publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Une fois, une contamination

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Une fois, une contamination



    Bonjour à tous,

    Je mappelle E. étudiante épanouie de 21 ans. Je suis une formation qui me passionne et qui maide beaucoup à évoluer et ironiquement dans le domaine médical. Je ne fume pas, ne me drogue pas, bois très peu. Mais voilà, jai tout de même un vice ; le sex. Mais pas de la façon dont vous lentendezje ne vais pas coucher à gauche à droite, pas avec nimporte qui, mais voilà je sais que de faire lamour ou baiser napporte pas de bonne énergie, cest un échange entre deux personnes et parfois lautre personne en question vous transmet une chose qui peut être négative. En effet, depuis ma 1ère fois, je ne suis plus comme avant, comme si en perdant mon hymen, je perdais une partie de moi que je ne retrouverais plus jamais. Je nai jamais été aimé par un homme, je nai été désiré quà cause de mon corps. Même si mes relations sexuelles ont duré plus au moins longtemps entre 3 mois à 1 an, je ne pense pas que les hommes avec qui je suis sortis mont aimé. Ils mont surement apprécié, mais jamais aimé vraiment. Par conséquent, dans ma recherche perdue de lAmour, je me suis perdue. Je ne souhaitais que de me sentir aimée et aimer à mon tour.
    Jai toujours été croyante (sans religion), et je savais que le sex (avec quelquun de temps en temps ) nest pas une bonne chose. Je le sais car jai dû payer de mes erreurs. En novembre 2011, jai effectué mon check-up annuel chez mon gynécologue et il ma détécté des cellules anormales provoquées par le HPV (papillomavirus). Il y a plusieurs souches, les moins graves et les plus potentiellement cancéreuses. Manque de bol je tombe sur les pires. Javais deux petits points au niveau du vagin, qui furent détéctés par le médecin à laide dun produit spécial. Après cela, il me proposa une crème. Crème qui selon moi nétait plus un poison quautre chose. Jai donc refusé, laisser passer les mois, passer mes examens, jusquà un soir où jai couché avec une personne (protégée), dès la première pénétration jai ressentie des brûlures, assez profondemment. Jai stoppé lacte et ais découvert un gonflement et rougeurs au niveau des grandes lèvres. Puis douleurs à la mixtion, avec des brûlures puis démengaisons au niveau du site atteint. Celles-ci se sont atténuées le lendemain mais jai eu des sécrétions vaginales inhabituelles, nauséabondes et à lapparence identique à du sperme masculain.
    Depuis jai mal, je suis toujours un peu rouge, mais plus de gonflement. Jai décidé de faire se que je voulais faire depuis longtemps ; un dépistage et de nouveau un frottis. Jattends maintenant, jai bientôt rendez-vous et je verrais le verdict.
    Voilà, je ne cherche rien sur site, je voulais simplement parler. Jai le cur gros et je ne suis pas du genre à débaler mes problèmes à un professionnel. Donc voilà vous nêtes pas obligé de répondre mais sachez que si vous avez été assez courageux pour lire tout mon pavé et bien je vous en remercie et jespère ne pas vous avoir choqué.
    Pour ceux qui pense que ça narrive quaux autres, pour ceux qui cherche à plaire, à se prendre pour qulequun quils ne sont pas, pour les égoïstes, les téméraires, ceux qui savent mieux que les autreset bien remetez-vous en question et faites attention, nous navons quune seule santé et elle peut gacher plus que se que lon pense.

    Merci

  • Et bien



    Je fais apparement partis de ces courageuses ^^ Ton histoire est trés intéressante et rappel qu'il faut vraiment faire attention lors d'un rapport sexuel. Trop de jeunes filles (et garçons biensur!) croient que ca ne leur arrivera jamais, prennent tous ca à la légère et pourtant... un jour ca arrive et là on flippe. J'espère que tu pourras rapidement soigner ca.

    Commentaire


    • Bjr



      ca pe arriver a tous le monde, je confirme j'ai eu tres peu de mec dans ma vie j'ai toujours effectuer les test de depistage avant d'arreter les capote et pourtant ya plus de 2 ans on ma decouvert la hpv lors d'un frottis. ca peut partir seul parfois donc desespere pas

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2012-04

      publicité

      Chargement...
      X

      publicité