publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Métaphore de ma dépression ...

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Métaphore de ma dépression ...



    Passe une bonne journée ! Oui je m'écris à moi-même ...
    ou peut-être que je suis seulement ta conscience , ton interiorité qui s'exprime ! Mais je m'adresse à toi , à ton coeur , à tes sentiments , à la motivation de ta journée ...
    Tiens , d'ailleurs quelques conseils , que je pourrai sortir machinalement , par milliers...

    Profites de tes amies , réalise la chance que tu as de les avoir .
    Sois heureuse , gentille , ris !
    Suis bien en cours , intéresse-toi , organise toi bien dans ton travail .
    Sois propre, appliquée .
    Souris au maximum de personnes possibles !
    Fait attention à ne pas faire des choses que tu puisses regretter par la suite .
    Essaye de dormir ....
    Contemple tout ce qui est autour de toi . Ce qui est visible , et ce qui ne l'est pas , mais que tu peux reéllement sentir , comme le vent .
    Dis toi que ce vent est magique , qu'il va t'apporter ton bonheur de la journée , une bouffée d'air remplie d'amour , de gentillesse ,d'ondes positives que tu dois immédiatement partager ! Cette bouffée d'optimisme va t'aider ,et aider les autres ! Les gens t'aiment tellement ...



    Pourquoi est-ce-que je me trouve là , à 22:55 , à m'écrire des conseils pour vivre mieux , absolument ridicules car tellement ... impersonnels ? Pourquoi suis-je là , à me parler comme si j'étais quelqu'un d'autre ?
    A l'intérieure de moi se trouve une voix , fragile , faible , mais si intelligente . Je connais sans fragilité , j'ai toujours peur qu'elle se brise , et qu'elle ne cesse de mettre de plus en plus de temps à se reconstruire .
    Cette voix ,cette toute petite voix , j'arrive à me convaincre qu'elle est mon vrai moi . Ma vraie volonté , ma vraie ambition ... elle sait exactement quel est le meilleur pour moi . Son intelligence est incroyable , et j'ai l'immense chance de pouvoir , de temps en temps ... me l'approprié . Ma petite voix a eu assez de force pour me convaincre de l'écouter .
    Je l'aime tellement . Elle est toujours là, mais trop souvent faible . Trop faible pour que je l'entende , trop faible pour je puisse même penser à la guérir . Mais son état maladif , je ne sais comment y remédier , car c'est elle qui m'aide à guérir tout mes maux , mais lorsque c'est elle qui est atteinte ... je ne peux rien faire pour l'aider , je dois attendre qu'elle me revienne , qu'elle s'empare de moi à nouveau .
    J'ai terriblement besoin d'elle . Besoin d'elle face à cette autre voix , qui constamment me pousse dans des retranchements , qui ne sont pas les miens . Je ne suis pas ce que cette voix veut que je sois , et pourtant , sa force me submerge , elle s'empare de moi telle la nuit me laisse seule , réveillée , alors que je sens que tout autour de moi , dort paisiblement . Je ne dors pas , je ne dors plus , je n'en ai aucune envie . Je veux rester avec ma voix que j'aime tant , je veux l'aider à être plus forte , pour qu'elle puisse combattre cette autre qui me détruit . Je me demande souvent d'ou elle a puissé une telle puissance ... et plusieurs réponses me viennent ,au moment ou j'en ai le plus besoin . Combien de nuits ai-je passée à pleurer , à regarder mélancoliquement tout ce qui m'entourait , tout ce qui constituait "mon" monde , dont je rêve trop souvent de me détacher ? Et c'est un flots de paroles et de larmes qui sortent , sans que je puisse les contrôler ... des réponses ,par milliers , toutes plus logiques les unes que les autres . D'ou me viennent t'elles ? Je ne les contrôle pas , et pourtant je les écoute toutes , tel les conseils précieux qu'une amie pourrait me donner , un soir de septembre , sur les quais de St Michel , alors que je me trouverai dans ses bras , à me demander par quel mal puis-je bien être dévorée au plus profond de moi , de ce que je suis . Ma pauvre petite voix , prend ton temps pour te rétablir , mais ne me laisse pas , ne me laisse pas tomber toute entière dans le piège que cette autre voix me tend constamment ... Je crois même , que j'y suis tombée , mais je n'ai toujours pas atteind le fond . Je tombe , et pourtant j'arrive à m'accrocher de temps en temps à la main que je sens que tu me tends petite voix , tu es tellement faible , et pourtant tu arrives encore à me donner ta main , à m'aider à remonter peu à peu à la surface , mais malheureusement , je suis aspirée vers le fond , tu ne peux plus me tenir , tu t'affaiblis , tu essayes de ne pas lacher , tu essayes tant bien que mal ... mais le fond du trou m'aspire , et me déchire , il m'éloigne de toi . Plus je tombes , plus l'obscurité me fait peur , et parfois je m'y habitues ,je m'habitues à tomber , je me dis que je suis surement faite pour cela , que de toute façon tu ne pourras plus jamais me rattraper , qu'il est trop tard , que la force qui me fait tomber et qui m'attire vers le fond est trop forte par rapport à toi ...

    Ma petite voix , ma chère petite voix , guéris vite .

  • Bonjour olidie!



    c bien que tu ai réussi à exprimer comment tu te sens!
    j'aurais tendance à te dire que c'est un joli pas en avant, et que tu ne dois pas être la seule à ressentir les choses de cette façon! de plus tu cherches à positiver, tu es dans une démarche active pour trouver des appuis, c'est déjà génial! ce qui te manque , c'est quelque chose qui t'apporte de la joie, pour toi, même quelque chose d'insignifiant à tes yeux et après une autre chose. ce serait essentiel aussi, c'est que tu trouves une personne de confiance à qui tu puisses confier tout ça.je dirais un adulte, qui sera plus probablement à même de te proposer un véritable soutien dans cette période fragile que tu traverses. il ne sert à rien de cacher ce que tu ressens, car tu vois c'est toujours là!je te dit ça car je te comprends. petit à petit on peut changer sa vie.mais il faut aussi reconnaitre que seul, c'est impossible! j'espère que ces quelques mots pourront t'aider, grosse bise olidie!

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2012-092012-10

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité