publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ces non-relations familiales qui me hantent...

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ces non-relations familiales qui me hantent...



    Me revoilà encore sur ce forum... avec toujours mon histoire qui me poursuit, qui me hante, m'angoisse. J'en dors très mal, je ne sais pas pourquoi. Alors, je viens une nouvelle fois ici.. pour lire vos réactions et voir ce que je peux faire.. Je vous renvoie à mes anciens messages à ce sujet car ce serait trop long de tout réécrire ici.
    Récemment, j'avais parlé de mes retrouvailles avec mon père avec qui j'avais rompu depuis 15 ans (ma femme n'y était pas mêlée). Nous nous étions revus le jour de l'an alors qu'il était de passage dans la région parisienne où je vis, après des contacts téléphoniques pendant un mois. Cette période de 15 ans m'avait aidé à lui pardonner (je lui en voulais pour les violences dont il avait fait preuve à mon égard pendant mon enfance & adolescence).
    Seulement voilà.. ma femme avait voulu, en guise de cadeau, lui envoyer une carte avec un chèque, qu'il n'a pas voulu accepter du fait de la somme et parce qu'il était gêné. Il a donc gardé l'enveloppe et me l'a donnée (avec la carte dedans) lorsque je suis passé chez lui quelques temps plus tard. Je l'ai remise à ma femme... qui a très, très mal réagi en découvrant que mon père avait laissé la carte qu'elle lui avait envoyée dans l'enveloppe! Je lui ai dit qu'à mon avis il s'agissait d'une maladresse de sa part, ce qu'il m'a confirmé au téléphone quelques temps après (il faut dire qu'il a toujours été comme ça). Et puis, 15 ans après... Le fait est que dans notre discussion, je lui ai suggéré d'écrire à ma femme, ce qu'il a fait... et m'a femme n', plus de 3 mois après, toujours pas ouvert l'enveloppe! Elle a une toute autre interprétation que la mienne qur le geste de mon père, et ne veut pas avoir de contact avec lui. Du coup, les seuls contacts que j'ai moi-même eu avec lui se sont faits par téléphone et de mon bureau. Cette situation me gêne énormément, étant donné l'effort que j'ai fait pour accepter que l'on se revoit. Il vient aussi sur la région parisienne au mois de juillet, et cela me perturbe, car pour l'instant, je me vois lui dire que nous ne serons pas là, ma femme et moi! En effet, je ne vois pas comment je pourrais le voir, lui et sa compagne, si ma femme ne veut pas (d'autant qu'il ne verra pas mon fils). Nous n'avons pas eu de contact téléphonique depuis plus d'un mois, car je n'ose pas.. je ne sais pas quoi lui dire, ni quoi penser.

    En ce qui concerne ma mère, avec qui j'ai également rompu depuis 7 ans maintenant à la suite d'une grave dispute entre ma femme et elle.. J'ai attendu longtemps des excuses qui ne sont jamais venues.. Une fois tous les ans ou deux ans, ma mère s'est manifestée, soit par une carte, soit en essayant de nous joindre au téléphone (une seule fois en 7 ans). J'ai reçu une carte d'elle il y a quelques jours (évidemment, ma femme n'en sait rien!), où ma mère nous disait qu'elle avait passé 3 semaines de vacances merveilleuses, nous demandant si nous allions bien, et nous disant à bientôt si nous le voulions, comme si de rien n'était!
    Je ne sais quoi penser, et j'en suis remué! Ce qui s'est passé il y a 7 ans était très grave, au point que je n'ai annoncé à personne de son côté (famille), ni à mon frère pour qu'il ne le lui dise pas, la naissance de mon fils!
    En fait, je protège ma femme contre elle, au cas où.. mais au fond, cela ne me plaît pas. Là aussi, je ne sais que faire.

    Quant à mon frère.. également, les relations sont toujours au point mort (rupture ayant pour origine ce qui s'est passé avec ma mère). Je ne connais toujours pas ses enfants. En décembre dernier, je lui avais écrit, et sa réponse dépourvue de toute forme de politesse m'a fait dire qu'il était trop tard pour un rapprochement. Je devais passer dans sa région pour des raisons professionnelles, j'ai vu mon père mais pas lui... je n'ai pas pu. Cela fait 7 ans aussi..

    J'ai toujours été très "famille", ma femme pas du tout, et la façon dont j'ai été "formaté" pendant mon enfance et adolescence me joue des tours. Je ne suis pas en accord avec moi-même, et je ne n'ose pas en parler à ma femme, car je sais qu'elle ne comprendra pas. D'origine asiatique, elle a une perception totalement différente de la mienne vis-à-vis des relations familiales. Elle n'a pas non plus du tout le même ressenti que moi, et je n'ose pas lui dire ce que je ressens, car je sais que les conséquences seront néfastes chez elle. Je tenterai sans doute de lui proposer de voir mon père malgré tout en juillet, même si je m'attends à un refus de sa part.

    Alors, bien sûr, je sais que je ne devrais pas penser à tout cela, que j'ai mon fils, ma femme, que je devrais focaliser mon attention sur eux, mais je n'y arrive pas. Mes réveils sont terribles le matin, avec ces angoisses (qui ne sont pas dues qu'à cela, mais il y a ça).

    Voilà, j'ai été long, je sais, j'ai une nouvelle fois ressassé mes histoires, mais je ne sais que faire... et tous vos points de vue sont les bienvenus, si vous avez eu la patience de me lire, ainsi que mes posts plus anciens.

    Hervé

    Ma femme, d'origine asiatique, a une perception totalement différente de la mienne vis-à-vis des relations familiales. Elle n'a pas non plus du tout le même ressenti que moi, et je n'ose pas lui donner les vér


  • Si tu savais !!!!!!!!!!!!!!



    Tu n'est pas le seul dans ce triste cas mon cher Herbilox !!!
    Malheureusement c'est monnaie courante, nous avons un ami qui ne parle plus à sa mère depuis 9 ans, un autre à son père depuis 11 ans, il a dit même si ce dernier mourrait, il n'irait pas à son enterrement, il a l'air de lui en vouloir terriblement, mais nous n'en connaissons pas les raisons.
    Si ta famille te manque, vas les voir, si ta femme ne veut plus de contact, bien respecte son choix et vas les voir sans elle, quoi de plus simple.

    Tu te fais des noeuds au cerveau avec des choses qui n'en valent pas la peine, à mon humble avis.
    Tu t'imagines que ton papa, ton frère etc. sont là à se ronger les sangs à ton sujet ?
    oh que non, ils vivent leur petite vie tranquillement, mon pauvre ami, fais en de même et tourne la page.

    La famille idéale ça n'existe pas, dans toutes les familles il y a des heurts, et il en sera ainsi jusqu'à la nuit des temps.

    Tu as fais ce que tu as pu, maintenant, laisse faire les choses et pense à ta petite famille, ton fils, ta femme et toi surtout.

    Bonne chance, et te prends pas trop le chou !!!!!

    Commentaire


    • Si tu savais !!!!!!!!!!!!!!
      D'accord avec sharon



      Si ta famille te manque tant que çà, va les voir, mais ne l'impose pas à ta femme, la vie est courte, donc, vouloir essayer d'arranger les choses, c'est bien, mais si les autres ne font pas d'effort, tu n'y peux rien non plus, donc, à ce moment là, laisse tomber et pense à ta petite famille, celle avec qui tu vis, c'est le plus important crois moi, tu avais dû lire mes posts à propos de ma belle famille, là, cette fois ci, c'est terminé, mon mari s'est aussi disputé avec son père, caril voit bien qu'il a été trop loin vis à vis de moi, il lui a dit les quatre vérités, depuis, plus de nouvelles, il n'a même pas souhaité bonne fête à son père dimanche dernier, moi, je laisse faire, qu'il se débrouille, si il veut voir sa famille qu'il y aille mais sans moi, mais surtout qu'il me l'impose pas, et tu vois, je ne culpabilise plus, car je n'y suis pour rien, maintes fois j'ai fait des efforts, mais c'est à sens unique, alors, tant pis, j'ai laissé tombé et on ne s'en porte pas plus mal. Allez bon courage et comme on te dit, ne te prends plus le chou

      Commentaire


      • Je suis une maman....



        Qui, malheureusement vit cela.....Mon fils, oui, jele vois,uniquement quand sa compagne le veut....(donc rarement) ma fille de temps à autre (ils vivent avec le frère et la soeur de la même famille).... Ils ont une bonne situation mais leurs conjoints (le frère et la soeur de l'autre famille ne s'entendent guère plus!) donc nos enfants se voient également rarement -ils s'entendaient très bien durant leur enfance et leur adolescence-Et puis voilà.... J'en souffre énormément.... mon mari de même...Nous avions acheté une grande table dans la salle à manger pour y accueillir ce que nous pensions devenir une famille unie....aux grandes occasions.... mais voilà....
        Par respect pour les couples qu'ils ont formé, par amour pour nos petits enfants.... Nous nous taisons....Nous encaissons les mots souvent durs de leur compagnons......Pour ne pas les perdre eux !
        Alors peut-être tes parents font-ils de même..... Si c'est le cas..... vas les voir.... Même seul...(ne contraint pas ta compagne, ne mets pas en danger ton couple) mais surtout..... fais leur comprendre qu'ils n'ont pas complètement perdu leur fils !!!! Sois un tout petit peu disponible pour le leur dire(ou simplement le leur faire comprendre...... Je sais de quoi je parle..... Moi, personne ne le dira, ni à mon fils ni à ma fille.... je les aime...tellement et mon mari aussi...et je sais que si je leur leur disais.... leurs compagnons leur dirait "ta mère te fait du chantage"..... ou ta mère est une mère possessive !......
        Alors je te souhaite beaucoup de courage et je te souhaite aussi de retrouver la sérénité.....

