publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Malheureuse à cause de l'alcoolisme de mon mari

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Malheureuse à cause de l'alcoolisme de mon mari



    Bonjour,

    En couple depuis 16 ans, mariée depuis 6 ans et maman depuis 5 ans. Je ne supporte plus mon mari. On s'est connu jeune et quand il prenait "une cuite" c'était marrant au fil des années ça a commencé à me peser mais je me suis dis qu'en devant papa il allait prendre ses responsabilités et mûrir mais rien n'y a fait.J'aurais du m'en douter quand à 3 jours d'accoucher il a bu au point de ne plus tenir debout, il aurait été incapable de m'emmener à l'hôpital.
    Il part en déplacement toute la semaine (du lundi au vendredi quelques fois le jeudi) et dès qu'il rentre il prends l'apéro, tout seul bien sûr parce que forcément je ne supporte pas ça donc je ne bois pas avec lui, il se mets dans des états parfois lamentables : les yeux vitreux, l'odeur dalcool, il titube, me contre dis devant notre fils, me fait passer pour une moins que rien, une fainéante....etc. Je travaille aussi et gère la semaine toute seule.
    Et quand il rentre le weekend il se lève à 12h ou 13h ça dépends et ne fou rien, il pose son cul dans le canapé devant la télé pour le foot avec son ordi portable et la plupart du temps je me tape les courses, le ménage, le repassage, le rangement, et quelques trucs de bricolages parce que même ça il ne le fait pas, notre maison est restée dans l'état dans lequel elle était quand on l'a acheté. Je suis depuis la naissance de mon fils toujours plus au moins en dépression, il prends au moins une cuite par weekend, il n'y a pas si longtemps à carrément mangé au whisky et à continuer après manger. Il m'a fait vivre des situations dégradantes devant mes parents, ma famille et mes ami(e)s, j'ai perdu aussi beaucoup d'ami(e)s à cause de lui.
    Je suis épuisée physiquement et psychologiquement, je me suis renfermée sur moi-même, moi qui était une personne souriante, sociable et aimable, je deviens méchante, aigrie et solitaire.....et je n'arrive pas à trouver le courage de dire stop à tout ça, je culpabilise comment m'en sortir???? Aidez-moi s'il vous plaît...............

  • Re: Malheureuse à cause de l'alcoolisme de mon mari

    :triste:

    Bonjour,
    En lisant ton témoignage j'ai pensé un moment l'avoir moi même écrit. Après 10 ans de vie commune et 1 enfant de 5ans, j'en suis arrivée au même point que toi: le jour ou on réalise que nous sommes dans une impasse et que malgré tous les efforts déployés, rien n'est destiné à changer. Un homme présent le WKD uniquement et très accroc à l'alcool! Moi aussi je trouvais ça FUN quand on avait 20 ans, les sorties, les soirées arrosées, les cuites! Mais une fois devenu parent, est ce vraiment ce que l'on veut pour nos enfants? Doit on rester prisonnière de l'alcoolisme du conjoint qui accorde d'avantages d'importance au match de foot et aux soirées alcoolisées à la vie de famille? J'ai d'abord tenté d'ouvrir le dialogue, car Monsieur ne voulais pas réaliser qu'il avait un PB avec l'alcool! Je l'ai trainé de force chez le médecin sans succès puisque le médecin m'a apporté la conclusion suivante: IL FAIT UN DENI de son PB pourtant lui seul peut décider de se soigner. J'ai donc pris le temps de réflechir, comme toi aujourd'hui, et un beau jour, je lui ai demandé de prendre sa vie en main, NOTRE vie en main: soit il arrête ses consommations d'alcool qui le coupe completement des rares moments passés en famille, soit je pars avec notre enfant! Il a choisi de ne rien changer: l'addiction à l'acool est plus forte que toute autre addiction, alors je suis partie!!!! a contre coeur au début car mes sentiments pour lui étaient réels, mais ce n'est pas la vie que je souhaitais donner à ma fille, voir un père meurtri par l'alcool, car l'alcool fait des ravages!! J'ai préferé à mon tour faire un déni de mon amour pour lui, pour sauver notre enfant, l'éloigner de ce désastre! Voilà maintenant presque 1 an que je l'ai quitté, il n'a rien changé d'ailleurs il a même accentué son PB au pôint qu'il semble avoir pris 10 ans en quelques mois, son visage est bouffi, son haleine est alcoolisée du soir au matin. Mais avec le tps l'amour que j'avais pour lui s'est estompé, ca a été un choix difficile mais je ne regrette rien. Il voit notre enfant certain WKD et de mon coté j'ai rencontré un homme qui m'apporte toute la joie et les moments de famille dont je revais, de l'ecoute, une presence, un soutien, et une consommation d'alcool raisonnable! Je pense qu'au point ou tu en es, il faut que vous en parliez, tu dois exercer une pression sur lui, pour voir s'il est encore possible de le sortir de ça, mais dés que tu réaliseras que tu te heurtes à un PB qui te depasse, nhésite, pars, refais ta vie, sois heureuse et pense a ton enfant! C'est terrible comme situation mais il faut réagir! Ce n'est pas une vie, et je m'en rends d'avantage compte maintenant que j'en suis sortie! Je te souhaite tout le courage du monde, c'est une réelle épreuve, mais ton instinct de mère saura te donner la force.

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2014-022014-03

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité