publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Je perds pied progressivement...

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Je perds pied progressivement...



    Bonjour à tous.
    Je poste ici car je ne sais plus quoi faire. Je sens que la situation commence à me dépasser et je ne sais plus vers qui me tourner pour essayer de l'arranger.
    Début septembre, je me suis séparée après 4 ans de relation. Il était mon premier amour, je lui ai donné toute ma vie et j'ai sacrifié mes relations sociales à un tel point qu'il est devenu ma seule vie. Je ne voyais que lui, peu à peu j'ai commencé à m'éloigner de mes amis sans m'en rendre compte. Je n'ai jamais eu énormément d'amis, ou des amis passagers avec qui je m'attachais très vite mais qui pour X ou Y raisons devaient partir (études, déménagements...). J'ai eu une meilleure amie jusqu'il y a 1 an et demi, elle savait tout ce que je traversais, les difficultés dans mon couple et les problèmes que je rencontrais avec ma famille, elle et mon ex étaient les seuls à savoir que j'allais vraiment pas bien. Seulement, depuis 1 an et demi, quand elle s'est elle même mis en couple, je n'ai plus eu aucune nouvelle, elle n'a plus jamais répondu ni à mes appels, ni à mes sms. J'avoue avoir été blessée mais être passé outre jusqu'il y a peu.

    Depuis début septembre, je vis un enfer. Depuis presque un an j'ai emménagé seule pour fuir les problèmes avec ma famille. Ça m'a aidé sur le coup, mais maintenant que je me retrouve seule, je me rends compte que je m'enferme de plus en plus sur moi même.
    Je n'ai quasiment plus aucune vie sociale, mes seules occupations sont mes études, mon travail à mi temps et ma famille (avec qui je me suis un peu rapprochée). Dans un premier temps, me jeter sur le travail m'a aidé, je ne pensais plus à rien d'autre, mais maintenant j'arrive à bout de souffle, je n'arrive plus à me concentrer et à prendre plaisir dans quelconque activité que j'entreprends. Je n'ai plus envie de me lever le matin, je me force. Je dors mal les nuits, et mêmes les nuits où je dors bien je suis épuisée.
    Je ne vois aucun moyen de m'en sortir. J'ai essayé de me confier à ma mère, tout ce qu'elle trouve à me répondre c'est "sors et fais toi des amis, et ça ira mieux" ou "un jour ça ira mieux". Comme si c'était simple, je n'ai qu'à sortir de chez moi et me faire amis avec les premières personnes que je croise. Elle m'a également conseillé de m'inscrire sur un site de rencontre, et dans un premier temps ça m'a aidé, j'ai rencontré une personne mais avec qui je n'ai pas été plus loin car je ne suis clairement pas prête à m'engager dans une relation. Si cette inscription m'a d'abord fait du bien, elle m'a ensuite fait perdre toute confiance en moi. Je n'ai aucune visite sur ma page, et les quelques visites ne sont que pour des plans cul, me confortant dans l'idée que je n'ai aucune importance.
    J'ai l'impression d'être inexistante. Si je ne vais pas moi vers les autres, si je n'envoie pas un sms, personne ne pense à moi.
    Depuis environ 2 mois j'ai des idées de suicide, au début elles venaient comme ça et je restais lucide quant à ces idées. Mais depuis peu, elles sont de plus en plus présentes et j'ai de plus en plus de mal à les éloigner de moi. Je ne veux pas me tuer, mais je m'imagine le faire, j'en rêve les nuits. Et pire, je me demande vraiment si je meurs, est ce que quelqu'un le remarquerait et au bout de combien de temps ?
    J'ai essayé d'en parler avec ma mère, qui m'a limite engueulé en me disant que je n'avais pas le droit de faire du chantage ainsi. Sans comprendre que c'est contre ma volonté. Dans mon désespoir, j'en ai parlé avec mon ex avec qui je suis restée en plus ou moins bon terme. Pareil, il dit que je lui fais des menaces et qu'il ne veut pas entendre ma tristesse. A chaque personne dont j'ai essayé de parlé, on m'a envoyé balader ou on m'a sorti des phrases classiques du type "laisse le temps faire les choses, un jour ça ira mieux". Je me sens complètement abandonner, j'ai beau crié personne ne m'entend... Alors c'est sur, quand le week end je vais voir mes parents, ils me voient "bien", je souris et je parle normalement, mais dès que je rentre chez moi je m'effondre.

    Je me sens de plus en plus dépassée, et je commence à avoir peur de moi même. Je suis pourtant lucide, j'ai fais des études de psycho donc je ne suis pas insensible à mes sentiments, mais je ne sais pas comment m'en sortir. J'ai bien pensé à consulter un psy, mais aussi bizarre que cela puisse paraître je ne m'en sens pas la force d'en faire la démarche.
    J'ai 22 ans, et je vois tout en noir. J'ai l'impression ne de pas vivre, que la terre s'est arrêtée de tourner... Et pourtant c'est moi qui suis à l'origine de cette séparation, car notre couple n'allait plus, mais j'en viens à la regretter.

    Je sais que ce forum n'est pas une solution miracle, mais si vous avez quelques conseils alors je suis preneuse...

  • Re: Je perds pied progressivement...

    J'ai presque le meme problemme

    Bonjour,

    j'ai lu attentivement ton SOS et je suis touché par tes souffrances.

    tu est encore amoureuse et cela est normale, l'erreur que tu as faite, alors que moi aussi je l'ai faite, j'ai délaisser toutes mes amis, mon sport, mes occupations pour elle, je lui donné toute ma vie, mon temps, puis lorsque elle m'a quitté et sans raison, je me suis retrouvé comme toi seul à pleurer.

    oui tu sais que dans des situations comme ça la seul chose qu'on a envie de faire c'est le suicide...J'ai pensé c'est vrais....

    ta mère te conseil de t'inscrire dans un site de rencontre, oui c'est bien, sauf que il faut que tu trouves un site sérieux pas n'importe quel site gratuit, tu seras blesser, et je me met à ta place, car malgré que moi je suis un homme, j'ai aussi été blessé voire dessus qu'on me demande un plans !!! alors que je suis dans la soif d'amour très romantique...

    le psy ne va pas trouver une solution pour toi, mais il peut t'écouter, comme un ami intime, car ton problème je le vie, ce n'est pas une maladie et pas besoin de traitement.

    ta mère se mette en colère lorsque tu lui dit que tu va mettre fin à ta vie, il faut la comprendre car elle t'aime forcément bien et elle a peur pour toi, et c'est pour cela qu'elle sénerve, elle n'accepte pas (peut être) le faite qu'elle ne pourra pas sauver sa fille de ses problèmes!!


    ton ex, lui aussi il ne te comprend surement pas.

    tu sais pour combler l'amour perdu il faut un autre amour de trouver, qu'il soit plus fort que le premier, sinon cela ne marchera pas, car on dit souvent, grâce à son amour j'ai oublier mon chagrin!!!


    tes amis tu peux les recontacter !! ou de te faire des nouveaux..

    on peut tous remplacer, sauf ses parents et ses enfants et un amour pur,,, et notre vie.


    je prierais pour toi, une penser pour toi.

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2014-12

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité