publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mal être en 2 secondes et qui me poursui

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mal être en 2 secondes et qui me poursui



    Bonjour, je m'appelle Alexandre j'ai 21 ans, voilà à l'age de 17 environ, j'étais seul chez moi et d'une seconde à l'autre j'ai ressenti un mal être m'envahir, c'étais vrm horrible..., je n'ai vraiment pas compri c'étais quoi et maintenant ce me poursui tjrs. Un certain moment j'ai cru que s'était passé mais enfaite je n'ai fais que m'y habituer, sans vraiment m'en rendre compte, quand c'est arrivé j'avoue avoir une hygiène de vie pas très correct c'est à dire aller me coucher a 4-5h du matin et c''étais à vrai dire mon 1er grand amour et ce n'étais pas tjrs facile, mon ex copine parti en vacances, me voilà seul chez moi entrain de jouer sur l'ordinateur et tout d'un coup se mal être qui m'envahit je m'en souviendrai tjrs et je suis encore mal avec sa même si je fais que ne prendre habitude ce n'ai pas vrm que j'ai plus goût à la vie mais j'ai peur pour plus tard et dans les bons moments je n'arrive pas a profiter, c'est à dire des meilleurs moments, les plaisir de la vie, les sorties, c'est comme quelque chose de mal saint qui serait rentré en moi..., j'ai été voir un psy quelque Mois mais ca n'a pas duré, si quelqu'un aurai eu la même experience que moi svpp racontais moi, ou si quelqu'un pourrai m'aider je lui serai vraiment reconnaissant, je pense qu'il s'agit d'un declik, je suis vraiment navré pour tout les gens qui ne sont pas bien et les comprend très bien accroché vous! La vie vaut la peine d'être vécue!

  • Je connais :-(



    Bonsoir, je connais la sensation dont tu parles mais ce que je voudrais savoir c'est si tu prends des antis déprésseurs et anxiolytiques? Parce-que moi même avec les médocs c'est pas le top niveau. Cette sensation de ne pas profiter à fond des moments de bonheur en fait c'est un manque de joie de vivre du à un état dépréssif. Voilà j'èspère t'avoir un peu aidé sur ta question, Courage

    Commentaire


    • Je connais :-(
      :



      Enfaite le psy m'a recommandé de prendre "Sédinal", c'est a base de plante et apparament c'est relaxant, c'est vrai que en prenant quelque 'un je me sentais appaisé mais le problème est toujours là, sinon nan je ne prend pas de tout sa, sinon si tu en à l'envie tu peux m'expliquer comment sa t'es arrivé :-( , si c'est venu d'une seconde à l'autre comme moi ou autrement, tu sais à vrai dire je n'ai pas vrm tout pour être malheureux mais bon... Courage à toi aussi

      Commentaire


      • :
        Coucou alexandre,



        Tu sais si ton mess m'a interpelé c'est que j'ai une fille de ton âge et savoir qu'à cette âge là on peut souffrir moralement comme tu le décris ça me fait mal. Je pourrai être ta maman et sache que je suis de tout coeur avec toi. En fait pour moi c'est long car ça a commencé quand j'avais 16ans et demi, des angoisses et un mal être se sont installés quand j'ai changé de lycée. la peur de l'inconnu je suppose alors j'ai du arrêter mes études car je n'arrivais pas à me concentrer tant j'étais mal. Au bout de 6 mois et avec un petit anxiolytique tout est redevenu normal. A 23 ans je suis tombée enceinte de ma fille ainée ( celle qui a 21 ans) et pendant la grossesse ce mal être s'est de nouveau installé pour repartir quand j'ai eu accouché. Pourtant c'était une grossesse désirée mais la peur de l'arrivée d'un petit être fragile a tout déclanché. Enceinte de ma cadette qui a 15 ans et demi je ne me suis jamais sentie aussi bien. Et puis les années ont passées tranquilles tout allait pour le mieux jusqu'à il y a trois ans, je travaillais dans une maison de retraite avec des heures de travail térribles mais il y avait beaucoup de préssion de la part des pensionnaires, de leur famille, de la hiérarchie et puis l'entente entre collègues de travail n'était pas super. Au début je me suis laisser emporter par tout ça mais tout doucement le stress est monté en puissance car je n'arrivais plus à tenir physiquement entre le boulot, la maison, la famille surtout que je n'avais qu'un week-end de repos par mois. Tout s'est enchainé trés vite et l'angoisse et le mal être m'ont à nouveau submergé ainsi que la dépréssion. Je suis en arrêt maladie depuis et je suis suivie par un psy, je prends un traitement qui m'aide beaucoup et je fais tout pour en sortir mais malgrés ça je ressent toujours cette sensation de mal être permanent qui m'empêche d'aller de l'avant,de profiter pleinement des bons moment comme si je n'arrivais pas à lacher prise, qui m'enlève cette joie de vivre que j'avais tant et qui me donne l'impréssion que tous les jours sont les mêmes. Voilà pour mon histoire. Je pense que ton psy devrait te prescrire un petit anti-déprésseur, ne reste pas comme ça car ça peut vraiment t'aider. Si tu as besoin de parler je te rajoute à ma liste de contact et je t'envoie un mess. Tkt pas je suis là, et dis toi qu'il y a bien pire, que d'autres souffrent beaucoup plus. Je t'embrasse à bientôt

        Commentaire


        • Bonjour Alexandre



          Tu sais, il parait que pour traiter "nos cas" -parce qu'on est tous ou - ds la même situation- et ça peut remonter très loin

          Moi, je suis "mal" depuis ma petite enfance, mais c'est comme ça on fait avec
          et puis, il y a eu le facteur déclencheur, le choc, le drame
          c'est à ce moment que j'ai fait une dépression sévère; hospi en psy, traitement très lourd , TS, alcool....
          Attention avec mes médocs tu peux devenir dépendant

          Afin, tu vois je sais pas si je peux t'aider mais en tout cas si tu as juste envi de parler n'hésite pas
          Courage
          Corinne

          Commentaire

          Publicité

          Forum-Archive: 2010-092010-10

          publicité

          Chargement...
          X

          publicité