publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Deux diagnostics complètement différents ! qui croire ?

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Deux diagnostics complètement différents ! qui croire ?



    Coucou à tous !

    Je m'appelle Hermina. J'ai 34 ans et mère de deux enfants de bas âge (3 et 7 ans).

    On m'a découvert un cancer au sein droit récemment (opérée le 16 juin dernier d'un nodule papillaire), diagnostic du cancer reçu début juillet. Le chirurgien (gynécologue obstétricien dans une clinique privée) m'avait opéré étant sûr à 95% que je n'avais rien, car nodule papillaire, en général pas cancéreux à mon âge... Et situé à un endroit inhabituel. Pas de biopsie de faite le jour même de l'opération. Je l'ai revu plus tard pour lui poser une tonne de questions. Il m'a expliqué que mon cancer est de grade 1, pas besoin de s'affoler, qu'il n'y avait que 3% de taux de prolifération, etc... Que les berges de la tumeur étaient, effectivement, en contact avec le carcinome infiltrant, dans mon cas, en contact avec la peau. Il a donc décidé de ne pas retirer ce bout de peau, car risque de cicatrice laide. Et, pas besoin de faire un trou si radio ou chimio derrière. Il doit, néanmoins, me réopérer (opération prévue avec lui mardi prochain), il ne compte pas réintervenir sur le sein, estimant avoir retiré les 1 cm de sécurité exigés autour et il ne me fera qu'une légère incision sous le bras afin de retirer les premiers ganglions. Apparemment, d'après lui, une radiothérapie suffirait, sauf si les ganglions étaient touchés (alors chimio obligatoire). Il est optimiste ce chirurgien et j'aime ses ondes positives ! C'est plutôt rassurant.

    J'ai vu, cet après-midi, un autre chirurgien (un des meilleurs chirurgiens du centre anticancéreux de Rennes et cancérologue à la fois), pour second avis et : dur, dur. Il a présenté mon dossier devant un collège de 25 experts du centre, le soir-même (ils se réunissent tous les jeudis soir). Je vais finalement être opérée chez eux le 21 juillet et non dans la clinique privée, où ils estiment que le travail a été exécuté de façon approximative... Ils estiment que le chirurgien aurait dû élargir la zone autour du nodule, car il ne connaissait pas l'étendue des berges et qu'il aurait dû faire une biopsie le jour même de l'intervention pour détecter le cancer. Ils comptent me réopérer au même endroit curage ganglionnaire total (le premier visait un curage partiel) intégration d'un champ sous la peau pour la chimio. Le traitement vient d'être déterminé (je viens de l'apprendre par téléphone) en fonction de plusieurs éléments : les résultats d'analyse du premier anapat, la taille du cancer (T2 : environ 2,5 cm), et, surtout, mon jeune âge. Traitement fixé sans connaître les résultats du curage ganglionnaire ! Ce second chirurgien me dit que j'ai l'âge de sa fille et c'est ce qu'il aurait fait pour sa propre fille, que j'ai un cancer, même s'il est au stade 1, il peut être dangereux, et qu'il faut le prendre correctement dès le début.

    Traitement : 6 mois de chimiothérapie, suivie d'un mois et demi de radiothérapie et de 5 ans d'hormonothérapie ! Je ne m'attendais pas à un traitement si lourd, alors que mon cancer est de stade 1.

    Ce qui m'étonne, je l'avoue, c'est la différence drastique de diagnostic entre le premier et le second chirurgien. Je passe d'un avis optimiste, avec traitement à priori léger, à un avis plus terre à terre, avec traitement beaucoup plus lourd ! Le premier mise pour une radiothérapie suivie d'une hormonothérapie, alors que le second : la totale. Qui croire ? Je suis un peu désemparée... Je me dis qu'avec une chimio, tout mon corps sera soigné et que le risque de récidive sera nettement amoindri. Il est vrai qu'avec une radiothérapie comme unique thérapie, qui représente tout de même un traitement localisé, j'aurai la peur au ventre à chaque examen de contrôle...

    Mais je dois garder confiance en la médecine et j'ai bon espoir. Je me dis que je pars pour une totale guérison et je mets toutes les chances de mon côté avec ce genre de traitement.

    Du coup, pas de reprise du travail avant au moins un an !

    J'espère que je pourrai continuer mes activités de danse, malgré le traitement... C'est vrai que je n'ai aucune idée de la façon dont mon corps réagira au traitement, et si je pourrai continuer à m'occuper de ma famille comme je le fais actuellement.

    Merci par avance de vos témoignages et conseils !

  • Grade i c'est bien



    J'ai eu le curage ganglionnaire, la chimio et la radio et en ce moment une hormono mais avec un grade III. Le premier chirurgien a quand meme dû faire des analyses puisqu'il a transmis des résultats d'histologie (à ce que j'ai pu comprendre). Tous les ganglions ça fait beaucoup!!
    Mais tu devais avoir un doute puisque tu es allée voir un grand ponte, c'est vrai qu'il préfere le risque zéro.
    Pour le curage ganglionnaire et la danse ça peut poser qq pbs (enfin je suppose que tu ne fais pas de "porté"). Sinon la chimio tu risques de perdre qq poils (mais pas tous, avec le casque réfrigérant j'ai pas perdu tous mes cheveux mais 3 séances de et c'était bon)
    Biz tout va bien se passer
    En plus dans les centres pro le personnel doit avoir une formation spéciale pour etre aussi gentil...
    Libre à toi aprés de voir un chirurgien esthétique pour la cicatrice
    Je pense qu'il vont aussi te proposer une recherche genetique (pour tes freres et soeurs si positifs et tes p'tits bouts)
    Cécile

    Commentaire


    • Grade i c'est bien
      Erreur de diagnostic ! je suis furax !



      J'ai revu le second chirurgien aujourd'hui. Il a même contacté le premier devant moi, par téléphone. Il lui a demandé s'il aurait procédé autrement s'il avait su que c'était un cancer (ce qu'il aurait dû faire : curage ganglionnaire examen effectué le jour même de l'intervention, "extemporé" quelque chose comme ça... et qui n'a pas été fait. Je le confirme !). Le chirurgien lui a dit oui !!! Il a avoué qu'il n'a pas fait ce qu'il aurait dû faire ! Je suis furax, car il a continué dans sa logique en me proposant une autre intervention avec curage partiel sans toucher le sein à nouveau. Il n'a pas effectué les repères nécessaires à l'intérieur du sein pour connaître la limite des berges. C'est pour cela que je serai à nouveau opérée le 21 juillet, mais par un autre chirurgien, qui a été outré de la façon très légère dont a été géré mon cas !!!

      Ne faites plus confiance aux gynécologues chirurgiens qui ne sont pas spécialisés en cancérologie ! Quand je pense qu'on me l'avait conseillé...
      Apparemment, d'après le cancérologue, il y avait déjà suspicion d'un cancer chez moi par rapport à la forme suspecte du nodule à la mammo et à l'échographie. Que l'analyse et le curage auraient dû être effectués le même jour !

      Voilà. Je suis furax !!!!! Nouvelle opération le 21 juillet, et chimio un mois après, à compter du 21 août, voire même plus tôt...

      JE suis dans de bonnes mains maintenant. J'ai confiance et espoir.

      A bientôt !

      Hermina

      Commentaire


      • Hello,



        J'ai a peu prés ton age et suis également mere de 2 poussins.... ma mere a également un cancer mais a un stade tres avancé.
        Ce que je peux te dire c'est que la chimio c'est pour éviter que les cellules libérées par le cancer avant opération et qui se baladent dans ton corps ne se developpent en métastases, c'est préventif,ça ne traite pas la tumeur principale qui elle doit etre opéree et la radiothérapie c'est pour detruire les cellules cancereuses qui se baladent dans ton crane afin d'éviter qu'elles ne deviennent des metastases au cerveau,car la chimio passe tres mal dans le crane....et la plus grave des complications d'un cancer du sein est souvent des metastases au cerveau.

        Je suis malheureusement entourée de personnes souffrant de cancer et lorsque le protocole est trop leger,les récidives ne se font guere attendre...et souvent c'est trop tard....
        La mere de ma meilleure amie est dcd d'un cancer du poumon qui au départ était localisé au sein:ablation simple de la tumeur ganglion sans chimio...et 3 ans aprés revenu au poumon.

        Le centre anti cancereux de rennes est parmis les meilleurs,tu peux aller consulter le site de la ligue de lutte contre le cancer.Sinon à la pointe du progres,spécialisé dans le cancer du sein,tu as un centre anti cancereux à paris,ça vaut peut-etre le voyage:je ne sais plus si c'est villejuif ou l'autre....

        Tu es mere de famille,tu dois pour tes poussins te soigner et guerrir!
        Je tiens à te prevenir pour avoir vu ma mere aprés ses séances de radiothérapie et chimio, que tu va etre trés affaiblie et tu va devoir lever le pied....mais ma prof de yoga continue ses cours malgrés son cancer du sein et sa chimio....
        J'ai un forte pensée de guerrison pour toi et te souhaite de guerrir tres vite.

        Commentaire

        Publicité

        Forum-Archive: 2005-07

        publicité

        Chargement...
        X

        publicité