publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Besoin de parler, besoin d'aide

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Besoin de parler, besoin d'aide



    Bonjour,
    Je ne sais pas exactement comment ça marche je me suis inscrite à l'instant pour pouvoir parler de mes problèmes..
    Donc voila tout d'abord je me présente un minimum j'ai 21 ans et je m'appelle Chloé. (C'était très bref de fait )
    Alors voila je ne sais pas exactement expliquer quand ça à commencer.. On va dire plus ou moins deux ans.. Je vais d'abord raconter depuis le début pour en venir au problème daujourdhui. Donc je suis sortis avec un mec pendant 3 ans et demi puis c'est devenu vers la fin un peu chaotique. Je suis donc partie avec un autre mais disons sans être claire avec mes sentiments. Je suis resté un an avec celui-ci mais sans qu'il fasse attention à moi, je savais qu'il me trompait, qu'il se foutait de moi mais je m'accrochais en faisant semblant de croire en ses mensonges (Je revenais d'une relation très stable et avec quelqu'un qui faisais très attention à moi) A la base j'ai un caractère très fort tout en étant hyper sensible mais ça peut de personne sont au courant. Bref l'histoire c'est terminé assez mal mais je m'en suis vite remise, je me suis rendue compte que j'avais peur d'être seule.. donc pendant 3 mois j'ai été célibataire mais j'avais l'impression de vraiment aller bien.. Mis à part ma froideur envers les mecs.. On a commencé à me dire que j'étais trop sympa mais que dans la relation super froide. En même temps dur de s'ouvrir quand on a bien souffert. Bref un jour il s'est passé une chose horrible pour moi. Et je me suis bien renfermé, plus de sorties, plus grand chose en fait.. Je ne suis pas vraiment encore prête à le dire.. Bref je me suis dis que mon premier amour (Les 3 ans et demi) me manquait.. Que ça avait toujours été mon confident, et que j'avais besoin de lui parler. On s'est donc sonné. On a d'ailleurs parlé 9 heures d'affilé. On a fini par se remettre ensemble. Après trois mois c'était à nouveau merveilleux et on avait pleins de projets.. Seulement j'ai recommencé à avoir milles angoisses, des terreurs nocturnes (par rapport à ce qui s'est passé). Je lui sonnais en hurlant pleurant et en lui disant qu'il ne prenait pas soins de moi etc. Bref un jour je le plaque en lui disant qu'il ne pense qu'à sortir et s'amuser. Pendant deux semaines on ne se parle plus. Sincèrement je pensais qu'il reviendrait.. Je lui ai sonné, il a fini par répondre après quelque fois et je lui ai dis le problème, pourquoi j'étais comme ça.. Il était horrifié pour moi, il voulait même tuer.. Mais il m'a aussi dit que nous deux ça ne marchait pas avant que ça ne marcherait pas aujourd'hui. Et qu'il ne m'aimait plus. Quand je vois comme il était fou amoureux et comme je le suis toujours je ne comprends pas. J'ai discuté avec, je lui ai dis être prête à tout.. Mais il ne réponds plus.. Alors d'abord je ne comprends pas, parce que pour moi l'amour ça ne marche pas comme ... est horrible parce que tout ce que je veux c'est être dans ses bras et qu'il me dise que tout va bien aller maintenant. J'ai l'impression que les mecs peuvent se détacher comme il veule. Il était si froid et m'a si bien fait comprendre qu'il ne voulait vraiment plus jamais avoir de relation amoureuse avec moi. J'étais déjà assez blessée et disons le franchement toute cassée mais là je suis à bout du rouleau.. Je me sens stupide j'arrive pas à ne pas lui envoyez de message, ça faisait deux semaines déjà sans lui parler horrible mais de savoir qu'en plus ça ne lui fais rien et qu'en réfléchissant il s'est dit qu'en fait ça n'avait jamais été ça me tue. Je suis à bout du rouleau j'ai arrêté mes cours cette année au tout début d'année avec ce qu'il s'est passé.. Du cou je n'ai pas beaucoup d'activités.. Je vis avec mon père et vraiment je n'arrive pas à me confier à lui, j'ai essayez une fois en lui disant que j'allais mal j'ai même craquer pour la première fois devant lui et il faisait semblant de rien.. En partant de la secondaire j'ai perdu des personnes que je connaissais depuis toujours avec qui je pensais avoir une réelle amitié. Le week end je sors avec des "potes" super sympa mais à qui je ne me confierais pas. Tous le monde me prends pour une bonne vivante, qui rigole tous le temps. Sauf que depuis quelques mois tout ce que je souhaite c'est disparaitre, ne plus rien ressentir, des fois j'ai juste envie darrêter de tirer sur la corde, je suis perdue, je ne sais plus ce que je dois faire.. Je sais que je suis jeune et que je ne devrais surement pas parler comme ça mais chaque jour ou je me lève c'est plus douloureux, je me réveille en larme.. Et vraiment je ne sais plus ou demander de l'aide..

  • () reponse positive



    () ()Salut ,pour te répondre, j'ai traversé beaucoup de moments difficiles dans ma vie (deuil,maladie ), puis dépression ,tentative de suicide...
    J'ai été angoissée à des moments et déprimée à la fois... Plus rien n'allait, envie de mourir.
    Je viens sur ce forum pour parler d'un traitement naturel que j'ai découvert et qui m'a fait beaucoup de bien. J'ai enfin pu réussir à me libérer de mes expériences négatives,arrêter les cachets et voir la vie positivement.
    si ça peut t' aider, regarde le site: juvezen.com. ,,, bon courage

    Commentaire


    • Besoin d'éclairage



      Va sur mon blog: méthodes révélées pour soigner son stress.
      Il est sur ce site.

      ou encore ce lien:

      http://www.amazon.fr/règles-pour-gérer-stress-ebook/dp/B009OTGIY0/ref=sr_1_43?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1350340822&sr=1-43

      Bon courage à toi et au plaisir de pouvoir en reparler si tu le souhaite.

      Commentaire


      • Je te comprends...



        Mes parents ont divorcé lorsque j'avais trois ans. Aujourd'hui j'en ai douze. Je ne supporte plus mon beau-père, ma mère me déteste, mon grand-père vient de mourir, ma soeur, la personne à qui je tient le plus me déteste aussi et vient de fuguer à Marseille pour retrouver notre père...
        Je n'ai personne à qui parler. Ma soeur me manque... Paris et Marseille, c'est loin... On n'a pas les même vacances scolaire... Je ne peux pas parler à ma mère... Elle me déteste... Je suis seule, vraiment.
        J'ai peur... j'ai peur de perdre courage, de perdre espoir... J'ai peur de mourir de tristesse... je ne sais plus quoi faire...je suis seule... J'ai besoin d'aide! Je vous en prie aidez-moi!
        Je suis vraiment toute seule...

        Commentaire


        • Je te comprends...
          La tristesse



          bonsoir, je suis touchée par ton cas jeune fille. Il ne faut pas penser que ta maman te déteste, une maman aime son enfant. Je comprends que tu n'aime pas ton beau père c'est normal, tu n'as plus tes parents ensemble et c'est très souffrant. Peut-tu demander à ta maman de te consacrer des moments privilégiés afin de parler de ton mal-être. Fuger ne sert à rien car il y a des dangers dans la rue.. C'est avec ta maman que tu dois te diriger, demande lui de temmener voir un psychologue dans un CMP, c'est gratuit et là tu pourra exprimer ta souffrance. Je pense que ta maman n arrive pas à te montrer son amour et peut être que le psy cherchera à vous voir toutes les deux. Ne te laisse pas abattre que as ta vie de jeune fille et tes Etudes..Courage et donne moi des nouvelles
          merci

          Commentaire


          • La tristesse
            Merci...



            Je vous remercie de votre message, ça fait vraiment plaisir.
            Comme vous me le conseillez, j'aimerai beaucoup parler avec elle mais je ne peux pas... Ce n'est pas que je n'en ai pas l'envie mais lorsque j'avais dix ans, ma soeur s'est mis à faire des crises... Ses jambes tremblaient toutes seules, elle ne pouvait plus se lever et faisait peur à tout le monde. Elle attirait l'attention de tout son entourage. Je n'étais plus moi, je n'étais que sa petite soeur, son ombre...
            Cela pendant deux ans, jusqu'à ce qu'elle fugue... Pendant ces deux ans, ma mère courait après tous les psy, tous les hôpitaux, tous les médecins. Elle pleurait en cachette. Elle était vraiment très fatiguée.
            Maintenant que ma soeur est avec mon père, ma mère peut souffler un peu. Elle est toujours aussi triste mais au moins elle se repose. Je ne peux pas l'obliger à me trouver un psy pour moi aussi. Je ne peux pas. Après tout ce qu'elle a fait pendant deux ans... Je ne veux pas lui demander de recommencer avec moi.
            Parler avec elle, je voudrais bien! Mais si seulement elle m'écoutait! Elle s'énerve toujours pour un rien. On ne peut rien lui dire. Un jour, j'ai essayé: "maman? Je peux te parler?"
            Elle m'a hurler dessus que si j'avais quelque chose à lui reprocher je pouvais aller me faire voir. J'ai essayé par écrit, mais bizarement la lettre a fini à la poubelle et elle a fait comme s'il ne s'était rien passé...

            Je ne veux pas devenir comme ma soeur... J'ai tellement peur! S'il vous plaît, aidez-moi encore...
            Merci pour tout... ...

            Commentaire


            • Merci...
              Réponse pour optume12 par melodie1317



              Bonsoir, je comprends votre difficulté et comprend aussi celle de votre maman. Vous pensez avoir été laissée pour compte face aux crises de votre soeur et là, vous souffrez doublement pour vous ainsi que par le départ de votre soeur. Avez vous des contacts avec votre soeur ? celle-ci pourrait elle être l'intermédiaire entre votre mère et vous ? Votre maman doit être très malheureuse et est maladroite à votre égard. El le beau père se rend il compte du malaise régnant au sein de la famille ? pourquoi ne pas vous tourner vers une grand mère ou une tante pour en parler. Je vois que pour le moment votre mère a peur de recommencer ce qu'elle a vécu avec son aînée. Parlez lui d'elle pour voir sa réaction et là peut-être le dialogue pourra reprendre. En fin il faut essayer tous les stratagèmes pour lui donner envie de vous écouter. Ne pensez pas pour elle, pensez pour vous et osez dire que vous allez mal
              bon courage

              Commentaire


              • Réponse pour optume12 par melodie1317
                Merci encore!



                Merci, merci, merci!
                Vous m'avez vraiment beaucoup aidé! Je vais en parler avec ma grand-mère. J'espère que tout va s'aranger.
                Merci pour tout! Merci infiniment! Merci...

                Commentaire

                Publicité

                Forum-Archive: 2013-032013-04

                publicité

                Chargement...
                X

                publicité