publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Rentrée, stress, mal etre...

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Rentrée, stress, mal etre...



    Bonjour à tous,
    Je viens donc vous ennuyer avec mes problèmes. Hum bon le mieu c'est de vous expliquer ma situation je pense. J'ai 17 ans je suis en 1ière St2s ( pour devenir infiermière en gros ), je suis fille unique et je rentre dans un nouveau lycée. La rentrée s'est pas trop mal passer jai su combattre ma timidité et parler avec 2 filles dont j'ai fais la connaissance mais je stress pour la semaine prochaine. L'année dernière j'entrais en 1ière L j'avais les capacités j'avais de bonnes notes mais au niveau moral je n'ai pas tennu, je me suis completement replier sur moi meme, perdue ma confiance, bref j'ai fais une dépression et j'ai du arreter l'école et prendre des cours par correspondance. Heuresement j'ai 2 bonnes amies qui ne m'ont pas oublier avec qui je sors, mes parents eux n'ont pas compris se sont mis en colère puis ont laisser passer. J'ai bien vu un psy mais ca ne ma pas vraiment aider...La seule personne qui m'ai soutenue est ma tante qui a fait toutes les démarches pour m'inscrire au lycée cette année. Le truc c'est que je suis très timide, pas à l'aise et les gens qui parle qui ri autour de moi me donnent mal a la tete... Cela dure enfet depuis l'entrée au collège, j'habiter dans un village et la transition avec la ville ma fait un choc avec les bus et tout. Bon maintenant je suis habituer, je pense que cette année je vais juste aller au lycée prendre mes cours et ne pas trop faire attention autres, esseyer d'etre autonome bon je le suis au final quand meme mais sans soutiens c'est pas facile... Je n'arrive plus a me booster c'est vraiment horrible je n'ai plus d'apetit je ne dors pas bien...

    J'en ai vraiment marre d'etre dans cet état de toujours laisser la place à des hypocrites ou des profiteurs alors je la mérite autant

    A la relecture c'est pas très gai en effet :-/ bravo si vous avez tous lu .
    J'attends vos avis, merci

  • Toi



    bonjour,

    et oui j'ai tout lu et je te réponds en plus , tu vois que tu n'es pas aussi nulle que tu le laisse croire! je veux te dire de ne pas rater ta chance à cause de cette timidité qui peut gâcher des compétences. Si j'écris ... est que comme toi je suis fille unique et j'ai souffert toute ma scolarité (jusqu'en BTS) de mon mal être et j'aurai pu mieux faire mais je m'en sors pas trop mal quand même alors accroche toi , prends le taureau par les cornes, tu vaux autant qu'un autre , dans la vie si tu marches pas sur les gens, c'est eux qui te piétinent j'ai mis 33 ans à m'en rendre compte !!! c'est long !!! tu n'as que 17 ans, c'est le bon âge pour que tu comprennes ce que je veux dire. Moi aussi j'ai fait une grave dépression mais plus tard que toi (il y a 3 ans) et même si je reste fragile je fais de mon mieux pour lutter contre mon mal être et me valoriser car le manque de confiance en soi vient des parents, j'en suis certaine alors ils devraient nous soutenir ! Tu as ta tante pour te booster et c'est heureux
    Si tu as besoin de moi aussi je suis là je veux bien essayer de t'aider,
    Biz'

    Commentaire


    • Toi
      Bonjour



      j'au lu ton hstoire je pense ke tu nes pas forcement timide 100/100mais aussi pudique et cé tres diffirent le prmier terme est négatif alors kele 2 eme est positif il désigne une personne qui répugne à lidée de faire des péchés et de se rabaisser jusquà commettre un acte, qui pourrait la couvrir de honte devant dieu le très haut et les gens en general .
      tu te critike bk et tu te crois inferieur aux autres ;alors ke tu peux etre superieure aux autres celà peut etre un point t avantageux si tu sais comment l'exploiter tu t'amélioras tres vite et tu sera la meilleure. essaie de chercher en twa les points forts tu en as certes car chacun a kelke chose de spécial de bien dont les autres pourraient etre jaloux .croie moi ; les gens ke tu as croisé ki tont fait du mal ne sont ke des vaniteux . ils se croient toujour parfaites et rient des autres . ils sont ignorants car on trouve pa un vrai homme de science ki se moke de ses semblables . ils sont zéro ils ressemblent au chameau ki ne regarde jamais sa bosse ils sont maudits ici bas et dans l'au dela .à propos j'aimerais te siter une histoire ke j'ai trouvé sur le net il y kelkes jours d'un type comme ceux ci il ma vraimen touché sa peut t'aider comme mm bonne courage :
      il racontait lui meme son histoire
      Je ne dépassais pas la trentaine quand mon épouse eut le 1er enfant. Et je me rappelle encore cette nuit que jai passé en compagnie de mes copains jusquau bout de la soirée très tardivement donc et on parlait de tout et de rien mais beaucoup plus de rien des choses peu importantes et même banales.Jai toujours été celui qui sait faire rire les autres . Je savais imiter quiconque et toutes les voix. Et cette nuit là je les avait fait beaucoup rire. Cétait ma passion et mon savoir faire.Tout le monde y passait donc je ridiculisais tout le monde avec mes plaisanteries et il yen avait qui évitaient de me rencontrer pour éviter dêtre sujet dun amusement dune soirée.Et je me rappelle que ce jour là je leur racontais lhistoire dun aveugle rencontré le matin même dans un marché et à qui jai donné un cloche pied et le gars est tombé se relevant et cherchant bêtement qui la fait tomber il paraissait ridicule alors quil ne voit pas. Et moi jai éclaté de rire sur lui au point où ça raisonnait dans tout le marché.Cette nuit là donc je suis rentré très tardivement, jai trouvé ma femme la larme aux yeux qui mattendait en me disant mais où étais tu donc ? Elle paraissait très fatiguée. Elle allait accoucher. Une larme sécoula sur son visage jai senti alors que jai abandonné ma femme au moment où elle avait besoin de moi. Je laccompagne vite fait à lhôpital donc et dans la salle dattente jai attendu longuement et elle, entre temps souffrait terriblement des heures sont passées et pas encore accouché.Epuisé je suis rentré chez moi en laissant mon numéro de téléphone pour quils mappellent quand sest fait. Quelques heures passent et ils mappellent. jy cours. Je demande à voir mon enfant ils me disent non tu vas dabord voir le médecin. Je dis pourquoi ? jai besoin de voir mon fils pas le médecin et on insistât que jaille voir le médecin accoucheur dabord. Ce que je fais. Elle me dit votre bébé a une malformation dans ses yeux et il paraît être même aveugle.Jai pris ma tête entre mes mains repoussant ma colère et ma souffrance à cet état de fait et me rappela tout de suite laveugle du matin et ce que je lui ai fait. Je suis resté comme une statut ne sachant que faire puis je me suis rappelé ma femme et je cours la voir. Ma femme était une pure croyante, elle a accepté la chose se remettant à Allah. Elle me disait toujours arrête de rire sur les autres.Nous sommes sortis de lhôpital et le bébé avec nous. Et en réalité jamais je ne me suis occupé de lui et je considérais même quil nétait même pas à la maison. Quand dans la nuit il pleurait beaucoup je quittais la chambre pour aller dormir ailleurs. Ma femme elle soccupais beaucoup de lui et laimait énormément.Quant à moi je ne le détestais pas mais je narrivais pas à laimer.Quelques mois passèrent, il marchait à 4 pattes dune façon bizarre, puis quand il a commencé à se mettre debout et à marcher nous avons constaté quil boitait aussi. Et là je lai