publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Impact d une geu

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Impact d une geu



    Bonjour
    Il y a 15 jours, je fais ce que crois alors être une fausse couche, confirmée par mon gynéco à l échographie. Je suis triste bien sur, mais je relativise et je reprend rapidement le dessus (j ai déjà un enfant, ça aide probablement à relativiser).
    Cette semaine, je quitte mon travail un matin car gros mal de ventre, que je crois alors être une gastro. La douleur empire, sur le coté gauche, en irradiant la cuisse. Je vais aux urgences ou après 2 heures d examen, on me diagnostic une GEU (j en était donc a 2 mois de grossesse) et je suis opérée dans la foulée, anesthésie général, 2 jours a l hôpital, la totale..
    Je viens de rentrer chez moi avec 15 jours d arrêt de travail et j avoue ne plus très bien savoir ou j en suis. Je suis fatiguée, j ai encore très mal au ventre, mais surtout, je me sens vide et assez seule malgré un entourage très bienveillant. J' avais fais le deuil une première fois,il faut maintenant le faire une seconde fois, j'ai beaucoup de mal à réaliser ce qui s est passé...
    Je sais que cela n affectera en principe pas mes chances d avoir un autre enfant, mais je ne peux pas m empêcher de me sentir vide et triste.
    Je sais que le temps va faire son travail et que je dois relativiser..
    J ai lu que les GEU (dont je ne connaissais même pas l existence jusqu'à a mardi) sont la première cause de mortalité chez les femmes enceintes,j ai l impression d être passé a côté de quelque chose qui aurait pu être bcp plus grave et ca m angoisse..
    J avoue que ca me ferais du bien d avoir un retour d expérience de l une d entre vous qui aurait deja vécu cela parce que là, je le sens un peu seule..
    merci

  • Bjr



    bjr, je m'appelle sophie, je suis sorti de l'hôpital mardi midi suite à une grossesse extra utérine avec complications donc je voulai t'expliquer comment moi je l'avai vécu; je ne prend pas la pillule, donc je n'ai jamais été bien régler donc quand mes regles sont arriver au début quelques gouttes puis beaucoup de sang mais comme j'ai toujours eu des regles abondantes et beaucoup de fatigues chaque fois je ne me suis pas beaucoup de questions mais je commençais à trouver ça un peu long et d'un coup samedi dernier vers 14h une énorme douleur m'est survenue à tel point que je n'arrivais plus à respirer donc mon cheri à appeler les pompiers et une ambulance privée est venue me chercher mais ils ont mis 45min alors j'été encore plus strésser, enfin j'arrive aux urgences mais quand je leur dit que j'ai mes regles depuis a mon avis trop longtemps donc il m'on monter directement en urgence gynéco, aprés quelques h d'attentes 1er bilan l'interne n'arrive pas à voir ce que j'ai tellement il y de sang dans mon bas ventre donc après avoir encore attendu une autre interne viens me voir et la le verdict tombe en même pas 1h on m'apprend donc que je suis enceinte, que je ne pourrai pas le garder, qu'il fallai m'opérer en urgence et que j'aurai pu y passer si j'avais attendu ne serai-ce qu'un jour donc à 23h30 je rentre au bloc avec un stress total il m'opère mais n'arrivant pas à voir avec le premier examens ( petits trous dans le ventre ) ils ont été obliger de m'ouvrir comme une césariène, je suis sorti du bloc à 4h30 d matin et donc on me dit qu'on m'as enlever la trompe et que j'ai fait comme on l'appelle dans le "jargon médical" une hémoragie cycaclonique mais depuis j'ai du mal à m'en remettre entre coup de blues, de doutes d'angoisses et de culpabilité je sait plus trop ou j'en suis donc ca me ferai du bien d'en parler avec vous. Voila désoler d'avoir été si longue j'espere avoir des réponses. Merci beaucoup. Sophie

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2012-01

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité