publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Cancer rare de la gorge lié a la fellation

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Cancer rare de la gorge lié a la fellation



    Des cancers rares de la gorge liés à la fellation
    17 mai 2007 (TF1)
    2 Messages de forum | Réagir à cet article | Recommander cet article

    Voir en ligne : Des cancers rares de la gorge liés à la fellation

    Une étude américaine montre que certaines tumeurs cancéreuses de la gorge sont provoquées par des papillomavirus.

    Les risques augmentent nettement pour les personnes ayant des relations sexuelles bucco-génitales.

    Les papillomavirus humains, responsables de la plupart des cancers utérins, sont aussi liés à certaines tumeurs cancéreuses de la gorge. Le risque que ces tumeurs se développent augmenterait nettement pour les personnes ayant des relations sexuelles bucco-génitales (fellation et cunnilingus), selon une étude publiée dans le New England Journal of Medicine.

    Même sans fumer ou consommer de lalcool, le fait davoir une infection de la bouche avec des papillomavirus et des relations sexuelles bucco-génitales avec de multiples partenaires paraît constituer le principal facteur de risque de certains types de cancer assez rares de la gorge, ont conclu des chercheurs de la faculté de médecine de luniversité Johns Hopkins (Maryland). "Le public devrait toutefois être rassuré car le cancer de loropharynx (situé à larrière de la langue) est relativement rare et la grande majorité des personnes ayant une infection buccale avec des papillomavirus ne développeront probablement pas un cancer de la gorge", explique le ... Maura Gillison, épidémiologiste et principal auteur de cette recherche.

    Son étude a porté sur 86 hommes et 14 femmes qui venaient dêtre diagnostiqués dun cancer de loropharynx et qui étaient déjà infectés par des papillomavirus. Ils avaient 32 fois plus de risques de développer ce cancer. Ce taux est trois fois plus élevé que pour les fumeurs et deux fois et demi plus élevé que pour les personnes buvant régulièrement de lalcool, précise le ... Gillison.

    Les participants à cette étude ayant indiqué avoir eu des relations bucco-génitales avec plus de six partenaires durant leur vie avaient 8,6 fois plus de risques davoir un cancer lié à une infection avec des papillomavirus. Cette recherche montre aussi que le fait de fumer ou de boire de lalcool na pas accru les risques de cancer de la gorge chez ceux ayant une infection de la bouche avec des papillomavirus. Et le ... Gillison daffirmer : "Cest bien le virus qui provoque le cancer".


  • Bon d'accord...



    Ok, le tabac est cancerigène, l'alcool provoque d'énormes dégats, les sucreries font grossir et font mal aux dents, il faut utiliser un préservatif à cause du sida...si meme les fellations sont cancerigènes au secours! Mais je crois qu'il faut s'en foutre, pardonne-moi, on ne vit qu'une seule fois.

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2008-02

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité