publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Besoins de conseils pour mon fils de 12 ans et demi diabétique insulino-dépendant de type i

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Besoins de conseils pour mon fils de 12 ans et demi diabétique insulino-dépendant de type i



    Bonjour à tous,

    Je suis la maman d'un enfant de 12 ans et demi dont on a découvert le diabète il y a quatre semaines. Apparemment, d'après ce que j'en comprends, son diabète est relativement bien équilibré. Il n'a en effet jamais fait d'hypo ou d'hyper très importantes (mini 0,58, maxi 2,72) et encore, cela n'est arrivé que deux fois pour les hypos et deux fois pour les hypers. Jamais de malaises plus importants que quelques tremblements pour les hypos. Ce qui me pose problème et qui m'amène à vous écrire c'est que lors de son hospitalisation d'une semaine après la découverte du diabète, les infirmières lui donnait du pain à 23h00 si le dextro était inférieur à 1,20. Une fois rentré à la maison nous avons suivi cette manière de réagir. Souvent il n'avait pas faim à 23h00 et était à moitié endormi, donc j'ai pris sur moi depuis deux semaines (sauf s'il était vraiment bas) de ne pas le faire manger mais de le retester une heure après, puis encore une heure après s'il était toujours limite. Et ce, jusqu'à ce qu'il atteigne les 1,20 qui me permettent d'aller me coucher sereinement. Il ne se réveille plus quand je lui fais les dextros, ou à peine. Ce qui lui permet d'avoir des nuits qui ne soient pas entrecoupées, ni par les dextros, ni par le resucrage.

    Je me demandais donc si être autour de 1,00 (environ de 0,85 à 1,10) lui fait vraiment courir le risque d'une hypo dans la nuit ?
    Par ailleurs est-il possible de jouer sur l'heure de la lantus pour lui permettre de "remonter" plus vite sa glycémie ou est-ce que ça n'a rien à voir ?
    Faut-il changer l'heure de la novorapide du soir (vers 20h00) ?

    Je précise qu'il a une injection de novorapide avant les trois repas et une de lantus à 21h00. Il serait en "lune de miel", donc j'ai contacté la diabétologue qui m'a d'abord conseillé de baisser la rapide du soir, puis, constatant qu'il était assez bas la journée de baissé les autres rapides de la journée.

    J'avoue que je suis un peu perdue et que vos conseils et expériences seraient les bienvenus. Entre l'angoisse et le manque de sommeil, je ne sais pas combien de temps je vais tenir...

    Coqui-maman-inquiète.

  • Nouvelle



    Bonjour,

    Je suis nouvelle sur ce forum, d'où ma réponse tardive.
    Je ne connais pas trop le schéma de ton fils (ma fille a 2 injections/jour). A l'hôpital on la contrôler aussi avant ce coucher. A la maison, on a fait pareil pendant un temps et puis apres on a laisser tomber, elle était assez haute.

    Je trouve que la lantus de ton fils est tardive, ne va t'il pas à l'école ????

    Mon conseil.

    Fait un DERNIER dextro a ton fils entre 23 h et 00 h (selon ton heure de dodo).

    Dans tout les cas, si il fait une HYPO pendant la nuit il se réveillera (de diverses matières : soit il sera en nage, soit il aura fait pipi au lit ou autre.....).

    Vous il faut dormir. C'est dur d'affronter une maladie au quotidien si on est grevé.

    Bon courage et surtout si besoin n'hésite pas.

    A bientôt

    Commentaire


    • Coucou



      la lantus est faite à cette heure là pour qu'elle couvre les besoins en insuline de ton fils jusqu'à l'heure du dîner, car des fois elle a du mal à tenir 24h. la novorapid est une insuline ultra rapide donc tu ne peux pas la décaler après le repas, il faut la faire pile au moment du repas ( car elle agit en 5 minutes, en dehors des repas il y a un risque d'hypo).
      si ton fils a des gly à 1g/l au coucher il y a un risque d'hypo, il faut en effet prendre une collation, et baisser la novorapid du soir. par contre s'il est en hypo au réveil c'est qu'il a trop de lantus.
      je comprends que ça soit dur à gérer entre les connaissances qu'il faut avoir sur le diabéte, les conduites à tenir en cas d'hypo ou d'hyper, les algorythmes, la diététique...
      si tu as besoin de conseils n'hésites pas , j'essaierai de faire mon possible.
      bon courage

      Commentaire


      • Coqui-maman-inquiète



        madame, j'ai également un enfant diabètique depuis 2 ans,au début j'ai été très inquiète et surtout la nuit.Je me levais la nuit pour faire des dextros.Maintemant il fait une dextro avant d'aller au lit, si il est à moins de 1.20 je lui donne des céréales et il se lève avec une glycémie de 1 environ ; au début je le laissé a 1.20 mais un jour il a un coma en pleine de nuit et c'est dur pour l'enfant et pour les parents! voilà je vous souhaite bon courage et avec le temps on est moins engoissés

        Commentaire


        • Nouvelle
          Un grand merci pour tous vos conseils :amour:



          Je vous remercie vraiment d'avoir pris le temps de me répondre. Après avoir contacté (encore !!!!) la diabétologue j'ai eu déjà quelques réponses, complétées par les votres.

          Nous avons baissé la Novorapide d'avant le diner et aussi la Lantus parce que la diabétologue nous a dit que la somme d'unités de Novorapide de la journée doit correspondre grosso-modo avec la quantité de Lantus injectée. Il y a un léger mieux dans la mesure où - presque - tous les soirs sa glycémie à minuit est au-dessus de 1.20, c'est encore rarement le cas à 23h00, mais c'est déjà un soulagement certain pour nous de pouvoir dormir d'une traite de minuit à 6h30.

          Il n'y a guère de doute sur le fait que notre fils est entré en lune de miel. Pour combien de temps, cela reste la grande inconnue Mais nous apprenons à vivre au jour le jour avec cette maladie. C'est vrai que l'angoisse s'atténue un peu avec les semaines qui passent et notre fils qui va bien et qui a repris du poids. De plus, pouvoir dormir un peu plus aide aussi à voir les choses un peu moins en noir

          Sissiland dit que si il fait une hypo dans la nuit, il se réveillera. Le problème c'est qu'à l'hôpital on nous a dit que justement, le grand risque de la nuit c'est l'hypo "silencieuse", que l'enfant ou l'ado ne sent pas venir et qui peut le plonger dans le coma sans que personne ne s'en rende compte. C'est d'ailleurs ce qui m'a tant angoissée et me pousse à refaire des dextros dans la nuit si sa glycémie n'est pas assez haute à 23h00 pour qu'il "tienne" toute la nuit :-(

          Je ne sais quelles sont vos expériences mais j'avoue que personnellement les différences de discours entre les divers professionnels me déroutent souvent et m'inquiètent toujours... Que penser

          Encore merci du fond du coeur à toutes, vous lire m'a fait du bien. C'est moins difficile de vivre certaines choses quand cela arrive à d'autres qui savent en parler sereinement.

          Coqui-reconnaissante

          Commentaire


          • Aussi maman d'un jeune did



            mon fils de 11 ans est diabétique insulino dépendant depuis ses 4 ans.

            Il fait aussi une injection de lantus le soir, vers 20h30. Par contre, en journée, il fait 2 injections d'actrapid (une autre marque d'insuline similaire à la novorapid je pense) au matin et à midi, et une injection d'humalog au repas du soir...

            Sa dernière collation est à 20h/20h30... Mais il m'arrive de lui donner une collation supplémentaire vers 22 h lorsque ce sont les congés scolaires, et plus particumièrement en été, quand il joue dehors plus tard...

            N'hésite jamais à demander conseil à ta diabétologue; le mien m'a déjà rassuré plus d'une fois, ainsi que son infirmière.

            Il a bcp de chance d'être stable; le diabète de mon fils est extrêmement instable, et je t'assure que c'est pas simple à gérer...

            Encore maintenant je vérifie son état avt d'aller me coucher, ainsi que lorsque je me réveille la nuit... J'ai peur à l'avance des sorties de son adolescence...

            Tu peux me contacter via mail, si tu veux; je vais vérifier mes mails plus svt que je ne passe ici...

            Voici mon adresse:

            arianedessart@skynet.be

            A bientot!

            Commentaire


            • Un grand merci pour tous vos conseils :amour:
              Comment ça va?



              Comment va ton fils après qq semaines?

              Commentaire

              Publicité

              Forum-Archive: 2005-052005-062005-07

              publicité

              Chargement...
              X

              publicité