publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

N'hésitez pas à me contacter :amour:

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • N'hésitez pas à me contacter :amour:



    bonjour
    il ne faut pas rester dans la solitude, si vous avez envie de parler contacter moi
    allez voir mon blog il parle de stimulation des points d'acuponcture ça peut vous aider
    je vous envoie tout mon soutient
    biz à tous

  • Alcool, homosexualité, violence, dépression



    Je ne sais même pas quoi dire, je n'y trouve même plus les mots, alors que depuis gamine j'ai écris des tas de textes.
    Depuis ma naissance jusqu'à l'âge de 16 ans j'ai vécu avec un père alcoolique et violent, une mère tirailler par la peur et menacer sous nos yeux, n'a jamais oser nous sortir de cet environnement familial.
    Bien sur cela ne sortait pas de la maison!
    A l'âge de 16 ans je me suis rapprocher de ma meilleure amie, une amitié fusionnelle qui nous a orienté vers une relation amoureuse en secret. Cette dépendance que j'ai éprouver à son égard ma guidé à rompre tout contact extérieur, tout lien social, jusqu'à me renfermer sur moi même.
    Cette personne a eu des excès de violence à mon égard, et ma lever la main a plusieurs reprise. Je me suis sentis soumise a son agressivité, mais notre amour fusionelle du a ce secret nous a quelque part détruit.
    Entretemps, j'ai engager des démarches pour faire divorcer mes parents, et à lui faire rencontrer un homme.
    Suite a cela mes frêres et soeurs m'en veulent, et mon père fait une dépression.
    Un mois après le divorce ils se remettent ensemble.
    L'alcool n'était plus source de conflit, et tout le monde était heureux.
    De mon coté je poursuis ma relation avec cette fille. Sans pouvoir me confier sur son agressivité et sa violence.
    Je finis ensuite par faire une tentative de suicide. Puis nous poursuivons cette relation, et moi toujours avec un mal être constant. Jusqu'a que celle ci me quitte après 3 ans. Unique raison : Vivre sa jeunesse et connaitre des garcons.
    Mon mal être s'empire, cette espèce de souffrance insignifiante.
    6 mois après elle revient, je l'accepte, mais je ne m'en réjoulli pas. Je finis ensuite par rencontrer un garcon et me lance dans une histoire pour la première fois.
    Je subis les menaces de TS de cette fille, et je me dois de faire un choix entre les deux.
    Je me tourne une fois vers l'un, une fois vers l'autre. Aujourd'hui je suis seul, mais harcelé par les deux qui me veulent.
    J'ai céssé les cours après tout ces événements. J'ai chuté si bas. Je ne serais jamais heureuse. Je pense a la mort dans mon lit durant toutes ces journées. Volets fermées je ne veux pas sortir. J'ai des pics vers le bas.
    J'ai peur; Sa me fait peur. La chose la plus simple est devenue la plus difficile je m'en sortirais jamais.
    J'ai le sentiment d'avoir souffert toute ma vie.
    Personne peut comprendre. Depuis gamine j'ai le sentiment de souffrir en silence.
    La dépression qui a débuté je ne sais ou, mais dont je m'avoue aujourd'hui est intenable.
    Les nuits sont un calvère, me tordre les mains, secouer la tête a tout va, me tirer les cheveux la nuit. avoir le corps tendu, pleurer, être épuiser sans cesse. Ne pas sortir de ma chambre. Je tiens plus.

    Personne peut comprendre mon cas, trop compliquer comme la psy a dit;

    Commentaire


    • Alcool, homosexualité, violence, dépression
      :amour:



      Tu as vécue durant ton début de parcours des choses trop difficile, mais la vie est belle ,il faut te révolter mais pas contre toi même, as- tu essayé de faire du sport ou du yoga pour canaliser cette haine qui te bouffe de l'intérieur.
      Moi tout ce que je peux te proposer serai de faire une cure de patch pour le sommeil l'angoisse, le stress et une cure d'énergie ça ne te soignera ton mal être profond mais t'aidera à t'en sortir. Et surtout ne croie pas que la domination est une fatalité, il faut t'entourer de bonnes personnes, change de psy rentre dans une association ou il parle de cas similaire, il faut que tu en parle, il ne faut pas se renfermer.
      Je ne vais pas toujours sur ce forum, alors je t'envoie un mp pour te donner mon mail ou tu pourra me joindre quand tu en aura envie.
      Biz ,nathalie

      Commentaire


      • :amour:
        en parler?mais a qui?



        c'est facile de dire qu'il faut en parler? mais a qui?

        Ca fait des années que je me trainne avec ça.
        Que je me motive.
        mais, ça revient avec des hauts et des bas. Et il faut garder la tête haute. Faire comme si de rien n'était
        Quand tu commences à tater le terrain avec quelqu'un on t'envoi bouler, chier(excuse pour la vulgarité) ou on te cri dessus ! ! ! !=une femme pour qui j'ai eu l'oreille compatissante, mais qui en retour ne veut pas donner.

        Tous ce que m'a appris la dépréssion, c'est savoir écouter les autres.
        Cela a fais que je me suis tourner aussi vers la psychologie.
        Mais je me renferme, et ne veut plus donner aux autres, je suis fatiguée.
        Maintenant seulement, je donne que si je reçois, c'est comme ça.

        donc je viens sur ce site pour essayer d'encourager les autres.
        (c'est virtuel et anonyme.)
        Mais est ce que quelqu'un sera là pour moi?

        Commentaire


        • Alcool, homosexualité, violence, dépression
          Courage stéphanie




          ... une psy n'a pas le droit de te dire que ton cas est trop compliqué. c'est t'enfoncer encore plus.

          change de psy. après tout ce que tu as vécu c'est normal de te sentir aussi mal.

          moi aussi j'ai des problèmes psychiques. depuis que j'ai changé de psy ça va beaucoup mieux.

          Commentaire

          Publicité

          Forum-Archive: 2010-032010-04

          publicité

          Chargement...
          X

          publicité