publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

:!!!: a savoir

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • :!!!: a savoir




    Afin de limiter les cas de grossesse non désirées, il a paru, à Lili comme à moi, de vous mettre en garde sur certains points.

    Pour la pillule :

    prendre son comprimé avec de l'eau, pour une bonne assimilation par l'organisme (retour d'expérience personnel)

    en cas de diarhée et de vomissements : reprendre une pillule (source : notices). Lillimoni précise qu'il faut reprendre une pillule dans les 4 heures qui suivent la prise normale.

    En cas de prise de médicaments :
    - ne JAMAIS oublier de préciser à un médecin qu'on est sous contraception orale.
    - bien vérifier sur la notice s'il n'y a pas de mauvaises interactions qui diminuent voire anihile l'effet de la pillule.

    anesthésie générale (pour une anesthésie locale, à voir), les substances injectées peuvent diminuer l'efficacité de la pilule pendant plusieurs jours (source : Lilimoni)

    En cas de rapport non protégé sans pénétration : au SPERME : s'assoir dessus, un petit peu sur la verge, suivi d'un effleurement au mauvais endroit et .... risque assuré. C'est comme cela que vous pouvez tomber enceinte en restant vierge. Voilà ENCORE L'INTERET DU PRESERVATIF, surtout lorsque vous connaissez peu votre partenaire (SIDA).

    Voilà ce qui me vient à l'esprit ce soir.

    N'hésitez pas à compléter ces infos (avec sources, de préférence); et retours d'expérience. Plus il y en aura, plus on sera des PROS de la contraception...et moins il y aura de drames liés à l'avortement.Allez les filles !

    Grosses bises à toutes.

    Steph

  • Mauvaise manip




    Après le mot sida, c'est ce symbole qui aurait dû apparaître :

    Bonne soirée.

    steph.

    Commentaire


    • Oui je viens de l'apprendre pour la prise avec de l'eau



      J'ai été estomaquée d'apprendre qu'une pilule avalée sans eau est moins bien assimilée. J'ai eu des sueurs froides, pensant à toutes ces soirées où j'ai discrètement avalé ma pilule sans eau (étant donné que je prends une pilule sans oestrogènes qui doit être prise à heure fixe avec autorisation d'une heure seulement de décalage, je peux me trouver au cinema ou au théâtre ou chez des gens, ou ... euh..... à une réunion paroissiale ) . Bon depuis environ 20 ans que je fais ça, je n'ai pas eu d'accident mais c'est bien de le savoir.
      En ce qui concerne les vomissements, je savais, mais pour les diarrhées je ne savais pas; il faudrait définir la diarrhée : est ce que des selles fréquentes et molles (désolée des détails) constituent un risque aussi ??

      Commentaire


      • :bien:



        merci Steph ! rappelons que le modèle en matière d'éducation sexuelle est la Suède, pays avec le plus bas taux d'avortement comme quoi : vive l'information !

        Commentaire


        • Autre que la pilule...



          et pour celles qui ne peuvent ou ne veulent pas prendre la pilule :
          ... contraceptions.org

          le diaphragme spermicides : un peu difficile d'apprendre à bien le placer. Ne pas utiliser les spermicides seuls (pas assez efficaces)

          les préservatifs : vu le nombre de personne qui préfère dire que la capote a craqué plutôt que de reconnaître qu'elles n'ont rien utiliser, c'est difficile d'estimer son efficacité. Mais si elle est correctement posée, que l'homme se retire après l'éjaculation (perte de l'érection, donc risque de glissement), elle est efficace.

          la pilule du lendemain : il s'agit d'une pilule contraceptive classique, fortement dosée (me corriger si je me trompe, merc ). A ne pas confondre avec le RU 480, qui est un moyen abortif précoce. La pilule du lendemain est à prendre en deux fois, au maximum 72h après le rapport à risque. Elle empêche la fécondation et/ou la nidation (c'est un contragestatif).

          les méthodes naturelles... Pas assez fiables pour en parler, une femme peut ovuler à n'importe quel moment (un choc émotionnel, un super orgasme, etc.)

          Commentaire


          • Autre que la pilule...
            Le stérilet, patch, implants



            j'oubliais que le stérilet peut être posé à pratiquement toutes les femmes, certains modèles sont recommandé pour les nullipares (femmes sans enfant).
            On entend tout et n'importe quoi sur le stérilet... Pour résumer, le stérilet agit comme un "ascenceur" d'infection : si vous êtes exposé à des IST, elles remontent le long du fil directement dans l'utérus. Mais si vous prenez vos précautions ou que vous êtes dans un couple stable, il n'y a pas de problème.

            Mais les gynéco sont peu informés et il ne faut pas oublier que les généralistes ne reçoivent que deux heures de formation sur la contraception, donc, il ne faut pas hésiter à dialoguer et exprimer votre point de vue.

            je pense qu'en matière de contraception il est important de faire le point sur ce qu'on peut (niveau santé, etc.) et ce qu'on veut, afin de choisir le moyen le plus adpaté.

            en ce qui concerne les patch et les implants, il s'agit du même principe que la pilule, mais sans la contrainte de la prise journalière. J'ai lu des avis de docs et d'utilisatrices si divergents sur la question, que je n'ai pas de conseils à donner.

            Commentaire


            • Up!



              Et puis merci pour l'info sur l'eau... je ne savais pas non plus

              Par contre pour ce que disais Budybulle sur le préservatif, il arrive quand même beaucoup de vrais accidents... moi je pense que le préservatif doit TOUJOURS être accompagné de la pilule.

              Koopa

              Commentaire


              • Up!




                mais justement, je parlais des cas où on ne peut pas ou veut pas prendre la pilule et pour les accidents de capotes, je ne dis seulement que c'est difficile d'en estimer la fréquence. vala

                Commentaire


                • Oui je viens de l'apprendre pour la prise avec de l'eau
                  La diahrée...




                  c'est vraiment quand tu as la "siasse" (pour rester poétique )

                  Steph.

                  Commentaire


                  • Si oubli




                    de pillule, pensez à la Norlévo. Ca limitera les risques...

                    Nouveauté : les deux comprimés se prennent désormais en même temps.

                    Steph.

                    Commentaire


                    • Up



                      n'oubliez pas d'ajouter d'autres infos utiles

                      Commentaire


                      • Up
                        Non, n'oubliez pas




                        Ca peut faire toute la différence...

                        Steph.

                        Coucou Budy

                        Commentaire

                        Publicité

                        Forum-Archive: 2004-012004-02

                        publicité

                        Chargement...
                        X

                        publicité