        Commentaire


        • Si tu savais !!!!!!!!!!!!!!
          C'est ce que me dit ma femme, mais...



          ... ce mal-être que je ressens au fond de moi est plus fort que moi. Il y a au fond une culpabilité qui me fait me demander, malgré tout ce que ma femme a pu subir, si nous n'avons pas exagéré, et si effectivement j'ai fait ce que j'ai pu... je pense justement que non.
          Ma femme me dit que je cherche sans arrêt à vouloir recoller ce qui ne l'est pas, et qu'en effet je devrais davantage me tourner vers mon fils (ce que pourtant je fais) plutôt que d'essayer de résoudre à tout prix des choses que l'on ne peut résoudre selon elle. Et puis, je sais qu'elle ne veut pas que je lui fasse part de mes "tourments" à ce sujet, et le fait qu'elle ne me comprenne pas me met encore plus ... l'aise.

          C'est vrai, mon père, ma mère, et surtout mon frère au vu de ce qu'il m'a écrit il y a quelques mois, ne se rongent pas les sangs à mon sujet. Et puis ma mère, qui n'a jamais songé à s'excuser auprès de ma femme (et ça, elle le lui devait au minimum), pourquoi nous écrit-elle une telle carte, comme si rien ne s'était passé? Pourquoi mon frère minimise-t-il cela et veut faire aussi comme si rien ne s'était passé, nous mettant finalement tout sur le dos...?

          Le fait maintenant d'aller les voir.. j'ai fait ce geste récemment envers mon père, j'ai même dormi chez lui, chose dont je ne me serait jamais cru capable, après plus de 15 ans.. Et finalement, tout cela pour que ma femme ait cette réaction épidermique contre lui après ce que je considère toujours être un geste maladroit de sa part. Tout de même, ne plus vouloir le recevoir.. il n'a vu son petit-fils qu'une fois..
          Je me suis toujours dit que le fait d'aller les voir seul équivalait à les "cautionner" vis-à-vis de ma femme, et c'est pour ça que je me "torture" l'esprit..

          Je vais quand même essayer de tourner une page que je n'arrive toujours pas à tourner, et de ne pas trop me prendre le chou.. il y a des périodes où j'y arrive, et d'autres où cela revient me hanter, régulièrement...

          Hervé

          Commentaire


          • Je suis une maman....
            Il y a plusieurs aspects..



            Avec mon père, avec qui j'ai renoué il y a quelques mois, cela ne me pose pas de problème d'aller le voie seul. Ma femme ne veut pas le voir lorsqu'il va venir dans ma région mi-juillet, et là j'aurais du ... lui dire ça, mais cela ne me dérange pas, par contre, d'y aller (mais c'est qd même à 800 kms).
            Pour ce qui est de ma mère, j'attends toujours des excuses qui ne vienne toujours pas 7 ans après. Ce qu'elle a fait est trop grave, mais là, j'en ai une large part de responsabilité puisque je n'ai rien fait pour éviter que le clash irrémédiable ne se produise.
            Quant à mon frère, nous avons toujours été différents, et lorsqu'il a été adolescent, il a toujours pris le pas sur moi qui était trop faible. Cela ne m'étonne pas qu'aujourd'hui nous en soyions arrivés là. Je ne lui demande que de reconnaître une part de responsabilité, aussi faible soit-elle, dans ce qui s'est passé, mais il ne veut pas revenir dessus. Et puis.. il est trop tard. Ses enfants sont déjà grand (l'aînée a 7 ans).. comment ferais-je pour mettre mon garçon de 4 ans en contact avec son cousin et sa cousine étant donné le contexte Ma femme n'accepterait jamais dans ces conditions, et pour d'autres raisons n'est pas prête à ça.
            Vous avez raison de me dire de ne pas mettre mon couple en danger, car j'ai failli parfois, à cause de ces histoires (je me suis souvent demandé à qui la faute, finalement, en incriminant parfois ma femme intérieurement).
            J'espère en effet pouvoir un jour retrouver ma sérénité, mais ce n'est pas sûr..
            Je préfèrerais vivre à l'autre bout du monde..

            Hervé

            Commentaire


            • D'accord avec sharon
              Je fais mon analyse...



              ... non pas en allant voir des psys, mais en lisnat des livres appropriés. Cela me permet de rédiger une sorte de "journal" intime à partie duquel je compte à plus long terme "confronter" ma mère et mon frère par écrit, pour enfin ne plus culpabiliser (cela m'arrive encore, mais de moins en mois souvent au fur et à mesure que je "prends conscience), ce qu'ils cherchent sans doute par ce silance pesant. Car enfin, je ne comprends toujours pas comment ma mère a pu me laisser complètement de côté dans cette histoire, sans jamais avoir eu le moindre geste de pardon... c'est ce qui me fait parfois douter de moi et de ma femme.
              Donc, je pense que je ne me prendrai plus le chou à partir du moment où je les aurai confrontés tous les deux, en supposant que de leur côté ils aient réfléchi depuis toutes ces années, ce dont je doute.
              Pour ce qui est de mon père, je le revois!
              Certes, c'est difficile après une interruption de plus de 15 ans, je ne lui téléphone pas (et lui non plus) après nos retrouvailles, mais finalement, à "petites doses" comme cela, cela me convient. Lui a "travaillé" de son côté, ce dont je ne l'aurais jamais cru capable.

              Hervé

              Commentaire


              • undefinedIl y a quelque part du vrai...



                ... quand tu dis que je me conforte dans mon rôle de victime et que je cherche à les confronter tous les deux pour me persuader d'avoir raison, même si à mes yeux, ils ont quand même de grands torts. Ce qui est vrai, c'est que je n'arrive toujours pas à avoir de discernement sur cette sombre histoire.
                Ceci dit, les années ayant passé, j'en suis à un stade où je n'espère plus les excuses et où, en effet, j'amorcerai moi-même la discussion, mais par écrit dans un premier temps, afin de voir si eux-même veulent y donner suite.
                Quant à voir un thérapeute genre psychanalyste, encore faudrait-il en trouver un bon, mais aussi une analyse dure très (trop!) longtemps, c'est pour cela que je la fais moi-même en lisant des livres très "ciblés".

                Commentaire


                • undefinedSi tu lis...



                  "Parents Toxiques" et "Belle-famille, attention danger" de Susan Forward, tu comprendras san doute pourquoi je veux confronter (dans le bon sens du terme, bien sûr) ma mère à la vérité. Je l'ai d'ailleurs fait. Le travail d'analyse a été fait à la lecture de ces ouvrages entre autres. Je le poursuis en réfléchissant. Un psychanlyste est un être humain qui ne peut être totalement neutre.
                  Quant à la lettre que je viens d'envoyer à ma mère, je verrai bien si elle y répond déjà!
                  Amplifier une remarque de façon démesurée... aux yeux de ma mère, sans doute. Aux yeux de ma femme, sûrement pas! Et puis, il ne s'agit pas d'une seule remarque, mais de plusieurs paroles et actes qui ont blessée ma femme qui n'a rien dit pendant de nombreuses années. On ne peut maintenir ce couvercle fermé pendant trop longtemps sous peine d'"explosion", ce qui s'est produit et que je n'ai pas essayé d'empêché.

                  Hervé

                  Commentaire


                  • Relations familiales



                    salut
                    j'ai été touché par ton histoire meme ci je ne la connais pas entièrement;
                    ce que je souhaiterais te dire c'est qu'il est vrai que la famille compte enormément dans la vie de quelqu'un mais, certaines fois il faut faire sans, et puis tu as ta famille a toi que tu as construit, alors ne t'angoisse pas avec ces problèmes. Que préfères tu? Essayé d'arranger tes soucis avec ta famille ( père et mère) au détriment de ta famille (femme et enfant)?
                    Etant donné le comportement de ta famille je ne pense pas que tu devrais risqué de perdre ta femme pour ca.
                    Alors ne t'angoisse plus, vie ta vie sois epanoui et puis si avec le temps les choses peuvent s'arranger tu verras. Pourquoi t'angoissé pour quelque chose que tu peux pas changer, dont tu ne peux rien faire?
                    Laisse la vie suivre son cours et tu verras bien.
                    Bye

                    Commentaire

                    Publicité

                    publicité

                    Chargement...
                    X

                    publicité