publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mutilation, boulimies

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mutilation, boulimies



    J'ai 14ans, sa doit faire 1 mois que je me mutile, j'ai réussis à arrêter pendent 1 semaine. Ma mère l'a découvert je me sentais mal.. J'ai commençais un soir ou je me sentais mal à la période des fêtes de fin d'année, c'était par rapport au décès de mon père ( il y a 8ans ) et des problèmes a mon collège. J'étais énervée chaque soir, en rentrant des cours je m'en prenais à mon entourage, je ne mange plus. Je souffre de boulimie depuis plus d'un an. Je commence à en avoir marre de cette situations, j'ai du mal à cacher mes cicatrices.. Je veux me sortir de là..

  • Re: Mutilation, boulimies

    Stop stop stop

    bonjour, je me suis mutilée pendant des années, alors s'il te plait ne continue pas, le problème avec cela, c'est que plus tu le fait, plus tu as l impression d être soulagée, mais en fait tu remplace une douleur morale par une douleur physique et ce n est pas une solution. Cela ne guérira jamais ta douleur moral, en faisant ça tu te venges sur toi même mais cette punition n'a pas lieu d être n est ce pas?
    Tu n'est pas à l origine du décès de ton père, mais tu en souffres encore même 8ans après... Pourquoi ne pas en parler avec quelqu'un de extérieur? Ta maman ne pourra pas vraiment t'aider car elle ne sera pas objective vu qu'elle a souffert aussi de cette perte.
    Alors ne te renfermes pas, essaye d'infliger se geste autrement, défoule toi sur un punching-ball, crie en pleine nature... Ou parle, par exemple, l infirmière scolaire, elle n'est pas capable de tecoûter car se n'est pas son metier, mais tu peu lui dire, simplement, que tu ne te sens pas bien, que tu aurai besoin que quelqu'un t'aide, qui t écoute... Et elle saura te diriger te guider vers une personne qui aura la solution... Courage

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2015-01

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité