publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L alcool detruit mon couple..et moi avec

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L alcool detruit mon couple..et moi avec



    bonjour a tous , voila pres de 10 ans que j ai un rapport tout particulier avec l alcool, je ne me senspas dependante (je peux rester des semaines sans boire), mais des que j ai l occasion d y toucher, je tombe dans l excés, passé 3 verres tout s enchaine.. je ne me controle plus , devient tres aggressive, fait des crises de nerfs, suis insultante et violente,ai des tendances suicidaires et le desir de me faire mal (je m ecrase des cigarettes sur la main, brule mes cheveux ou prend des medicaments ..)suis dans ces moments la dans un desepoir des plus profond j hurle dans tous les sens des choses blessante a mon copain qui supporte ca depuis 8 ans.. c'est docteur jeckyl et mister hyde.. le lendemain je me sens mal et lui presente mes excuses et lui fait la promesse de reussir a me gerer mieux, de ne plus toucher a l alcool ou raisonnablement, promesse que je ne tiens jamais... lui me dit alcoolique et aujourd'hui il a decidé de me quitter si je ne me prenais pas en main, je ne sais pas ou et a qui m adresser pour faire un bilan, et cerner exactement mon probleme... aidez moi svp

  • On peut s'en sortir



    J'ai touché à l'alcool de petites quantités pendant pusieurs années suite à des problèmes pro et familiaux (nombreux décès en 4ans), qui sont vite devenues énormes avec une accoutumence et une dépendance.J'ai suivi un sevrage fin 2008 (5 mois d'hospitalisation, mais sans aucun suivi à la suite de ce sevrage).J'ai replongé depuis cet été sans motif pouvant justifier cette acte.
    Avant noël (gachant cette fête familiale)j'ai pris la décision de me faire suivre dans un centre (clinique liberté à Bagneux 92) par un pshyquiatre, une infirmière, bref une équipe qui ne vous lache pas).La volonté doit rester dans sa tête, c'est une priorité.
    Le contact régulier avec ce praticien qui travaille dans différents établissement se passe bien, il est très à l'écoute.
    Depuis presque 3 semaines je suis un traitement (lioseral et valium), le tremblement de mes mains le matin qui me posait problème pour me rendre à mon entreprise à disparu au bout de 5 jours.Je prends du recul sur le stress professionnel et ne tiens pas à perdre mon épouse (32 ans de mariage) et de mes 2 charmantes filles qui font des des études supérieures.
    Alors j'ai décidé de garder cette ligne droite de conduite, il faut se l'incruster psycologiquement.
    L'alcool mene à la destruction de tout malgré qu'il soit classé comme un soit disant anti dépresseur.
    Cette établissement et son concept me convienne vraiment bien, je vous le conseille, ou un équivalent proche de votre région (depuis ce traitement plus de tentation, mais il faut plusieurs mois pour s'en sortir et la volonté), mais il n'y a pas photo cela en vaut la peine, et l'on retrouve du plaisir et vos proches reconnaissent celui qu'il avait perdu.
    Alors prené la bonne décision avec courage et détermination, "ça le fait".
    Philippe.

    Commentaire


    • Je me reconnais.....



      C'est exactement comme moi ! Depuis que je me suis occuppée d'un ami proche alcoolique chronique, j'ai aussi sombrée dans l'alcool, pareil pas dépendante, enfin je pense que c'est ce que l'on veut croire. MAis comme toi, au bout d'un moment, je ne controle plus rien, je frappe, j'insulte, je dis n'importe quoi, et le pire c'est que je me blesse, et je ne me souviens de rien le lendemain. A par les bleus, côtes cassées et entorses diverses. La honte. Je veux arrêter tout ça, mais comment faire ????

      Commentaire


      • Alcool



        coucou je suis nouvel je vouler vous dire que vous net pa la seule a avoir se problem mon conjoint a le meme problem que vous mes lui refuse de laddmettre pour lui cela est naturel vous laddmettez cela est deja tres courageux vous saviez il y a des centre de cure pour ceci cela va vous aider mes il ne faud pas que vous soyer en contact avec des gens quiconsomme de lalcool cela est tres important si vous vouler vraiment vous en debarrasser; bizzzzzzzzz

        Commentaire


        • On peut s'en sortir
          Moi aussi j'ai un problème avec l'alcool



          bonjour a tous

          voila je me présente je mappelle Kelly j'ai 33 ans moi aussi j'ai un problème avec l'alcool mes je ne bois que le soir la journée jamais je bois que de la bière j'ai déjà fait plusieurs cures mes a chaque fois je remet mont nez de dans es j'ai eu aussi plusieurs traitement il y a 3 ans de sa j'ai eu un petit garçons qui ma étés places par ce que javes des problèmes avec l'alcool es que je n'es toujours pas récupérés entre temps j'ai eux une fille elle a 8 mois es demis mes lassistante social ma laissé ma fille par ce que pendent ma grossesse je me suis fait Soignies pour l'alcool une fois que je suis rentres de la maternités j'ai réussie a tenir deux mois sens boire es jai remis mon nez de dans mes ma vie privé nés pas bonne es je pense que ses a causse de sa que je bois le soir le matin je me lève es je pense déjà au soir faire les coups de 18h a l'heure ou je commence a boire ses affreux en faite j'en es pas que deux des enfants j'en es deux autres une de 10ans que j'ai en garde mes la semaine elle es en interna scolaire es un de 6 ans qui es dans la même famille nourricière que mon fils de 3ans mes mon fils de 6 ans ses qu'elle qu'n de tres tétue es de renfermé je l'aime bien sur par ce que ses mon fils mes je n'es pas les même sentiment que pour mon fils de 3 ans je suis passé un jugement le 1er mars pour mes deux garçons ce qui es normal vue qu'ils sont en famille nourricière la juge ma dit que au dernier jugement qu'il y a eu en 2009 que javes le droit d'avoir mes fils un week-end sur deux donc mon fils de 6 ans un week_end et mon fils de 3 ans un autre week-end mon fils de 6 ans javes le droit de l'avoir du vendredi soir au dimanche soir es mon petit bout de 3 ans du vendredi soir au lundi soir mes quand je laves en week end il ne voulais pas dormir dans sont lit es comme moi je n'aime pas laissé pleures mes enfants il dormes avec moi qu'elle mère na jamais dormis avec ses enfants la juge ne veut plus que j'ai mon petit bout en découches tout sa pour sa es que je fait rien de mal alors comment voules vous que je reprenne pas l'alcool es pour mon fils de 6 ans la juge ma répondue que sil voules plus venir qu'elle pouvez pas l'obliges moi qui pensés que les juges des enfants étés la pour ra proches les enfants aux parents la elle a fait tout le contraire donc j'ai fait a pelle j'ai prie une avocate elle a déjà fait a pelle a la cours de Douai moi je suis de Lille maintenant je doit attendre la convocation du tribunal de Douai jespère que je vais gagné es que je pourrai ra voire mes enfants en découches comme mon avocate ma dit ont peut faire a pelle qu'une seul fois si je gagne pas je serrai dégoûtes moi je trouve sa complètement abérent ce que la juge ma fait j'espere que qu'elle qu'un va pouvoirs me donnes des conseilles par ce que j'en es bien besoin d'avance merci a tous

          Commentaire


          • Re: L alcool detruit mon couple..et moi avec

            Mon copain a le meme probleme

            Bonjour, je suis également nouvelle, je me nome Rachel, je me suis décidée a parler car je n en peux plus.
            Mon copain a le mm problème sauf qu il ne s excuse pas et qu il me rend responsable de son état. il boit de temps en temps en semaine mais le pire et le moment que je redoute est le vendredi soir, car a partir du vendredi soir il ne de-saoul plus jusque au lundi matin quand il repart au boulot.

            Alors je vais reprendre du début on s est connu au travail il y a deux ans de cela, on ne sortait pas encore ensemble je connaissait déjà son penchant et je savais le genre de vie qu il menait était dissolue, au départ je l ai accepter tel quel a la condition qu il n y ai pas de mensonge( je ne savais vraiment pas dans quoi je m embarquait) comme il est très populaire tt les gens ont commencer a me détester, il a commencer a mentir de plus en plus a tel point que j ai du lui demander soit de continuer avec moi mais il arrêtait les fréquentation de bars, soit il restait avec moi en sachant ce qu il faisait.

            Je sais c est horrible, mais j en pouvais plus j en été devenue hystérique et je commençais a perdre le contrôle de mes nerfs. A tel point que je me demandais si le problème ne venait pas de moi, je me disait que si tous ces amis de beuverie me détestais c est que au fond c est sans doute ma faute.

            Je sais qu on ne peux pas changer les gens et que moi même je suis difficile a changer.

            On a eu l opportunité de partir en Tchèque pour un travail ou on a été accepter tt les deux.

            Il fait passer le mot comme quoi c est a cause de moi. Hors j ai eu une opportunité, j étais sans emploi avec une maison a payée et je ne pouvais pas refuser. Et je vous l admets je croyais que ça nous ferait du bien de nous éloigner de tt ces personnes qui considère que le couple n est qu une farce et qu il est pas indispensable d être honnête envers l autre.

            Depuis notre arrive il a fallu s adapter, j admets c est moi qui ai le plus de mal a m adapter, et j ai pris bcp au niveau poids. Maintenant je suis tombe dans une spirale sans fin, des le wknd depuis plusieurs mois sont les mm mon copain bois des le vendredi ne dors plus la nuit pdt que moi je dors et il va dormir quand moi je me lève.

            Le wknd on fait que se croiser sans plus se voir mis a part quand on va travailler, et mm comme ca.

            Quand je me lève il est complètement saoul et il me dit des horreurs, quand il se réveille, il ne s en souvient plus, mais ne s excuses pas pour autant. Ce matin il m a dit que j aimerais le voir disparaître.... je crois qu il se rend mm pas compte du mal que cela peut faire.

            Quand il se réveillera je lui demanderai si il a bien dormi, il me dira oui je lui dirait ce qui c est passe, il va me dire qu il s en souvient plus et je vais lui dire que ca serait mieux qu il arrête. Il ne répondra pas on passera qqs heures ensemble et ensuite j irais a nouveau dormir pendant qu il parlera sur le net et qu il fera je sais pas quoi. Ma seule victoire depuis 1 ans 1/2 est que au moins si il boit a la maison il disparaîtra pas pdt plusieurs jours.

            Voila ma vie est devenue pathétique, je me suis jette sur la nourriture pour compenser au plus les semaines passent au plus je m enfonce dans la dépression, s'il vous plait au secours

            Commentaire


            • Re: L alcool detruit mon couple..et moi avec

              L'alcool me rend insuportable

              Bonjour voila moi aussi mon compagnon boit tout les jour une bouteil entiere par soir voir 2 si il commence d le matin sa fait 1 ans ... ai emsemble et aujourd'hui nous avont un bb de 3 mois au debut je disait tp rin puis jai commencer a lui en parler disan que nous avont pas beaucoup de moyen et que la plus part de nos erevenu

              Commentaire


              • Re: L alcool detruit mon couple..et moi avec

                Je suis prisonniere

                Bonjour voila moi aussi mon compagnon boit tout les jour une bouteil entiere par soir voir 2 si il commence d le matin sa fait 1 ans ... ai emsemble et aujourd'hui nous avont un bb de 3 mois au debut je disait tp rin puis jai commencer a lui en parler disan que nous avont pas beaucoup de moyen et que la plus part de nos erevenu allai dedans. Il ne po ecouter puis il a commence a devenir blessan ds c propo kan il buvai puis a peux violent il ne ma jamais fraper ms a failli a plusieur reprise j'ai voulu partir plus dune foi car je nen pouvez plus ms jai appri ke j'ettai enceinte me disan que sa le ferai reagir ms non on se prend la tete tous les jours mais ce n'et jamais sa faute lol me fait bien rire mtn il ne travail po ne cherche meme po dors tt le temps et kn il dort po il picole mtn il vole les bouteil je fait toute les demarche administrative tt en moccupan de mon fils je ne sais plus koi faire je me sens prisonniere car je l'aime certe malgrer nos 20ans d eccart ms je voudrai partir si il ne change po ms g peur kil me prenne mon fils

                Commentaire

                Publicité

                publicité

                Chargement...
                X

                publicité