publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Comment faire le deuil d'un jumeau décédé

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Comment faire le deuil d'un jumeau décédé



    voila, j'ai 20 ans et j'ai perdu ma soeur jumelle a la naissance. jen 'arrive pas a faire son deuil et sa devient terrible. pendant plusieur année je me suis empécher de faire ce deuil!! mais maintenant je doit le faire!! sa ne peut plus durer!
    je me sens tres seul, mais je n'arrive pas a mettre des mots sur ma souffrance, sur ce que je ressens.
    de plus les rares gens avec qui j'en parle dise que je né pa besoin de faire de deuil car je ne la connais pas. moi je ne suis pas d'accord avec sa!

    je voudrais avoir des temoignages de garçon ou fille ayant perdu leur jumeau et comment s'en on til sorti? que ressentent t'il maintenant, comment font t'il pour avancer dans la vie sans leur moitié.

    je voudrais aussi avoir des témoignages de parents ayant perdu leur de leur jumeau a la naissance pour savoir comment on t'il réagi, comment va le jumeau en vie et surtout comment réagisse t'il fasse a cette mort avec leur jumeau vivant? car moi c tré dur avec mé parents je narrive pa a en parler avec eux, ma mère me couve et s'inquiete pour un rien et du coup je suis toujour obligé de fer la forte et de dire que sa va bien hors ce n'est pas la cas!

    je voudrais aussi savoir s'il é possible d'avoir acces a mon dossier médical de ma naissance car je n'arrive pa a comprendre pourkoi elle é morte é pas moi et ce ki c reelment passé! je ne connais rien de ma naissance. et ma mare me repete sans cesse que moi jalais mal a ma naissance mais pas ma soeur. ce ki ne m'aide pa su tout, c'est ilogique

    merci de toute l'aide que vous pouvez m'apporter j'en ai vraiment besoins

  • Reponse au forum



    bonjour,
    je viens de lire votre message et je suis dans le meme cas que vous;
    J'ai 28 ans ,mariée et 2 enfants.
    J'ai perdue ma jumelle quand ma mere etait enceinte , elle a perdue l'autre à 4 mois de grossesse.
    depuis je ressens des choses bizarres , parfois je n'ai pas l'impression que c'est moi qui fait certaines choses, j'ai toujours un manque , je me sens tres seule meme quand je suis tres entourée ( bcp moin sdepuis que j'ai mes enfants), j'ai constament besion d'etre rassurer sur l'affection , l'amour, je me sent coupable d'etre en vie, pendant lgt j'ai bcp aimé la mort c'est qq choses qui ne me fait pas peur du tout ( plus depuis que je suis maman). par moments je me regarde dans la glace et ce n'est pas moi du moin sc'est ce que je ressent.
    Mes proches ont du mal a me comprendre car il me disent que je ne l'ai pas connu et nous n'etions pas de vraix jumeaux.
    le jour de mon anniversaire est tres douloureux pour moi.
    dans ma vie tout ce que je fait et entreprant je le fais aussi pour elle( mes parents n'ont jamais su si c'etait une fille ou un garcon mais je suis convaincu que c'est une fille), je vis a sa place et essie de faire tout ce qu'elle aurait aimé.
    c'est tres dur a vivre comme ca , par moments ca va mais les moments ou ca ne va pas sont tres douloureux pour moi a vivre ; il me manque quelque chose et je vis avec ce manque depuis toujours.personne ne m'a jamais comprise, seule moi je sais ce que je ressent et a quel point parfois c'est dur;
    j'essaie d'avoir la vie qu'elle aurait aime vivre et je suis convaincu qu'un jour on se reverra.
    merci a toi pour ton temoignage.

    Commentaire


    • Le deuil du jumeau



      j'ai perdu mon jumeau aussi. et je pense que les gens négligent les premiers mois de vie dans le ventre de la mère. et pourtant ils ont un impact énorme sur la vie de l'enfant et de l'adulte qui restent...
      soit dans les relations amoureuses.. dans le travail..
      impression de solitude. besoin d'etre en fusion avec la personne avec qui l'on est... ou alors s'enfermer sous une grosse carapace pour éviter de trop s'attacher, car c'est dangeureux ... l'autre risquerait de partir, comme ça s'est passé avec le jumeau...
      la perte du jumeau peut etre à l'origine d'une absence de désir sexuel dans un couple...

      pour faire le deuil de mon jumeau voilà comment je m'y suis prise.
      je lui ai écrit une lettre en me replongeant dans ce que je pouvais ressentir dans le ventre de ma mère... (j'étais bien à coté de toi.... il faisait chaud...)
      puis j'ai continué par le fait d'énoncer ce qui s'est passé (je me suis mise à ne plus sentir ta présence.. juste quelque chose de dur à coté de moi.. qui ne bouge plus....)

      j'ai imaginé comment c'était dans le ventre de ma mère quand mon jumeau était vivant et puis quand il est mort. faire confiance à son ressenti.
      je lui ai dit que j'étais très en colère qu'il soit parti.. très triste aussi...

      a la fin de ma lettre je l'ai aussi remercié des moments que nous avons passé ensemble.


      pour finir:
      pour aller avec ma lettre j'ai crée en terre un petit foetus que j'ai mis dans une boite .



      j'ai pris le temps de relire souvent ma lettre. de me relier à cette partie de mon histoire... pendant quelques jours.
      puis je suis allée enterrer mon frère dans un endroit qui me convenait. j'ai lu la lettre à haute voix (très important de s'entendre soi meme!) et je l'ai brulée.

      ça a apaisé beaucoup de choses chez moi.

      si vous avez des questions : cassis_tabatha@hotmail.com

      Commentaire


      • Comme je te comprends



        J'ai perdu un de mes jumeaux ( vrais jumeaux) et c'est tres dur pour moi de l'accepter. les gens autour de moi me disaient ( car maintenant j'en parle plus) que de toute façon deux bébés c'était trop , et ça ça m'écoeurait de l'entendre je trouve ça ignoble de parler ainsi. il me manque et personne comprend autour de moi , donc je garde ça pour moi et je pense tout les jours à lui.il est décédé dans mon ventre a presque 7 mois de grossesse. en faite j'avais le syndrome du transfuseur transfusé , je sais pas si tu connais ? j'ai du gardé son corps dans mon ventre jusqu'à l'accouchement. c'est dur , tres dur . aujourd'hui mon tit bout à 9 mois et j'éprouve un gros manque. j'ai du mal à y croire car j'ai pas vu son corps quand j'ai accouché prématurément. Je sais pas si ça peut t'aider mais je tiens à te dire que je te comprends ! et vas -y fonce consulter ton dossier médical. ça t'aidera j'en suis sûre.( moi c'est c'que j'ai fait et si un jour mon bébé plus tard aura des questions c'est clair que je l'aiderais dans ses recherches. bon courage et laisse pas les autres te dire comment tu dois réagir, fais c'que ton coeur te dicte .c'est le plus important. courage ...

        Commentaire


        • Comme je te comprends
          Suite de comme je te comprends



          je voulais te dire également que mon petit bout ( Louka 9 mois) se porte trés bien à l'heure d'aujourd'hui. Je l'aime vraiment trés fort et je suis fière de lui car faut pas oublier que lui aussi a subit des choses dans mon ventre ( amiosynthèse , lazer, la perte de son frère , puis il a failli mourrir à sa naissance car son frère décédé avait fait un noeud entre les deux cordons ombilcales.et chaque jour le noeud se serrait.c'est c'qui fait qu'on m'a fait une césarienne en urgence à 7 mois et demi de grossesse. je n'en veux ni à l'un ni à l'autre. même pas j'ai eu cette pensée.Je parle beaucoup de ça avec mon bébé ( sur les conseils des toubibs). j'espère pouvoir aider plus tard mon fils quand il le demandera et je ferais mon possible pour répondre à toutes ses questions c'est important pour moi et pour lui.

          Commentaire


          • Je vis cette situation.



            je m'appelle sonia. j'ai 30 ans. j'ai perdue ma soeur jumelle il y a 1 an et demi. c'est toujours très difficile. ce qui reste prédominant c'est le manque, l'absence et surtout la solitude.
            je suis sent vide et seule depuis qu'elle n'est plus là. pourtant nous n'étions pas "fusionnelle". mais je me suis vidée de la moitié de moi au moment même où la vie la quittée. elle a chopé une maladie de merde. elle est partie en 5 jours. je n'ai rien put faire et ... est tres dur surtout quand tu sais que tu as le même patrimoine génétique... bref... en tous les cas j'étais avec elle à ce moment là. heureusement...
            je continus a vivre pour mon neveu et ma nièce (qui est née le veille du décès de ma soeur: séverine)et pour ma mère aussi car, pour courroner le tout, j'ai perdu mon papa quand j'étais agées de 3 ans. ma mère n'a plus que ses enfants. maintenant je continus, je vis avec mon ami, j'ai repris des études... et pour tenir, je me dis qu'elle continue à vivre a travers moi, elle voit les enfants de notre frère grandir par mes yeux...
            voilà.
            toi aussi tu es en deuil, même si tu ne l'a pas connu de façon "traditionnelle" mais elle faisit partie de toi... et je pense qu'elle vit à travers toi, elle voit le monde à travers tes yeux et du coup je crois que tu n'as pas le droit d'abandonner... vis et profite...
            c'est en tout cas ce que je me dis tous les jours même si son absence m'obsède...
            voila et bon courage...

            Commentaire


            • Le jumeau perdu, conte thérapeutique



              Bonjour à vous,
              Je suis heureuse de vous annoncer la publication du livre pour enfants le jumeau perdu, conte thérapeutique
              Ce livre pour enfants est le fruit dune longue pratique et indiqué pour parler des pertes dans le ventre de la maman, ou juste à la naissance.
              Il intéresse donc aussi les parents..
              Il est actuellement auto-édité, et accessible sur le site : http://madamepouspoule.e-monsite.com
              Cependant, Je suis sûre quil pourrait vous intéresser personnellement , et peut-être, des personnes que vous connaissez
              Merci pour les encouragements et peut-être aussi les commentaires.

              Bien à vous

              M-E Mespouille sur le site, il y a aussi des liens vers d'autres sites sur ce sujet.


              Une grossesse peut en cacher une autre et parfois lautre sen va sans laisser de traces
              Ce conte explique aux parents et à lenfant les émotions et questions qui adviennent lorsque la maman est enceinte de plusieurs ftus et que la vie ne suit pas ! Il permet de rappeler à la mémoire les souvenirs enfouis et de faire à lautre une place dans son cur et dans sa vie

              Commentaire


              • Histoire triste



                Salut,
                Ton histoire et tes doutes sont bien émouvants.
                Je suis une mère de famille de 35 ans et j'ai perdu mes deux petites jumelles cet hiver, j'ai deux autres enfants qui se retrouvent à devoir faire face à la perte de leurs petites soeurs, mais que ressentent-ils au fond cela reste mytérieux. Nous parlons dès qu'ils en manifestent le besoin et j'essaie de ne pas masquer ma peine sans m'y laisser aller afin de ne pas les effrayer. Lorsque l'on perd un enfant jumeau, en temps que parent, on doit lutter pour ne pas reporter l'amour du défunt sur le vivant, en quelques sortes ne pas aimer le vivant deux fois plus, comme si on le remerciait d'être encore en vie.
                Mon histoire et mon deuil ne ressemblent pas aux tiens, mais je peux peut-être t'aider à combler les vides que tes parents n'ont pas pu voir, justement parce que tu as survécu.

                Je suis prête à répondre à tes intérrogations si tu en as, j'espère t'aider un peu à porter le sac de cailloux dont la vie t'as chargée.

                Mes petites puces n'ont pas vécu longtemps mais elles avaient un lien très troublant, elles étaient "connectées" pardonne moi le terme mécanique mais c'était spectaculaire! Je suis certaine que si l'une avait survécu et pas l'autre, elle aurait soufert, comme toi, je le sentais et les derniers temps j'espérais qu'elles partent ensemble.
                Je ne sais pas si c'est ce qu'il s'est passé pour toi et ta soeur mais je te livre la triste histoire de mes filles, car si elle ressemble à la votre tu y trouveras peut-être des sources de réconfort, en tout cas je l'espère.
                Mes filles étaient des juemelles homozygotes (vraies) et ma grossesse dite: monochoriale biamniotique ( cela signifie un placenta et deux poches amniotiques ), je te donne ces termes pour qu'à la lecture de ton dossier médical tu saches si votre histoire est similaire.
                Ce type de grossesse est à très haut risque, car il est fréquent qu'un bébé grandisse mieux que l'autre car il utilise trop de sang et affaiblit son jumeau on parle de syndrome du transfuseur transfusé (S.T.T). Ce syndrome est encore aujourd'hui mal décelé ( dans le cas de mes filles il ne s'est révélé qu'à la naissance). Il y a 20 ans ce devait être carrément expérimental!
                Il arrive fréquament,que le bébé transfuseur, celui qui a le mieux grandi, décède car ces organes ont soufert du trop de sang alors que le transfusé, naît plus chétif, si le syndrome n'est pas trop prononcé, mais sans avoir eu de séquelles. Il y a 20 ans on se fiait beaucoup au poids et à la vigueur de l'enfant à sa naissance pour dire qu'il allait bien, mais dans ce cas (S.T.T) passé 24 à 48h à respirer tout seul et à se nourrir, l'enfant transfuseur commençait à dépérir.
                Il est probable que votre histoire soit proche de celle ci mais il faut consulter le dossier pour en être certaine.
                J'espère de tout coeur que tu recevras de la vie tout les présents qu'elle est capable de donner car ta peine est vraiment lourde.
                Bien cordialement,
                Carmen.

                Commentaire


                • J'ai perdu ma jumelle in utero



                  Je me présente j'ai 16 ans .Je suis dans le meme cas que toi .
                  J'ai perdu ma soeur jumelle avant la naissance ... et il m'arrive ou j'en suis a un age, ou j'ai besoin de faire un deuil ...
                  Depuis petite, je me sent coupable, qu'elle ne soit pas vivante, je me pose beaucoup de questions .. Jai peur qu'elle n'est pas eu droit a la vie a cause de moi ... enfin toute cette sorte de question ... !
                  Deja petite, ma mère ma raconte que quand je jouez dans ma chambre et que je parlais toutes seule, et qu'elle me demander a qui je parlais, je lui répondais ' a ma soeur ' && puis en grandissant, j'ai ressenti un manque énorme, une présence absente dans ma vie . Mais la vie est assez compliquer, ces assez dur d'avancer sans sa moitier . Ma mère a du mal a comprendre que je ressente quelque chose .. alors le sujet est jamais ouvert malheuresement, car j'aimerais telement savoir de chose ... Ces telement dur pour le jumeaux restant a vivre au quotidien .. surtout quand quelqu'un pose la question si l'on a des freres et soeurs on aimeraient etre fier de dire que l'on a un jumeau ou une jumelle, mais apres les gens on un peu de mal a comprendre pourquoi alors elle cette personne n'est pas née ... et ca fait toujours un peu de mal, de remémoré ce souvenir ... avec lequel on vit deja au quotidien ..
                  Enfin voilà, j'aimerais que l'on m'aide a trouver une facon, de faire ce deuil, pour mieux en vivre apres tout au long de ma vie ... :/

                  J'ai vraiment besoin d'aide, si tu souhaite parler ou autre, x-mel.x3@hotmail.fr contacte moi

                  Commentaire


                  • Bonjour



                    quelle joie le jour ou on m'a annoncé ma grossesse gemellaire ! hélas à 6 mois et demi de grossesse j'ai prit 3 kilos en une semaine et les toubibs m'ont dit que c'était mauvais signe , ils m'ont envoyé illico sur marseille. j'avais le syndrôme du transfuseur transfusé. ils m'ont fait une ponction pour me retirer 2 litres de liquide amniotique que j'avais en trop . trois jours apres ils m'ont fait un lazer pour essayer de souver un des jumeaux ( ylan). je t'explique pas dans l'étât ou j'étais. il est mort il n'a pas tenu le coup. son frère est né à 35 semaines. je ressens un grand vide même apres 26 mois. je suis comme toi j'arrive pas à exprimer c'que je ressens . et les gens qui me disent que c'est mieux ainsi que ça m'aurait fait trop deux d'un coup et que j'en ai 4 ça me suffit de quoi ils se mêlent , moi des phrases comme ça , ça me répugne. ils me font plus de mal en disant ces paroles là.je pense tout les jours à ylan , c'était de vrais jumeaux alors chaque fois que je regarde louka je vois ylan. en tout cas quand louka me posera des questions , il est clair que je lui dirais tout c'qu'il veut savoir. il a droit de connaitre son histoire....je serai toujours là quand il aura besoin d'en parler.je suis consciente que ça va être tres dur pour lui à vivre , je le comprendrai. je me fais suivre par le psy de la maternité depuis deux ans et franchement il m'aide juste par le fait qu'il m'écoute et ne me dit pas des horreurs comme le fait mon entourage. courage et n'hésite pas à en parler avec quelqu'un qui saura t'écouter et te comprendre. dis toi que ta soeur jumelle veille sur toi et qu'elle préfèrerait te voir épanouie ça n'empêche pas que tu l'oubliras jamais car tu as été avec elle dans le ventre de ta maman. et c'est pas rien ça a créé un lien profond, court mais tellement fort justement. pour le deuil prends ton temps, ne le fait pas pour les autres mais pour toi , tu le feras quand tu seras prête.... courage

                    Commentaire


                    • Deces de mon frere jumeau



                      c est vrai ce que tu dis c est tres dur, moi même j ai perdu mon jumeau il y a deux mois aujourd hui,je n arrive toujours pas a realiser, je me sens tres seul, aba,donné même je suppose qu il nous faudra beaucoup de temps avant que je l accepte

                      Commentaire


                      • L'idée de faire ce dueil me fait peur



                        Je suis une fille de 28 ans et je viens d'avoir la confirmation de ma mère que j'ai perdu mon jumeau pendant la grossesse. Enfin depuis petite je m'en doutais déjà sans qu'on ne m'en parle. Quand je parlais toute seule je savais à qui précisémnt je parlais. C'était évident.

                        Aujourd'hui j'ai peur d'entamer mon dueil. Il a toujours eu sa place dans mon coeur et je veux la garder pour lui. J'ai peur qu'en faisant ce dueil le lien entre nous disparaisse. Je ne l'ai pas connu. Je ne veux pas que l'on enlève ce seul lien qui nous relie.

                        Il a toujours existé dans mon coeur. Je ne sais pas quoi faire.

                        Commentaire


                        • Y a t il un deuil possible?



                          tout d'abord désolé d'avance pour les fautes d'orthographe,je ne les vois pas mais je sais qu'elle sont là !! (elles se battent pour être celles qui me mettera le plus la honte,- c'est moi ! ,non c'est moi ! ,non avec moi je t'assure une latch royal ! un trip shame forever,le firmaman et tout l'bastringue,tu redescendras jamais mon ami,tu l'sais pas encore mais j'peux faire d'toi une star figure toi,j'pourrai t'présenter à Pivot,pas Bernard mais Roger... Pivot,c'est un autre style,etc...) perso je m'en fout,un peu comme tout d'ailleurs,c'est abusé comme je me fout de beaucoup de chose en fait,ce n'est peut-être pas anodin... .

                          j'espère qu'il y aura des lecteurs car les messages ne date pas d'hier,Garrounette qui avait 20 ans en 2007 en a aujourd'hui 25 (est-ce que tu capte encore ce forum? où en est tu 5 ans après? si tu pouvais nous écrire ca serait bien!) et le dernier message de "bettybluehk" date d'un an (08/11),il y a aussi le message de "cel567" qui dans sa premiere partie m'a fait l'effet d'un mirroir légèrement flou mais saisissant!

                          Je ne m'appel pas Jordy,je n'ai pas 5 ans et je ne suis pas petit.
                          Je m'appel jérôme,j'ai 41 ans et je suis assez grand (1m89).
                          Quand j'étais dans le ventre de ma mère,c'est elle qui me l'a dit!.
                          Mon cordon c'est enroulé autour de mon jumeaux encore vivant.
                          Il n'a jamais vu le jour,il n'a jamais vu la vie.
                          Moi je suis là et à moitié conscient.

                          Il m'a fallu de longues z'années pour prendre vraiment au serieux cette hypothèse comme quoi l'abscence de mon jumeaux serait l'une des réponses à mon "chui blazé de la vie!" à mon "j'en ai rien à ... légendaire.

                          J'imagine que lorsqu'il y a 2 enfants ou plus dans le ventre d'une mère,ils sont programmés pour vivre cette expérience qui est d'être jumeaux ou plus et que si aux bout de neuf mois il n'y en a qu'un qui sort ..........je pense que toute sa vie il aura se sentiment bizarre d'avoir pris un ticket pour un film et d'en voir malheureusement un autre,style: - c'est quoi ce film de merde??? et pourquoi j'ai l'impression de toujours payer mon ticket depuis si longtemps ???.

                          c'est pour ca Garrounette...y a t il un deuil possible? c'est quoi un deuil,je regarde dans le dico je ne crois pas avoir déjà vu cette définition en fait...."faire le deuil": se résigner à être privé de quequ'un.....ca laisse songeur hein? comment se résigner à être privé de quelqu'un que tu n'as jamais vu les yeux dans les yeux,nous ne pouvons pas nous résigner puisque nous sommes programmés,quand une personne meurt on dit des fois "j'ai perdu un proche" dans notre cas on ne pouvait pas faire plus proche et c'est surement ca le drame !!!

                          j'ai une pensée pour ceux qui ont perdu leurs jumeaux après les avoir connu plus ou moins longtemps,quel visage à votre peine? ...c'est un mensonge de dire qu'on imagine la peine de quelqu'un,on peut imaginer la peine qu'on aurait peut-être eu à sa place,pas plus.

                          Le visage de ma peine est un mystère total,
                          Un visage mystère tel une peine capitale,
                          Je peux ressentir une présence,
                          Je ressent forcement une absence,
                          Mais quel visage lui donner?
                          A quoi mon frère ou ma soeur pourrait-il ressembler?
                          A ce que je vois quand je me regarde dans le mirroir !,
                          Est-ce un phantasme,un mirage,un trou noir?
                          Sûrement,en tout cas la messe est dite,
                          Depuis longtemps la vie nous précipite,
                          Dans le néant,doucement mais surement,
                          Qu'un jour viendra,ou l'on partira nous aussi,froidement.

                          Non non je broie pas du noir t'inquièt' ! le fait est que au moment même ou j'écris ces mots il y a sur notre planète des gens,des animaux qui vivent des choses bien plus atroces que moi donc j'ai pas trop l'envie de me plaindre de ma condition,ce qui peut m'arriver m'importe presque,
                          je continue sur le chemin en scrutant au loin,mais je ne voit tchi !.

                          bon j'arrête là chui frac j'espère vous avoir motivé (certes sur un air funeste),à écrire ou réécrire quelques mots sur ce forum aéré réservé au initier du canapé,.....non je me moque,encore une fois c'est pour la rime la sal...,restons positif car notre passage est comme un éclair,assez dérisoir pour légitimer la dérision (merci "les nuls",Antoine De Caunes,les Monty python,Fluide Glacial,Hara-Kiri et bien d'autres pour leurs riches bienfaits.

                          pour finir le plus dingue pour moi c'est que si j'étais en face de toi qui li peut-être ses mots c'est que j'aurai été incapable de te dire de vive voix ce que tu viens de lire,un quasi bloquage qui m'empèche de traduire mes pensées en son,c'est peut-être pas plus mal et peut-être me connait tu mal encore,parceque au bout du compte j'en ai rien ... est ainsi.

                          PS : Sophie Davant rentre chez toi !!



                          Commentaire


                          • Re: Comment faire le deuil d'un jumeau décédé

                            Bonjour; J'ai 38 ans et viens de perdre mon frère jumeau il y a 5 jours sans m'y attendre. Nous étions très fusionnels et je ne sais pas du tout ce que va devenir ma vie, si je vais réussir à le surmonter. Il n'est même pas encore enterré qu'il me manque.
                            Le fait qu'il soit mort en soi ne me dérange pas parce qu'il a eu une vie particulièrement merdique mais me dire que je ne le reverrai plus jamais et que je vais passer le reste de ma vie sans lui me terrifie et je fond en larme rien qu'a cette pensée. Je n'arrive pas encore bien à réaliser, ça me semble suréaliste, cauchemardesque.
                            Je suis heureusement très entouré et soutenu par mes amis. Ma mère approche les 70 ans je ne peux evidemment pas me permettre de me suicider pour elle et j'ai très peur de la perdre également. Je sens que l'avenir va être très sombre. J'ai aussi parfois l'impression d'une renaissance, de ne plus être moi même et affronter le monde sans lui va être très dur. J'ai aussi espoir d'un renouveau total et positif (ma vie a moi n'était jusque là pas florissante non plus).
                            J'éprouve un sentiment nouveau, inexplicaple. C'est la première fois que je perds quelqu'un qui m'est cher est je ne sais pas si ce sentiment est universel à tous les deuils ou juste à la perte d'un frère jumeau.

                            Avez vous ressenti les mêmes choses? Réussi à affronter la vie?

                            Commentaire


                            • Re: Comment faire le deuil d'un jumeau décédé

                              bonjour Loutre je pourrais vous aidez concernant votre récit sur votre frère jumeau et vous même mais sachez je ne vous l'impose pas je suis une personne sérieuse et sincère je vous laisse le soins de choisir si vous acceptez ou pas amicalement

                              Commentaire


                              • Re: Comment faire le deuil d'un jumeau décédé

                                Bonjour,

                                Ayant récemment perdu mon frère jumeau, j'ai décidé de démarrer un groupe sur Facebook, en français, pour les jumeaux/jumelles endeuillés. Celui-ci s'appelle "Jumeau/jumelle en solo" et c'est en partenariat avec l'association The Lone Twin Network (association anglaise de soutien). Il est très important que les jumeaux comme moi puissent échanger et se réunir. Ce groupe est pour tous les jumeaux (décès avant la naissance, à l'enfance, l'adolescence et adulte). Par conséquent, serait-il possible d'ajouter le lien du groupe à votre page afin de pouvoir atteindre un maximum de participants francophones?
                                Voici le lien: https://www.facebook.com/groups/1289222734456115/

                                Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire et vous remercie d'avance de prendre ma requête en considération.

                                Bien à vous,

                                Marie

                                Commentaire

                                Publicité

                                publicité

                                Chargement...
                                X

                                publicité