publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Lettre d'info pour le mirena (sept 99)

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Lettre d'info pour le mirena (sept 99)



    * L'insertion de Mirena donne lieu à une période d'adaptation qui dure de 3 à 6 mois et qui est marquée par des spottings fréquents
    * Après cette période, certaines patientes ( - 20%> constatent que leurs règles ont disparues,
    * Il s'agit d'un effet attendu de Mirena qui a été largement documenté dans les études cliniques.

    1. Quelle en est l'origine ?
    2. Quel en est l'impact éventuel ?
    3. Et le retour à la fertilité ?
    4. Que faire en cas d'absence de règles ?
    5. Références
    6. Les Plus de la rédaction:
    1. Voir une Photo de l'Echographie très particulière du MIRENA
    2. Afficher l'article au Format Texte (RTF) sur une Page pour l'imprimer et le donner comme information écllairée à la Patiente)


    Quelle en est l'origine ?

    * Pour comprendre l'origine de cette absence de règles, il faut se reporter au mode d'action essentiellement local de Mirena
    * Le lévonorgestrel diffusé localement au niveau de l'endomètre inhibe la synthèse des récepteurs aux estrogènes (1) .
    o De ce fait, l'endomètre devient insensible à la stimulation estrogénique
    qu'elle soit endogène
    ou exogène il ne prolifère plus.
    * L'absence de règles résulte donc d'un effet local du lévonorgestrel qui provoque une atrophie endométriale

    Quel en est l'impact éventuel ?

    * Cette situation ne doit pas faire redouter un dérèglement ovarien puisque la sécrétion endogène d'estradiol persiste:
    o les taux plasmatiques moyens et individuels en estradiol sont toujours dans les limites normales
    o des taux plasmatiques mesurés chez les femmes fertiles sans contraception (2)
    * D'autre part, puisque la sécrétion endogène d'estradiol persiste et puisque l'endomètre ne répond plus à la stimulation estrogénique,
    o il est inutile d'administrer à la femme un estrogène naturel per os ou sous forme de patch pour faire revenir les règles.
    * Certaines femmes, en l'absence de règles, ont l'impression qu'elles n'éliminent plus leur mauvais sang et que celui-ci s'accumule dans leur corps.
    o Il faut rassurer la patiente dans la mesure où, l'endomètre ne proliférant plus de manière cyclique, il n'y a donc rien à éliminer.

    Et le retour à la fertilité ?

    * Un à trois mois après le retrait d'un Mirena resté dans la cavité utérine pendant 5 ans,l'endomètre retrouve sa morphologie normale et aucun signe de l'utilisation passée de Mirena n'est détectable (3)
    * Même en cas d'absence de règles, le cycle menstruel reprend normalement dans un délai de 30 jours après le retrait de Mirena et le retour à la fertilité est normal (4)

    Que faire en cas d'absence de règles ?

    * Après 6 semaines d'absence de règles par rapport aux règles précédentes, il faut faire un test de grossesse pour écarter l'éventualité d'une grossesse.
    o Si le test est négatif, l'absence de règles signe l'atrophie endométriale
    o En l'absence de signes d'accompagnement, il n'est pas nécessaire d'effectuer d'autres tests de grossesse à condition de vérifier la présence des fils (absence d'expulsion).
    * Il faut avertir la patiente qu'elle doit consulter si
    o les douleurs abdominales basses
    o ou des saignements se manifestent alors qu'elle n'a plus ses règles.
    * En effet, l'éventualité d'une grossesse extra-utérine (GEU) ne doit pas être écartée même Si ces événements sous Mirena sont rares.
    o Le risque de GEU est plus faible sous Mirena que sous DIU au cuivre et significativement plus faible que chez les femmes sans contraception

  • Up



    up

    Commentaire


    • Up
      Up



      up

      Commentaire


      • Up



        up

        Commentaire


        • Up



          up

          Commentaire


          • C bien ce que je disais



            la curiosite ,c pas si mal.c sympa d avoir ecrit cette lettre.cachou.

            Commentaire

            Publicité

            Forum-Archive: 2004-112005-01

            publicité

            Chargement...
            X

            publicité