publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Nom un peu barbare : ectropion

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Nom un peu barbare : ectropion



    Bonjour à toutes,

    Je voudrais certains témoignages de femmes dont on leur a découvert un ectropion. La gêne, les douleurs, les solutions, les conséquences d'un éventuel traitement etc ....?

    Le gynéco m'a découvert ça après que je sois allée le voir suite à un rapport sexuel pendant lequel j'ai saigné.
    Je vous passe le moment de honte et d'humiliation que j'ai ressenti vis à vis de mon partenaire. Pour preuve, depuis je n'ai plus eu de rapport et j'angoisse à l'idée du prochain si ça venait à se reproduire.

    merci de vos témoignage

  • Ectropion quand tu nous tiens!



    bonsoir, je me présente je m'appelle pauline, j'ai bientôt 28 ans et on m'a découvert un ectropion en 2001 suite à des rapports "saignants" c'était mes tous premiers rapports donc je me suis dit normal, puis je me suis dit je suis allergique au latex mais non
    donc j'ai consulté et là un ectropion

    je me sépare de mon copain de l'époque retrouve quelqu'un d'autre et rebelote encore du sang mais pas de petite trace rosée du vrai sang et en quantité énorme on aurait dit que j'allais crevé!

    c'est clair la honte, c'était pleur à chaque fois.

    j'en ai parlé à mon généraliste car je n'avais jamais été chez un gynéco et il m'a dirigé vers des spécialistes mais les avis étaient différents faut opérer faut pas opérer il faut vivre comme ca

    mes gênes : je ne pouvais pas dormir nu, ni me mettre une journée complète en maillot, je me lavais avant et après chaque rapport et je prévoyais lingette et tampon après chaque rapport.

    j'ai trouvé une gyneco dans ma ville qui m'a conseillé l'électrocoagulation (que l'on m'avait conseillé avant et refusé après) et je me suis faite opéré fin 2004.

    cela comporte des risques, ralentissement de la procréation d'un enfant ou risque de fausse couche et risque plus élevé d'un cancer de l'utérus (que je ne savais pas)

    après l'opération 3 mois sans faire l'amour, mettre des tampons, prendre un bain ou une douche vaginale et surtout ne pas se baigner dans une eau trop sale pour ne pas choper une infection.

    le retour de l'hôpital n'a pas été terrible je perdais de la peau en lambeau et de la bétadine mais bon on a rien sans rien!

    j'ai été suivi très régulièrement la première année puis normalement une fois par an après. il est vrai que la pilule diminue les effets mais moi je prenais déjà la pilule quand elle l'a découvert. je ne comprends pas pourquoi je n'ai pas saigné avant et je ne le saurais jamais

    sinon ma gynéco me changeait de pilule régulièrement pour réguler pertes blanches et saignements, car si pas assez dosé pas de pertes mais du coup trop de saignement et l'inverse en trop dosé

    et depuis 10 jours j'ai arrêté la pilule donc on verra pour la difficulté à faire des enfants

    j'espère que je ne t'ai pas trop "gavé" ou fait peur avec mon énorme message, cela fait plaisir de trouver quelqu'un qui a la même chose que moi!

    bonne soirée
    pauline

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2010-08

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité