publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Alcoolique à 37 ans

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Alcoolique à 37 ans



    Bonjour à tous,

    je n'arrive pas à me sortir de cet alcool qui me tourne autour de moi tous les soirs...J'essaye depuis pas mal d'années de me dire (ou du moins de tourner autour du "pot") que je vais tout faire pour m'en sortir mais je rechute.
    J'ai été sous traitement médical pendant quelques mois, mais une fois que j'ai arreté celui ci j'ai resombré dans mes habitudes alcoolisées.
    Je suis mariée et j'ai deux adorables enfants de 6 et 5 ans, j'ai tout pour être heureuse.
    Tous les soirs j'ai le même rituel, je rentre du travail, je passe un moment avec mes petits, je m'occupe de mon mari et ensuite tout doucement mais surement je me prend un verre, deux verres, trois verres de rosée( oui je suis passé au rosé cette année!!! car à la base je n'aime pas l'acool, c'est très paradoxal !!!) et parfois plus...Je sombre...
    Mais avant de boire j'ai constaté une chose je suis très souvent angoissé le soir.
    J'ai l'impression d'être un petite fille qui a peur de la nuit.
    En ce qui concerne mon entourage, j'ai un mari qui me soutien pour arreter de boire, je ne suis ni agressive, ni méchante, j'ai l'alcool doux mais il est présent tous les soirset uniquement le soir. Physiquement j'ai pris beaucoup de kilos ce qui n'arrange pas le moral. Lorsque je me regarde dans la glace je me dégoute de ce gachis interminable.
    J'aimerais pouvoir parler avec des personnes dans la même situation que moi, car mes amis, ma famille, tout le monde ignore mon alcoolisme. Ils doivent surement se douter de quelque chose mais ils me disent rien.
    J'ai horriblement honte de mon alcoolisme, et pour moi ce n'est pas une maladie, tout est à cause de moi...
    Merci à celles et ceux qui m'aideront à partager ses moments extremement difficiles à gérer tant au niveau personnel que professionnel.
    A bientôt
    Audrey

  • Alcoolique honteuse



    Je viens de lire le message d'Audrey et je me reconnais en partie.
    10 ans de plus, seule avec un enfant de 14 ans (mais le problème était identique lorsque j'étais en couple ; d'ailleurs il n'y avait plus de couple).
    En rentrant du travail, j'ai une angoisse du soir et je ne peux pas m'empecher de prendre quelques verres pour la faire taire. Apres le repas, je ne peux plus rien faire, je m'endors pour quelques heures puis ce sont des insomnies jusqu'au matin.
    J'ai rencontré un medecin spécialisé en addictologie qui me fait rechercher dans mon enfance la ou les causes de cette angoisse. Impossible de savoir pour l'instant. J'ai honte car je sais que mon fils s'aperçoit de mon état et je culpabilise en pensant à l'image que je lui donne d'une mère dépressive et "out". Et plus je culpabilise, plus j'essaie d'oublier ... cercle vicieux !
    J'évite toute sortie le soir (d'ailleurs, il n'y en a plus) car je sais que je ne serais pas en état.
    Je sais que je me coupe du monde.
    De plus, je commence à avoir des trous de mémoire. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi tous ces signes ne me permettent pas d'arrêter. Je n'ai plus aucune estime de moi car j'ai perdu la liberté de dire "non".
    Moi aussi, je voudrais pouvoir parler à des gens qui ont ce problème, peut-être serait-on plus forts à plusieurs ?
    Merci à tous ceux et celles qui voudront bien essayer.
    Loulou

    Commentaire


    • Impossible de s'en sortir seul(e)



      Bonjour,

      Je vous suggère de faire confiance aux différentes associations d'entraide : ces personnes connaissent mieux que quiconque le problème vu qu'elles y sont ou y ont toutes été confrontées.
      Ci-dessous quelques adresses et sites web.

      Bon courage ! Ça a marché pour moi, alors pourquoi pas toi ?


      ALCOOLIQUES ANONYMES - AA (France)
      29 rue Campo Formio
      75013 Paris
      Tél : 01.48.06.43.68. Permanence Téléphonique 0820.32.68.83
      Web : www.alcooliques-anonymes.fr

      AL-ANON Groupes familiaux (famille et proches d'alcooliques)
      ALATEEN Groupes familiaux France (pour les adolescents)
      18, rue Nollet
      75017 Paris
      Tél : 01 42 80 17 89 - Fax : 01 42 80 17 89 - e-mail : al-anon.contact@orange.fr
      Web : al-anon-alateen.fr

      FEDERATION NATIONALE DES AMIS DE LA SANTE
      6, rue de Breuswickersheim
      67117 Ittenheim
      Tél : 03 88 69 12 46

      ALCOOL ASSISTANCE-CROIX D'OR
      10, rue des Messageries
      75010 Paris
      Tél : 01 47 70 34 18


      LA CROIX BLEUE
      189, rue Belliard
      75018 Paris
      Tél : 01 42 28 37 37 - Fax : 01 42 28 88 18
      Web : www.croixbleue.fr.st

      VIE LIBRE
      8, impasse Dumur
      92110 Clichy
      Tél : 01 47 39 40 80
      Web : www.vielibre.org

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2009-092009-10

      publicité

      Chargement...
      X

      publicité