publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Endométriose decapeptyl: j'en peu plus !! je n'ai plus le moral!

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Endométriose decapeptyl: j'en peu plus !! je n'ai plus le moral!



    Bonjour,

    Je suis désespérée ... après 3 années de souffrances pendants mes règles et entre aussi, j'ai enfin décidé de faire une coleo en mai et le verdict est tombé, c'est bien de l'endo stade élevé. Depuis, je suis sous decapeptyl depuis 15 jours et j'ai à nouveau mes règles (ce qui apparemment n'est pas normal) et j'ai tjs aussi mal au ventre, dans le bas du dos et les fesses mais avec le decapeptyl, j'ai des bouffées de chaleur, mal aux seins, tête qui tourne, insomnies et tête qui tourne. Je déprime, je ne sais plus quoi faire. Mon employeur commence à en avoir marre de mes absences et en plus de souffrir, je risque de perdre mon boulot !!! J'en peu plus, je ne sais pas quoi faire. En plus, il parait que les symptômes sont de pire en pire tout au long du traitement et j'en ai pour 6 mois ! Je viens à peine de le commencer et j'ai plus du tout le moral. Si qqun a vécu ça, svp dites moi ce que vous avez fait, vos conseils pour le vivre mieux au quotidien. Merci d'avance à toutes. Lise

  • Je peux t'apporter quelques explications et conseils...



    Bonjour Lise !

    Je comprends tout à fait ton sentiment de désespoir car c'est effectivement une période très difficile à vivre.

    Moi aussi, j'ai une endométriose à un stade élevé (revélée suite à une celioscopie en juin 2007). J'ai eu 2 périodes de ménopause artificielle, la première a duré 6 mois et a débuté après la celio. La seconde a duré 3 mois et avait débuté l'été 2008. Et demain, je vais avoir une nouvelle injection pour une troisième période de 3 mois.

    Il faut que tu saches que l'injection a tout d'abord un effet flare up, c'est-à-dire que ça stipule la production de l'oestradiol et ensuite ça la stoppe. C'est sans doute pour cela que tu as mal aux seins et dans le bas ventre car ça doit faire travailler tes ovaires. Et généralement, quand on a très mal au ventre, la douleur diffuse jusque dans le dos. Pour ma part, les 2 ou 3 premières semaines, ça stipule effectivement mon oestradiol puis d'un coup tout redessant.

    Pour les règles, mon gygy m'a dit que je pouvais avoir des pertes de sang au début.

    LES BOUFFEES DE CHALEUR !!! C'est effectivement très très difficile à supporter et cela joue vraiment négativement sur le moral car c'est très désagréable et ça empeche de dormir la nuit. La dernière fois, j'étais allée au pharmacien pour obtenir des cachets pour mieux les supporter, il n'avait pas voulu m'en ... car ils sont faits à base de plantes et peuvent avoir un effet contraire à l'injection. Par contre, vu que je refais une injection demain, j'ai demandé à mon gygy ce que je pouvais prendre car j'appréhende beaucoup les bouffées de chaleur et surtout les insomnies. Il m'a effectivement confirmé qu'il ne fallait pas prendre de cachets vendus en pharmacie à base de phyto-oestrogène. Il m'a prescrit : "ABUFENE 400 MG" pour me soulager un peu la nuit, je dois en prendre 2 à 3 cachets le soir.

    Pour tes maux de tête, c'est normal et figure bien dans la liste des effets secondaires. Mais c'est sans doute aussi parce que tu ne dors plus que tu as mal à la tête.

    En conclusion, pour vivre mieux cette situation au quotidien, et en particulier les bouffées de chaleur, j'ai appris à me désabiller en 2 secondes top chrono C'est-à-dire que dès que je sentais qu'une bouffée de chaleur arrivait, j'enlevais tout de suite mon pull pour ne pas me sentir trop étouffer ! L'été, tu peux avoir toujours près de toi un ... pour te rafraichir vite quand une bouffée arrive. Et sinon, l'hiver même quand le retrait du pull ne suffisait pas, je me jetais à la fenetre pour me rafraichir avec les températures hivernales.

    Voilà, je te souhaite du courage et que ces 6 mois passent vites.

    Tazounie.


    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2009-07

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité