladie est diagnostiquée assez tot alors tant mieux.

          Commentaire


          • La prostate de mon père



            mon mari a été opèré en 2000 avec des cellules très agressives, il a un traitement d'énentoneLP, il a 82ans il est toujours là et surtout il ne souffre pas, il a été opéré avec les nouvelles méthodes, sans intervention lourde et surtout sans etre endormi, seulement une péridurale, je vous assure qu'il a passé 8ans en vivant normalement, aujourd'hui il commence a avoir quelques problèmes, mais cen'est pas encore très difficile. Courage, vous verrez que çà se passera bien Joseg2

            Commentaire

            Publicité

            Forum-Archive: 2008-062008-09

            publicité

            Chargement...
            X

            publicité