publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Greffe

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Greffe



    Bonjour à toutes. Je suis sous androcur, oestrogel et minoxidil depuis 1 an. Mon aspect s'est amélioré (des cheveux ont repoussé en couronne) mais la zone centrale est encore bien désertique. C'est en profond désaccord avec cette stagnation que je m'apprête à la greffe.. Je n'ai cependant pas encore été examinée, j'ai rendez-vous demain à l'hôpital St-Louis et voici ma requête sur ce forum (mais peut-être n'ai je pas lu toutes les discussions apparentées au sujet) : j'aimerai lire des témoignages de femmes greffées (concernant les hôpitaux ou cliniques, les chirurgiens, la valeur des résultats évidemment). Mon rendez-vous est avec le Dr Bouhanna.
    Merci.

  • Ça m'interresse aussi



    je viens de lire ton post et je le remonte pour en effet que certaines d'entre nous témoigne. Je m'interroge également sur la greffe de cheveux. Comment s'est passé ton rdv ?

    Commentaire


    • Ça m'interresse aussi
      Bonjour alice,




      je n'ai pas pu accéder à internet depuis un moment, donc pas lu ton mot. J'ai depuis décidé de passer à l'acte : ma greffe est prévue le mardi 31, et je suis d'accord pour témoigner des suites. Mais tu peux lire mon post dans une nouvelle discussion que je vais proposer aujourd'hui pour plus de visibilité.

      A bientôt.

      Commentaire


      • Bonjour alice,
        Ah,



        je ne savais pas que chaque nouveau message était actualisé. Voilà pour les interessées : je propose simplement de témoigner des étapes pré et post greffe (et éventuellement de son déroulement mardi prochain). Signalez-moi néanmoins votre intérêt...

        Commentaire


        • Ah,
          Bien sûr



          Bien sûr que ça nous intéresse, Zoizeau ! Merci de ta proposition !

          C'est donc le Dr. Bouh... qui va te greffer ? Combien de greffons ?

          Qu'est-ce qu'il ta dit ? Est-ce qu'il y a des risques que ça ne prenne pas ? Est-ce que les cheveux allentours risquent de tomber ? Est-ce que ça va se voir que tu auras fait une greffe ? En combien de temps les greffons vont-ils pousser ?

          Est-ce que tu vas avoir une densité normale, ou est-ce que les cheveux seront encore clairsemés ?

          Ca en fait des questions ! Et le prix ?

          Merci !

          Commentaire


          • Bien sûr
            Bonjour cerise,



            eh bien,

            j'avoue que je ne m'étais pas formulé certaines de tes questions, ou si vaguement... à propos du vague je précise que mon alopécie s'est manifestée vers la vingtaine et que j'ai commencé à m'inquiéter de l'aspect qu'elle me donnait il y a un an seulement...c'est donc avec ce même état d'esprit que j'ai décidé de la greffe ; il n'est pas question d'une confiance éperdue en la médecine et ses représentants renommés, mais peut-être d'une acceptation des aléas réactionnels qui sont strictements individuels et par conséquent d'une incrédulité envers les affirmations de type : "la greffe prend toujours", "ça ne se verra pas" (ça dépend certainement de la gravité de la chute à suivre -la chute des cheveux programmés pour chuter. Mais le procédé des microgreffes semble esthétiquement bien élaboré relativement aux deux autres qui l'ont précédé, les greffes et les minigreffes, l'une et l'autre dites "champ de poireaux" ou "cheveux de poupée").

            Je ne suis pas assurée que les cheveux alentours ne risquent pas de tomber. A mon avis, la greffe n'est pas un accélérateur du processus de chute, ça se saurait.

            Il m'est pourtant possible d'apporter quelques objectivités:
            -la séance durera 3 h, ce qui devrait correspondre à un millier de greffons...pour environ 3000 euros (non remboursables même en partie, car chirurgie considérée comme esthétique et non réparatrice !).
            -les greffons forment des croûtent et tombent après 2 semaines pour repousser entre 3 et 9 mois après.

            Quant à la densité... ça ne peut qu'être mieux qu'aujourd'hui! Evidemment j'ai intégré le côté "surprise" (sans pour autant le vivre avec la plus grande sérénité).

            Enfin j'envisage de raser la totalité en attendant la repousse, les stratégies d'évitement ne me convenant plus (le chapeau lorsqu'ils sont sales, l'étirement pour couvrir tant bien que mal les parties pauvres, etc.)
            Mais je me demande si la bille à zéro n'est pas un affiche-misère, d'une part parce que les zones dépouillées pourraient bien être davantage visibles, d'autre part parce que ça sonne comme une solution du pire.
            La perte de cheveux, ce symptôme, a pour inconvénient le plus désagréable de connoter la maladie.

            Commentaire


            • Bonjour cerise,
              Vous semblez bien lucide



              Sur tout ça, je crois que je paniquerais un peu, surtout parce que mon traitement ne marche pas encore tout à fait (Androcur depuis 5 mois).

              Au bout de combien de temps est-ce que vous avez noté un arrêt de la chute ? Ca a été progressif ou d'un coup ?

              Au bout de combien de mois de traitement est-ce que vous avez vu des repousses ?

              Merci encore, c'est très important que vous témoigniez, il n'y a quasiment pas de témoignages de femmes greffées, comme si une fois le problème réglé il n'avait jamais existé.

              Commentaire


              • Vous semblez bien lucide
                Le problème n'est pas encore réglé...



                et la greffe n'est peut-être qu'une solution relativement provisoire, en tous cas pour des affections comme la mienne dans laquelle les cheveux d'une zone du cuir sont destinés à tomber pour la plupart. Je suis assez sceptique : comment pourrait-on récupérer une chevelure décente par un simple "réaménagement" des zones, et surtout, pour combien de temps, sachant que les cheveux programmés à la chute n'ont pas encore tous chuté ? Mais encore une fois, cela dépend des pathologies, des réactivités, des contextes, etc. etc. Heureusement je suis aussi sceptique envers mon scepticisme et j'admet l'aléa concernant mon cas autant que celui des autres.
                Je ne doute pas, par contre, qu'une première greffe s'avère insuffisante à un moment donné, celui où les cheveux malades connaissent l'attraction terrestre, mais trève de poésie...

                C'est peut-être confus. Seulement la confusion est aussi d'origine médicale : un endocrynologue m'a reçue récemment, je lui ai répété ce que plusieurs médecins m'ont affirmé, à savoir que le traitement androcur est définitif pour les alopécies d'origine génétique. Il m'a répondu "absolument pas, votre premier enfant marquera la fin du traitement, étant donné le développement excessif d'hormones féminines durant la grossesse, et le système sera rééquilibré." Et "les femmes non concernées par une alopécie perdent momentanément leurs cheveux, mais l'inverse devrait se produire dans votre cas..."
                J'avais lu des témoignages de femmes surprises par une rechute excessive lors de l'arrêt d'androcur (pour une grossesse en perspective), et je réalise que la rechute ne concernait là que l'état préliminaire à la grossesse ("les tentatives", dit-on). Peut-être alors l'endocrynologue a t'il assisté à des réhabilitations ?... je ne saurais le confirmer, évidemment.

                Cerise, j'ai constaté une repousse un peu avant 6 mois d'androcur (je ne sais plus précisément), mais très localisée. Au dessus des tempes. Les cheveux n'ont pas repoussé au dessus du crâne, mais j'ai l'impression qu'ils ont épaissi, se sont gainés (oui, précisons que l'alopécie ne provoque pas seulement la chute mais l'affinement des cheveux -qui est d'ailleurs peut-être une phase préliminaire à la chute elle-même). Avant la prescription du traitement, je n'ai pas l'impression d'avoir réellement constaté la chute, et ce déni est encore bien subjectif. Par contre, j'ai fait plus attention dès la prise du traitement, et les cheveux ont très peu chuté... jusqu'à ces dernières semaines. Je me suis aperçue que, pendant un an, je n'avais pas pris les doses prescrites de minoxidil : bêtement, je donnais un coup de spray tandis qu'il en fallait sept pour délivrer 1 ml. C'est donc à l'occasion de cette découverte que j'ai augmenté la dose pour atteindre les 1 ml recommandés. Ce qui me provoque, depuis, une belle petite chute. De quoi nourrir généreusement le siphon de la douche. Je me demande alors si cette chute est équivalente à celle subie lors des premières utilisations de minoxidil (à moi les questions : as-tu, avez-vous perçu une chute remarquable au début de l'utilisation de ce produit ? Et combien de temps ?).

                Commentaire


                • Le problème n'est pas encore réglé...
                  Bonjour



                  Bonjour zoizeau,

                  J'ai plusieurs remarques à faire au sujet de votre post (peut-on se dire tu, c'est tellement plus simple...).

                  Tout d'abord, j'aimerais te rassurer (je n'attends pas la réponse et je prends les devants, donc c'est TU ! Hihi !), il n'y a pas de raison que tu continues à perdre des cheveux puisque ton traitement est là pour ça. Tu as eu une repousse et une augmentation du diamètre des cheveux, c'est déjà excellent. Donc, si tu continues bien le traitement il y a peu de chances que tu perdes encore des cheveux, puisque le traitement marche pour toi.

                  Ensuite, j'aimerais dire que la chute des cheveux peut être reglée après une grossesse, mais ce n'est pas systématique, ça n'as d'ailleurs pas été mon cas. Donc, reprise du traitement dès que tu verras quelques cheveux de trop tomber.

                  Pour finir, j'ajouterais que tu n'as pas dû avoir des effets dûs au minoxidil jusqu'à présent, donc après cette chute initiale (qui dure jusqu'à 1 mois à peu près) il est possible que tu ais encore d'autres repousses (donc ce serait peut-être bien de repousser la greffe de quelques mois ?). Demandes à ton médecin, il saura te renseigner un peu mieux.

                  Commentaire


                  • Bonjour
                    La confusion...



                    tient une place importante en mon cas. Si je constate un changement (un effet ?), je ne sais à quelle cause l'associer.

                    D'abord parce que j'ai pratiqué un jeûne morbide pendant quelques années, ce qui a certainement contribué à la manifestation de l'alopécie... je ne saurais pourtant dire par quel mécanisme ni à quel point (bref, je suppose que les comportements troubles envers la nutrition constituent un facteur non négligeable tant sur le plan biologique que somatique). Le "jeûne" a pris fin lorsque j'ai commencé la prise du traitement, il y a un an. Il est donc parfaitement possible que la repousse sur certaines zones soit strictement liée à ce fait.

                    Ensuite, il y a cette erreur de dosage du minoxidil. Cerise, je ne suis pas rassurée mais en attente optimiste lorsque tu évoques un premier mois de chute qui est sans doute le fait d'une intolérance face à la nouveauté chimique.
                    je voudrais m'assurer d'une chose : il faut bien 7 pressions de spray pour obtenir 1 ml ? Vous me direz, je peux très bien lire la notice... ce n'est pourtant pas si évident ! Car il est facile, dans le cas d'une pathologie telle que l'alopécie, de déréaliser les indications. C'est peut-être encore autre chose...

                    Cerise, ta grossesse a donc accentué le processus ? A quel moment ? Tu prends le traitement depuis combien de temps ?

                    Tu représente la troisième contre-indication à la prévision immédiate de ma greffe : j'ai rencontré un radiologue, ce matin, pour une échographie abdominale (on avait déja pratiqué sur moi une échographie ovarienne, qui a révélé l'alopécie il y a un an). Tout fonctionnait normalement et ce médecin m'a suggéré d'aller voir un nutritionniste !

                    Ce que je veux dire, c'est qu'on ne manque jamais d'opinions extérieurs contradictoires... un avis tout à fait pertinent se substituant à un nouvel avis pertinent. Je maintiens donc la greffe, par impatiente chronique d'en finir avec certains aspects obsessionnels de la pathologie ! Et si d'autres cheveux doivent repousser grâce au minoxidil ou au complément de traitement proposé par un endocryno, bienvenue sur ma tête !

                    Commentaire


                    • La confusion...
                      Je n'ai pas tout compris,



                      Ou si ?

                      Si je comprends bien, tu étais anorexique (bien, personne ne sait qui tu es ici, alors on peut dire les choses comme elles le sont !), et il y a un an tu as décidé de te reprendre en mains et d'aller voir un dermato poir soigner au moins la chute de cheveux, ce qui a résulté aussi en une prise de conscience qui t'a fait t'alimenter correctement, c'est ça ?

                      Ce dermato a dû t'envoyer chez un échographiste pour faire une écho des ovaires, qui indiquait sans doute des ovaires polikystiques. Est-ce que j'ai bien compris jusque là ?

                      Si c'est bien ça, alors tu as deux causes à ta chute : un dérèglement hormonal (trop d'hormones masculines dûs aux kystes aux ovaires) et une dénutrition.

                      La dénutrition met longtemps à être soignée, et les chevuex sont l'une des derniers choses que le corps va essayer de réparer, vu qu'ils n'ont aucune fonction vitale. Donc, un an c'est tôt pour recharger les batteries, d'autant plus qu'une ancienne anorexie ne devient pas "alimentation équilibrée" d'un coup de baguette magique, et je suppose que tu te restreins encore de temps en temps, voire souvent. Ce n'est pas une honte, c'est comme ça, tu n'y peux rien pour l'instant.

                      Ce serait intéressant dans ton cas de prendre des suppléments, style vitamines "spécial cheveux", en parapharmacie.

                      Ensuite, cette dystrophie ovarienne est peut-être réglée pour l'instant parce que tes ovaires sont au repos grâce à Androcur et aux estrogènes. Ce ne veut pas dire que tu n'auras plus de kystes aux ovaires, ils reviendront quand tu arrêteras les hormones (c'est génétique, les pilules diminuent les symptômes mais ne guérissent pas).

                      Puis le Minoxidil, si tu utilises Alostyl, c'est bien 7 pulvérisations, une ou deux fois par jour. Ensuite il faut masser, mais sans frotter, en faisant juste bouger le cuir chevelu sur le crâne, doucement. Je pense que si P. Bouh. est au courant de tout ça, il est anti-proffessionnel de te proposer la greffe maintenant, parce que tu n'as pas encore fini d'avoir des progrès avec ton traitement. Si tu fais ta greffe maintenant ou dans 6 mois, qu'est-ce que ça change ? Tu auras sans doute besoin de moins de greffons, donc cicatrice plus petite, coût moindre, meilleurs résultats. Franchement, c'est ce que j'aurais conseillé à ceux que j'aime.

                      Quel est le complément de traitement que ton endocrino t'a proposé ?

                      Je suis à 5 mois d'Androcur associé à Jasmine, plus vitamines et minoxidil.

                      Ma grossesse n'a pas accéléré la chute, mais ça ne l'a pas soignée non plus. Je croyais aussi que la grossesse pouvait changer quelque chose, mais à part la période de la grossesse en elle-même, le problème est toujours là. J'ai repoussé mon traitement parce que je savais que je voulais tomber enceinte, mais une fois le bébé né je l'ai commencé. J'entends beaucoup de témignages de femmes qui ont toujours ce problème après la grossesse, il paraît que pour l'acné c'est différent, ça peut la guérir. Si ton médecin t'a dit que ça pouvait arriver, alors c'est que ça le peut.

                      Commentaire


                      • Je n'ai pas tout compris,
                        Ah, j'oubliais,



                        Le premier mois de chute est dû à une accélération de la chute que cause le minixidil au début, il fait sortir les cheveux en phase télogène (ceux qui seraient tombés en 3 mois de toute façon) pour mieux les faire repousser. L'accélération de la chute peut être un signe que le traitement marchera bien pour toi.

                        Commentaire


                        • Je n'ai pas tout compris,
                          Si..



                          ..j'ai écarté le terme anorexique, c'est relativement à l'instrumentalisation de ce symptôme par cette désignation devenue bien médiatique que par soumission à un tabou.
                          "J'ai jeûné" ne correspond par pour moi à "j'ai pêché" !

                          Tu as bien compris la chronologie de mes soucis malgré mes fréquentes confusions. Oui, la cause est certainement aussi à considérer du point de vue nutritionnel.
                          Oui, j'imagine bien que la dystrophie ovarienne est stabilisée par le traitement. Etre artificiellement normal !

                          Ah, merci de me confirmer les 7 pulvérisations !
                          Non, le médecin n'est pas au courant de mon erreur avec le minoxidil... disons que je minimise arbitrairement, depuis le début du traitement, l'efficacité d'un produit local par rapport à un produit oral, et que de ce fait, j'ai négligé de lui rapporter tout ça. Je suis désolée si certaines d'entre vous, d'après mon témoignage, m'associent à un cochon à qui l'on donne du caviar ! Mais je ne me suis pas étalée sur l'obsession que ça finit par représenter, la perte généralisée de motivation, et le réel regain que m'a procurée ces derniers temps la perspective de la greffe.
                          Tu sais, les cicatrices m'importent peu.

                          L'endocryno ne m'a rien proposé encore : il attend les résultats d'une prise de sang et de l'échographie abdominale pratiquée ce matin (aucune anomalie).

                          Sincèrement merci de tes conseils précieux, je les considère ainsi que ta gentillesse. Mais concernant la greffe, elle ne peut concrètement rien empirer.

                          Quelle est ta situation, ton parcours d'alopéciée, outre ce que tu as déja évoqué ?

                          Commentaire


                          • Si..
                            Pas du tout,



                            Personne ici ne pensera que tu es un cochon à qui l'on donne du caviar. Je pense juste que tu te précipites, j'imagine que tu es pressée de tout dans la vie, anxieuse, mais quelquefois ça peut être mauvais pour toi de ne pas patienter suffisament.

                            Discutes-en avec le médecin, je pense qu'il dira aussi qu'il vaut mieux attendre un peu. Il faut lui parler de ton passé nutritionnel, tu peux lui dire autrement, style tu as fait un régime draconien pour perdre 30 kilos, je ne sais pas, mais ne lui cache pas ça.

                            Ca change que les greffons seront mis là où il y a peut être encore des racines vivantes, et ce serait dommage de les abîmer ces racines. Et puis il sera toujours là dans quelques mois, Dr. Bouh., il ne va pas s'en aller ! De toute façon, tu ne seras pas pire que maintenant dans six mois. Tu gâcheras des greffons de la zone donneuse pour rien, et si tu as besoin d'une autre greffe dans quelques années tu ne pourras pas faire autant de greffons.

                            Si vraiment tu penses que tu ne peux absolument pas attendre, alors fais-le, mais ce serait plus prudent d'attendre.

                            Juste un petit commentaire : ce n'est pas "pécher" que d'être anorexique. C'est juste une manifestation de plus de la peur, de l'angoisse, de l'anxiété, de la souffrance ! Est-ce que c'est un péché que de souffrir ?

                            Commentaire


                            • Ah,
                              Oui ça m'intéresse



                              d'avoir ton témoignage

                              Commentaire


                              • Pas du tout,
                                Merci



                                chaleureusement de ton attention et de tes conseils, cerise. La bienveillance de la part de personnes inconnues est agréable.

                                Je pense effectivement ne pas pouvoir attendre, tu t'en doutes. L'aspect nutritionnel me semble avoir beaucoup compté pour la perte des cheveux, à une certaine époque. Mais 1 an après, avec une alimentation correcte, le bilan est là : la repousse a rapidement eu lieu au dessus des tempes. Je suis persuadée que les zones aujourd'hui dégarnies sont davantage le fait d'un processus pathologique inévitable, puisque génétique.

                                Je n'ai à aucun moment associé "anorexie" et "pêché", mais plutôt opposés. Je prétend échapper un minimum à ces connotations bibliques..

                                1000 cheveux prélevés de la zone "saine", est-ce tant ? Combien un individu normalement chevelu en a t'il ?...

                                Commentaire


                                • Merci
                                  100.000



                                  C'est le nombre de chevux (en moyenne) d'une personne qui ne perd pas ses cheveux.

                                  Ca ne veut pourtant rien dire, ce qui compte pour une greffe est le nombre de cheveux sur la zone donneuse.

                                  Je pense que si tu ressens une urgence à faire cette greffe, ça ne peut que t'aider au niveau psychologique.

                                  Quant à l'aide trouvée via Internet par des inconnus, je pense que c'est quelque chose de beaucoup plus fréquent que de trouver de l'aide des gens que l'on connaît personellement, n'est-ce pas ? Rien que de penser à la méchanceté de mes collègues au travail, j'ai des frissons ! Comment est-ce possible que l'on soit plus apte à aider des gens que l'on ne connaît pas ? Peut-être parce que l'on peut s'identifier à eux plus facilement puisque l'on n'a pas tous les aspects de cette personne dans l'esprit, et ce sont ces aspects-là qui nous différencient. En tout cas, c'est l'un des avantages d'Internet, et il faut en profiter, n'est-ce pas ?

                                  C'est quand ta greffe déjà ? Mardi ? Tiens-nous au courant !

                                  Commentaire


                                  • Bonjour
                                    La grossesse ne change rien



                                    ou plutôt si pendant que tu es enceinte tu ne perds plus tes cheveux et on contraire ils repoussent et sont plus épais mais après l'accouchement ça redevient comme avant (je peux en témoigner) alors l'androcure tant qu'on a pas trouvé mieux, c'est à vie

                                    Commentaire


                                    • 100.000
                                      Effectivement,



                                      comme je l'ai évoqué, depuis que la greffe est prévue je me sens très détendue... la perspective de mettre en suspend le problème (en partie, pour un certain temps, etc.) m'obsède positivement. Oui, c'est mardi.

                                      Tu parles de la méchanceté de tes collègues... relativement à l'aspect de ton cuir chevelu ? Ou bien s'agit-il d'une méchanceté "en général"...
                                      Tu me semble très pédagogue dans tes interventions sur ce site. C'est que tu as quelque chose à rectifier légitimement, disons, le manque général d'empathie dont tu souffres apparemment dans ton milieu professionnel.
                                      Beaucoup d'individus sont tellement pris dans des dynamiques éloignées des affects essentiels (soit l'empathie)...je suis persuadée pourtant qu'un événement ou un autre finit par les ramener à la lucidité. Un événement de solitude et de dénuement, évidemment (ce propos n'est pas malveillant).

                                      L'une de mes amies est physiquement très séduisante. Elle cherchait récemment un emploi : par téléphone, les femmes responsables de l'embauche encourageaient sa candidature et vantaient son cv, qu'elles avaient lu. Mais le jour des présentations, un coup d'oeil suffisait pour raccourcir l'entretien avec les mots classiques : "on vous rappelera". Voici où l'hostilité punitive peut encore se manifester...

                                      Commentaire


                                      • Effectivement,
                                        Bon courage



                                        Hello à toutes,

                                        Je ne suis pas venue sur le forum depuis un bon moment par manque de temps dû à une activité professionnelle relativement envahissante ces derniers mois !

                                        Je souhaite à Zoizeau bonne chance pour demain, tout se passera bien, et que la sérénité t'accompagne dans cette aventure de chaque jour. Je pense qu'il faut croire à ce que l'on fait, à ce que l'on décide, à ce qu'on est en général. Je reste persuadée que même en ce qui concerne les cheveux, notre mental régit les choses également, même de manière inconsciente.

                                        Je pense aussi à Cerise qui m'avait envoyé un message très gentil auquel je n'ai pas répondu (je m'en excuse bien que je n'ai pas justement pas d'excuse à part un overbooking !).

                                        A vous toutes bon courage, car il faut des tonnes, en matière de cheveux, il n'y a que la patience qui soit récompensée. Je n'ai vu des résultats avec le minoxidil qu'au bout de 4 mois (et encore, ce n'était pas extraordinaire, mais bc mieux quand même), les vitamines aident les repousses mais n'aident pas à stopper la chute, nous sommes toutes d'accord.

                                        Cordialement à toutes,
                                        Carla

                                        Commentaire


                                        • Bon courage
                                          Bonjour zoizeau et carla,



                                          Merci pour ton coucou Carla,

                                          Je rejoins tes paroles pour dire qu'il n'y a pas de raison que tout ne se passe pas très bien, et dans quelques mois tu seras transformée, Zoizeau !

                                          Quant à mes collègues, je travaille avec des femmes, alors les piques et les méchancetés fusent de tous les côtés à propos de tout et de rien, entre tout le monde. C'est très difficile de travailler avec des femmes, pourquoi ne sommes-nous pas capables de nous unir et nous soutenir comme font les hommes ?

                                          Tiens-nous au courant pour demain, même si je pense qu'on n'aura pas de tes nouvelles avant deux ou trois jours parce que tu seras un peu fatiguée. Tout ne peut qu'aller mieux maintenant, alors fonce !

                                          Commentaire


                                          • Bonjour zoizeau et carla,
                                            Cerise, carla,



                                            merci de vos encouragements très chaleureux. Je reviens de l'intervention, un peu titubante mais plutôt en forme après des heures de sommeil. L'entrée au bloc est impressionnante !
                                            Une bonne quinzaine de piqûres sur la zone de prélèvement (pas trop douloureux mais désagréable), plusieurs assistants, etc. Le prélèvement de la partie anesthésiée est physiquement indololore, mais psychiquement ce fût pour moi un peu plus délicat (les sons qui nous donnent conscience de ce qui se produit). Les agrafes de la zone donneuse tiraillent légèrement. Bref, c'est une véritable chirurgie ! Vous me direz : tu en doutais ? Et bien oui (la faculté humaine d'abstraction...) Je conserve un bandage pendant 2 jours, dans l'attente de rencontrer ma nouvelle répartition.

                                            Oui Cerise, les femmes au travail... J'y ai également réfléchi, et j'ai fini par constater que mes traumatismes scolaires infantiles étaient sans exception dûs à des femmes, et plus précisément à un comportement pervers d'un type que j'imagine rare chez les hommes, mais nous nous trompons peut-être. Pourtant, j'ai pu observer des groupes masculins, et comme tu le dis, il y existe ce franc-agir qu'on peut bien leur envier.

                                            Commentaire


                                            • Cerise, carla,
                                              Bonjour zoizeau,



                                              Je suis contente que tout se soit bien passé, c'est gentil d'être venue nous donner des nouvelles aujourd'hui même !

                                              Combien de temps a duré l'intervention ? Tu dois garder le bandage deux jours ? Après est-ce que tu pourras te laver les cheveux comme d'habitude ?

                                              Combien de greffons a-t-il fait ? Est-ce qu'il t'a coupé les cheveux ?

                                              Quand a-t-il dit que ça commencerait à repousser ?

                                              Commentaire


                                              • Bonjour zoizeau,
                                                Eh bien,



                                                l'intervention a duré 2 h 30 environ, et je les ai entendu compter plus de 200 cheveux. J'ai spéculé sur les 1000 !
                                                Cela dépend de la densité de la zone donneuse, et l'arrière de ma tête n'est pas très fourni. Je conserve le bandage deux jours puis je me laverai les cheveux au septivon. Par contre je ne réutiliserai le minoxidil que dans 4 semaines. Je n'ai pas l'impression qu'on m'ait coupé les cheveux, je n'ai pu que faire des approximations quant aux étapes de la greffe, car non seulement j'avais les yeux bandés mais j'étais abrutie par un médicament (à la suite de tremblements dûs aux piqûres anesthésiantes).
                                                J'avoue ne pas savoir exactement ce que je vais découvrir dans deux jours, s'il s'agit de greffons non prolongés par le cheveu, ou s'il s'agit de cheveux longs, auquel cas je pourrais apprécier le résultat directement (en tenant compte bien entendu de leur chute et de leur repousse entre 3 et 9 mois).

                                                Commentaire


                                                • Merci pour les informations



                                                  Concernant l'intervention, tiens-nous au courant quand tu auras enlevé le bandeau, d'accord ?

                                                  Bises !

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X

                                                  publicité