publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Hs : :!!!: de l'aide pour qq'un de ma famille :-( en impasse totale avec leurs fils

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Hs : :!!!: de l'aide pour qq'un de ma famille :-( en impasse totale avec leurs fils



    des gens très proches ont un fils de 21 ans qui a toujours été dur dur : mauvais résultats à l'école, fénéant, etc.. il voulait être boulanger, il a laissé tomber : trop dur (il a dit que son patron était pas sympa, bref), il s'est engagé dans la marine, il a laissé tomber : trp dur (il a dit qu'on se moquait de lui) ensuite, il s'esst engagé dans l'armée de terre: pareil fiasco.. en fait, ila un réel problème avec l'autorité et surtout est un gros fénénant... le pire triste: depuis quelques années (au moins 3 ans) il se drogue (j'sais pas avec quoi, canabis au moins)
    il a aussi un pb de Q car sa chambre, à 21 ans, est tapissée de posters de femmes à poil (j'vous jure, c'est pathétique)
    il vit encore chez ses parents, il leur a fichu plein de ... ils ont du faire un prêt pour rembourser ses dettes, ses ... il est considéré comme déserteur par l'amrée, bref.... et les parents ne savent plus quoi faire et sont fatalistes : laisser faire. je leur ai dit d'aller voir une assistante sociale, mais ils veulent s'enfermer dans leur pb et ne pas en parler :-(

    je ne sais plus quoi faire : ces gens ont fini de payer leur maison l'an dernier etcette année, ils ont du contracter un prêt pour rembourser les dettes de leur fils : dernière chose en date : il a bossé un peu en intérim et a gagné un peu : il est parti en vacances et a tout claqué ! pdt que ses parents se tuaient à rembourser ses ... ..

    que leur conseiller? je voudrais les aider? ils refusent l"'assistante sociale ... et ont peur de ses réactions (forcément, avec la drogue, il devient méchant... me demande même des fois s'il va pas mal finir avec ça (il a déjà eu sa voiture vandalisée :-(

    bref..

  • Ben je dirai que les parents y sont pour qqch...



    et que tant que les parents "acceptent" cela il ne s'en sortira pas ...

    je ne connais pas ses antécedents mais un gamin comme ca n'a pas du etre aidé (moralement et sentimentalement) ... le probleme pourrait peut etre se resoudre avec un coach par exemple ... ou un psy ... pour le gamin :-/

    Commentaire


    • Je vais peut être paraître dure mais...



      je crois que la meilleure solution serait peut être un bon coup de pied au cul!
      1/ils lui demandent un loyer même modique pour le responsabiliser
      2/s'il ne peut pas payer, travaux!!!
      3/pas d'efforts-->dehors
      mais attention, un enfant est toujours en droit juridiquement de se retourner contre ses parents pour avoir une pension!!

      Commentaire


      • Rien à faire



        si les parents ne veulent pas voir, ne pas réagir et payer les factures, c'est leur problème

