publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mycoses à répétition suite nymphoplastie

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mycoses à répétition suite nymphoplastie



    Bonjour!
    Malgré plusieurs traitements (prises d'ovules vaginales telles que Flagyl, Polyginax et Lomexin et de comprimés tels Flagyl, et Doxycicline, etc), je continue d'avoir des mycoses et cela depuis que j'ai subi une nymphoplastie en avril dernier. J'ai fait ce lien car n'ayant pas de partenaire, j'en ai donc déduis que je n'ai pas pu choper une infection suite à une relation sexuelle. Cette situation est d'autant plus gênante que mon clitoris me parait exposé car il est souvent recouvert d'une couche blanchâtre et ça me démange assez souvent. Le pire c'est qu'il n'est pas facile de bien nettoyer cette partie car ça nécessite de relever la peau très haut, ce qui est douloureux or, je n'en ai que très peu depuis cette opération que je commence à regretter. Pourtant, pour mon cas, la nymphoplastie savérait nécessaire car mes petites lèvres étaient si longues qu'elles s'emmêlaient entre elles ou avec le tissu de mes culottes, créant des douleurs atroces qui m'ont souvent mises dans une situation à la fois inconfortable et gênante, en public. Je me douche tous les jours et me nettoie à l'eau, pratiquement, à chaque fois que je vais aux toilettes. Je remercie d'avance toutes celles qui ont rencontré les mêmes difficultés après avoir subi une nymphoplastie de bien vouloir partager leurs expériences et solutions.
    Gaemy

  • Re: Mycoses à répétition suite nymphoplastie

    Une mycose génitale

    n'est pas une IST. Elle ne se transmet pas sexuellement.

    La mycose est tout simplement liée à un développement excessif d'un champignon présent naturellement au niveau de tes muqueuses génitales, sur un terrain de flore appauvrie. Pourquoi la flore est-elle appauvrie? Si on est très fatiguée, stressée, après la prise d'antibios, de corticoïdes sur du long court, en période de règles, pendant la grossesse, à cause d'une hygiène excessive...

    Aucun lien entre nymphoplastie et mycose.

    On t'a déjà fait un prélèvement vaginal pour être sûr que c'était bien une mycose?

    Commentaire


    • Re: Mycoses à répétition suite nymphoplastie

      Suite nymphoplastie

      J'ai aussi fais recours à cette merveille la "Nymphoplastie" mais comme toi j'ai la même chose, un liquide blanchâtre avec une certaine odeur, des picotements etc, des douleurs horribles et un point qui a sauté ! Je regrette aussi celle-ci finalement. J'attends d'aller chez le gynéco pour avoir une réponse, comment ça s'est passé pour toi ???

      Commentaire


      • Re: Mycoses à répétition suite nymphoplastie

        .

        Bonjour voilà je voudrais faire un nymphoplastie car je suis vraiment complexer, pourriez vous me donner des renseignement en sachant que vous en avais fait une merci d'avance. Et si je pourrais vous poser quelque question en sachant que pour vous sa ne c'est pas passez comme vous le souhaitiez

        Commentaire


        • Re: Mycoses à répétition suite nymphoplastie

          .
          Avis suite nymphoplastie

          Bonjour,
          J'ai subi une nymphoplastie il y a tout juste 5 jours et je pense que le retour de mon expérience pourra peut-être vous être utile.
          Je viens d'avoir 40 ans et mes petites lèvres ont toujours été longues mais le phénomène s'est accentuée suite à une grossesse et la loi de la gravité a dû passer par- là aussi!
          Bref, j'ai fini par me retrouver avec des lèvres en forme de V, mesurant à peu près 3 cm chacune et avec un bord gris sur toute leur longueur!! Une horreur! J'avoue que je ne m'étais jamais préoccupée de l'apparence de ma foufoune jusque- là mais ces derniers temps, me croiser nue devant un miroir devenait de plus en plus pénible tant j'avais l'impression qu'elle paraissait avoir le double de mon âge! Ca ressemblait aussi à une langue qui pendouille entre les jambes car les lèvres se collaient entre-elles.
          Bref, cette vision m'était devenue insupportable...Sans parler de la gêne à vélo ou les pincements douloureux liés au port de certaines culottes fines.
          Je me suis donc décidée à prendre les choses en mains et après avoir tâter le terrain via les forums, j'ai pris rdv avec un gynécologue chirurgien à Nice qui a tout de suite validé la prise en charge par la sécu compte tenu de mon cas. Le reste étant pris en charge par ma mutuelle. Après une anesthésie du rachi bien vécue et un truc injecté dans le bras pour me détendre (à devenir addict d'ailleurs), c'est donc dans la zenitude que l'opération a débuté pour finir 30mn plus tard. Rapide donc mais entre mon arrivée en clinique et ma sortie, 8h et 30mn se sont quand même écoulées et il m'a fallu 4h pour pouvoir de nouveau utiliser mes jambes. En revanche, j'appréhendais le réveil de ma foufoune qui dormait encore à mon arrivée à la maison mais à mon grand étonnement, c'est une gêne pénible à laquelle je dois faire face depuis 5 jours plutôt que des douleurs...C'est encore très gonflé (elephant man s'est invité entre mes jambes), j'ai eu de légers saignements pendant 48h, des fils sur chacune des lèvres se sont accrochés entre-eux et j'ai dû les séparer en les coupant car ça tirait terriblement et risquait de compliquer la cicatrisation. S'essuyer aux toilettes, se laver, s'assoir, marcher...les gestes ordinaires du quotidien sont des supplices...Chaque sollicitation de l'entre-jambes retardant la cicatrisation...Ca regonfle et ça ressaigne à chaque fois!!
          Il faut le savoir: voilà ce qui vous attend si vous optez pour cette opération. Il faut donc vraiment le vouloir et bien choisir le moment car vous n'aurez plus de vie sociale pendant au moins 2 semaines. Et c'est à priori au bout de 3 semaines que les fils commencent à tomber. La bonne nouvelle, c'est que plus rien de pend entre mes jambes! je n'ai toutefois pas la moindre idée de l'aspect final, je ne sais pas si c'est bien, trop court ou encore trop long...Tout est difforme...Pour ma part, je n'ai pris aucun des médicaments prescrits sauf le nettoyant que j'utilise chaque jour. A J 3, j'ai ressenti des tiraillements très désagréables au niveau des croûtes qui s'asséchaient trop (et risquaient de s'arracher ), j'ai donc décidé d'appliquer de la vaseline en petite quantité dessus pour assouplir durant la nuit et cela m'a vraiment soulagé. J'ai lu aujourd'hui que l'on pouvait appliquer du miel de thym qui favorise la cicatrisation et prendre de l'arnica en gélules pour les gonflements. Je démarre ce traitement ce soir. Pour celles que ça intéresse, faites- le moi savoir, je vous tiendrais informée de la suite. Pour le moment, je ne regrette rien, c'est juste un mauvais moment à passer, plus pénible que douloureux...
          Si vous avez des questions, n'hésitez pas!

          Commentaire

          Publicité

          Forum-Archive: 2013-112014-05

          publicité

          Chargement...
          X

          publicité