encore repoussé.Après lui ma femme eut deux autres garçons. Ils ont grandis ensemble tous les trois.Je naimais pas rester à la maison, jétais toujours avec mes copains, en fait jétais comme une sorte de jouet dans leurs mains.Et ma femme nest jamais arrivée à être épuisée de réveiller sur ça mais en vain .Elle me reprochait toujours dêtre plus prés des deux autres enfants et différent avec Salem (laîné) et cette différence je laffichais.Ma femme décida de le mettre dans une école spécialisée pour handicapé et jy ai adhéré.Mes jours nétaient que : boulot, dodo, soirée, et bouffe et je navais pas senti les années passer.Un jour, un vendredi je me leva le matin et jétais invité à déjeuner, je me prépare pour loccasion donc costumé, parfumé et je me dirige vers la sortie. En passant par le salon jai entendu Salem pleurer à chaude larmes. Cétait la première fois que je le voyais pleurer depuis quil était bébé. 10 ans sont passés et jamais je ne suis allé vers lui. Jai essayé de lignorer mais je nai pas pu. A partir de la chambre je lentendais appeler sa mère.Je me suis dirigé vers lui et je lui ai dit : Salem quas tu ?Quand il entendit ma voix il sarrête net de pleurer. Et quand il sentit ma présence il commencer à chercher quelque chose avec ses petites mains. En fait il voulait me fuir. Comme sil disait au fond de lui après dix ans ce nest quaujourdhui que tu sens ma présence ?? que jexiste ?? où étais tu donc pendant ces 10 années ??Il rentra dans sa chambre. Il refusa au début de me dire pourquoi il pleurer, mais par la suite finit par le dire.Lenfant pleurait, parce que son jeune frère qui avait pour habitude de laccompagner à la mosquée pour la prière tardait à venir et il avait peur de ne pouvoir trouver une place au premier rang. Il avait appelé son frère et appelé sa mère mais personne ne répondit. Ils étaient absents. Je me suis mis à regarder ses yeux aveugles entrain de pleurer. Et je nai pas pu continuer à écouter la suite de ce quil avait à me dire. Jai porté ma main sur sa bouche pour quil ne dise plus un mot. Et je lui demande est ce pour ça que tu pleure Salem ?? et il répondit que oui.Sur le champ jai oublié mes amis et jai oublié linvitation, et je lui dis Salem ne sois pas triste, sais tu qui va taccompagner à la mosquée ? il répondit oui cest Omar. Je lui répondit alors non ce sera moi.Surpris, puis doutant que encore une fois je plaisantais il commença à pleurer. Jai alors essuyé ses larmes et pris sa petite main et je lai accompagné. Je voulais lemmener en voiture mais il refusa il me dit que la mosquée est tout prés et quil faut y aller à pieds..Je ne me rappelle pas de la dernière fois où jai mis les pieds dans une mosquée. Mais je sais que cest la première que jy rentre avec une peur et un regret sur tout ce que jai durant toutes ces années passées.La mosquée était pleine mais jai quand même réussi à trouver place à Salem dans la première ranger. Nous avons écouté limam et il a fait la prière à côté de moi où plutôt en réalité jai fait ma prière à côté.A la fin de la prière il me demanda de lui ramener un livre de coran. Je trouvais ça bizarre puisquil ne peut pas lire alors pourquoi il demande le livre. Jai failli ignorer sa demande , mais je lai fait car javais peur de le blesser. Je lui tends le livre il me demanda douvrir la page de la sourate el kahf " la Caverne ". quand jai trouvé la page il prend le livre et le met devant lui et il commence à lire la sourate avec ses yeux fermés.Ô Allah mais il est entrain dapprendre la sourate entièrement. Jai eu honte de moi et jai pris un autre livre.Jai senti alors que tous mes membres tremblait, jai lu et lu et lu et jai prié Allah quil me pardonne et quil moriente vers le droit chemin.Je nai pu supporté et jai commencé à pleurer comme un enfant.Il y avait encore quelques fidèles qui faisaient des prières en plus jétais gêné. Jai essayé de me retenir. Mais ces pleures se sont transformé à sorte de défoulement. Je narrivais plus à me retenir. Je mextériorisais en fait.Jusquà ce que jai senti une petite main se poser sur mon visage messuyant les larmes, et cétait Salem. Et je lai pris dans mes bras.

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2010-09

      publicité

      Chargement...
      X

      publicité