publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Deuil et grossesse

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Deuil et grossesse



    Bonjour
    depuis longtemps je viens voir ce forum, c'est sympa de voir ce que les mamans ressentent, on se sent moins seules. Mais je n'avais pas ressenti le besoin de partager moi aussi. Seulement, voilà, ce n'est pas pour vous attrister, mais je suis mal en ce moment. J'attends des jumeaux pour le 20 février, 2 garçons, et je viens de perdre ma maman de qui j'étais très proche, il y a 1 mois. Autant dire que je n'arrive plus du tout à me projetter dans la naissance, comment avoir de la joie ? C'est si dur pour moi ce mélange de peine aigue, de colère, et de la vie qui est en moi. Je ne me sens pas prête du tout à accueillir ces 2 petits bouts que j'ai désiré, que j'aime. J'ai déjà eu 2 filles, et je vois bien que ce n'est pas du tout pareil, je n'ai pas la joie des préparatifs. Je voulais savoir si une d'entre vous avait connu une expérience similaire, et comment cela s'était passé ? Merci beaucoup
    paiacaaa

  • Je suis de tout coeur avec toi



    C'est extrèment difficile que de perdre sa maman. Ta tristesse ta souffrance perturbe surement le bonheur d'une grossesse. Mais surtout malgès cette peine, ne t'en veux pas de vouloir être joyeuse en penssant à la naissance future. Elle aurais sûrement voulu que tu t'en rejouisse.
    Je ne sais quoi te dire de plus
    Bon courage
    Micha

    Commentaire


    • Aide



      Bonjour, quelle triste nouvelle. Faire un deuil enceinte est très difficile car souvent la culpabilité de transmettre nos affects aux bébés s'ajoute à la souffrance de la perte.
      Peut être pourrais tu voir pour quelques séances un psychologue qui pourrait t'aider à avancer doucement vers la naissance? Il suffit parfois de peu de séance pour se sentir un peu mieux. Si tu le fais renseigne toi bien de la personne que tu rencontrera.
      Bien sûr la décision t'appartient...
      Plein de courage
      Merlinlili
      P.S: Ce ne sont pas des conseils non fondés...

      Commentaire


      • Du courage



        c'est ce qu'il va te falloir pour les temps à venir... ne culpabilise pas d'être enceinte, d'attendre un événement HEUREUX alors que tu es pour l'instant dans la douleur; 1 mois, c'est court, mais crois-moi, la douleur s'apaisera avec le temps, pour laisser place à un certain apaisement : non, tu n'oublieras pas, et tu seras confrontée à des situations qui feront remonter ton chagrin à la surface, la naissance de tes petits loulous risquent d'être une de ces situations : autorise-toi, à ce moment-là, à pleurer tout ton saoûl, de joie et de douleur mêlées...

        je ne vais pas te mentir, ce ne sera pas facile tous les jours, penser qu'elle ne connaîtra pas ces petits garçons, qu'elle ne verra pas grandir toute ta petite famille, mais je suis sûre que qqpart, elle est une étoile qui veille sur toi et sera très fière de voir comment tu relèveras la tête après un moment bien compréhensible d'abattement.

        vivre un deuil n'est pas facile, c'est encore plus tortueux en étant enceinte, alors ne reste pas toute seule, prostrée ou enfermée avec ton gros bidou, fais-toi aider, parle, et pas seulement à ton conjoint; regarde sur les forums, il y a sûrement un forum lié au deuil, si tu ne souhaites pas aller voir un thérapeute; et puis, comme tu l'écris, ces 2 petits bouts, tu les as désirés, tu les aimes, alors je suis convaincue que tout va bien se passer... laisse le temps au temps...

        moi aussi j'ai perdu ma maman, mais je n'étais pas enceinte, j'allais seulement me marier, c'était il y a bientôt 12 ans... pdt ma grossesse gémellaire, j'ai perdu mon grand-père maternel avec lequel j'ai partagé bcp de moments magiques, et j'ai choisi de me raccrocher à ces 2 petites poulettes qui grandissaient en moi, je leur ai parlé, parlé et parlé encore, elles ont gigoté, bcp, souvent, m'ont fait mal et m'ont fait rire, et la vie a repris le dessus, et c'est très bien ainsi, car c'est ainsi que cela doit aller !!

        je te serre virtuellement dans mes bras, et je te souhaite bcp de courage et surtout, beaucoup de sourires à venir avec ta petite famille

        nath (Baptiste 8 ans, Laure et Solène, 22 mois)

        Commentaire


        • Je suis de tout coeur avec toi
          Merci



          de vos réponses, ça fait chaud au coeur. C'est vrai je crois que quelque part je m'interdis de ressentir de la joie, car je culpabilise, pour ma mère et ma famille endeuillée. C'est encore si récent, la douleur est encore si vive.Comme ça n'allait pas du tout, j'ai vu hier une psychologue de la maternité où je vais accoucher, nous avons eu un bon contact. J'ai été très mal toute la journée d'avoir réussi à parler beaucoup. Je la reverrai régulièrement jusqu'à la naissance. Je pense que ce sera un moment difficile pour moi, elle va tant me manquer, elle était si hereuse.
          Merci beaucoup, et mes pensées pour celles qui ont vécues des évènements similaires
          A bientôt
          paiacaaa

          Commentaire


          • Merci
            Je suis un peu pareil



            mon pere est parti il y a cinq mois, et je suis à trois mois de grossesse... et la situation est particulierement difficile car je suis assez seule, peu entourée...
            et j'ai si peur de la mort, car je ne sais pas encore si mon enfant est en bonne santé, je le saurai la semaine prochaine....

            Commentaire


            • Bonjour



              bonjour je sais ce que tu peux ressentir jai perdu ma soeur de 37 ans le 27 aout de cette année brutalement d'une rupture danévrisme, il ny a pas de mot pour decrire la douleur de mes parents ma petites soeur et moi meme, actuellement je suis enceinte de 31 sa depuis le décès tout comme toi jai préparé larrivé de la petite mais sans joie je ne sais meme pas comment je vais reagir a sa venue alors que cette grossesse été inespéré ayant de gros probleme de santé jai eu une greffe renale il y a maintenant 21 ans, depuis le 27 aout ma grossesse je lai mise complétement de coté je n'ai que ma soeur en tete par moment ca satténu mais la douleur et permanente, je sens bouger mon bébé jadore ces moment mais le décès passe au dessus, jaimerai avoir des témoignages aussi pour celle qui malheureusement on vécu la meme chose que nous.merci a toutes .cris

              Commentaire


              • Beaucoup de courrage



                VOILA J AI EU LE MEME TRAUMATISME IL Y A 7 ANS MAIS AVEC MON PAPA IL S EST ETEIND 10 JOURS AVANT LA NAISSANCE DE MON FILS .MON ACCOUCHEMENT A ETE TRES COMPLIQUE MAIS QUAND J AI VU MON GARCON J AI EU LE DECLIQUE QUE J AVAIS VRAIMENT PERDU QUELQU UN DE CHER MAIS JE ME SUIS RABATTU SUR MON FILS QUE J AIME DE TOUT MON COEUR . LA PREMIERE ANNEE A ETE TRES DURE MAIS AVEC LE TEMPS LA DOULEUR S APAISE LES SOUVENIR REVIENNENT . VOILA TU VOIS LA J AI DES LARMES SA ME FAIT LES FRISONS MAIS ON APPREND A VIVRE DE NOUVELLE CHOSE DE NOUVEAU MOMENT AVEC NOTRE PETIT BOUT QUI S EVEILLE TOUT LES JOURS ET TES DEUX PETITS BOUTS AURONT BESOIN DE TOI . JE TE SOUHAITE BON COURRAGE TU VERRAS TU Y ARRIVERAS . PAR L HOPITAL J AVAIS ETE SUIVI 6 MOIS AUPRES D UNE PSYCOLOGUE CELA M A AIDE A MIEUX GERE MA COLERE ET MA TRISTESSE .JE NE SAIS PAS SI SA PEUT T AIDER MAIS JE COMPREND TA PEINE TRES DOULOUREUSE .

                Commentaire


                • Beaucoup de courrage
                  Bonjour



                  cela va faire deux ans au mois d aout que jai perdu ma grande soeur comme je vous le disez le 10.11.2010 aujourdhui nous somme le 06.04.2012 tjr cette meme douleur ma fille a quinze mois ma petite lilou je suis tjr aussi choké que lorsque que jai appris son décès tjr du mal a y croire car je nai pas pu la voir au funérarium donc jai encore plus de mal le manque et tjr la elle me manque horriblement lorsque jai ses petites je suis heureuse mais je me dit quelle devrait etre la avec elles que ce n'est pas juste elles les a tellement voulu les larmes satténuent avec le temps mais dans la tete c'est présent tous les jours jessai de vivre au mieux avec mes enfants et mon mari mais le décès de ma soeur les causes mon tellement choké que je pense a la mort tous les jours elle est parti en 5mn sans aucun probleme de santé et tous les jours jai peur kil arrive quelque chose a mes enfants a mon mari encore une personne proche jespere quavec le temps cela va passé car je me bouffe la vie et ne profite pas assez avant jétais super optimiste et la vachement moin je pense meme aller en parlé a quelqun, enfin voila tout cela pour dire quavec les années la douleur saténu et encore on vit avec les souvenirs mais ce n'est pas assez le manque et la et c'est jr aussi dur.

                  Commentaire


                  • Perdre sa mère en étant enceinte



                    Bonjour à toutes.....


                    Mon histoire est similaire àa la votre...comme je vous comprends...

                    j'ai perdu ma mère d'un cancer des ovaires il y a 5 ans maintenant, nous étions très très proches, par exemple, c'est elle qui m'a tenue la main quand j'ai accouché de mon fils et elle est partie 2 mois avant la naissance de ma fille.

                    J'avais peur moi aussi d'être submergée par la douleur, de ne pas pouvoir accueuillir ma fille dans de bonnes conditions. Ajourd'hui, ma douleur est toujours là et je pense qu'elle ne pourra jamais disparaitre, lorsque je vois mes enfants grandir et qu'elle ne peut pas partager ça avec moi ou quand je me pose des quesions sur mon enfance...un pan de moi est parti à tout jamais.

                    Ma fille est la joie de vivre incarnée et c'est vraiment un bonheur.

                    Voilà, après ces évènement de vie, j'ai voulu commencé des études de psycho( je suis prof) et aujourd'hui, je suis en master 1 (cumulant vie professionnelle est enfants), et tout naturellement, j'aimerais faire une recherche portant sur le ait de perdre sa mère tout en étant enceinte et les répercussions sur les liens avec son enfant (je fais l'hypothèse qu'ils sont plus forts), aussi voici mon mail si vous souhaiter en discuter, pour cette recherche (sans vous je n'y arriverai pas ) ou tout aussi sur un plen personnel, savoir que l'on n'est aps seules dans notre cas.

                    a bientot j'espère


                    Voici mon mail

                    coccinelle3005@live.fr

                    Commentaire

                    Publicité

                    publicité

                    Chargement...
                    X

                    publicité