publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

A bout de souffle

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • A bout de souffle



    Bonsoir à tous. Je pense que les présentations sont futiles, j'en viens donc directement au fait. Depuis que je commence à avoir des souvenirs (3-4 ans) je me réveille tous les matins avec un mal de ventre du à la peur de l'abandon et de la solitude, à l'époque je me rassurer en me disant que l'âmesoeur existait et que quand je l'aurai rencontrée, nous fileront le parfait amour jusqu'à la fin de notre vie (rêve un peu cucu, mais que j'ai conservée assez longtemps). Les faits ont évolués très différamment avec le temps, je me suis vite rendu compte qu'absolument TOUT est éphémères, dont les relations. J'ai rencontrée un homme depuis peu, plus agé que moi, nous nous somme rencontré sur un réseau social totalement au hasard, on parlait toute la nuit de nos peur, de notre dégout de la vie, de la mélancolie et de la solitude constante qui hantaient nos vies, on était parti dans l'idée de se rencontrer, de s'aimer et de s'éterniser dans un dernier baiser avec l'aide d'une petite balle de plomb. Nous nous sommes effectivement rencontré, et nous nous aimons très fort, mais cette idée à vite disparu de son coté, ce qui me cause de l'insomnie et une grosse dépréssion. Je crois vraiment que c'est l'homme de ma vie, mais l'idée que je le perdrait forcément m'arrache le coeur. Je me dit chaque matin en me réveillant qu'une fois que notre relation se terminera, c'est moi qui mettra fin à ma vie. Nous avons une relation à distance, et je vois bien qu'il ne m'aime plus comme avant. Je supporte plus l'idée de continuer à vivre sans lui. Tous les soirs je met en scène mon suicide, 100g de feuilles de Laurier rose, et une boite de somnifères. Je ne peux en parler à personne, on finirai par m'enfermer, je vie vraiment mal, entre mes crises d'angoisse dans les quels je perd totalement controle, et mes pensées noirs quotidiennes. J'arrive plus à vivre, et je veux mettre fin à cette misérable vie, dont les règles (l'éphemère, qui est la cause de tout) ne fait pas d'exceptions. Je suis prédisposée à la dépression depuis toute gamine, et j'en vie une depuis bientôt 20 ans (toute ma vie).. Je sais plus quoi faire, quand je me dit sérieusement que je vais définitivement partir, ça me rend encore plus triste, parce que dans l'idée, c'étais avec l'homme de ma vie que je devait le faire... A L'AIDE.

  • Re: A bout de souffle

    Aimeriez- vous qu'il vous revienne?

    je peux paraître malcompris ici alors je vous laisse m'écrire buyencarlos@gmail.com

    Commentaire


    • Re: A bout de souffle

      Aimeriez- vous qu'il vous revienne?
      Le problème c'est l'éphémère

      Je n'ai pas pu vous envoyer de mail, un fail. Je vous laisse mon adresse mail pour que vous essayer. doris.de.roque@outlook.fr

      Commentaire


      • Re: A bout de souffle

        Aimeriez- vous qu'il vous revienne?
        Le problème c'est l'éphémère

        Je n'ai pas pu vous envoyer de mail, un fail. Je vous laisse mon adresse pour que vous essayer. doris.de.roque@outlook.fr

        Commentaire

        Publicité

        Forum-Archive: 2014-11

        publicité

        Chargement...
        X

        publicité