publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le deces de ma maman

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le deces de ma maman



    Ma maman est décedée il y 15 jours à l'age de 60ans suite à un cancer du sein généralisé..Son cancer a été diagnostiqué en mars 2010,quelques temps après le diagnostic,les médecins nous on prévenus qu'il y avait pas d'espoir qu'elle été condamnée. Son état se dégradé, mais des fois elle allait beaucoup mieux,on avait donc du mal a croire qu'elle allait partir, malgrès tout on croit toujours au miracles.Et ça fait mal,on tombe de haut quand on apprend que la maladie l'a emportée,elle a été courageuse,elle s'est battue pendant 2ans et 2 mois pour rien..J'aimerai tant avoir son courage pour surmonter cette terrible epreuve. Je suis restait présente a ses cotés jusqu'a la fin.Mais son absence est trop dur a surmonter,depuis ce jour il n'y pas un instant ou je ne pense pas à elle. Auriez vous quelques conseils pour surmonter tout ça?Elle me manque tellement,j'ai 25ans,j'avais encore besoin d'elle.

  • Salut manuel, perdre sa maman c'est très dur.



    C'est normal que tu te sentes déboussolée car celle qui t'a mis au monde est partie plus tôt que la 'normale' si tant est qu'il y a une normalité dans la mort.
    Ton chagrin est un passage obligé vers l'adaptation à cette nouvelle situation. Tu ressentiras un vide surtout que tu es restée près d'elle, donc tu auras encore certains réflexes. Tu devras apprendre petit à petit à vivre sans elle. Ce qui je pense pourrait t'aider, déjà ne pas retenir tes larmes,c'est pour extérioriser ta peine. Parler de ta maman peut te soulager; à moins qu'écrire soit plus à ta portée . Soit patient avec toi-même tes émotions vont évoluées . Le but n'est pas que tu l'oublis, impossible d'ailleurs, mais plutôt de continuer à vivre sans ta maman. Dis toi que ta douleur va s'atténuer et ta vie te semblera petit à petit moins sombre et sans but.
    Bon courage à toi !

    Commentaire


    • Salut manuel, perdre sa maman c'est très dur.
      Merci kcy95



      Merci kcy95 pour ton message d'encouragement.Je pense également que la douleur va s'atténuer avec le temps.Lorsqu'elle était aux pompes funebres,c'été pas trop dur à supporter car elle été encore à mes cotès mais depuis ce jour ou je l'ai vu dans son cerceuil,je pense que c'est à ce moment la que j'ai vraiment réagit qu'elle nous avait quittée.je n'ai pas de regret car j'été très proche d'elle avant la maladie,et meme pendant la maladie,j'ai toujours été présente.Je devait reprendre le travail hier mais c'est impossible pour l'instant,je n'arrive pas à contenir mes larmes étant donnée qu'il y a pas un instant ou je ne pense pas à elle.c'est pour cela que je suis venu sur ce forum pour lire des témoignages et trouver un peu de réconfort.

      Commentaire


      • Le plus dur est passé



        Je ne crois pas qu'elle se soit battue pour rien, tu as pu profiter d'elle encore pendant ces deux ans. Il faut se dire que nous on a la chance d'être là, en vie. Et que le plus dur c'était de l'accompagner jusqu'à la fin. J'ai perdu ma maman d'un cancer aussi il y a deux mois. Je crois que le plus dur était de la voir souffrir.....

        Commentaire


        • Je compatise avec toi



          Combien je comprend ta douleur, ainsi que ta tristesse... je viens de perdre ma maman d'amour, le 24 Juillet 12. Ça fait 3 semaines aujourd'hui, en faite ce soir, à 23h. Elle venait d'avoir 69 ans. Ma seule, consolation, c'est quelle ne souffre plus. Je l'ai accompagnée, jusqu'à la fin.Elle souffrait terriblement, et pleurait très souvent, j'étais impuissante, j'aurais aimé, la soulager, cancer pancréas et cancer des os. C'est un immense vide, de ne plus entendre sa voix, de ne plus être auprès d'elle. Je la pleure, c'est pas facile. Mais, un jour, le temps fera son oeuvre. Accroche-toi à ceux qui te reste, moi, je suis orpheline, je n'ai plus de parent. En parlant, communiquant, ça va nous aider, a passer au travers, ainsi en reconnaissant notre peine, c'est un immense deuil, qu'on n'oublira jamais...

          Commentaire


          • Le plus dur est passé
            Oui le plus dur est passé



            Je ne pense pas qu'elle se soit battue pour rien mais se battre pour au final en arriver là ou elle est,je trouve juste cela injuste. Quand on vois tous ces gens qui boivent et se drogue,ça me dégoute.Elle ne buvait jamais un verre d'alcool et le cancer l'a emportée quand même.Je pense comme toi que le plus dur a été de l'accompagner jusqu'a la fin et de la voir souffrir. Toutes mes condoléances pour ta maman, saleté de maladie.Bon courage pour les mois a venir car ça sera encore difficile,ça a fait 6 mois qu'elle nous a quittée et la douleur est toujours présente.Devant les gens on fait style que ça va, mais seule chez moi je craque quotidiennement.Merci pour ce message de soutient

            Commentaire


            • Je compatise avec toi
              Merci



              Toutes mes condoléances pour ta maman. Je comprend ta douleur.La perte de sa maman est je pense un des deuil les plus dur à surmonter,surtout que tu as été proche de ta maman à ce que je vois.Le plus difficile c'est d'être impuissante face à la maladie,a part être a leurs côtés nous pouvons rien faire.Je me souviens combien de fois je me suis eclipsée pour aller pleurer pour ne pas le faire devant elle.Je l'accompagnait à ces rendez vous medicaux,et un jour le medecin m'a demandait d'aller dans son bureau pour me dire qu'elle était condamnée;quand je suis sortie de son bureau ma mère ma demandait ce qu'il m'avait dis j'ai du lui cacher la vérité et surtout contenir mes larmes tout le long du voyage en ambulance avec elle.Mais vers la fin,elle avait compris qu'elle était condamnée, car elle parlait souvent de la mort,ces moments la ont été terribles à vivre,surtout les dernières 72h ou même sous morphine elle hurlait de douleurs. Oui j'espère qu'un jour le temps fera son oeuvre mais je pense que ce jour est lointain. Oui parler peut faire du bien,si tu as besoin de parler je suis là!

              Commentaire


              • Merci
                Deuil d'une maman



                Merci
                Bon matin à toi. Je suis bien contente d'avoir reçue ton message. Je comprend tout ce que tu mentionnes, ça été également dure, pour ma mère, un calvaire. Ça été un erreur médical, ils n'avait pas lu l'écriture du scan, il allait l'opérer pour la vésicule- biliaire... On est encore allées à l'urgence, pour attendre 12h, le lendemain, ils nous annonçaient la terrible nouvelle cancer pancréas très avancé, et des os. Je ne comprenais rien, car, elle avait tout passée les tests, qu'il fallait avant l'opération??? Ils nous disent, quelle va mourir, et qu'ils n'ont pas lue, l'écriture du scan.
                J'ai une grosse plaie au cur... De Noel 2011 au mois 24 Juillet, le jour de sa mort, ce fut des souffrances intolérables. Et du fait, de toujours garder la tête haute, pour ne pas pleurer devant elle. ... est très difficile émotionnellement, ainsi que tout les étapes du DEUL, une maman on oublie jamais, surtout, quant on a été proche d'elle. Je suis heureuse de l'avoir accompagnée jusqu'au bout. Tu sais, dans le cas de ma mère, sa morphine ne lui suffisait pas, et ce n'était jamais assez. C'était déjà une très grosse dose, quelle prenait, elle avait changer de comportement, elle était agressive, impatiente, dure, pleurait toujours, dû à son mal, je ne pouvais pas lui toucher. Son mal était incontrôlable, de peur qu'on lui fasse mal.
                En tout cas, nos mamans d'amour, elle ne souffrent plus maintenant ... Je sais que toi, aussi tu dois avoir passé, ces étapes là. Je suis avec toi. Libérons, partageons notre souffrance.

                Commentaire


                • Deuil d'une maman
                  Deuil



                  eBonjour. oh les boules si c'est une erreur medicale,si ils avaient fait leur boulot comme il faut,elle en serait peut etre pas là si ça aurait été pris a temps. Je hais les hopitaux,je trouve qu'ils sont trop surchargé pour s'occuper comme il faut de leur patient. Je me souviens une fois ma mère faisait une oclusion intestinale j'ai du quittée le travail pour aller la rejoindre aux urgences.Ils l'ont laissée comme ça pendant des heures dans le couloir des urgences alors qu'elle été vraiment en mauvaise état.Une autre fois j'étais au près d'elle et d'un coup sa bouche été de travers et elle n'arriver plus à parler correctement,j'ai tout de suite penser que c'été un AVC j'ai appeler les pompiers et arriver aux urgences ils l'ont laissé comme ça pendant des heures interminables.Ce n'était pas un AVC mais une métastase qui avait saignée à la tête..Pour cela rien de tel qu'une hospitalisation à domicile,nous avons fait appel a l'HAD pendant toute sa maladie et les medecins et aides soignantes sont vraiment présents et joignables pour toute question pas comme à l'hosto ou on te claque qu'ils ont pas que elle comme patiente alors que tu demande juste des nouvelles..Oui je te comprend que le plus dur est de restée forte devant elle,surtout quand tu te sens impuissante face a tout ça. La maladie a vite emportée ta maman,moi j'ai eu la chance de la garder 2 ans auprès de moi aprés l'annonce de sa maladie. Mais comme tu dis nos mamans sont mieux maintenant.Car elles ont subis assez de miséres. Oui je suis passée par là egalement pour la morphine mais ma mère a pris de la morphine qu'a la fin de sa maladie c'est a dire le dernier mois contrairement a ta maman. Mais le probléme c'est que apres la morphine ne fait plus effet c'est pour ça que ta maman hurlait comme ça.La douleur prend malheuresement le dessus. Nous la veille de sa mort,nous avons dut appeler le medecin de garde de l'had pour qu'il vienne lui remettre de la morphine tellement elle hurlait et on ne pouvait plus rien faire avec elle. Depuis qu'elle été en soins paliatif a domicile, il avait arrété les piqure pour solidifier ses os car il ne trouver plus de veines pour lui faire. Donc à la fin ses os été aussi fragiles que du verre,on avait meme plus le droit de la replacer correctement dans son lit au risque de lui casser quelque chose.
                  Tu compte feter les fetes de fin d'année ou pas? moi je fais rien, pas le coeur à ça,bonne journée à toi et a bientot.

                  Commentaire


                  • Deuil
                    Deui, de nos mamans



                    Bonsoir, manuel802

                    Je te comprends tellement, tout ces épreuves, qui nous sont infligés, le départ fait mal. Après réflexion, je n'ai pas eue le temps de penser à grand chose, que de soulager ma mère, en l'accompagnant. Comme tu mentionnais, quand, la morphine ne suffit pas. C' est inacceptable, j'avais mal pour elle, personne pour la soulager, ma petite maman d'amour. Combien elle me manque...Je me console, elle ne souffre plus.
                    Les médecins, non pas réussi à la soulager,( même, en nous disant quelle ne souffrirait plus, sur son lit de mort, dans le semi- coma. Elle a ouvert les yeux, 2 fois, hurlant de sa souffrance, son visage terrifié, pas facile à voir, de ses propre yeux.
                    En tout cas, je ne souhaite pas mourir de la sorte. C'est effrayant, surtout quant la douleur physique, psychologique ne sont pas soulagés...
                    Maintenant, elles sont des anges, pour nous aider, d'une autre façon s'en doute...
                    Je comprends que les fêtes ne sont pas significative, c'est la nostalgie de Noel, normal c'est l'évolution du deuil. Elles vont nous manquer, pour toujours, et surtout, la première fête, sans elles. Je suis comme toi, je n'ai pas l'intérêt. Même, si j'ai des enfants, et je suis jeune mamy, d'une petite fille 2 ans. Elle est mon rayon de soleil. Elle est prêt de nous.
                    Je sais, que mes filles comprennent, que nous soulignerons ce passage, dans la joie, l'amour. Ma mère, elle voudrait bien que la vie continue... il faut passer par là. Il faut s'accrocher à ceux qui reste. Entourons -nous de nos proches.
                    Je suis avec toi, une maman c'est un gros morceau. Partageons notre peine, notre tristesse, c'est seulement ça qu'on peut faire. À Bientôt ma belle.

                    Commentaire


                    • Deui, de nos mamans
                      Deuil



                      Bonjour.
                      Oui j'imagine le mal que ça peut faire en voyant ta maman ouvrir les yeux et hurler.Mais je pense qu'elles l'ont sentie qu'elle allait mourir car ma mamounette me parler souvent de la mort avant qu'elle ne soit dans ce semi-coma dont tu parles. Et je pense que c'est ça le plus effrayant.Moi non plus je n'aimerais pas partir de la sorte,si un jour j'apprend que j'ai un cancer je ne pense pas me battre comme elles l'ont fait car au final elles nous ont quittées quand même...
                      Et quand aux fêtes de fin d'années,j'ai 25 ans et je n'ai pas encore d'enfants mais c'est sur que dans ton cas je feterais noel egalement,au moins pour les enfants et petits enfants. Et puis comme tu dis la vie continue,et nos mamans restent dans nos coeur. Nous pensons quotidiennement à elles.A bientot et passes une bonne journée

                      Commentaire


                      • Deuil
                        Deuil



                        Bonsoir, à toi
                        J'espère que tu as passé une belle journée. J'imagine ce que sais, de perdre nos mères jeunes. Ma mère venait d'avoir 69 ans, ta maman 60 ans. C'est trop jeune pour partir, compte tenue de ton âge, 25 ans... Elle sera toujours auprès de toi, ta maman d'amour.

                        Tu n'es pas trop loin de l'âge de ma fille, 3 ans, en moins. Ma fille, me disait, quelle ne veut pas me perdre, ( comme ça mamy, partie trop tôt ) pour un meilleur monde. Elle ne serait pas capable d'accepter ... est aussi, réciproque pour moi, je ne voudrais pas les perdre.
                        Une chose qui est sûr, qu'on n'est jamais sûr de rien.
                        Je comprends tellement ta peine et ta tristesse, un deuil, c'est pas facile, nous le vivons, en le partageant, en acceptant, un pas, par petit pas.
                        Dis-toi, elles se sont battus pour nous. Ta maman, a fait un beau geste de parler de la mort, pour te préparer, à t'ouvrir à une autre dimension...
                        Ma maman, ne voulait pas de parler de ça.
                        Pourtant elle a traversée plusieurs cancers, dans sa vie, en faite son 3e, depuis l'âge de 24 ans, son 1e cancer l'utérus, elle est décédé quelques min. Son 2e cancer du sein, 60 ans et son 3e, il ne l'on pas vu...Elle n'avait jamais eue peur auparavant. J'aurais aimé quelle m'en parle, comment elle voyait ça. Elle ne voulait pas mourir.
                        J'ai 47 ans, et combien elle me manque. J'étais près d'elle.
                        tout comme mon père déjà bientôt 6 ans, qu'il nous a quitté. Je vous aime mes parents, vous me manquer.
                        Il n'y a pas une journée que je pense à elle. En faite tout comme toi. Le 24 déc, ça fera 5 mois. Je suis bien contente de te le partager, ainsi écrire, nous console, en sachant que nous ne sommes pas seule.
                        Prends soin de toi. À bientôt manue1802
                        Bonne journée à toi.

                        Commentaire


                        • Deuil
                          Deuil de nos mamans



                          Bonjour, ce message juste avant de partir au travail,je suis pas du tout motivée mais bon nous avons pas le choix,il y a des jours comme ça ou la mélancolie est plus forte que d'autres jours.Mais bon il faut y aller la tête haute comme si tout aller bien.Peu importe l'age que nous avons,c'est toujours difficile de perdre ses parents,aprés je pense que tout dépend des rapport que nous avions avec eux.Oui je comprend ta fille,ça fait peur de perdre ses parents mais malheureusement un jour ça arrive, au plus tard au mieux c'est.C'est sur que 60 et 69 ans c'est jeune,j'y pense souvent en me disant que j'aurais pu la garder 20 ans de plus si la maladie ne l'avait pas frappée. Honnetement j aurais préféré qu'elle me parle pas de la mort car c'était dur, car nous savions qu'elle était condamnée mais dans le fond tu appréhende ce moment.Donc a chaque fois je lui demander d arréter de parler de ça.Mais après je comprend que t aurais aimé qu'elle t'en parle, tout le monde réagit de manière differente face a la mort.Par exemple,moi aux pompes funèbres j'arrivai a me contenir quand elle été sur son lit. Mais lorsque je l'ai vu dans son cerceuil jpense que ça été le déclic ou j'ai vraiment réalisé,je n'ai pas pu rester,ç'était beaucoup trop dur j'ai du sortir pour me calmer..Ta pauvre maman a bien subit également, 3 cancers c'est horrible de s'acharner comme ça sur les mêmes personnes.Et elle a eu beaucoup de courage pour continuer a se battre malgrès ces 3 cancers, tu peux être fière d elle, et puis dis toi qu'elle est parti rejoindre ton papa et qu'elle ne souffre plus maintenant, c'est le principal. Car nous aurions aimé les garder plus longtemps auprès de nous mais face a de telles souffrances elles sont bien mieux maintenant.Le 24 decembre ça va etre dur pour toi, je suis sur que vous aurez de grosses pensées pour elle mais de toute facon comme nous avions deja parler c'est ce que ta maman aurait voulu, que vous continuez à faire votre vie normalement.Je te souhaite une bonne journée a bientot

                          Commentaire


                          • Deuil de nos mamans
                            Le deuil de nos mamans



                            Bonsoir,
                            Oui, je t'appuis, et combien je te comprends. La motivation, et la mélancolie, la tristesse, ect., parcours notre chemin. Dis-toi, en reconnaissant nos émotions, nous nous permettons de les vivre et en les acceptants, sans nous juger, le processus d'un deuil ce fait, au fil du temps. Vivre, perdre, et mourir. Ça revient à dire, profitons du moment, avec tous ceux qu'on aime et qui nous sont chère. Que rien n'est acquis, sur ce passage, parfois difficile. Ta maman, voulais seulement que tu saches, que la mort, ce n'est qu'une autre dimension, mais l'âme restera gravé à jamais. Les pensées, souvenirs, s'imprègnerons, et s'atténuerons en douceur, sans jamais oublier... Je sais pas facile à entendre, mais moi, j'aurais aimé quelle m'en parle....
                            Il faut avoir la tête haute et forte, comme, si tout allait bien. Comme tu le mentionnes si bien...
                            C'est comme ça que j'étais, avec ma maman, la tête haute, pour ne pas montrer l'émotion, ma peine. Que ça me faisais tellement mal, quand je sortais de chez elle, ou je lui parlais. Je ne voulais pas quelle s'inquiète, combien j'ai pleuré par la suite. Combien pas facile, je t'en parle avec nostalgie et tristesse, combien j'aimerais quelle soit là encore. Elle aimait rire...
                            Et je sais que pour toi également ce n'est pas facile Je trouve que tu as une belle maturité, ta maman doit être fière de toi. Tu as bien raison, on ne tient pas compte, de l'âge qu'on a, mais bien ce qu'on a vécu avec cette personne, nos liens, et nos rapports qu'on a pu avoir avec elle. Une maman c'est la fibre maternelle, qu'on n'oubliera jamais... jamais. Tu as raison 20 de plus ça aurait été bien mieux, si on pouvait avoir du pouvoir la dessus. Ça fait du bien de le penser.

                            Pour ce qui est du 24 déc, ça ne sera pas facile, nous étions toujours ensemble, réunit pour cette festivité des fêtes. Elle sera parmi nous.
                            Elle est tellement présente dans mes pensées et mon cur.

                            Je suis avec toi.
                            à bientôt. Bonne soirée.

                            Commentaire


                            • Le deuil de nos mamans
                              Le deuil de nos mamans



                              Bonjour. J'espère que tu as passé une bonne nuit. Oui l'acceptation du deuil se fait par étapes,et peut parfois être très long mais la vie continue..Je te fais part d'un poéme qui a été lu le jour de la cérémonie au crématoruim:

                              La mort n'est rien : je suis seulement passé, dans la pièce à côté.

                              Je suis moi. Vous êtes vous.

                              Ce que j'étais pour vous, je le suis toujours.

                              Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné.

                              Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait, n'employez pas un ton différent.

                              Ne prenez pas un air solennel ou triste.

                              Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

                              Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.

                              Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l'a toujours été, sans emphase d'aucune sorte, sans une trace d'ombre.

                              La vie signifie tout ce qu'elle a toujours été. Le fil n'est pas coupé.

                              Pourquoi serais-je hors de vos pensées, simplement parce que je suis hors de votre vue ?

                              Je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin.

                              Je trouve que ce poéme est merveilleux,et c'est exactement ce que nos mamans aurait voulu qu'on le fasse. C'est dingue comme je me retrouve dans ce que tu me dis,on a vécut la maladie de la même façon,quand tu dis que tu garder la tête haute,moi j'essayer de faire pareil, mais des fois j'allais m'éclipser dans le garage pour pleurer,ensuite je monter dans la salle de bain pour me passer de l eau sur mon visage pour cacher mes larmes. Mais ma mère le voyait,elle le sentait que ça n'allais pas donc je lui disais que j'avais une poussière dans l'oeil lol...

                              Oui j'en suis sur que ta maman sera présente dans vos coeur et vos pensées a noel et même nouvel an. De toute façon quand on aime,l'amour n'a pas de frontières et la mort n'arréte pas l'amour,donc on a pas besoin de dates speciales pour penser a nos maman mais c'est tout les jours que l'on pense à elles

                              Bonne journée et a bientot

                              Commentaire


                              • Le deuil de nos mamans
                                Deuil de nos mamans



                                Bonsoir, à toi.
                                Merci, de ce beau présent, si réconfortant, si merveilleux, si touchant, Ça m'a réchauffé le cur, je te dirai même que je l'ai partagé à mon conjoint, nous avons pleuré... C'est venue me chercher tellement, au fond de moi, comme si je sentais quelle me disait, regarde je suis là, tout près de toi.
                                Effectivement, on a vécu la mort de la même façon. Et c'est pour cela, que nos échanges , sont enrichissants, nous encourage, nous aide, quelque soit la façon, on est pas seule, à vivre les mêmes choses.
                                C'est de l'espoir, de le partager, de les faire revivre, à travers nos pensées, en partageant notre histoire, surtout on se comprend si bien, qui peut mieux comprendre, que celui qui l'a vécu, pour donner un sens à la mort.
                                Malgré, que c'est seulement une autre dimension, différente à notre réalité.( Je ne suis pas loin, mais juste de l'autre côté ).

                                Ta maman voyait bien, que tu avais de la peine, c'était ta façon de rester forte, tout comme la mienne, mais c'était plus facile de garder la tête haute. Je suis bien contente de te le partager, tout ça. J'apprécie nos échanges.
                                Ce que tu mentionnes en disant que nos mamans auraient voulu qu'on le fasse. Oui, c'est bien évident. J'entends nos mamans dire, je suis là, tout près de vous, de mon âme.

                                J'ai bien de la difficulté à regarder les photos encore, j'en ai une chez moi, visible, mais, j'essaie de ne pas trop la regarder, trop fragile encore. Le temps fera son uvre, je suis une personne qui se respecte, donc, dans tout me sphère de ma vie. Quand, l'évolution du deuil sera rendu à sa maturité, bien, j'aurai les mêmes inspirations, pensées, mais sera plus facile...
                                Bonne nuit, et bonne journée demain. À bientôt ma belle.

                                Commentaire


                                • Deuil de nos mamans
                                  Nos mamans



                                  Bonjour.Je suis contente que le poème t'ai fait du bien.Je l'ai trouver sur internet quelques jours après l'insinération de ma mère,et j'ai reconnu tout de suite que c'était celui qui avait étais lu à la cérémonie au crématoruim.Très joli poème et tellement vrai. car nos mamans auraient aimés qu'on continues de parler d'elles mais pas avec de la tristesse. C'est vraiment touchant que ton mari te soutienne ainsi,c'est beau.Moi aussi j'apprécie nos discussions,d'ailleurs j'essaye de me connecter sur le forum tout les jours pour en discuter avec toi car nous avons vécus les mêmes choses car les gens qui n'ont pas vécut cela peuvent pas comprendre..
                                  Oui quand le travail du dueil sera fait tu pourra regarder les photos. Il est encore trop tot,les gens réagissent de manière differente.Moi j'ai une photo dans mon salon,je lui parle souvent ça me libère un peu.Prochainement je vais faire reproduire son portrait sur papier que je mettrai sous cadre. Encore merci de ton soutient,je trouve du réconfort dans nos discussions.Bonne journée.

                                  Commentaire


                                  • Nos mamans
                                    Nos mamans



                                    Bon matin, à toi
                                    Je t'envoie un petit mot, juste pour voir, si ça fonctionne. Je t 'ai écris plusieurs fois, en recommençant tout le temps. Le site à des problèmes. Si ça fonctionne mentionnes, le- moi. C'est pas que je n'ai pas essayé. C'est pour ça que j'essaye avant de te l'envoyer un autre. Merci à bientôt.

                                    Commentaire


                                    • Nos mamans
                                      Nos mamans



                                      Bon matin à toi
                                      Je pense que ça va fonctionner, après quelques tentatives.
                                      Malgré que ça soit, le temps des fêtes. Même si je n'ai pas trop le (cur), (en espérant qu'il va s'écrire correctement).
                                      à la fête. J'aime gâter les miens, nos proches. Je suis arrivé à magasiner, sans trop que ça me prenne du temps. Comme tu mentionnes si bien la vie, continue...
                                      Oui, j'apprécie mon conjoint, ma mère l'aimait beaucoup.
                                      Sans nécessairement lui cassé la tête avec ça. Déjà que je suis émotive...
                                      Tout comme toi, je me connecte sur ce forum, parce que ça me fais plaisir de te le partager. Merci, également, que le soutient que j'en retire, comme on dit, nous sommes sur la même longueur d'onde.
                                      Effectivement nos mamans aimeraient que nous parlions d'elles, dans la joie, tout en respectant le processus du deuil.
                                      Je trouve que c'est une bonne idée de mettre sa photo, pour immortaliser, son vécu, encore sa présence, d'une autre forme. Merci, c'est agréable nos échanges. Passe une belle journée. À bientôt, ma belle.

                                      Commentaire


                                      • Nos mamans
                                        Nos mamans



                                        Bonjour. Oui j'ai bien reçu tes deux messages. Oui c'est sur qu'il ne faut pas trop leur en parler car ça peux devenir soulant à force pour eux mais ça fait du bien de se libérer des fois,et ça fait du bien de savoir qu'on peut compter sur certaines personnes. Cela me fait plaisir si nos discussions t'apporte du réconfort. Prend soin de toi et passe de bonnes fêtes de fin d année. A bientot

                                        Commentaire


                                        • Nos mamans
                                          Deuil de nos mamans



                                          Bonjour
                                          J'espère que tu as passé une bonne nuit. Je suis dans les préparatifs, j'aimerais que nos mamans soient encore là.
                                          Elles méritent leurs repos, crois-moi, elles se sont battues jusqu'au bout, pour nous, pour profiter du peu de temps, qu'ils restaient avec nous. J'y pense à l'occasion, cette souffrance qui les tenaient, et ma maman, elle ne voulait pas partir, elle voulait tellement vivre, mais, qui la faisait tellement souffrir... ce rongeur, de cancer.
                                          Elle aimait rire, avoir du plaisir, les festivités, être entourés, de ceux qu'elle aimait. Elle est avec nous sur une autre forme.
                                          Ce soir je vais être avec mon conjoint, mes enfants et leurs conjoints et de ma petite princesse d'amour, que ma mère aimant tant.. Je reçois par petit groupe de 10 à la fois, en 3 fois, dans la période des fêtes, après les vacances.
                                          Bon, j'ai une grande pensée pour toi, soient près de ceux que tu aimes, qui sont près de toi, quand tu en as de besoin. Célébrons, à notre façon, ce sur quoi nous aspirons, et qui peut nous alléger, cette peine, pour ceux qui nous reste. J'apprécie la vie, tout ce que j'ai, et j'en remercie l'univers.
                                          L'important c'est prendre le temps, avec les nôtres, leurs dire, je t'aime.
                                          Merci, à toi ainsi, pour qui nous partageons, nos émotions, réconfort...
                                          Je te souhaite de célébrer, comme ta maman voudrait, que tu aies, du plaisirs, tout comme la mienne. Elles ne sont pas loin.
                                          Prends soin de toi, je t'envoie des pensées d'amour, de santé, bonheur, d'abondance, richesse. En ce temps des fêtes. À bientôt.

                                          Commentaire


                                          • Deuil de nos mamans
                                            Nos mamans



                                            Bonjour.Je t'envoie ce petit message en espérant que tu as passée un agréable moment avec ta famille,et que tu as profité des gens que tu aimes, même si ta maman n'étais pas là je suis sur qu'elle veille sur les gens qu'elle aime. Moi je n'ai rien fait cette année,trop dur le 1er noel sans elle,et puis je suis malade donc j'en ai profitée pour me reposer pour la reprise du travail. merci je te renvoie également ces pensées d amour de santé, de bonheurs,d abondance et de richesse également, en espérant que l'année 2013 soit meilleurs que 2012 . A bientot

                                            Commentaire


                                            • comme je te comprends manue1802



                                              ma maman est parti il y a un an d'un cancer de l'utérus, puis du foie qui s'est généralisé elle avait 58 ans, il n'a pas été décelé à temps à cause de son médecin de merde! mais nous ne le savions pas et je pense que les médecins lui avait dit mais je ne sais pas s'ils sont obligé de dire au patient quand il n'y a plus d'espoir? elle a tout gardé pour elle pour nous préserver, on ne l'a su que quelques jours avant sa mort le 24 décembre 2011. je suis restée à ses cotés jusqu'au bout, c'est pas possible de vivre sans sa maman, j'ai une petite fille de 3 ans et c'est pour elle que je tiens sinon je pense que j'aurais suivi ma maman, je pense à elle nuits et jours. j'ai 33 ans et je me sens si seule depuis son départ. Quand on a eu une maman combattante, forte et si Douce on ne peut que se retrouver perdue, maintenant je dois m'occuper de mon papa.

                                              Commentaire


                                              • Deui, de nos mamans
                                                Hélas, je vous rejoins



                                                Bonjour
                                                Comme je vous comprends et je ressens moi aussi tous ce que vous dite. Je me sens si seule
                                                Je viens de perdre ma maman le 12/12/12 date trop facile à se rappeler .Elle sest battue jusquau bout après 9 ans de maladie, cancer du sein avec rechute tous les ans et métas osseuse cette dernière année, elle en est morte de fatigue, elle a était hospitalisée le 28 octobre 2012, pour une insuffisance rénal aigue du a un traitement pour son cancer qui aurait dû lui enlever la douleur. On a réussi à lui sauver les reins mes pas la vie se fameux traitement lavais trop affaiblie et les reins en plus, son corps na plus rien voulu savoir, sauf ressentir la douleur. Pourtant elle ne pensait pas mourir et compté bien se battre encore et encore. Une semaine avant sa mort elle pensait, quil fallait quelle fasse son vaccin contre la grippe et disait mon père pessimiste de ne pas vouloir faire de sapin de noël cette année .Durant toutes cette période dhospitalisation. Il y a eu des hauts et des bas 3 semaines avant ce jour fatidique. Le médecin nous avait convoqués pour nous dire quelle ne passerait pas le weekend et devait nous appeler pour le dernier moment mais elle la passé. Nous avons tous cru à son rétablissement, même les médecins. Ils parlaient même de lui trouver une maison de repos médicalisé pour la rééducation, car depuis son hospitalisation, elle ne se levait plus. Le weekend avant sa mort, Ils ont commençais à la lever et l'assoir dans le fauteuil, cela ma fait plaisir de voir c progrès mais tellement mal de voir sa souffrance et sa maigreur, elle néprouvait plus la faim et ne mangé presque plus rien. Du jour où ils lon mise au fauteuil, elle na plus pu parler, trop fatiguée ces heures assise ont fini de lépuiser le mardi soir. Mon père ma dit que les médecins voulaient nous voir le mercredi après-midi. Il a demandé si cété la fin, car il aurait voulu être avec elle pour lui tenir la main. Ils lui ont dit on en parle demain et donc moi jai attendu aussi pour aller la voir le mercredi était justement un de mes jours de visite. Quel regret maintenant, jaurais dû y aller le mardi soir, car elle ne nous a pas attendus. Elle est décédée dans la nuit ,le mercredi matin à 4 heures. Mon père ma appelé lhôpital venait de lui annoncer, ni lui ni moi nétions là. Elle navait que 68 ans on est toujours trop jeune pour mourir, toujours trop jeune aussi pour perdre sa maman. Malgré mais 46 ans je me sens perdu. Jaimerais tant avoir la force et le courage quelle avait. Je suis fille unique. Je viens de passer mon premier Noel sans elle et aussi le début dune nouvelle année.
                                                Je ne sais pas dans quelle phase de deuil je suis !!!!! Ce que je sais c dur, très dur, trop dur et injuste. Je suis déjà mamie et le serais à nouveau au mois daout. Je me dis quelle naura même pas le plaisir de connaitre ce nouvel être. On lui a dit avant quelle ne meurt mais la telle bien comprit ??????Je ne sais pas non plus comment agir avec mon père, nous nen parlons pas. Je ne sais pas trop comment il va ? Lui ne sais pas non plus comment je vais !!! La seule personne qui nous rapproché était ma chère maman, mais je souffre aussi pour lui. Mais je ne me sens pas capable de le consoler. Et nous habitons à une heure de route. Et mais amis ou sont tils ? Je suis en deuil mais pas morte et pourtant c le silence autour de moi .Jaurais besoin den parler mais avec qui, je ne veux pas dapitoiement juste parler.
                                                Sylvie

                                                Commentaire


                                                • Hélas, je vous rejoins



                                                  desolée je ne sais pas encore bien comment marche le forum je suis nouvelle je sais ou poster,,
                                                  Bonjour
                                                  Comme je vous comprends et je ressens moi aussi tous ce que vous dite. Je me sens si seule
                                                  Je viens de perdre ma maman le 12/12/12 date trop facile à se rappeler .Elle sest battue jusquau bout après 9 ans de maladie, cancer du sein avec rechute tous les ans et métas osseuse cette dernière année, elle en est morte de fatigue, elle a était hospitalisée le 28 octobre 2012, pour une insuffisance rénal aigue du a un traitement pour son cancer qui aurait dû lui enlever la douleur. On a réussi à lui sauver les reins mes pas la vie se fameux traitement lavais trop affaiblie et les reins en plus, son corps na plus rien voulu savoir, sauf ressentir la douleur. Pourtant elle ne pensait pas mourir et compté bien se battre encore et encore. Une semaine avant sa mort elle pensait, quil fallait quelle fasse son vaccin contre la grippe et disait mon père pessimiste de ne pas vouloir faire de sapin de noël cette année .Durant toutes cette période dhospitalisation. Il y a eu des hauts et des bas 3 semaines avant ce jour fatidique. Le médecin nous avait convoqués pour nous dire quelle ne passerait pas le weekend et devait nous appeler pour le dernier moment mais elle la passé. Nous avons tous cru à son rétablissement, même les médecins. Ils parlaient même de lui trouver une maison de repos médicalisé pour la rééducation, car depuis son hospitalisation, elle ne se levait plus. Le weekend avant sa mort, Ils ont commençais à la lever et l'assoir dans le fauteuil, cela ma fait plaisir de voir c progrès mais tellement mal de voir sa souffrance et sa maigreur, elle néprouvait plus la faim et ne mangé presque plus rien. Du jour où ils lon mise au fauteuil, elle na plus pu parler, trop fatiguée ces heures assise ont fini de lépuiser le mardi soir. Mon père ma dit que les médecins voulaient nous voir le mercredi après-midi. Il a demandé si cété la fin, car il aurait voulu être avec elle pour lui tenir la main. Ils lui ont dit on en parle demain et donc moi jai attendu aussi pour aller la voir le mercredi était justement un de mes jours de visite. Quel regret maintenant, jaurais dû y aller le mardi soir, car elle ne nous a pas attendus. Elle est décédée dans la nuit ,le mercredi matin à 4 heures. Mon père ma appelé lhôpital venait de lui annoncer, ni lui ni moi nétions là. Elle navait que 68 ans on est toujours trop jeune pour mourir, toujours trop jeune aussi pour perdre sa maman. Malgré mais 46 ans je me sens perdu. Jaimerais tant avoir la force et le courage quelle avait. Je suis fille unique. Je viens de passer mon premier Noel sans elle et aussi le début dune nouvelle année.
                                                  Je ne sais pas dans quelle phase de deuil je suis !!!!! Ce que je sais c dur, très dur, trop dur et injuste. Je suis déjà mamie et le serais à nouveau au mois daout. Je me dis quelle naura même pas le plaisir de connaitre ce nouvel être. On lui a dit avant quelle ne meurt mais la telle bien comprit ??????Je ne sais pas non plus comment agir avec mon père, nous nen parlons pas. Je ne sais pas trop comment il va ? Lui ne sais pas non plus comment je vais !!! La seule personne qui nous rapproché était ma chère maman, mais je souffre aussi pour lui. Mais je ne me sens pas capable de le consoler. Et nous habitons à une heure de route. Et mais amis ou sont tils ? Je suis en deuil mais pas morte et pourtant c le silence autour de moi .Jaurais besoin den parler mais avec qui, je ne veux pas dapitoiement juste parler.
                                                  Sylvie

                                                  Commentaire

                                                  publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X

                                                  publicité