publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Brulures permanentes

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Brulures permanentes



    Bonjour,
    il y a 7 mois ma femme a attrapée une mychose à cause d'antibiotique.
    Nous avons eu des rapports, donc j'ai été contaminé, mais avant de m'en rendre compte je l'ai transmis de nouveau à ma femme.
    Rebelotte, medecin, ovules ,etc....
    La mychose est partie mais depuis 6 mois une brulure permanente est arrivée.
    Sa gynéco lui a dit qu'elle ne comprenait pas ce qui se passait.Elle lui a prescrit de la pommade, un gel, mais toujours pas de résultats.
    La gynéco a dit:
    Soyez forte, il faut vivre avec, ca s'arretera bien un jour.Et surtout pour le bien de votre couple, ne pas refuser les relations sexuelles,malgré les brulures sinon votre couple sera en danger.
    Donc depuis 6 mois, ma femme subit.Elle essait d'etre forte mais à force la dépression n'est pas loin malgré mon soutien.
    Bien sur cette situation n'est plus facile pour moi.
    J'aimerais savoir si quelqu'un parmis vous auriez connu ce probleme?
    Merci d'avance.

  • Re



    hmmm....je peux conseiller à ta femme de se nettoyer frequemment à l'eau tiède, sans savon, sans rien.
    à chaque fois ke ca brule, k'elle aille se nettoyer et normalement ca soulage bcp.
    pour moi, la pommade,etc... ca ne fonctionne pas.
    depuis que je fais ca, ces brulures ne durent que 2-3 jours et je suis tranquille pour un moment.

    Commentaire


    • Moi aussi



      mon cas est a peu pres identique a part que mon conjoint n'a pas été contaminé
      maintenant je jongle avec plusieurs traitements: aucun n'a pour l'instant marché, je commence ce soir Flagyl, on verra,....
      cette gyneco est legerement jem'enfoutiste... vivire avec c'est horrible comme reponse
      le mieux est , je pense, de changer de gyneco pour avoir d'autres avis et peut etre une reponse un peu moins demoralisante et peu digne d'un medecin...
      bon courage a vous deux

      Commentaire


      • Re
        Ovules au calendula



        et cold cream en externe. voir homéoplasmine en externe si cela fait trop mal. ce qu'elle a c'est juste de la sécheresse, et c'est ce qu'il y a de plus chiant à faire partir.
        autre solution: qu'elle aille consulter un dermato spécialisé dans les pathologies vulvo-vaginales...... ils sont bien souvent mieux rencardé que les gynécos
        bon courage à vous deux, et dis-lui qu'on est beaucoup à être dans sa situation!!!

        Commentaire


        • Oui qu'elle ne reste pas comme ça...



          sa gynéco est franchement pas cool de lui dire ça, je comprends son calvaire et c surement pas en se forcant et ayant mal que ça va s'arranger car comme dit mon gygy après ça devient presque psycho car tu penses tout le tps à ça et que tu vas avoir mal, alors on sait plus très bien si c pas psychosomatique ! Mais de toute façon c certain qu'elle doit avoir une sécheresse vaginale qui lui génère ça et c surement dû aux ovules agressifs des traitements de mycose, déjà a t elle fait un prélèvement ? ça se trouve elle a plus de flore ?
          Bon sinon il faut que vous utilisiez des lubrifiants avant pour faciliter (tu as des gels de très bonne qualité en parapharmacie qui aide bien !)
          bon et attention aux savons intimes qui st svt trop agressifs, avec koi se lave telle ?
          qu'elle ne reste pas comme ça en tout cas,
          a
          Cath

          Commentaire


          • Sujette regulièrement



            aux mycoses, les ovules et la crème ne sont pas suffisamment efficaces quand on a des mycoses en permanence. En , tu peux etre porteur sain, et elle donc etre infectée en permanence meme si toi tu n'as rien.

            J'ai été voir une dermato vénérologue, qui soigne tout ce qui est mst (la mycose en fait partie) et elle m'a donné du daktarin en comprimés pommade, du gyn hydralin pour nettoyer et de la bétadine en cas de crise pour désinfecter la vulve.

            Il ne faut pas que vous restiez comme ca car des rapports douloureux vont finir par vous détruire.

            Réagissez, allez consulter un autre gynéco, tous les 2, afin qu'il puisse déterminer si tu as encore qq chose ou pas.

            Il faudrait à ta femme des analyses plus poussées, un prélèvement vaginal afin de voir ce qu'il se passe. Ne restez surtout pas comme ca, c pas bien si elle déprime. Merci de donner de tes nouvelles... de quel coin es tu ? je peux peut etre vous orienter...

            Commentaire


            • La gynéco est à virer!



              aucune femme ne doit se forcer mais quelle horreur!
              ensuite elle doit voir un dermato spécialiste en pathologies vulvaires, le problème c'est qu'il n'y en a pas bcp
              une très compétente sur paris: docteur moyal-barraco

              Commentaire


              • Vestibulite ou vestibulodynie



                Douleur qui peut survenir après une série d'infections (dont mycoses), maladie INCONNUE de la plupart des médecins sauf quelques rares (dont le docteur Moyal)

                voici un copie coller de ce que l'on trouve sur le forum msn sur la vestibulite

                _ QUEST-CE QUUNE VESTIBULITE ?

                Il sagit dune douleur très intense à lentrée du vagin lors de la pénétration. On compare cette douleur à une brûlure, à un déchirement ou encore à la sensation dêtre déviergée à chaque pénétration. Parfois, la douleur persiste quelques jours, voire des semaines, après la relation.

                Linsertion dun doigt ou dun tampon est parfois difficile.

                Le terme vestibulite peut porter à confusion, car -ite signifie une inflammation. Or, plus les recherches avancent, plus les médecins se rendent compte quil ne sagit pas réellement dune inflammation, puisque plusieurs traitements qui répondent bien dans les cas de maladies inflammatoires ne donnent aucun résultat lorsque lon parle de vestibulite.

                La vestibulite nest pas détectable à laide de frottis, de tests durine ou de prises de sang. Lexamen gynécologique est parfait. Le seul moyen de détecter la maladie est de passer le test du Q-tip. Malheureusement, encore trop peu de médecins connaissent la vestibulite. Cest pour cela que plusieurs filles galèrent de médecins en médecins, parfois pendant des années, à la recherche dune cause à leur mal. On leur dit quil sagit dune mycose récalcitrante ou encore que la douleur est psychosomatique. Cest une situation très frustrante et nous essayons de faire en sorte que la maladie soit mieux connue des professionnels.

                La vestibulite est un trouble physiologique. Ce nest pas dans votre tête, peu importe ce que vous dira votre médecin (cest dailleurs une bonne raison pour changer de docteur).

                La vestibulite toucherait environ 15% de la population féminine. Il sagit pour la plupart de jeunes femmes dans la vingtaine.

                La vestibulite est une maladie chronique, ce qui la rend très complexe à traiter.

                La vestibulite affecte énormément la vie de couple de celles qui en souffrent. À long terme, il en résulte souvent une perte destime de soi, une sentiment de culpabilité, une baisse de libido ou encore un très grand sentiment dincompréhension. De plus, labsence de remèdes satisfaisants, le manque flagrant dinformation, le fait que lon garde souvent notre maladie secrète ainsi que le long temps de guérison font de la vestibulite une maladie très frustrante et épuisante. Le forum est là pour sapporter mutuellement du soutien psychologique.



                _ QUELLES SONT LES CAUSES DE LA VESTIBULITE ?

                Malheureusement, les causes de la vestibulite restent encore inconnues. Malgré les recherches faites à ce sujet, aucun professionnel nest en mesure dindiquer la cause exacte de cette maladie. En voici quelques unes qui sont envisagées, mais aucune na été prouvée et aucune ne correspond à lensemble des filles atteintes.

                La prise danovulants (la pilule)

                Les traitements contre les condylomes

                Un nombre répété de vaginites (mycoses ou champignons)

                Une prédisposition génétique

                Un surplus de cristaux doxalates

                Un trouble au nerf pudendal

                Certaines filles ont une vestibulite dite primaire , cest-à-dire quelles ont ressenti des douleurs dès leur première relation avec pénétration ou dès quelles ont commencé à utiliser des tampons. Dans ce cas, la recherche dune cause à leur vestibulite est très difficile.

                _ QUELS SONT LES TRAITEMENTS PROPOSÉS POUR GUÉRIR DE LA VESTIBULITE ?

                La multiplicité des traitements proposés démontre bien quil nexiste aucun véritable remède et quil reste encore beaucoup de recherches à faire. On peut néanmoins guérir de la vestibulite en suivant un ou plusieurs des traitements proposés. On conseille souvent den combiner plusieurs à la fois afin daugmenter les chances de guérison. Le degré de réussite de ces traitements varie dune femme à lautre.

                Lapplication de crème aux estrogènes

                La physiothérapie

                Le régime Low-Oxalate combiné avec la prise de comprimés de citrate de calcium (environ 500 mg de une à trois fois par jour, aux repas)

                Des injections de corticoïdes

                La thérapie cognitivo-comportementale de gestion de la douleur

                La prise dantidépresseurs tricycliques (tel ÉLAVIL) utilisés parce quils désensibilisent les nerfs

                La prise danticonvulsants (tel NEUROTONIN) utilisés pour la même raison

                La vestibulectomie (opération chirurgicale)



                _ EXISTE-T-IL DES TRUCS QUE JE PUISSE FAIRE AU QUOTIDIEN POUR MAIDER OU ME SOULAGER EN ATTENDANT DE GUÉRIR ?

                Porter des sous-vêtements en coton blanc (ouais cest plate, mais bon, on peut quand même se permettre un peu de couleur de temps en temps...)

                Laver ses sous-vêtements avec du savon à lessive sans parfum (tel Ivory Neige ) double rinçage. Pas dassouplisseur !! ni eau de javel !!

                Se laver la vulve avec du Spectro Gel ou du savon Cétaphil. Idéalement, la rincer simplement à leau (le savon pourrait débalancer la flore vaginale et contrairement au mythe, la vulve na pas besoin de savon pour rester propre)

                Ne pas porter de vêtements trop serrés

                Utiliser des serviettes sanitaires en coton (Natracare, Ruby Douceur) lors des menstruations

                Utiliser du papier de toilette blanc, sans parfum

                Prendre une capsule de vitamine E une fois par jour pour renforcir la peau et accélérer la cicatrisation

                Appliquer quotidiennement de lhuile démeu sur le vestibule après avoir été aux toilettes ou immédiatement après la relation afin daccélérer la cicatrisation. Si lon na pas dhuile démeu, on peut la remplacer par de lhuile pour bébé Johnson & Johnson sans parfum.

                Appliquer de la crème xylocaïne sur le vestibule pour lanesthésier avant ou après la pénétration. Il est à noter que la xylocaïne a un effet qui varie énormément dune femme à lautre : chez certaines ça chauffe et cest insoutenable, chez dautres ça ne gèle pas du tout, et chez dautres cela marche bien. Son utilisation suscite des polémiques parmi les vestibuleuses. Dun côté, on trouve quen anesthésiant le vestibule on ne sent pas bien lévolution de la maladie et quon risque dirriter la vulve plus que nécessaire. De lautre côté, on affirme que la xylocaïne permet davoir des pénétrations plus agréables et plus longues. À vous de choisir.

                Faire des séances dacupuncture

                Faire de la relaxation ou du yoga (ça, c'est bon pour tout...)

                Commentaire


                • J'ai vécu la même chose



                  Bonjour,
                  je viens de lire ton message, et si je te réponds c'est car j'ai été dans la même situation que ta femme.
                  J'ai commencé à avoir des myccoses à répétition il y a deux ans, j'ai donc eu maintes et maintes fois des traitements pour combattre les infections. Il y a environ 6 mois on m'a dit que je n'avais plu de myccose mais ce qui était étonnant c'est sur j'avais tjs très mal lors des rapports. Les médecins ne comprenaient pas pourquoi, me disaient que j'étais peut etre trop sèche ou je ne sais pas quelle ... En décembre, un gynéco a enfin eu le bon diagnostic et m'a dit que j'avais une vestibulite...c'est une maladie qui arrive souvent à cause des champignons candida (myccose). c'est très difficile à soigner car il n'y a pas de médicaments pour. bref en gros c'est une inflammation des glandes vestibulaires qui est insupportable lors des rapports. Je ressens des brulures très fortes et ceux que pdt les rapports.
                  La vestibulite se soigne par chirurgie mais c'est pas forcément le cas.

                  Voilà, je sais pas si vous avez eu des nouvelles informations mais je peux répondre à vos questions si vous voulez.

                  Commentaire


                  • J'ai vécu la même chose
                    La vestibulite



                    n'a pas vraiment de traitement type vu qu'on ne sais pas encore ce que c'est vraiment
                    en fait la chirurgie c'est extrême et pour certains cas seulement, le problème c'est que des fois ça rate aussi
                    sinon y'a des traitements de type: kiné, crème oestrogène, anti depresseur tricyclique qui agissent sur la douleur, electrostimulation, crème immunodépressive etc...

                    Commentaire


                    • Il faut vous soigner tous les deux



                      pendant une dizaine de jours au moins sans rapport ni touche pipi ni rien

                      et avoir une hygiène particulière aussi :
                      éviter els sous vetements collants type synthétique
                      se laver les parties génitales avec un gel douche spécial( type gyn hyralin etc
                      et se sécher ces parties là avec un sèche cheveux

                      puis reprendre progressivement els rapports si besoin avec l'aide d'un gel lubrifiant

                      j'ai connu ça aussi et j'avais une sécheresse vaginale en même temps, j'utilisais une pommade exprès colpotrophine


                      ne pas hésiter à consulter d'autres médecins aussi car la gynéco de votre femme me parait bien trop cool pour ce genre de problème

                      l'homme est traité avec un "lait" type Pévaryl et la femme avec des ovules et lait

                      voilà

                      Commentaire


                      • La gynéco est à virer!
                        Un autre dr.



                        LE DE DR PELISE.A TARNIER.

                        Commentaire


                        • Vestibulite ou vestibulodynie
                          Un bon docteur



                          J'ai aussi des douleurs mais ma gynéco ne trouve rien. ça fait un an et j'en peux plus.
                          Quelqu'un connait un bon ou une bonne gynéco spécialisé dans ce type de douleurs sur Paris ou la région parisienne ?
                          Merci

                          Commentaire


                          • Courage



                            bonjour

                            j'ai pas beaucoup de solution pour l'instant à vous donner et malheureusement je suis dans le même cas depuis 1 an 1/2 et je n'arrive pas à me sortir de la, entre infection urinaire tous les 15 jours et mychose qui suivent j'ai bien du mal à supporter tout ça et le moral prend un coup. Je suis suivie par un osthéopathe avec un régime alimentaire et des gélule et phytothérapie ça part ça revient depuis 5 semaines maintenant, j'ai essayé toute les crème possible les ovules traitement habituel des gynéco rien ne fait, je pense que j'ai choisi la bonne voie mais se sera long je ne bois plus de lait de vache très mauvais, l'alimentation y est pour beaucoup nous ne sommes pas seule dans le cas la il faut absolument essayé de se sortir de la car nos relations sexuel ne sont plus agréable comme avant on ne peux pas rester comme ça, je vous tiendrez au courant et si mon traitement marche je vous indiquerez comment faire et quoi prendre courage à vous deux. A Bientot

                            Commentaire


                            • Ovules au calendula
                              Camille



                              Bonsoir,
                              je voulais vous apporter mon expérience sur ces brulures vaginales et pelviennes chronique. J'en ai souffert pendant 1 ans sans savoir ce que c'était. J'ai pris des antibios qui m'ont provoqué des mycoses, enfin je vous passe les détails. J'ai vu plusieurs gynécos et urologues qui ne retrouvés rien d'anormal. Jusqu'au jour ou je suis tombée sur un autre forum qui parlé du nerf pudendal. J'en ai parlé à mon gynéco qui m'a envoyé faire un examem electrique du périnée et c'est là que l'on m'a trouvé une névralgie de ce nerf. Depuis je suis sous rivotril (10g/j) et je me sents déjà beaucoup mieux. Je vais bientôt faire une infiltration qui guérie ce problème dans la plupart des cas, d'après mon neuro.
                              Si vous voulez plus d'infos sur ce nerf il y a un ... très complet et qui donne des adresses de personnes compétentes.
                              ... ... pudendalsite.com/
                              A plus tard.
                              Camille

                              Commentaire


                              • Re: Brulures permanentes

                                Nerf honteux

                                bonjour,
                                que votre femme fasse faire des recherches pour le nerf honteux, j' ai le même problème et cette maladie m' a été diagnostiquée il y a 7 ans traitement possible rivotril et infiltration
                                j espère vous avoir aidé car je sais que c est très douloureux et malheureusement cela peut être soulagé mais pas soigné complètement
                                tenez moi au courant
                                merci

                                Commentaire

                                Publicité

                                publicité

                                Chargement...
                                X

                                publicité