publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Kyste, lutényl, règles venues et qui n'en finissent plus !

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Kyste, lutényl, règles venues et qui n'en finissent plus !



    Mon gynéco m'a diagnostiqué un kyste de 2 cm, il m'a prescrit du lutényl pour 20 jours, les douleurs ont cessées 3 jours après le début du traitement.
    J'ai terminé mes 2 boîtes de lutényl, mes règles sont venues, mais là elles ne finissent plus.
    Il y a toujours quelques gouttes qui arrivent alors que je suis persuadée qu'elles sont terminées.
    Mon mari croit que je joue la comédie pour éviter les calins, mais comment lui expliquer tout ce charabia médical.

    Qui a connu ses désagréménts et comment en finir ?


    Merci !!

  • J'ai vécu pareil :



    alors primo, fais gaffe : 2 cm c'est trop petit pour être un kyste, c'est sûrement un follicule.
    J'en sais quelque chose : j'ai été sous lutényl pendant des mois pour un soi-disant kyste de 3,5cm à l'ovaire gauche. J'ai été sur le point de me faire opérer pour des prunes ! Puisqu'évidemment, mauvais diagnostique = mauvais traitement = ça ne guérit pas et on te dit qu'il faut t'opérer.
    Perso, j'ai changé de gynéco, et tout est rentré dans l'ordre : un follicule ça ne se guérit pas avec un apport de progestérone (lutényl) mais avec un inhibiteur de prostaglandine. Total : juste une pilule DIANE, et ça marche direct.
    D'autre part, moi je n'ai pas épargné mon fiancé du charabia médical, je l'ai emmené partout avec moi, je lui ai parlé de tout, et du coup il s'est mis à être à mes petits soins, et ne m'a rien reproché niveau câlins. Et puis on s'est rattrappé après !

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2005-03

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité