publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Taux d'oestradiol élevé, duphaston et insuffisance ovarienne?

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Taux d'oestradiol élevé, duphaston et insuffisance ovarienne?



    Bonjour,

    Ceci est mon premier message J'ai vraiment besoin d'aide Je suis tombée enceinte facilement 3 fois, à 25 ans (IVG) puis à 30 et 31 ans. La deuxième grossesse (gémellaire) s'est terminée en FC à 8SA. La deuxième s'est terminée en à 12SA pour anencéphalie Ces deux grossesses sont arrivées très vite, dès le premier et troisième cycle respectivement Depuis décembre 2005, date du RDC, nous essayons sans réussite d'avoir à nouveau un enfant. J'ai 32 ans.

    Depuis septembre, nous sommes suivis par un nouveau gynéco. Il m'a fait une HSG, qui est bonne. J'ovule tous les mois, entre J15 et J18. Le spermogramme de mon ami est très bon, malgré un faible volume (1.3 ml) : 295 millions/ml, bonne morphologie etc. Mon nouveau gynéco, qui au fur et à mesure des rencontres me semblait de moins en moins à même de me suivre, m'a prescrit au cycle dernier du Duphaston de J10 à J24. A J15, je rencontre un aure medecin, pour un test de Huhner. Ce nouveau médecin semble très surpris de cette prise précoce de Duphaston, qui a sûrement bloqué mon ovulation. Effectivement, au test, glaire collante (alors que d'habitude proche de l'ovulation, elle est filante), zozos immobiles. Mais mon col est béant. Elle me dit que mon ovulation n'aura sûrement pas lieu. Vu que mon ami n'est souvent pas là à cause de son travail, je fais un rapide calcul et décide d'arrêter le Duphaston, à J15. En même temps, ce médecin du laboratoire me dit de faire un dosage hormonal entre J1 et J3 de mon nouveau cycle pour doser la FSH, LH et E2 pour voir si je n'ai pas une "réserve ovarienne diminuée". Ces mots là m'ont fait très peur, et dès le 26 décembre, à J1, je suis retournée au labo PMA faire ces tests.

    Voilà les résultats :
    FSH : 3,45 (norme du labo de 2.87 à 19.80)
    LH : 9,26 (norme du labo de 2 à 15)
    E2 (oestradiol) : 219 (norme du labo de 23 à 145)

    La FSH est donc bonne, mais pas l'E2, dont l'augmentation peut cacher un taux de FSH mauvais et donc une réserve ovarienne insuffisante

    Mais que penser de cet arrêt brusque de mon cycle? Etais-je proche de l'ovulation et ce taux d'E2 reflête-il cela? Je ne sais quoi penser. J'ai rdv le 22 chez un nouveau gynéco spécialisé en PMA. Je me vois mal angoisser jusque là

    Des idées? Des opinions?

    Merci pour votre soutien!!





  • Personne pour me répondre?

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2006-12

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité