publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

J peut plus prendre la pilule, quelle contraception choisir??

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • J peut plus prendre la pilule, quelle contraception choisir??



    Bonjour

    Alors je vous expose mon "cas".
    Cela fait deux-trois ans que je prends la pilule. J'ai commencé aec une pilule normale, puis il y a un an j'ai commencé à prendre diane 35. Seulement voila : hiezr je suis allée voir mon medecin pour des problemes de circulation dans les jambes. Il m'a immédiatement fait arrêter la diane, et en attendant je prend une pilule minidosée (melodia) je dois aller voir un phlébologue bientot , et mon medecin m'a prévenue qu'il serait peut etre necessaire que j'arrete la pilule.
    JE ne sais pas quoi faire, je suis avec mon chéri depuis deux ans et la pilule c'est vraiment le plus pratique, je ne me vois VRAIMENT pas recommencer les préservatifs...
    ALors je me demandais si les nouvelles méthodes contraceptives (implant, patch, anneau) avaient les memes contre-indications que la pilule ? je pense que oui vu que c'est des hormones...
    On m'a dit que j'étais trop jeune pour le stérilet car je n'avais pas eu d'enfants, mais est ce que c'est vrai , ou les stérilets ont "évolués" ?? Répondez moi vite car ca m'angoisse, j'espère vraimenr ne pas avoir à arrêter la pilule...

  • Autre contraception



    voir le site ladycomp babycomp

    Commentaire


    • Stérilet au cuivre



      pour les nullipares, il n'y a STRICTEMENT aucun soucis.
      Si ton gynéco te dit que c'est impossible, change de gynéco. Les stérilets sont les mêmes sauf que les risques ont été réévalués et sont quasi nuls.
      Dendappa

      Commentaire


      • Une alternative



        certains stérilets et les anneaux, implants, etc contiennent aussi des hormones de synthèses dont les contre-indications sont les mêmes que celles de la pilule.
        Tu a aussi la solution des méthodes dites "d'auto-observation" qui consistent à repérer ton ovulation et à t'abstenir de rapports pendant ta fécondité. En général l'abstinence est une grosse semaine par cycle. C'est faisable. Si tu veux des renseignements, ecris-moi ou jette un coup d'oeil sur ces sites :
        billings.free.fr
        woomb.org
        le site du CLER Amour et Famille (tu trouveras avec ... ou Google)
        bonne chance

        Commentaire


        • J'espère qu'on te fera arrêter la pilule plutôt !!



          On ne rigole pas avec ce genre de problème, phlébite, embolie ... c'est tèrs grave.
          Mais on pourra te prescrire éventuellement une pilule ne contenant pas d'oestrogènes : cerazette, microval ... ou bien l'implant.
          Il est vrai que diane 35 augmante par 4 le risque de problème que tu as encontré, mais il vaut mieu être prudente (je pense que ton médecin ne te prescrira plus do'estrogènes ...).
          L'anneau et le patch ont les même contre-indication que la pilule combinée.
          Reste comme le dit dendappa, le stérilet au cuivre.
          Je ne connais pas ton âge mais si tu as une relation stable, ça doit être faisaible.
          Les méthode d'auto observation sont peu fiables ...

          Melinssa.

          Commentaire


          • J'espère qu'on te fera arrêter la pilule plutôt !!
            Pour melinssa



            pour avancer péremptoirement que les méthodes d'auto-observations sont peu fiables, tu les as surement utilisées, non?
            Si ce n'est pas le cas, garde-toi de telles affirmations.
            Nous utilisons Billings depuis 5 ans et n'avons jamais rencontré aucun problème, que ce soit pour favoriser ou pour éviter ou différer une grossesse. Si on applique les directives avec régularité et serieux, les taux de réussite sont de 97 à 98 %, sans contre-indication pour la santé.

            Commentaire


            • Pour melinssa
              Oui



              Alors déja permet moi de te dire que j'apprécie pas trop l'agressivité.
              De plus, les chiffres parlent d'eux même : 2 à 3 % d'échec avec serieu et régularité, contre moins de 1 % pour la pilule ou l'implant ...
              Ces méthodes sont plus utiles lorque l'on VEUT un enfant.
              Alors si tu n'as encontré aucun problème jusqu'à maintenant, tant mieu pour toi, mais je ne pense pas que se soit une contracption à recommander, surtout pour les jeunes femmes.

              Melinssa.

              Commentaire


              • Pour melinssa
                Pas très judicieux



                boulipouc, tu n'as aucun mode de contraception, c'est ton choix, mais ne conseille cela à personne !

                Commentaire


                • Idées



                  Tu as deux solutions, très efficaces :
                  - la pilule progestative
                  - le stérilet en cuivre

                  Commentaire


                  • Pas très judicieux
                    Pas de contraception ???????



                    Marie, s'il te plait, arrete de dire n'importe quoi. Si je n'avais pas de méthode contraceptive, je ne pense pas que je me permettrais de témoigner ici. Mon dernier enfant va avoir 3 ans et j'ai 32 ans. Nous avons une sexualité satisfaisante et ma fécondité est bonne. Crois-tu vraiment que je joue à la roulette russe. La méthode billings est fiable, moderne, fondée sur des observations scientifiques et recommandées par l'Organisation Mondiale de la santé.
                    Les personnes qui la critiquent ne la connaissent pas ou alors seulement par ouï-dire. J'ai même discuté avec un médecin qui croyait que billings reposait sur le décompte des jours (comme Ogino), preuve qu'il ignorait totalement son fonctionnement !
                    Si vous voulez des informations, le principe de la méthode est expliqué sur 3w.woomb.org.

                    Commentaire


                    • Vive la vie



                      Merci boulibouc pour ton témoignage , nous pratiquons billings depuis 12 ans avec bonheur, mon corps n'est pas agressé par des hormones, mon cycle est naturel mais j'avoue avoir la chance d'avoir un mari qui me soutient à 100% et qui même plus : participe car la méthode billings contrairement à la pilule est une affaire de couple et se pratique à 2 ! Ensuite il faut être ouvert à la vie
                      Pour le stérilet je voudrais préciser qu'il ne s'agit pas d'un moyen de contraception mais d'un abortif puisque sa fonction 1ère est d'empêcher la nidation de l'embryon dans l'utérus, d'où des règles souvent abondantes et douloureuses puisqu"elles correspondent à des minimini avortements
                      bisous

                      Commentaire


                      • Oui
                        De plus..



                        Melinssa, je suis entièrement d'accord avec toi !
                        Mais en plus, je vais corriger un peu ce que tu as dit ; pour la pilule, il y a 0.18% d'échec AU MAXIMUM ! Sinon, c'est 0.01 pour les meilleurs pilules.

                        Donc ça augmente encore plus l'écart que tu donnais...

                        Comme tu l'as dit ces méthodes ne sont pas à recommander à qq'un. Et ce n'est pas un moyen de contraception !

                        Commentaire


                        • Pas de contraception ???????
                          Non, aucun



                          Tu ne prends aucune hormone qui empeche l'ovulation, et tu n'as dans ton corps aucune substance spermicide.
                          donc tu n'utilises aucune contraception. c'est le meilleur moyen pour tomber enceinte. Ta méthode a autant de fiabilité que celle du retrait : autrement dit, zéro.

                          Commentaire


                          • Vive la vie
                            N'importe quoi ! ! ! ! !



                            Renseigne toi avant de parler.
                            Le stérilet, un effet abortif ? Tu te rends compte de ce que tu écris ? Tu crois qu'il serait autant utilisé si c'était le cas ?

                            Pour ta gouverne, le stérilet hormonal agis exactement de la meme façon que la pilule, agis sur l'endomètre, et sur l'ovulation.
                            Le stérilet cuivre, lui, tue les spermatozoides. Dans les 2 cas, la fécondation est impossible : donc pas de nidation !

                            Ne parle pas de ce que tu ne connais pas. Ou instruis-toi sur le sujet.

                            Commentaire


                            • N'importe quoi ! ! ! ! !
                              Renseigne-toi aussi



                              auprès des personnes qui n'ont pas d'intérêts financiers

                              Commentaire


                              • Non, aucun
                                Mais enfin marie



                                sur quelles données scientifiques te bases-tu pour avancer autant d'aneries.
                                Le retrait est un moyen dangereux car des spermatozoïdes sont présents dans le liquide qui précède l'éjaculation. Cela revient donc à jouer à la loterie et on a des chances de gagner....un bébé.
                                Pour ta gouverne, il existe des méthodes qui ne sont ni la prise d'hormones de synthèse (pilule, implant, anneau et certains DIU)ni la mise en place de dispositifs anti-conceptionnels (diaphragme, cape, préservatifs) ou abortifs (d'autres DIU) : les méthodes d'auto-observation. Ces méthodes permettent à la femme de connaitre son corps et d'identifier les signes de fertilité qu'il lui envoie. en respectant des directives strictes, le couple peut ainsi choisir ou non d'avoir un enfant, en ayant ou non un rapport.
                                Si la fiabilité de la méthode était de zéro, j'aurais eu un enfant tous les 11 mois en 5 ans de mariage !! Ce n'est pas le cas. Je crois que tu es mal informée et c'est bien dommage.

                                Commentaire


                                • De plus..
                                  Méthodes à recommander



                                  aux femmes qui ont des contre-indications aux hormones de synthèse, qui préfèrent rester maitresse de leur fertilité et partager cette responsabilité avec leur conjoint.
                                  C'est étrange, les femmes qui dénigrent les méthodes d'auto-observations ne les connaissent pas et ne les ont jamais expérimentées...

                                  Commentaire


                                  • Mais enfin marie
                                    Réponse



                                    oui, oui, ne pas faire l'amour pendant l'ovulation, en théorie, ça paraît simple. ça marche pour les femmes âgées, moins fertiles. Mais c'est très risqué pour les jeunes femmes, très fertiles et qui savent moins facilement reconnaitre les signes d'une ovulation. Sachant que l'ovulation n'intervient pas à heure fixe le meme jour tout les mois, c'est hasardeux de se baser là-dessus.

                                    Commentaire


                                    • Vive la vie
                                      N'importe quoi



                                      Le stérilet n'est absolument pas abortif.. tu TUE les spermatozoïdes et intoxique l'ovule.
                                      Les règles ne sont pas plus longues ou douloureuses.... Arrête ton délire avec billing qui est loin d'être aussi top et fiable que ça.
                                      Dendappa

                                      Commentaire


                                      • Réponse
                                        Mais evidemment



                                        que ça n'arrive pas à heure fixe l'ovulation, ça varie d'un cycle à l'autre. Et bien sur que ce n'est pas facile de savoir comme ça, au pif quand est l'ovulation! Ca, Marie, c'est justement le principe des méthodes d'OBSERVATION.
                                        Quand on décide de passer à la méthode billings (celle que je connais), on suit une formation de plusieurs séances, en couple, avec des couples expérimentés et souvent des médecins. Ces couples nous suivent pendant l'apprentissage de la méthode.
                                        Mes cycles sont irréguliers (de 25 à 35 jours), mon ovulation n'a pas lieu le même jour à chaque fois. C'était assez anarchique après mes accouchements. Pourtant, j'ai TOUJOURS pu identifier le jour de l'ovulation grace à cet apprentissage.

                                        Commentaire


                                        • Mais evidemment
                                          En fait je trouve



                                          que c'est drolement plus compliqué que par ex l'implant ou le stérilet : on le pose, ça dure 3 secondes, et on n'a plus à y penser pendant plusieurs années... le rêve, non ? pourquoi se prendre la tête, faire des calculs, et pour rien puisque c'est loin d'être fiable ?!

                                          Commentaire


                                          • En fait je trouve
                                            Petit ajout biologique



                                            Il ne faut pas oublier non plus que les femmes ont plus envie de faire l'amour quand elles ovulent. Logique, nous voulons nous reproduire. Alors ne pas faire l'amour pendant l'ovulation, c'est contre-nature en somme.
                                            Dendappa

                                            Commentaire


                                            • Une alternative
                                              Super romantique



                                              "Ah non chéri, pas aujourd'hui, j'ovule .."
                                              D'autant plus que c'est à ce moment ou la libido est au plus haut ...
                                              Non mais faut arrêter le délire là ..
                                              Figure toi que je ne supporte pas les hormones de synthèses, j'ai des règles beaucoup trop longue et irrégulières et douloureuse pour un DIU et je suis en galère pour trouver un mode de contraception.
                                              Poourtant, je ne me tournerai certaiement pas vers ce genre de méthode.
                                              Mais si cela te convient il n'y a pas de problème.
                                              Tout ce qu'on veut te faire commprendre, c'est que ce n'est pas une méthode à recommander. Ici il y a plein de jeunes filles, (pour qui une grossesse non désirée serait beaucoup plus problèmatique que pour toi qui est mariée) et le but du forum est de prévenir et d'informer (pour éviter au maximum ivg), et non pas de les diriger vers des méthodes trop peu fiables.

                                              Melinssa.

                                              Commentaire


                                              • En fait je trouve
                                                Pas de calculs



                                                je ne calcule pas, je note sur un papier ce que j'observe et mon mari lit le papier de temps à autres ou me pose la question. Pourquoi se prendre la tête dis-tu? Mais parce que mon corps fonctionne à son rythme et parce que mon mari partage avec moi la responsabilité de décider d'un nouvel enfant avec moi. Parce que je trouve nos retrouvailles merveilleusement intenses après 5 jours d'abstinence. Parce que j'aime cette idée que mon mari m'aime entièrement femme, avec un rythme qui n'est pas le sien, fertile ou non. Parce que mon mari a appris d'autres façons de me dire je t'aime les jours où le sexe n'est pas possible. Parce que, grace à la méthode, nous avons été obligés de nous parler en profondeur de sujets très intimes. Je m'aperçois que notre parole sur la sexualité, sur nos attentes, est devenue naturelle et facile. Nous ne vivons pas cela comme une contrainte mais comme une chance, un enrichissement de notre amour.

                                                Commentaire


                                                • Petit ajout biologique
                                                  Autre ajout



                                                  alors, faire l'amour dans des cycles sans ovulation (pilule, implants, anneau) est donc contre-nature aussi !

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  Forum-Archive: 2006-01

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X

                                                  publicité