publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Bipolarité

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Bipolarité



    Bonjour

    Je ne sais si je poste sur le bon forum, mais celles ou ceux qui connaissent mieux ce site que moi me le diront....
    Mon ''histoire'' est celle d'un homme qui aime profondément (depuis deux ans) une femme bipolaire diagnostiquée récemment (depuis environ 9 mois) en ''stade 1''. Inutile de dire à ceux qui connaisse cette maladie, combien elle est difficile à vivre tant pour le(la) malade que pour son entourage immédiat... Etant dans l'entourage immédiat, c'est plutôt vers cette situation que je souhaite argumenter sur ce forum.

    Je me trouve donc confronté alternativement à des situations de bonheurs (à tous points de vues), et évidemment ses inverses avec toute la souffrance qui en découle, tant pour elle que pour moi. Les principales maniaco-manifestations sont en toute logique de grands projets d'avenir commun, de grands moments de tendresse mais aucun moments de partage tels que me faire connaître son entourage (famille, ami(e)s de longue date ou ayant un quelconque lien avec son passé), mis à part son enfant que je connais et qui est ''top'' heureusement., je l'apprécie beaucoup d'ailleurs...

    Les périodes inverses se manifestent par un mutisme quasi total de sa part, lesquels peuvent durer quelques semaines voir mois, mais elle ''revient'' toujours lors de périodes ''fastes''. J'ai l'impression d'être son ''point de repère'', sa boussole ....Au début de cette relation, et n'ayant pas compris la pathologie lourde que celle-ci représente (surtout non décelée à l'époque), j'avais des réactions assez fermes face aux périodes dépressives de la ''belle'' ...Sa réaction a toujours été de revenir vers moi lors des ses remontées maniaques afin de me reconquérir, rester en contact, bref me conserver.

    Aujourd'hui j'ai pris le parti intermédiaire de ne plus me plus me ''braquer'', d'accepter bon gré mal gré cette situation, et d'être également son ami et confident tout autant que son amant occasionnel lors des bons moments.
    J'aimerais tellement ''construire'' une belle histoire avec elle....

    Certaines personnes de mon entourage immédiat me disent de laisser tomber et donc de me protéger, je ne peux pour autant m'y résoudre.

    Si des personnes ayant été confrontées au même problème pouvaient échanger avec moi, ce serait déjà un soulagement pour moi ...

    Par avance merci


  • Bipolaire



    bonsoir
    je suis bipolaire et je voudrais vous expliquer a ma façon comment on vit nos differentes phases d'humeur,
    c'est comme si nous vivons dans

    Commentaire


    • Bipolaire



      je crois que mon message est coupé, donc je reécris ce que je voulais dire
      je suis bipolaire, et dpuis des années je vis avec ces fameux troubles de l'humeur, c'est comme une piece de monnaie, coté pile coté face, comme le jour et la nuit, la lumiere et l'obscurité, c'est tres destabilisant, et encore plus pour l'entourage, la famille les amis, l'employeur
      avec les années de psy et les medicaments, j'ai appris a accepter que c'est une maladie qui se soigne, j'ai donc accepté que j'etais malade et j'ai cherché a comprendre pour mieux gérer
      je parle beaucoup de ce que je ressent pendant ces troubles qui peuvent aller jusqu'a la" folie", delires, hallucinations, (la je suis hospitalisée)
      le psy n'a pas toutes les reponses et je comprend le desarroi des proches face a cette maladie , mais dites vous bien que nous aussi nous souffrons de ne pas savoir ou on en est...
      par amour de la vie, par amour des miens, je me soigne et je suis stable, je reste fragile et a l'affut des symptomes que je connais bien maintenant, le dialogue est important et le corps medical est a notre ecoute,
      nous sommes des personnes trop sensibles et nos troubles de l'humeur sont a la fois une fragilité et un "refuge"...
      j'espere avoir l'occasion de vous reparler, c'est merveilleux ce que vous faites,
      il faut des années pour arriver a comprendre le fonctionnement de cette maladie
      et je pense que l'amour avec un grand A est le meilleur des traitements
      a bientot

      Commentaire


      • Bonjour Pinoch



        C'est simplement un message d'amitié
        Je suis désolée je ne connais pas la maladie, c'est conséquence, mais ça n'a pas l'air facile
        Je te souhaite bon courage, jespère que tu rencontreras des gens pour t'aider
        simplement, si tu as juste besoin de parler...

        Corinne

        Commentaire


        • Bravo



          Je suis désolé mais je ne connais personne de bipolaire mais je connais un peu cette maladie et je vous félicite pour ce que vous faites car ça doit vraiment être très très difficile d'être avec une personne bipolaire.
          Votre compagne prend-elle un traitement? Il parrait que les traitements actuels sont assez efficaces pour calmer les troubles bipolaires.

          Mais vraiment c'est formidable ce que vous faites pour votre compagne et dites vous bien que c'est surement grace a vous qu'elle tient le coup et elle vous en est certainement très reconnaissante.

          Bon courage

          Commentaire

          Publicité

          Forum-Archive: 2010-102010-11

          publicité

          Chargement...
          X

          publicité