publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Deuil de ma grand mere tres difficile

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Deuil de ma grand mere tres difficile



    Bonjour,
    J'ai 18 ans et j'ai perdu ma grand mere il y a 1 an. Elle n'avait pas de probleme particuliers mais elle devait faire des examens à l'hopital et durant son séjour elle a eu une crise cardique. C'etait assez innattendu.
    Je continue a y penser tout les jours ( sans exagérer ), il m'arrive encore souvent de pleurer. Je me rappel de ce jour, je me le remémore l'annonce, l'enterrement... C'est tres dur. Elle m'avait dit que lorsque son heure viendra il ne faudra pas que je pleure pourtant je pleure souvent. Pourtant j'ai connu d'autre décés mais ma grand mere je l'aimais vraiment beaucoup. Je n'arrive vraiment pas à imaginer que je la reverrai plus pourtantt je l'ai vu...
    Je ne sais pas a qui en parler, j'ai l'impression de perdre peu a peu mes ami(e)s, qu'on me laisse tomber, je ris de moins en moins, j'ai gout a moins de chose. J'ai vraiment l'impression d'être seule. Je suis en terminale et j'ai le Bac a la fin de l'année, Depuis l'année dernière mes profs on remarqué une grande baisse dans mes notes, je n'arrive vraiment pas a remonter la pente scolaire ou dans la vie. J'ai l'impression que personnes m'entend et que personne m'ecoute.
    Alors peut etre qu'ici on me repondra...
    Merci.

  • Coucou



    Bonsoir ilovemj95
    Je suis tombée sur ton post par hasard en faisant une recherche sur google sur le deuil car ce soir je n'arrive pas à dormir car je suis de nouveau triste.Tout comme toi jai perdu ma grand mere il y 9 ans , un 13 decembre 2001 , je n'avais que 17 ans .J'ai appris cette nouvelle comme un coup de poignard dans le coeur car ma deuxieme maman venait de partir .
    Mon histoire est differente de la tienne car moi je ne l'avais pas vu depuis deux ans , elle etait au Maroc ou elle a vécu les derniers années de sa vie , seule loin de nous , et de moi surtout.J'ai partagé ma chambre avec elle pendant les neuf premieres annees de ma vie , le soir elle me racontait des contes berberes , me faisait part des souvenirs de son enfance , c'etait la premiere personne que je voyais le soir avant de dormir et la premiere que je voyais des le saut du lit au matin.
    Mais a la veille de mes 10 ans , la vie nous a separées , ma mere avait decidé de rejoindre mon pere en france mais sans ma grand mere.Cette premiere separation m'avait été difficile car meme si je n'avais qu'une dizaine d'années j'apprehendais le deces soudain de ma grand mere , je craignais qu'elle ne meure a 2000km de moi .Jai pleuré jour et nuit depuis mes 10 ans car la vie etait inenvisageable sans elle .Mes seuls moments de consolation etaient les vacances d'ete quand on rentrait au maroc pour la voir , mais une fois de retour en france je retombais dans le desespoir.Cette crainte de sa mort m'a poursuivi pendant toute mon adolescence. Et Le moment que je redoutais le plus arrivera ce jour de decembre et ma vie ne sera plus la meme.
    Depuis ce jour ou elle s'en est allée , je souffre de savoir qu'elle n'est plus la , je culpabilise de savoir qu'elle est morte seule loin de sa famille , de son fils et de ses petits enfants.J'aurais donné ma vie pour la revoir une derniere fois pour lui dire que je l'aimais autant que j'aime ma maman.
    Malgré les années , de mon coeur coule des larmes de sang car nul ne saura jamais combler le vide qu'elle a laissé .

    Je comprends donc ta souffrance , je te souhaite beaucoup de courage

    Commentaire


    • Re



      , moi aussi c'etait l'année du baccalaureat , jai beaucoup delaissé ma scolarité , mes amis car j'avais l'impression qu'ils ne me comprenaient pas et j''vais aussi sombré dans l'anorexie-boulimie mais j'ai quand meme reussi a decorcher mon sesame pour la fac

      Commentaire


      • La perte d'un proche n'est jamais facile!!!!!



        Dieu comme je te comprends
        Ma grand-mère est morte, elle avait 64 ans, elle était très malade. Lhôpital était à plus 1 H de route de chez moi, j'y allez tous les jours
        On dit que le temps atténue la douleur
        bon courage
        je t'embrasse, si tu as besoin nhésite pas

        Corinne

        Commentaire


        • La perte d'un proche n'est jamais facile!!!!!
          Comment faire le deuil de mes parents



          maman est décédée le 29 novembre 2008. Papa l'a rejointe 10 mois plus tard. Ils m'ont laissé complètement seule est désespérée. La douleur ne fait que s'amplifier. Et la solitude également.Je ne sais plus quoi faire...

          Commentaire


          • Bonjour, ilovem



            J'arrive sur ton message.
            Tout d'abord, ta tristesse et le manque que tu ressents sont à la hauteur de l'amour et des liens que tu avais avec ta grand-mère.
            Moi aussi, quand j'ai perdu ma grand-mère, j'ai ressenti un immense vide, une solitude terrible car je ne pourrais plus la voir, lui prendre la main, rire avec elle et me blottir dans ses bras.
            Elle était ma maman de substitution.
            Je l'ai accompagnée jusqu'au bout et nous avons fait un pacte:
            Moi:" Mémé, tu veilleras toujours sur moi, même après?"
            Elle:"Oui, ma petite fille là où que je sois, je veillerai toujours sur toi".
            Elle est décédée en 2004. j'ai 52 ans et des grands ados.
            Alors, pour te dire aussi que tu l'aimeras toujours dans ton coeur et que tous les superbes moments que tu as vécus avec ta grand-mère ne s'oublieront pas.
            La douleur, avec le temps devient moi cruelle; Et quand tu ne vas pas bien penses à ce petit jardin secret que tu partageais avec elle.
            Quand on aime si fort, c'est pour toujours et ne suis pas le calendrier du deuil, selon les psy, car il est different pour chacun.
            Quand tu ne pleuras plus en pensant à ta grand mère, c'est que tu seras sereine, mais ton amour doit te faire du bien et pas du mal.
            Voilà mon expèrience, si celà peut te réconforter.
            Au fait, en silence, je lui parle toujours, pour une anecdote ou quand la vie est avec des jours"sans". Et je me sens forte ensuite.
            Bon courage à toi, je suis certaine que tu arriverras à ta cadence à retrouver ta séreinité.
            Très cordialement.
            Clara.

            Commentaire

            Publicité

            publicité

            Chargement...
            X

            publicité