publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Post sur le hpv (svp respectez)

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Post sur le hpv (svp respectez)



    bonjour a toutes,
    j ai ouvert en septembre 2005 un post sur la conisation; intervention ;hpv; dysplasie.

    a ce jour il y de 475 posts sur ce dernier.

    beaucoup de femmes sont touchées par ce virus.

    je voudrais donc GARDER le post:

    hpv ;conisations;intervention;dysplasie.

    pour discuter et répondre aux questions.

    par contre sur ce POST ,je vais mettre que des INFORMATIONS sur:

    le hpv ,sur le laser,la conisation,intervention ETC...

    merci a toutes de ne rien poster sur ce post.

    caprice561



  • Hpv





    Human papillomavirus - Famille de plus de 100 virus. Certains types causent des verrues sur les mains et les pieds, d'autres types, appelés HPV génitaux, infectent la région génitale des hommes comme des femmes. Certains HPVs génitaux peuvent provoquer des verrues génitales et d'autres peuvent causer le cancer du col de l'utérus. Les types de HPV qui provoquent des verrues ne causent pas le cancer du col de l'utérus. Egalement appelé Human papillomavirus ou papillomavirus humain.

    Commentaire


    • Condylomes







      L'infection génitale à Papillomavirus est l'une des infections génitales les plus fréquentes. Toutefois même s'il est probable qu'une personne sur dix soit porteuse du virus, une sur cent seulement présente des condylomes.

      Définition du condylome : Tumeur bénigne affectant la peau ou les muqueuses, en particulier des régions génitales. Le condylome est souvent provoqué par une infection à papillomavirus. Il a une évolution favorable et peut être facilement guéri par un traitement local, mais certaines formes évoluent vers des lésions plus sévères et peuvent, après plusieurs années, dégénérer en cancer. Les condylomes non traités peuvent favoriser le développement du cancer de l'utérus chez la femme.

      Commentaire


      • Hpv
        Cin



        CIN

        * Abréviation de Cervical Intraepithelial Neoplasia. Ce sont des lésions précurseurs du cancer infiltrant du col. Le terme est synonyme de dysplasie (OMS). Selon la classification de Richart, il y a trois grades de sévérité

        CIN I = dysplasie légère
        CIN II = dysplasie modérée
        CIN III = dysplasie sévère - carcinome in situ.

        Commentaire


        • Cin
          Dysplasie





          * Etymologiquement signifie "construction perturbée". II s'agit de lésions précurseurs du cancer infiltrant du col caractérisées par un trouble de la croissance et de la différenciation épithéliale associant des anomalies architecturales (appréciées en histologie) et cytologiques (visibles sur le frottis). Par définition, la lésion est cantonnée à l'épithélium (elle reste intra-épithéliale) et ne franchit pas la membrane basale. En fonction de la proportion des éléments atypiques se substituant à l'épithélium normal on distingue, selon l'OMS, en histologie
          o la dysplasie légère : anomalies nucléaires dans le tiers inférieur de l'épithélium ; équivalent de la CIN I
          o la dysplasie modérée : anomalies nucléaires atteignant la moitié voire les 2/3 de la hauteur de l'épithélium ; équivalent de la CIN II
          o la dysplasie sévère ou le carcinome in situ (on ne peut les différencier) anomalies nucléaires concernant la totalité de l'épithélium ; équivalent de la CIN III
          * Dans les dysplasies légères et/ou modérées, l'épithélium comporte généralement en surface des signes d'infection à HPV. Les cellules provenant d'une dysplasie desquament sous forme de placards constitués d'éléments à noyau augmenté de volume, à contour irrégulier, dyscaryotiques, hyperchromatiques.

          Commentaire


          • Dysplasie
            Coposcopie



            Examen du col de l'utérus et du vagin par l'intermédiaire d'un colposcope (qui est un appareil optique grossissant) pour rechercher et repérer sur ces organes des lésions inflammatoires ou précancéreuses ou cancéreuses et ensuite pratiquer des biopsies guidées de ces lésions.

            Commentaire


            • Oui
              La biopsie du col



              Prélèvement d'un échantillon de tissu du col utérin afin d'effectuer un examen histologique en laboratoire pour étudier l'état des cellules du col utérin et en déterminer la bénignité ou la malignité.

              La biopsie du col est un acte chirurgical, non douloureux, fait sous contrôle colposcopique et qui consiste en un prélèvement d'une partie du col utérin qui sera examinée afin de dépister un éventuel cancer du col. Sachez aussi que ce type de prélèvement peut provoquer des saignements.

              La biopsie du col utérin fait souvent suite à un frottis de dépistage en général en première phase du cycle menstruel ou à la suite d'un examen gynécologique qui montre des lésions suspectes.

              Commentaire


              • La biopsie du col
                Le laser



                La vaporisation par Laser CO2



                Ce traitement provoque une destruction thermique des tissus par un apport important dénergie sur une surface réduite. Il est réalisé en consultation sous anesthésie locale et contrôle colposcopique.



                Il doit constituer un ... de 7 mm de profondeur afin de détruire le fond des glandes cervicales.



                Les complications sont rares (métrorragies < 2 %, douleurs, infection, sténose cervicale).



                Ses avantages sont une bonne tolérance, un geste précis car guidé par la colposcopie simultanée, la rapidité, la qualité des suites post-thérapeutiques, la qualité de la cicatrisation.

                Les inconvénients sont le coût élevé, la nécessité dun apprentissage spécifique, et surtout labsence de pièce analysable pour lanatomopthologiste (il est impossible de confirmer le diagnostic, et donc de le redresser).



                On obtient 90 % de guérisons après une séance, et 100 % après 2 séances. Le risque de récidive est lié au grade de la dysplasie, à sa taille, à une profondeur de vaporisation insuffisante ou à une immunodépression. Malheureusement, 1 à 2 % de cancers invasifs apparaissent dans les 10 ans qui suivent la vaporisation des dysplasies sévères.

                Commentaire


                • Le laser
                  La conisation



                  QU'EST-CE QU'UNE CONISATION ?

                  La conisation consiste à enlever chirurgicalement une portion du col utérin.

                  Elle est réalisée le plus souvent devant l'existence d'anomalies du col appelées dysplasies. En l'absence de traitement, ces lésions peuvent évoluer après plusieurs années vers un véritable cancer du col de l'utérus, ce qui justifie l'ablation d'une portion de celui-ci.

                  L'intervention a deux buts principaux.

                  1. Elle permet de confirmer le type exact d'anomalie du col et son étendue.

                  2. Le plus souvent, elle est également thérapeutique, c'est à dire qu'elle suffit à permettre l'ablation complète des lésions de dysplasie et donc à éviter l'évolution vers un cancer invasif.

                  Commentaire


                  • La conisation
                    Coucou



                    si vous avez vous aussi des infos ,vous pouvez poster!!!

                    merci

                    Commentaire


                    • Frottis anormal



                      Le frottis

                      Le frottis permet de détecter les signes précoces du cancer du col de lutérus ou la maladie elle-même, de manière à ce que son développement puisse être évité ou arrêté.

                      Pendant un examen gynécologique court et indolore un échantillon de cellules est collecté à lextérieur du col de lutérus et au début du canal cervical. La majorité du frottis est constitué de celles squameuses, de grandes cellules plates qui couvrent lextérieur du col.

                      Ces cellules sont envoyées au laboratoire où elles sont attentivement examinées au microscope à la recherche de leurs anomalies. Ce test est parfois appelé le test Pap.

                      Daprès lobservation au microscope, plusieurs résultats sont possibles.

                      Le résultat du frottis

                      Le frottis est considéré comme normal lorsque aucune cellule anormale na été trouvée. Dans ce cas là, il vous sera conseillé de revenir pour un frottis de routine dans 3 ans (ou dans un ans si ce frottis a été le premier que vous réalisez).



                      5% à 10% de femmes auront un frottis anormal. Plusieurs degrés danomalie sont distingués selon les changements qui sont observés sur les cellules : résultat suspect, modification légères, modifications modérées ou sévères.


                      Il est important de garder en vue quun frottis anormal ne signifie pas que vous avez le cancer du col de lutérus. Cependant, un frottis anormal est un signal dalarme. Il montre que votre risque de développer ce cancer est plus élevé. Il est donc important de suivre les conseils de votre médecin de manière à minimiser ce risque.

                      Suivre les conseils de votre médecin permet de sassurer que sil savère nécessaire, un traitement pourra être commencé tôt, avant que le cancer ne se développe. Les traitements précoces sont simples et ont un très bon taux de réussite.


                      La colposcopie, un examen approfondi du col de lutérus

                      Le suivi dun frottis anormal dépendra des anomalies constatées.
                      Des anomalies légères sont souvent suivies en répétant des frottis ou en effectuant un test HPV (Human papillomavirus).
                      Dautres anomalies sont généralement suivies par un examen plus approfondi su col de lutérus, appelé la colposcopie. La colposcopie est très semblable à lexamen que vous avez eu pour votre frottis, sauf que le médecin utilise un instrument appelé le colposcope afin de voir le col à travers un dispositif qui permet davoir un agrandissement. La colposcopie nest pas plus désagréable quun examen gynécologique classique, car le colposcope reste à lextérieur du vagin.

                      Si des anomalies sont observées sur le col au cours de la colposcopie, un petit échantillon de tissus (biopsie ou curettage endocervical) peut être prélevé. Ces échantillons de tissus sont envoyés au laboratoire et examinés sous un microscope puissant à la recherche des cellules anormales. Ceci aide à affiner le diagnostique.

                      1. La biopsie

                      Faire une biopsie signifie prélever un petit morceau de tissus sur la surface du col de lutérus. La plupart des femmes sentent juste une gêne lorsque la biopsie est réalisée.

                      2. Le curettage endocervical

                      Le curettage endocervical implique le prélèvement dun petit morceau de tissus de lintérieur du canal cervical en utilisant un petit instrument en forme de cuillère, appelé la curette. La plupart des femmes ressentent une gêne lors de ce prélèvement. Il est possible davoir une anesthésie locale.
                      Si vous avez eu la colposcopie, mais aucune biopsie na été faite, vous naurez aucun signe après lexamen.



                      Si une biopsie ou un curettage endocervical ont été réalisés, il est normal davoir de faibles saignements pendant quelques jours. Vous pouvez utiliser des serviettes hygiéniques, mais nutilisez pas des tampons. Il est aussi recommandé de ne pas avoir de rapports sexuels pendant quelques jours, jusquà ce que les saignements ne sarrêtent.

                      Commentaire


                      • Coucou
                        Merci



                        a toi pour tout ses renseignements!!!!!!est ce que tu pourrais m'eclairer?j'ai recu mes resultats de ma colposcopie et j'ai des condylomes,je doit subir une cauterisation,est pareil qu'une conisation? merci d'avance

                        Commentaire


                        • Recommandations dans les suites d'une conisation





                          Des précautions s'imposent à présent pour éviter des désagréments qui sont toujours possibles dans les suites d'une intervention chirurgicale.

                          La partie lésée de votre col a été retirée. Elle se situait à l'entrée de votre utérus, la matrice. Le col se trouve au fond du vagin. Vous pouvez le sentir lors d'une toilette intime au bout de vos doigt, lorsque vous poussez un peu. Ne le faîtes pas, vous vous feriez saigner.

                          Des glaires, abondantes et mêlées de sang vont s'écouler de votre vagin pendant quelques semaines. Ces pertes ne doivent pas sentir mauvais.

                          Huit à dix jours après votre intervention, il est probable que vous allez saigner plus fort. Cela doit rester limité, un peu comme des règles abondantes, en un peu plus rouge.

                          Quelques douleurs persistent habituellement trois à quatre jours, et s'estompent au delà. Si ça n'est pas le cas, il faudrait s'en soucier.

                          Les bains en mer, en piscine ou en baignoire doivent être évités, de même que les douches vaginales, et ce durant un mois.

                          Vous n'utiliserez pas de tampons pour ce cycle, ni le prochain.

                          Vous devez prendre votre température corporelle tous les jours durant quatre jours suivant la sortie et avertir votre si celle-ci dépasse 38 degrés.

                          La thérapeutique éventuellement prescrite doit être scrupuleusement respectée.

                          Les rapports sexuels ne seront autorisés qu'au delà de quinze à vingt jours après l'intervention, et protégés par un préservatif jusqu'au feu vert de votre médecin.

                          Une visite s'impose dans quinze à vingt jours, qui vérifiera la bonne évolution de la cicatrisation et retour amorcé à l'état normal des organes génitaux

                          Commentaire


                          • Frottis anormal
                            Frottis anormal



                            je viens de recevoir mes résultats de frottis il y a quelques jours et bien sur je ne comprend rien dansleur jargon
                            frottis exocervical
                            frottis endocervical

                            ce que j'ai compris par contre c'est qu'il marque que je dois faire un controle par examen colposcopique avec prelevement biopsiques associes

                            je sais bien que c'est stupide mais tout de suite c'est le mot cancer qui me vient a l'esprit
                            je n'ai rendez vous chez mon gynecoloque que le 17 janvier çà va etre horrible d'attendre

                            Commentaire


                            • Up



                              up

                              Commentaire


                              • Up



                                up

                                Commentaire


                                • Up



                                  je remonte

                                  Commentaire


                                  • Recommandations dans les suites d'une conisation
                                    Aprés les analyses de la partie prélévée?



                                    bonjour
                                    je viens de subir une conisation assez importante. Je suis arrétée pour le moment et j'avoue que le moral n'est pas trés bon...aprés l'operation le chirurgien m'a confirmé que le col était trés abimé mais qu'on en serait plus aprés les analyses. j'étais trop endormie pour lui poser toutes les questions alors du coup j'angoisse. Qu'est ce que je risque si il trouve d'autres cellules que du cinIII?
                                    je pensais qu'apres l'operation tout serait fini maintenant je ne sais plus...avez-vous des renseignements à ce sujet? savoir m'aiderait à moins ruminer...
                                    merci
                                    nathalie.

                                    Commentaire

                                    Publicité

                                    publicité

                                    Chargement...
                                    X

                                    publicité