publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

J'en peut plus pdt cette période :pleur:

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • J'en peut plus pdt cette période :pleur:



    pdt 2/3 jours je ne pense k'a mon lit,ma bouillote et ma dose de médicaments qui ne'y fond finalement rien du tout....
    je suis en ce moment sous homéopahie pour peut-etre un éspoir que sa aille mieus pdt ces régles qui me gache mes jours car impossible de resté debout(au boulot c'est la pur Galére),je pleur toute la journée presque tellement j'en peu plus.J'ai mal au ventre,au bas ventre,en bas de dos,dans tout le do,a l'intérieur jusqu'au fond du vagin!!!!!
    J'ai aussi pris de la tisane 10fois par jour a base de feuille de framboisiers....je me bourre de nureflex,de nurofen,d'Antadys.......
    Svp,sivous connaisez un TRES TRES bon medicaments qui pourrait me pérméttre de retrouver une vie normal au boulot et en dehors je serait vraiment heureuse.
    Je vous remercie d'avance.

  • Demandes



    à ton gynéco s'il connaît l'endométriose.
    C'est une maladie dont je souffre et qui peut faire beaucoup souffrir durant les règles. Et oui ce n'est pas normal de souffrir durant nos règles !
    Tu ne peux pas rester comme ça.
    Vas sur le forum board.quick-web.com/index.php3?login=oceane13
    et mets y ton message en précisant le pays et la ville où tu habites et les filles pourront sans doute te conseiller et te donner des adresses de gynécos.

    Vas voir aussi le site de l'association
    3w.endofrance.org/lamaladie.html leur page sur la maladie qui décrit l'endo et qui parle de la douleur :

    **Vous souffrez ? Parlons-en !

    Non, ce n'est pas normal de souffrir. Oui, nous devons combattre la douleur. Pour cela, à nous d'en parler souvent et partout. A nous de rappeler qu'il est inadmissible de laisser une femme souffrir... au nom de la condition féminine.

    Aujourd'hui, quand une femme ose parler d'endométriose, force est de constater que la réaction immuable de l'interlocuteur profane est immanquablement la même : "est-ce une maladie orpheline ?" Et bien, oui ! Elle est orpheline, même si les études s'accordent pour dire qu'une femme sur dix est concernée, et honteuse parce que la douleur féminine est un sujet tabou et même, aux yeux de certains, totalement dépourvu d'intérêt. Justifiée par notre éducation qui veut qu'une femme souffre car elle porte le péché originel en elle, il apparaît aujourd'hui que cet héritage pèse encore lourd pour bon nombre de personnes, que ce soit pour les femmes elles-mêmes ou leur entourage, et plus grave, pour certains professionnels de santé.

    La douleur gynécologique est LE symptôme le plus explicite de l'endométriose. Il paraît alors incompréhensible que des patientes souffrant de douleurs pelviennes handicapantes depuis leurs premières règles soient diagnostiquées au bout de neuf années en moyenne.

    La douleur liée à l'endométriose peut être continue ou ponctuelle, fonction de la localisation des lésions et des adhérences. Liée au cycle, elle se manifeste souvent de manière plus aiguë au moment de l'ovulation ou des règles. Pour certaines, ce sera l'incapacité de mener une vie normale, professionnelle, familiale et intime, que ce soit pour quelques jours ou durablement. Pour d'autres, ce sera l'incapacité de faire un effort physique, que ce soit soulever son sac de courses ou tout simplement tenir debout. Pour d'autres encore, ce sera une douleur telle qu'elle provoquera des pertes de connaissance et des vomissements. Pour celles-ci, il sera impossible de rester longtemps dans une même position et en changer sera tout aussi douloureux que la conserver. Pour celles-là, il faudra recourir à des médicaments anti-douleur, comme les morphiniques, qui leur apporteront un répit, dès lors qu'elles n'y seront pas accoutumées, en échange d'effets secondaires redoutables. Pour toutes, la pire des prisons, celle où l'esprit n'est plus que douleur dans un corps douloureux. Celle où on espère et redoute l'instant qui vient. Où on est prête à tout essayer, du remède miracle au gourou, pour échapper à la douleur.

    Il existe d'autres conséquences plus perverses de la douleur. Comment imaginer une vie de couple épanouie et pérenne si tout acte sexuel est douloureux ? Comment imaginer conserver un travail, si les absences et les arrêts maladie pleuvent ? Comment empêcher une famille d'éclater, si la douleur ne vous permet pas de vous en occuper ? Comment arriver à reprendre le dessus dans l'état dépressif où vous plonge toute douleur ? Comment ne pas se retrouver seule, alors que la douleur vous isole des autres ?

    L'endométriose est une maladie courante. Son symptôme le plus répandu est la douleur. Plus tôt cette maladie est prise en charge, moins grave sont les conséquences sur les organes et sur la vie des femmes atteintes. La douleur féminine ne doit plus être considérée comme une douleur mystique et normale mais comme la conséquence de certains facteurs, parmi les premiers rangs desquels se trouve l'endométriose. **

    En attendant je te souhaite plein de courage car j'ai connu aussi d'intenses douleurs.
    Courage !

    Commentaire


    • J'en peux plus aussi



      Ce mois -ci ça a duré 15 jours!!!!!!!!Avant et pendant les règles.

      Prends-tu la pilule? Avec, j'ai remarqué que les douleurs étaient moins importantes, ce qui n'empêche pas les autres problèmes(si tu en as)tels que les ballonements par ex.

      J'ai pris Mélodia pendant 3 mois?Quand j'ai arrêté les douleurs sont revenues.

      Parles-en à ton gynéco et bon courage!

      Commentaire


      • Demandes
        Je te remercie



        beaucoup j'irais voir sur ce que tu m'as donner.
        gros bisous.

        Commentaire


        • J'en peux plus aussi
          Parfois sa me fait



          la meme chose,15jours.....comme toi.
          je prends la pillule depuis 5ans pour justement faire en sorte que sa aille mieux,mais rien n'y fait.je prends la Trinordiol.
          merci de ta réponse.bises.

          Commentaire


          • Parfois sa me fait
            Coucou lalionne



            Est c 'est que la pilule que tu prends est minidosée?Il faudrait peut-être la changer.
            De temps en temps va faire une échographie pour voir si tout est normal.


            A biz

            Commentaire


            • Coucou lalionne
              Coucou



              oui je crois bien qu'elle est mini dosée car c'est la premiere que le gynéco m'as donnée,la derniere echographie date d'il y a 1an et demi a peu prés

              Commentaire

              Publicité

              Forum-Archive: 2004-09

              publicité

              Chargement...
              X

              publicité