publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Toucher vaginal sans consentement ( suite )

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Toucher vaginal sans consentement ( suite )



    Suite a mon topic clos titre : ( toucher vaginal sans consentement )

    Ce référer a l'autre topic pour connaitre l'histoire.

    Donc pour répondre au docteur qui ma répondu :

    Donc pour vous vous trouver sa normal que ma copine se soit retrouver nue devant lui est qui lui a fait un Toucher vaginal sans lui demander sont accord ? Alors que ma copine ne voulait absolument pas le faire avec un homme ?

  • Faire quoi?



    Quand un médecin ou une sage-femme réalise un toucher vaginal, il convient que la patiente soit du moins nue en bas. Il est toujours possible de garder le haut pour cette partie de l'examen.

    Quand tu parles de "le faire" j'ai l'impression que tu assimiles un peu trop tout ça avec une relation sexuelle. Un toucher vaginal est un examen médical, rien de plus. Cela n'a RIEN à voir avec un rapport sexuel. Homme ou femme, ce sont des professionnels et ils se doivent d'avoir cette attitude quand ils examinent.

    Est-ce que ta copine a dit à ce médecin qu'elle ne voulait pas avoir de toucher vaginal? Pourquoi s'est-elle retrouvée avec un homme lors de la consultation si elle ne souhaitait pas de médecin homme?

    Ensuite, oui, il est bien plus délicat de prévenir la patiente quand on réalise un toucher vaginal et de lui demander son accord, j'en conviens tout à fait. Certains médecins n'ont pas cette "délicatesse".

    Commentaire


    • Faire quoi?
      Suite



      Voila je vous remet l'histoire
      Voila je me pose une question .

      Ma copine a été au centre d'examen de santer pour faire un genre de bilan complet, electro, dents ... tout c'est bien passer jusqu'au docteur a la fin il lui a dit de se mettre nue lui a demander des question niveau sexe, si elle avait des perte blanche ... ma copine lui a juste dit quel avait de temps en temps des petite perte de sang quand on faisaient l'amour.
      Il lui a demander de s'allonger la inspecter de partout bras seins ( palper ) ventre ... ensuite il lui a demander de retirer le bas ( ma copine lui a obéis vu que ces un médecin est quelle na pas beaucoup de répondant ) est la lui a fait un toucher vaginal ( il a mis un gant ) n'a durer environ que 10 sec est lui a demander de se rhabiller ( le médecin ne la pas recouverte d'un drap ni quoi que ce soit elle était complétement nue sur la table d'examen ),il ne lui a jamais demander sont consentement ni lui a jamais dit pourquoi il a fait cela ni donner de résultat après l'avoir fait, je précise que je suis sont premier copain quel na jamais u de rapport sexuel avant moi est que sa première fois était il y a quatre ans, est n'a jamais vu de gynécologue. Le médecin quand a lui n'est pas gynéco, c'est juste un généraliste est que c'était le première fois quelle était ausculter par ce médecin.

      J'aimerais savoir si cela est considérer comme un viol car normalement il doit obligatoirement demander le consentement de la patiente est au moins lui expliquer pourquoi . Merci de m'éclairer a se sujet .


      Ensuite non ma copine ne lui a pas dit quelle ne voulait pas avoir de toucher vaginal car il ne lui a même pas dit qu'il allait lui en faire un . Elle c'est retrouver avec un homme car la femme avait une autre patiente est que ma copine ne pencée pas quelle allait subire cette examen vu que c'était un généraliste est que c'était sont premier toucher vaginal . Je précise que quand ma copine a enlever le bas elle avait serrer les jambe est que le médecin lui a dit " écarter " sur un ton peu agréable pour rentrer dans les détail comment se réalise un toucher vaginal exactement ?
      Car la il c'est mi entre c'est jambe juste devant sont sexe lui a écarter les lèvre du vagin avec deux doigts est a mi un doigts un l'intérieure avec sont autre main .

      Est pour répondre a votre question non je ne vois pas sa comme une relation sexuelle mes il lui a carrément manquait de respect avec tout ce que j'ai décrit comment il la traiter il y a un manque total de respect de l'être humain .

      Commentaire


      • Suite
        Ta copine



        venait pour quel motif exactement chez le médecin?

        Pourquoi étais-tu avec elle?

        Ensuite oui dans l'absolu le toucher vaginal fait partie de l'examen gynéco "classique". Un généraliste est tout à fait apte à réaliser ce genre d'examen comme une sage-femme. Ce n'est pas réservé au gynécologue.

        Un toucher vaginal se réalise sur une table d'examen gynéco classiquement. On demande à la patiente d'enlever le bas, de s'installer sur la table et d'écarter les jambes. Le médecin ou la sage-femme a une "lampe" qui éclaire les organes génitaux afin de mieux les voir. Ensuite, la sage-femme ou le médecin est placé SOIT entre les jambes de la patiente, SOIT sur le côté de la patiente. Le toucher vaginal sur le côté est plus difficile pour le médecin s'il n'a pas d'expérience avec cette pratique car on ne voit pas directement ce que l'on examine. Le médecin peut éventuellement écarter les lèvres pour le toucher vaginal en effet même si ce n'est pas obligatoire dans l'absolu. On met ensuite un ou deux doigts dans le vagin (un doigt de préférence si la personne est vierge ou très contractée). Le médecin ou la sage-femme peut en même temps qu'il a les doigts d'une main dans le vagin de la patiente palper avec l'autre main l'utérus et les annexes afin de voir s'il ne perçoit pas une masse, si la patiente n'a pas de douleurs...

        Le fait de ne pas prévenir, de ne pas expliquer le pourquoi du comment du geste, de se retrouver toute nue pour un examen gynéco est indélicat de la part du médecin il est vrai mais cela reste malheureusement une pratique encore trop répandue. Tous les professionnels ne sont pas comme ça heureusement. Pour le drap c'est un peu plus compliqué à mettre en place dans un cabinet libéral au niveau de l'hygiène (nécessité de les changer, d'avoir plusieurs paires de draps, d'avoir une machine à laver...). On peut par contre utiliser le papier de la table d'examen qui peut faire office de "drap de secours" mais là ce sont parfois les médecins qui n'ont pas toujours conscience de l'importance "symbolique" de recouvrir les jambes lors d'un examen gynéco.

        Bref, je pense qu'avant d'entamer une action en justice il vaudrait peut-être mieux parler de tout cela avec le médecin en question. Je pense que le plus grand souci là cela a été le manque de communication entre le médecin et vous...

        Commentaire


        • Ta copine
          Bien-sûr



          le médecin ou la sage-femme se lave les mains avant et après l'examen et utilise des gants.

          Commentaire


          • Bien-sûr
            Merci !!!



            Ok donc cela me rassure que tout c'est passer normalement ensuite non je n'était pas avec elle mes c'est moi qui ai demander exactement comment cela c'est passer .

            Donc pour en conclure il n'a pas abuser d'elle mais a manquer cruellement de tact avec ma copine qui c'est sentie très mal a l'aise en tout cas ce qui est sûr c'est quelle n'iras plus jamais voir ce médecin . Merci de m'avoir éclairer.

            Commentaire


            • Alors
              On



              n'a pas besoin d'être toute nue pour un examen gynéco.

              Le TV peut être réalisé autrement 'qu'entre les jambes" mais, comme je l'ai expliqué plus bas, il faut un peu plus de pratique pour le faire sur le côté.

              Ce qui est tout à fait discutable dans cette histoire c'est la communication qui a été défaillante. Etre informé est un droit pour le patient. Ce n'est pas une faveur que fait le médecin ou tout autre soignant. Pouvoir décider ou non de subir un examen est tout autant un droit pour le patient mais pour cela il convient d'être informé. Ce qui peut sembler évident à un soignant ne l'est pas forcément pour le patient, d'où une certaine imcompréhension souvent.

              Commentaire


              • De rien
                Pendant



                tout l'examen on n'a pas besoin d'être toute nue. On peut très bien demander d'enlever le haut pour l'examen des seins et garder le bas, puis remettre le haut et enlever le bas pour l'examen des organes génitaux. On peut aussi proposer de mettre un drap ou un champ sur les jambes et de rester avec un t-shirt ample que tu soulèves juste au moment de l'examen des seins. De cette mainère tu n'es jamais toute nue. Se retrouver toute nue n'est JAMAIS justifié lors d'un examen gynéco. C'est une "mauvaise habitude" de certains médecins français... Et l'excuse du 'j'ai pas le temps" n'en est pas une car on ne peut de toute manière pas examiner seins et organes génitaux simultanément. Et puis, perdre une minute sur une consultation ce n'est pas si dramatique...

                Un TV n'a pas non plus à être en général fait entre les jambes. Un certain nombre de SF (mais aussi de plus en plus de médecins) le font en se plaçant sur le côté, ce qui est plus respectueux pour la patiente, mais cela demande plus de pratique (ce que certains généralistes n'ont encore que trop peu mais bon, après, on peut toujours se former si on le souhaite...) et surtout une volonté de la part du soignant de ménager la pudeur de ses patientes et de comprendre leur gêne (ce qui n'est pas le fait de tous...).

                Pour quelqu'un comme toi, forcément il doit y avoir bien plus grave mais on ne peut pas tout voir au travers de son prisme personnel. Sinon, il y a toujours plus grave dans l'absolu... Il convient de comprendre que l'on puisse se sentir non respectée, que l'on puisse avoir été blessée à cause d'un examen gynéco. Pour certaines femmes ce genre d'attitude fait qu'elles ne reconsulteront pas ou parfois trop tard ou alors qu'il va falloir "x" consultations pour pouvoir arriver à les examiner et là c'est tout un travail, toute une relation de confiance à reconstruire. Cela peut te sembler "rien" mais le suivi gynéco c'est quand même sur toute une vie de femme (ou presque) et mieux vaut commencer sur la bonne voie. Tout le monde ne peut pas forcément passer outre une mauvaise expérience et oui cela peut avoir des conséquences sur tout un suivi gynéco.

                Le souci en effet c'est que ce n'est pas si rare que cela ce genre d'attitudes (et notamment, mais pas seulement, en ce qui concerne la gynéco, la contraception...) mais cela ne veut pas dire que c'est normal et que cela doit rester ainsi. Or, si les patients ne disent rien, s'ils ne résistent pas à ce genre d'attitude, certains soignants ne changeront jamais. Après, il n'est parfois pas facile pour un patient de "répondre" surtout quand on est stressé, gêné, que l'on ne sait pas trop ce qui nous attend... Mais, ensuite, rien n'empêche de ne plus reconsulter ces soignants-là, ou mieux, d'en rediscuter avec eux lors d'une consultation ultérieure.

                Et oui, il faudrait vraiment insister sur la relation patient/soignant pour tous les pro de santé...

                Commentaire


                • Encore quelques renseignements
                  On



                  n'a pas à "demander" de ne pas être tout nue. On ne se met pas nue et si le médecin le demande on refuse. C'est tout.

                  Quand je te parle du fait qu'il n'est pas justifié d'être toute nue c'est par rapport à ceci: "non on n'a pas besoin d'être forcément toute nue mais il a précisé qu'il lui a aussi vérifié les seins... ceci justifie à mon avis le fait qu'elle se soit retrouvée nue.. ". Donc, je le répète ce n'est pas justifié et ne l'est jamais.

                  Ce n'est pas si facile de demander sur le moment pour certaines personnes même quand elles sont informées que c'est possible. Le patient n'a pas à être totalement passif devant le soignant mais il convient aussi que le soignant sache lui laisser cette ouverture pour le dialogue et l'incite à poser des questions, à demander des infos... Tout le monde n'est pas à l'aiser avec ceci notamment quand on touche à l'intime où l'on a tendance à se taire plus qu'autre chose...

                  Je n'inonde pas d'infos. Si on n'explique pas ce qu'il se passe en général ET les alternatives possibles on risque 1/de conforter la personne dans le fait que cela se passera toujours de cette manière et donc mal, si elle a mal vécu cette manière de faire (et donc on n'est pas prêt de revoir ces personnes en consultation ou alors va y avoir du travail...) et 2/de la laisser dans l'ignorance d'une pratique fréquente mais non obligatoire et 3/de ne pas l'aider en l'informant, ce qui peut lui permettre de discuter de ces alternatives avec son médecin. Tu aurais aimé que l'on te dise pour ton accouchement "Oui c'est en position gynéco point" et ne jamais être informée que l'on pouvait accoucher sur le côté?

                  Je t'explique qu'il convient de comprendre la gêne des patientes car tu dis toi-même "ensuite tu sais, vraiment j'ai vu des choses bien plus choquantes et indélicates que cela" ou "donc rien d'anormal dans tout ce que tu raconte
                  le médecin aurait juste pu être un peu plus délicat mais bon, personnellement rien ne me choque dans ce que tu dis".

                  Par contre je pense qu'on ne se comprend pas sur le TV sur le côté. Je ne veux pas dire que la patient se met sur le côté mais que le médecin est à côté de la patiente pour l'examiner, non entre ses jambes. Bref, c'est un peu difficile à écrire en ligne.

                  Commentaire


                  • Je donne des news
                    Alors



                    on va résumer:

                    1/ Pour la "pratique fréquente" tu parles de quoi?

                    2/ Je suis loin de voir les choses sous mon seul angle personnel. Je pense qu'une partie de notre désaccord sur certains points vient de là...

                    3/ Je ne pense pas que le débat soit à "le forumeur avait besoin de telle info ou une autre" étant donné que la discussion était close depuis quelques jours avec une réponse finale du forumeur en question qui n'avait pas l'air de n'avoir rien compris.

                    Commentaire

                    Publicité

                    Forum-Archive: 2013-03

                    publicité

                    Chargement...
                    X

                    publicité