        Commentaire


        • Ben je dirai que les parents y sont pour qqch...
          Bah oui



          mais ça, ils le savent c'est l'impasse

          Commentaire


          • Rien à faire
            En fait



            j'ai essayé de les aider, ils refusent, mais ça continue à me faire mal pour eux

            Commentaire


            • Bon



              j'ai un demi frère de 28 ans et demi et il se drogue depuis l'âge de 15 ans. Nous n'avons jamais appelé l'assistante sociale. Il a volé mes parents, a cassé plusieurs trucs dans la maison, est monté sur le toit de la maison, a foncé dans un bar avec une voiture volée et il avait 17 ans. Bref, à 18 ans, mes parents lui ont dit de choisir soit il continuait et dans ce cas c'était dehors ou alors il arrêtait et dans ce cas ils feraient tout pour l'aider. Mon frère a choisi la porte. Par contre, il a pour lui qu'il est très travailleur.Il travaille 6 jours semaine de 6h30 à 22h (les heures supp sont au noir). Bref, nous l'avons perdu de vue pendant 2 ans et je l'ai retrouvé chez son père (car c'est seulement le fils de ma mère). Mes parents le revoie. Ils savent que ça continue. Perso, quand il vient chez moi, je cache bijoux, argent et tout ce qui est de valeur. Il ne reste pas seule avec ma fille (je suis super méfiante car il serait capable de partir avec elle sans me prévenir) et interdiction qu'il la reprenne à la crèche quand il est sur paris. Quand tu as ce genre de soucis, tu n'en parles pas car tu as peur du regard des gens sur toi. Mes parents c'était ça. Et puis, parfois, tu as peur aussi. Tu tiens à la personne et tu as peur de faire quelque chose et de ne plus jamais le revoir. Je n'ai pas de conseil à te donner. C'est à eux de prendre une décision. Mon frère a 28 ans et demi maintenant, ça va mieux qu'avant mais c'est tjrs pas ça.

              Commentaire


              • Annelises je peux pas lire ta reponse



                c space
                y a pas de page 2 ... comprend pas !

                Commentaire


                • A mon avis...



                  Et je risque d'être dur mais tant pis pour eux, que les parents se débrouillent !!! S'ils veulent assumer jusqu'à la fin de leurs jours les bêtises de leur fils, tu ne peux rien faire !

                  C'est à eux de se réveiller, de dire à leur fils "c'est fini maintenant" et le laisser se débrouiller ! Ce brave fiston a bien pigé que ses parents assumeraient pour lui... alors pourquoi bosser ????

                  Maintenant si les parents ont peur de leur fils, il faut qu'ils trouvent de l'aide, assistante social, centre d'écoute de la délinquance...

                  Alexandra

                  Commentaire


                  • Ben je dirai que les parents y sont pour qqch...
                    Je suis pas tout à fait d'accord



                    pour avoir un frère dans le cas, il a été élevé comme le fils de mon père. Il n'y a jamais eu de différence. Je pense juste que mon frère a un peu souffert de ne pas avoir vécu avec son père.Et pourtant, je ne suis pas comme lui. Il n'est pas très équilibré mais il n'a jamais voulu en parler de toutes façons

                    Commentaire


                    • Je vais peut être paraître dure mais...
                      Ils en ont peur



                      et vu qu'il se drogue, il peut être violent, faire de graves ... franchement, moi j'vois pas de solution :-(

                      Commentaire


                      • Je suis pas tout à fait d'accord
                        Les enfants souffrent des erreurs des parents



                        et la ce gamin souffrent de qqch de profond qu'il n arrive pas a exorciser tt comme ton demi frere ... il a peut etre ete refoulé par sa mere pour avoir ete aussi delinquant... enfin perso les parents ne sont pas tout blancs ds ce genre de souci famliliaux

                        Commentaire


                        • Annelises je peux pas lire ta reponse
                          Arrête de fumer la moquette



                          sa réponse est en bas de la page 1

                          Commentaire


                          • S'ils ne veulent pas



                            d'aide, ça va être compliqué de les aider malgré eux.

                            Il existe des associations pour aider les familles de toxicomanes. Tu peux les mettre en contact avec l'une d'entre elles, mais s'ils n'y vont pas, je ne vois pas de solution.
                            Parce que là, ils seront écoutés, ne seront pas jugés, et rencontreront des gens dans la même galère.

                            J'espère que tu arriveras Ã* les convaincre.

                            Véro

                            Commentaire


                            • Et un bon coup de pied au cul



                              franchement, je trouve pas ça dingue...c'est juste une crise d'adolescence tardive, non ?

                              Un bon coup de pied au cul de la part de ses parents et ça devrait rentrer dans l'ordre...

                              Parcontre, ce qu'il peut faire dans la vie, ... est autre chose...il faudrait qu'il voit un psy ou une assistante sociale, ça pourrait pas lui faire de ... 21 ans, son cas est pas encore desespéré, y'a de l'espor pour que ça s'arrange

                              Sév

                              Commentaire


                              • Ils en ont peur
                                Peut être



                                déjà déposé une main courante à la police et l'en avertir pour lui montrer que justement ils ont pas peur (même si c faux) et que la justice est avec eux et non avec lui??

                                je sais pas moi je propose!

                                Commentaire


                                • Ben



                                  si les parents ne veulent rien faire malheureusement toi tu n'y peux pas grande chose :-/.
                                  je dirais qu'à ce stade le mieux serait de le foutre dehors, mais si ils en ont peur....
                                  sinon ils peuvent toujours le "dénoncer" auprès de l'armée qui normalement s'empressera de venir le chercher pour le remettre au boulot là bas.
                                  mais encore une fois c'est eux de choisir :-(
                                  nath

                                  Commentaire


                                  • Arrête de fumer la moquette
                                    Tu peux me depanner d une chenille ?



                                    :fou:

                                    Commentaire


                                    • J'ai eu le cas chez moi



                                      Enfin, en moins pire mais en aussi paumé :-/

                                      Mon frère a, vers ses 17-18 ans, complètement pété les plombs, sans qu'on sache vraiment pourquoi mais bon, doit y avoir une raison. cela a toujours été quelqu'un de très sensible.

                                      Il faisait des études de musique en internat mais avait de mauvaises fréquentations: bref, du coup, il a eu quelques menus larcins à son actif, problème de fumette, fugues, bref, l'horreur pour lui, pour mes parents. Lui était complètement paumé, prise au piège des ses ... mes parents culpabilisaient, bref....

                                      Après une énième fugue, mes parents, malgré leur tristesse ont dit STOP. Ils lui ont dit en gros, c'est soit l'armée, soit tu te débrouilles mais nous on arrête là les frais. Bref, le coup de pied aux fesses. Ils lui ont fait passer le bac en candidat libre avant de le faire partir là-bas.

                                      Bah, il y a été, cela a été dur mais voilà 10 ans après, et ce depuis plusieurs années, il est musicien dans l'armée, installé en ménage, papa d'un adorable Ugo. Bref, il a redressé la barre. il est maintenant responsable, toujours sensible hein mais stabilisé.

                                      Je crois que les parents doivent se positionner. Je sais que c'est très dur pour avoir vu mes parents au plus bas dans cette période mais il le faut. Le pb est que leur fils est majeur donc mine de rien, ils ne peuvent le forcer à faire grand chose sans sa coopération. Je ne suis pas pro armée mais j'avoue que souvent, cela recadre pas mal certains jeunes un peu paumés. Ils faut vraiment qu'ils prennent conscience de la necessité de faire quelque chose.

                                      Pas facile en effet :-/

                                      Je leur souhaite, par expérience, beaucoup de courage

                                      Commentaire


                                      • Merci pour vos réponses



                                        en fait, il s'agit du fils de mon grand frère, mon neveu, raison pour laquelle ça me touche d'autant plus :-(
                                        déserteur, il ne l'es plus depuis pas longtemps, il a rendu des comptes à l'armée, mais quand même, il s'était barré !
                                        le pire, c'est ma BS qui lui rouve toujours des excuses et je ne sais pas si c'est de la ... de sa part, de la peur, de l'amour d'une mère (mais c'est pas l'aider que d'accepter tout) : c'est clair qu'ils sont dans cette m... de eur faute, mais bon, j'aimerai tant qu'ils s'en sortent, ça leur pourrait la vie : ils ne veulent pas le mettre dehors, ils assument ses fraasques, mais ne vivent plus :-( mon frangin qui était d'un naturel joyeux est devenu terriblement pessimiste, etc...
                                        d'où mon envie de les aider : quand j'ai parlé d'assistante sociale à mon frère, il a dit OK, mais ma BS n'a pas voulu et du coup, ils n'y sont pas allés, je réessayerai bien de leur en reparler, ça fait 5 mois que j'avais abordé le sujet...

                                        bref...
                                        pas facile :triste:

                                        Commentaire

                                        Publicité

                                        Forum-Archive: 2006-08

                                        publicité

                                        Chargement...
                                        X

                                        publicité