publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Comment faire arreter le cannabis a mon mari

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Comment faire arreter le cannabis a mon mari



    Bonjour je souhaite avoir des conseils au niveau de l'abandon total du cannabis . Je suis avec un homme qui fume un peu près 4 joints par jour ! Pour moi , je trouve cela stupide de fumer on perd de l'argent et du temps ... je sais pas comment lui faire comprendre que pour moi c'est plu possible de supporter sa.. je le vis très mal . pour moi on vit mieux sans boire ni fumer.. SVP aidez moi à le faire arreter ! NE JUGEZ PAS MA SITUTATION SVP !

  • Voilà où j'en suis avec le même problème...



    Bonjour tom010989
    Je suis dans la même situation que toi. Mon compagnon fume depuis 20 ans et impossible pour lui d'arrêter (je le connais depuis deux ans). C'est une véritable addiction.
    Par contre, à force de discuter, plusieurs choses me sont parues évidentes. J'espère que cela pourra t'aider, te faire avancer ou au moins renforcer ta tolérance.

    Le cannabis est un psychotrope comme un autre, au même titre (sans pour autant avoir les mêmes conséquences) que l'alcool (dévastateur), les antidépresseurs ou autres.
    Peut-être, dans un premier temps, pourrais-tu redéfinir ce que tu attends de lui. Souhaites-tu qu'il stoppe complètement sa consommation (de cannabis, d'alcool et autres) ? Ce qui signifierait qu'il ne pourrait plus jamais fumer un bon joint pour se détendre, ni même prendre une bonne bière pour le plaisir... C'est un peu radical, non ?
    Le problème de ton homme, c'est qu'il est devenu dépendant de ce psychotrope, et qu'il en fait usage même quand cela n'est pas nécessaire, par habitude, par plaisir... Le tout donc, c'est qu'il puisse reprendre le contrôle sur sa consommation, car pour le moment c'est son herbe qui le contrôle. Peut-être qu'en discutant avec lui dans ce sens-là, les choses pourraient davantage avancer.

    Il faut savoir aussi (je suppose là que tu es dans le même cas que moi) que nous ne savons pas ce qu'est une addiction. On peut le comprendre intellectuellement mais je crois qu'on est très loin encore de ce que c'est réellement.
    Si ton homme comprend que c'est un problème pour toi, qu'il souhaite être de bonne volonté et qu'il essaie même de faire des efforts ; dans ce cas, il faut aussi être extrêmement tolérante. Eviter la crise en cas de rechute, ne surtout pas être intransigeante quant aux délais dans lesquels l'amélioration se fera sentir, lui faire confiance sur sa volonté et ne pas remettre toutes les deux semaines le sujet sur le tapis sous prétexte que (de ton point de vue) il ne fait pas suffisamment d'efforts.
    Je crois sincèrement que pour eux, c'est très dur. Bien plus qu'on ne peut l'imaginer !
    De son côté, ton homme doit comprendre que pour toi aussi, cette situation est un problème. Et tout comme toi tu essaies d'éviter de le culpabiliser chaque fois qu'il allume un pétard, lui devra t'excuser que de temps en temps, parce que ce n'est pas le moment pour toi de supporter sa fume, tu lui en fasses le reproche. Il ne faut pas que dans un cas ou un autre, ce soit l'occasion pour vous de rappuyer sur le bouton "danger crise".
    Je crois que si vous êtes d'accord tous les deux sur ces principes, tout ne pourra que s'améliorer.


    Dans le cas où tu souhaites qu'il arrête complètement sa consommation...
    S'il le souhaite également et est prêt à tout pour y arriver, il y a plusieurs solutions. Je pense qu'avec uniquement une grande volonté de départ, on peut y arriver (mon frère y est bien parvenu).

    Si la chose est plus complexe, une bonne semaine de jeûne (à l'eau) peut énormément aider. D'abord parce qu'au bout de trois jours de jeûne, on a plus envie de fumer, ni clopes ni rien d'autre. Ensuite parce que le jeûne va éliminer toutes les substances addictives dans son corps. Il faut savoir que, même s'il arrête de fumer pour quelques jours, le corps ne se débarrasse pas si facilement de ces substances tant qu'il doit se concentrer et user de l'énergie à la digestion, plus les autres toxines, plus les vieilles et mauvaises cellules dont il ne s'est jamais débarrassé, etc etc.
    Enfin, un jeûne le confrontera à un autre type d'addiction qui est la nourriture. Certes, au bout d'un moment, elle devient un besoin (ce n'est pas le cas du cannabis), mais l'usage qu'on en fait est clairement addictif.
    Bonus, le jeûne sera bon pour pleins d'autres raisons que son addiction au cannabis. Ca vaut la peine !

    Solution complémentaire : travailler sur le psychologique (avec ou sans aide extérieure). Il est clair que ton homme fume plusieurs types de joints. Il y a les joints pour le plaisir, il y a les joints pour se déstresser, ceux pour décompresser, ceux par réflexe, ceux entre potes, ceux réclamés par le corps, etc
    A lui, de définir un peu tous ces besoins, pour y trouver plus facilement des solutions. Dans un premier temps, il pourrait peut-être supprimer tous ceux qu'il fume par habitude (ce me semble être les plus facilement enrayables). En tout cas, il me paraît clair qu'on ne peut pas dire "j'arrête" si on ne sait pas exactement ce qu'on "arrête". Et dans le cas de la fume, c'est complexe.


    Voilà pour les idées.
    Il y a aussi le cas où lui n'a rien envie de changer dans son mode de vie et où c'est toi qui veut absolument le faire arrêter. Dans ce cas, oublie !
    C'est déjà bien assez de s'occuper de soi-même, on a pas besoin (on n'a pas le droit non plus d'ailleurs) de vouloir à tout prix contrôler quelqu'un d'autre. Chacun sa vie, chacun ses choix. Chacun fait ce qu'il peut pour être heureux et c'est déjà bien comme ça.
    S'il voit le problème dans ce sens-là, alors c'est à toi de prendre tes responsabilités si tu juges que c'est vraiment invivable.


    J'ai fini ! Désolée pour cette tartine. Comme tu n'as pas exactement exposé la situation dans laquelle vous vous trouviez, j'ai essayé d'aborder un peu toutes les questions. Et puis, ça me fait du bien aussi de pouvoir mettre un peu mes idées au clair sur la question. Je suis, nous sommes, lui et moi, en chemin aussi, et la route est encore longue !
    Mais je suis optimiste et j'essaie toujours de me rappeler que, certes, la fume c'est un problème pour moi, mais qu'à côté de ça, il assure grave pour notre bébé, notre maison et l'ambiance au quotidien. Alors, quand on met le tout dans la balance...

    Bon courage et bonne continuation.





    Commentaire


    • heriko
      heriko commenté
      Modifier le commentaire
      Pilule pour arrêter de fumer - http://nicorix.fr très efficace, je la recommande.

  • Voilà où j'en suis avec le même problème...
    Paupoulous c'est pour toi !



    Alors tout d'abord je souhaite a te remercier de tout ces bons conseils ! Vraiment sa ma fais plaisir que quelqu'un ne me juge pas sur le choix que "j'essaye " d'imposer à mon mari .
    En effet je n'ai pas trop expliquer ma situation car j'ai honte ! je l'ai laisser faire pendant 4 ans maintenant et je sais plus quoi faire .. je crois que sa vient de moi , non pas que je veux faire de la psychologie mais je l'avoue je contrôle beaucoup ses faits et gestes ! Genre les soirées entres potes pour moi il est hors de question boire de l'alcool non plus ni fumer ... je sais que je suis radicale mais malheureusement j'ai été éduqué comme cela . Ma mère me disait toujours de prendre un homme qui ne fume pas ne boit pas et ne sort pas ( origines arabes c'est pour cela ) Nous avons des traditions des restrictions mais lui ne veut pas le comprendre .
    je sais que cela va faire cliché mais lui a vécut en cité il a connu la galère etc... donc il a eu droit à toutes les tentations de la rue (drogues alcool..) Donc quand je me suis mis avec lui je pensé avoir trouvé l'homme qu'il me fallait sauf que l'éducation nous sépare et nous éloigne de plus en plus ... Je ne sais plus quoi faire je suis dépassée par les événements (fiançailles mariage.. ) Si tu as des conseils pour moi cela m'aiderais beaucoup ..

    Merci encore !

    Commentaire


    • Voilà où j'en suis avec le même problème...
      Paupoulous c'est pour toi !



      Alors tout d'abord je souhaite te remercier de tout ces bons conseils ! Vraiment sa ma fais plaisir que quelqu'un ne me juge pas sur le choix que "j'essaye " d'imposer à mon mari .
      En effet je n'ai pas trop expliquer ma situation car j'ai honte ! je l'ai laisser faire pendant 4 ans maintenant et je sais plus quoi faire .. je crois que sa vient de moi , non pas que je veux faire de la psychologie mais je l'avoue je contrôle beaucoup ses faits et gestes ! Genre les soirées entres potes pour moi il est hors de question boire de l'alcool non plus ni fumer ... je sais que je suis radicale mais malheureusement j'ai été éduqué comme cela . Ma mère me disait toujours de prendre un homme qui ne fume pas ne boit pas et ne sort pas ( origines arabes c'est pour cela ) Nous avons des traditions des restrictions mais lui ne veut pas le comprendre .
      je sais que cela va faire cliché mais lui a vécut en cité il a connu la galère etc... donc il a eu droit à toutes les tentations de la rue (drogues alcool..) Donc quand je me suis mis avec lui je pensé avoir trouvé l'homme qu'il me fallait sauf que l'éducation nous sépare et nous éloigne de plus en plus ... Je ne sais plus quoi faire je suis dépassée par les événements (fiançailles mariage.. ) Si tu as des conseils pour moi cela m'aiderais beaucoup ..

      Merci encore !

      Commentaire


      • Paupoulous c'est pour toi !
        Ton approche est positive



        Déjà, ton approche est positive.
        D'abord, tu reconnais que le problème vient peut-être de toi, et ensuite tu sais que ça vient de ton éducation.
        Je voudrais rectifier quand même le premier point : le problème ne vient pas de toi, il vient aussi de toi.
        Tu dis que tu as honte... Faut-il comprendre que tu aimerais changer et être plus souple (tout en sachant qu'il doit faire des efforts aussi de son côté) ?
        Si c'est le cas, dis-le moi, car nous pourrons partager des choses. C'est également mon envie et pour l'instant, je m'en sors pas mal.
        Moi aussi, mon intolérance vient de mon éducation. Ca a été un soulagement de m'en rendre compte car ça m'a déculpabilisé. Mes parents étaient moins radicaux que les tiens, ou alors moins cohérents (lol) car jamais ils ne m'ont mise en garde contre l'alcool. Par contre, le tabac et tout ce qui s'ensuit a été leur cheval de bataille pendant 20 ans avec tous leurs enfants.

        Par contre, si tu tiens absolument à le faire changer, je ne peux vraiment pas t'aider. Je considère personnellement que ce n'est pas une bonne solution. D'abord, parce qu'il s'agit de sa vie et que personne n'a besoin de la contrôler. Ensuite, parce qu'il risquerait de se braquer et ça ne ferait qu'empirer. Il pourrait aussi un jour en avoir marre de ton attitude "chefaillon" et te quitter...
        Enfin, je ne suis pas sûre que ça te rendrait plus heureuse. Ne préfèrerais-tu pas vivre avec un gars libre, qui t'aime justement parce que tu le laisses libre ? Et puis qui sait, qui t'aime tellement qu'il pourrait bien avoir envie de faire les efforts que tu souhaites simplement parce qu'il se rend compte que c'est vraiment pas cool pour toi...
        On se tient au courant.
        A bientôt.

        Commentaire


        • Paupoulous c'est pour toi !
          Bien à toi paupoulous



          Alors oui biensur que sa peut venir de moi mais bon vois tu .. J'ai dû mal je ne peux pas faire abstraction de ma religion et de mes ambitions familiales (enfant mariage ..) mais par contre je comprend ce que tu veux dire . Peut être que toi tu as eu une approche plus douce car moi je l'avoue j'ai pas été avec des gants ! du fait que je n'en marre de sa ! je trouve sa trop lâche de dire ouais chacun sa vie ! a partir du moment où nous sommes deux c'est des décisions qui se font à deux ! je pense qu'il a assez profiter dans sa jeunesse et que maintenant il faut grandir ! il a peut être fais un peu des efforts mais maintenant moi j'en demande plus sinon c'est moi qui va le quitter avant même que je tombe enceinte ! tu sais jai besoin d'évacuer sa car personne ne m'écoute parce que je peux en parler à personne .. j'ai tellement honte de lui ! car moi aussi de mon coté j'ai fais beaucoup d'efforts ! Merci de ton aide ( et désolé ce soir je suis une peu sur les nerfs justement à cause de sa .. )
          Merci à bientôt je l'espère !

          Commentaire


          • Bien à toi paupoulous
            Et lui, qu'en dit-il ?



            De mon côté, je n'ai pas eu d'approche plus douce, d'autant plus que quand on s'est rencontré, il a compris que j'aurai des problèmes à vivre avec un fumeur et m'a plus ou moins menti sur ce qu'il était vraiment de peur que je ne veuille pas de lui. C'était l'été en festival, il fumait beaucoup mais me disait que pour lui, ce n'était pas une habitude (mon oeil) et qu'arrêter n'était pas un souci. Bref, j'allais bien voir en septembre. En effet en septembre, il n'a pas fumé, excepté peut-être à une soirée avec des copains. Jusque là, ça me convient très bien... Sauf, qu'il savait très bien qu'il ne pourrait pas tenir longtemps mais il pensait que de mon côté, je m'habituerai ! Et bien non !!!! Ca a été de tellement grosses disputes...
            C'est mon approche qui petit à petit est évolutive. Pas que je m'efforce de tout accepter sans rien dire, mais je m'efforce de voir que je suis amoureuse de lui malgré cela, je comprends les difficultés pour lui, et le dialogue entre nous est bon. J'ai bon espoir.

            Maintenant j'ai deux questions pour toi :
            1) Quand tu l'as rencontré, tu savais qu'il fumait ? Si oui, tu savais que c'était rédhibitoire pour toi... Alors, pourquoi t'être lancée dès le début ?

            2) Tu dis que c'est une décision qui doit se prendre à deux, c'est sûr (ce qui ne veut pas dire que tu prends la décision et qu'il doit dire oui, lol). Et lui, qu'en pense-t-il de tout ça ? Que te dit-il ? Quel est son point de vue ?

            A bientôt.

            Commentaire


            • Et lui, qu'en dit-il ?
              Paupoulous c'est pour toi !



              Alors tout d'abord je te remercie de me répondre .
              Bah écoute non pas du tout je ne le savais pas car sinon jamais je me serais entraîné la dedans sa je peux te l'assurer!

              Il me la cacher pendant 1 an et demi il me faisait croire qu'il été un vrai musulman ect ...( jfume pas jbois pas ...) .
              bah disons que quand il a pris la decision seul de me mentir je me suis dis pourquoi devrais - je lui demander son avis pour arrêter ? ! meme si je sais que j'ai un peu tort .
              Ensuite oui quand j'en parle avec lui beaucoup de choses se mêle il me dit que comme il travaille pas ces derniers mois il a rien d'autre à faire en gros ça l'occupe !
              Après il m'a dit quand il travaillera tout ira mieux et il arettera sans même que je m'en rend compte ! quand penses - tu ? est ce possible ou tu penses que c'est juste pour que je le laisse tranquil ?
              Merci de ta réponse !
              A bientôt !

              Commentaire


              • Paupoulous c'est pour toi !
                Mouais...



                Bon... Voilà mon avis, mais ça n'est que mon avis.
                Je comprends mieux pourquoi tu veux lui imposer maintenant. Il t'a menti pendant un an alors qu'il savait que c'était important pour toi... No comment...
                Juste par curiosité, il continuait à fumer durant cette année-là ? Tu n'avais rien remarqué ? Parce que moi, dès que mon homme fume, je le vois tout de suite !

                Décidément, nous avons pas mal de choses en commun, et nos hommes aussi (lol).
                Pour l'instant, le mien tourne en rond aussi. En fait, il est venu habiter chez moi il y a deux ans dans le Nord. Il se fait que c'est plutôt un homme de jardin, potager, travaux d'extérieur... Alors, ici, il s'emm... grave ! Il m'a déjà dit aussi que quand on serait ailleurs, il aurait de quoi s'occuper et que ce serait plus facile pour lui de faire des efforts. Je crois que c'est vrai qu'il s'ennuie, je ne suis pas sûre pour autant qu'ailleurs, ce serait plus facile.
                Il m'a quand même dit il y a deux jours, voulant être le plus sincère possible, que quand on sera dans notre nouvelle maison cet été (beaucoup de travaux), il fallait s'attendre à ce qu'il fume beaucoup pour se motiver...
                En fait, je crois qu'il est très sincère quand il dit vouloir faire des efforts. Il me dit de lui faire confiance. A certain moment, je l'ai perdue cette confiance mais maintenant, le dialogue est bon et elle revient. Je pense vraiment qu'il ne souhaite pas être un fumeur pour lui, pour moi et pour notre fille. Mais il faut juste qu'il trouve son moment. Ce qui me rassure, c'est qu'il m'en parle si je veux. Ce qui n'était pas le cas avant ; avant c'était son histoire, pas la mienne, disait-il... Maintenant il a compris que j'ai besoin de savoir où il en est s'il veut que je sois patiente.
                Voilà notre situation... A toi de voir si ton homme est sincère. S'il communique volontiers, c'est bon signe.
                Je crois, si je peux te donner un conseil, que tu dois ouvrir le dialogue sereinement avec lui. Peut-être lui dire que tu as été déçue de son mensonge et que tu as réagi en étant radicale. Lui rappeler bien sûr que tu souhaites toujours qu'il ne fume plus du tout mais que tu acceptes le fait que ce puisse être dur pour lui d'arrêter du jour au lendemain. Que tu es prête à être patiente et même à l'aider si tu peux. En contrepartie, il faut absolument que lui aussi ouvre le dialogue là-dessus, qu'il te dise où il en est, s'il souhaite arrêter, ce qu'il envisage pour cela, etc. Et que vous puissiez en parler régulièrement. Fais lui comprendre que c'est primordial pour toi.
                Tu vas voir, si tu arrives à obtenir ... est très rassurant, l'ambiance est cool parce que ça lui laisse un peu d'espace quand même, et toi, tu sais ce qui se passe. C'est une décision que vous devez prendre ensemble as-tu dit mais c'est aussi quelque chose que vous allez faire ensemble.

                Petit ajout : je me rend compte aussi que c'est difficile pour mon compagnon d'en parler car je crois finalement qu'il a un peu honte d'être tombé là-dedans, d'être dépendant. Il se trouve faible... Encore une difficulté pour eux, hommes forts et virils
                Honnêtement, je crois qu'il ne faut pas être trop injuste avec leur situation. L'erreur, ils ne la font pas maintenant ; ils l'ont faite quand ils ont commencé à fumer. Maintenant, ils subissent... C'est trop facile pour nous je crois de les condamner. Si tu fais le choix (ce que j'ai fait) de rester avec lui, tu acceptes qu'il y ait une transition, aussi longue soit-elle... C'est un défi qui vous appartient à tous les deux mais tu dois avoir conscience de la situation dans laquelle tu te lances.

                A bientôt et relax avec tout ça, sinon tu vas te rendre malade.

                Commentaire


                • Mouais...
                  Voila



                  Alors merci déjà pour tout ces renseignements ! Alors voilà les nouvelles cela fait maintenant 1 semaine qu'il fume qu'un seul par jour ! je suis très contente il a fait beaucoup d'efforts ! En espérant qu'il continu comme cela ! Je suis fière de lui il a vraiment freiné là dessus ! cela me fait extrêmement plaisir de savoir qu'il est bientôt au bout du tunnel du sevrage total !
                  Au niveau du dialogue tout va pour le mieux grâce à tes conseils !
                  Et oui effectivement nous avons beaucoup de points communs .
                  Et oui j'avoue que cela joue beaucoup sur l'environnement !
                  Moi mon homme a quitté sa famille ses potes et sa région pour me rejoindre et maintenant il s'ennuie et il est du coup tenté à fumer et c'est normal !
                  Malgrès tout il a fait d'énormes efforts et j'en suis fière de mon mari encore plus qu'avant !
                  Je suis très heureuse ! Et comme tu me dis vaut mieux un mari aimant et qui fume que l'inverse . Merci beaucoup de ton aide ! cela m'as bien servis !

                  Merci beaucoup

                  Commentaire


                  • Re: Comment faire arreter le cannabis a mon mari

                    Paupoulous c'est pour toi !
                    Question a ton forum

                    Salem j ai suivie ta conversations et je voudrais savoir comment elle a évolué

                    Commentaire


                    • Re: Comment faire arreter le cannabis a mon mari

                      Question a ton forum
                      Pour naw003

                      Salem bah disons quau lieu de 4 joint par jour cest 2 a 3 joint par jour . Il essaye daretter au fur et a mesure apres jessaye de fair des efforts pour ne pa tro lopresser et lui montrer que je suis la quoi quil arrive . Mais pourquoi voulai tu savoir ?

                      Commentaire

                      Publicité

                      Forum-Archive: 2013-042013-052014-07

                      publicité

                      Chargement...
                      X

                      publicité