publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mycoses vaginales et vulvites récidivantes: connaissez-vous des spécialistes ou des solutions :???:

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mycoses vaginales et vulvites récidivantes: connaissez-vous des spécialistes ou des solutions :???:



    Bonjour à toutes!

    J'ai 23 ans et je fais des vulvites récidivantes suite à des mycoses à candidas albicans qui perdurent depuis maintenant 2 ans, sans pause entre chaque traitement.J'ai posté à divers endroits de ce forum car apparemment mon problème serait à l'interface entre la gynécologie et la dermatologie.
    Ma résolution: trouver un remède miracle... A 23 ans (et même si on est plus agée), réclamer pouvoir avoir un rapport sexuel sans douleurs, c'est légitime!

    C'est pourquoi je choisis de créer ce sujet afin que nous puissions mettre en commun tous les remèdes qui ont marché, puisque les médecins s'en fichent et croient que c'est dans notre tête. Pourtant la douleur est bien là et notre vie de tous les jours ainsi que notre vie sexuelle en est affectée.

    J'aimerais dire STOP mais en fait, j'ai plus tellement d'espoir car j'ai essayé à peu près tous les traitements que m'ont filé 5 gynécos différents, des traitements naturels que j'ai vu sur divers forums et qui semblaient avoir faits leurs preuves (mais malheureusement pas sur moi), j'ai même testé le régime sans sucres, sans lait, sans gluten... Je suis pourtant à la lettre tous les conseils qui m'ont été donné (limiter le sucre et les aliments acides, lavage de la vulve avec un produit gynécologique au pH adapté, séchage après la douche, sous-vêtements en coton blanc, vêtements peu serrés, pas de protèges slips...) et ça revient dès que je ne suis plus sous traitement !
    J'en souffre énormément; je ne vais plus a la piscine, je ne peux plus faire de vélo et même quand je m'assoie ça me brûle, je ne sais plus quoi porter tellement tout m'irrite, sans parler de mes quelques tentatives de rapports sexuels qui sont devenus un enfer.

    Je suis allé voir un dermato, une homéopathe, des gynécos, je ne sais plus à quels saints me vouer.

    Si vous avez des adresses, des remèdes, des personnes qui vous ont soigné, n'hésitez pas à m'en faire part.
    Merci de diffuser ici les remèdes qui ont marché, afin de faire sortir de l'ombre cette pathologie ! Même si cela n'est pas forcément scientifique, ça pourrait m'aider et en aider d'autres.
    Aidez moi svp, car aujourd'hui, malgré toute ma bonne volonté, je craque...

  • Candida albicans
    Bonjour et merci de votre réponse papy760



    Ne pourrions nous pas parler de cela ici? Vos méthodes m'intéressent!
    Si j'écris à ce contact phyto soins, à qui faut-il que j'adresse mon mail? A papy 760?
    Faites-vous partie de ce site de vente par correspondances?

    Commentaire


  • Naturopathie
    O



    Oui je préfèrerais échanger sur le forum car même si vous êtes amené à me poser des questions personnelles, cela ne me dérange pas, du moment que ça peut aider aussi d'autres personnes....
    Voilà, en espérant que cela ne vous empechera pas de me poser toutes les questions qui vous semblent nécessaires
    Merci d'avance de votre compréhension

    Commentaire


    • J'ai remarqué
      Oulala la liste des traitements, ça va être long



      je crois avoir testé tous les médicaments de la terre à savoir,

      Pour la toilette intime : Cytéal, myleuca, gyn hydralin, ou Betadine Gynécologique en période de crise et Saugella dermoliquide ou DermIntim hors crise

      Pour les traitements anti mycoses dans l'ordre:
      - 2 ovules gyno pevaryl associés avec la crème pevaryl pdt 2 semaines,
      - Les crèmes Mycoster et Diprosone associées pdt 2 semaines FUNGIZONE par voie orale (traitement dermato) Mycoress une gélule pendant 5 jours
      - 2 ovules monazol associés à monazol crème pendt 2 semaines,
      - 3 ovules Lomexin tous les 5 jours associés avec du Pevaryl émulsion fluide 2fois par jour pdt 2 semaines,
      - Du Beagyne associé avec du Secnol (traitement oral)
      -2 ovules de Monazol FUNGIZONE pendant 20 jours Mycoster 2fois par jour pdt 10 jours Florgynal tous les jours pdt 10 jours
      - fazol crème 2 fois par jour pdt 10 jours, fazol ovule un pdt 3 jours, Triflucan 2 gélules par jour pdt 14 jours, Ultra levure 2 gélules 3 fois par jour pdt 8 jours, Prévegyn 1 par jour pdt 12 jours.
      - Triflucan 1 par jour pdt 10 jours Oflocet 2 par jour pdt 10 jours (pour traiter un streptocoque B et un mycoplasme ureaplasama urealyticum qui sortent en plus des candidas sur le prélèvement) Monazol crème 1/jour pdt 3 semaines Colpotrophine crème 1/jours pdt 1 mois Polygynax ovules pdt 6 jours Monazol ovule après polygynax tous les 8 jours Florgynal ovules 3/semaine
      - Lomexin crème 2/jour pdt 15 jours Polygynax ovules pdt 6 jours Lomexin ovules après Polygynax tous les 8 jours Florgynal ovules 3/semaine Monilia albicans, 1 dose de chaque dilution 4,5,7,9,12,15,30 CH le matin sur 7 jours dans l'ordre Bion Flore Intime 1 gélule par jours pdt 28 jours Colpotrophine crème pdt 1 mois après Lomexin C'est le traitement que je suis en train de finir actuellement.
      Mon copain s'est traité aussi au cas où.

      Pour les irritations et microfissures suite aux traitements : éosine, saforelle crème, bepanthen,oxyplastine, cicalfate.

      Après en homéopathie j'ai eu pendant un temps
      * une prépa de Sépia 15 CH, Thuya occidental 15CH, staphysaggria 15CH 2 fois par jour le soir Phosphorus 15 CH chaque dimanche une dose de calcarea 15 ch. Le tout pendant 2 mois
      * ensuite, Pulsatilla 30 CH, 1dose deux fois par semaine, une prépa de Sépia 15 CH, Apis 30 CH, 2 fois par jour, Gelsemium sempervirens avant de dormir Ovules au calendula de Boiron et pommade au calendula dès que j'avais la sensation de brulure. Le tout pendant 4 mois
      Après, j'ai laissé tombé, je ne suis pas retourné chez l'homéo car je ne resentais aucun effet...

      Ah, c'est sur que les médecins s'en donnent à coeur joie avec moi et mon porte monnaie en prend à chaque fois un coup...

      En traitement naturel glané sur divers forums jai aussi testé successivement et à diverses reprises:

      Lextrait de pépins de pamplemousse :
      1ère semaine: 10 gouttes 3 x par jour
      2ème semaine: 20 gouttes 3 x jour
      3ème semaine: 30 gouttes 3 x jour

      Huile essentielle de Tea tree : 2 gouttes dans mon eau pour me rincer les parties intimes quand je me sens très irritée

      Lavage au BICARBONATE DE SODIUM : 1/2 litre d'eau pour 2 c à café de bicarbonate et jai fait des lavements vaginaux avec. Jen ai bu aussi beaucoup par jour pour basifier le terrain mais je préfère acheter de la St Yorre, le gout est plus supportable
      Je mange des bifidus une fois par jour et de lail et jai supprimé le lait, diminué le sucre, le pain, les féculents, les fromages Je bois beaucoup deau

      Infusions une fois par jour soit avec du millepertuis, soit avec du thym, soit avec de la sauge, soit avec de la réglisse. Jalterne afin de ne pas avoir de résistances.

      Cure de levure de bière

      Extrait liquide de propolis : 2 gouttes par jour sous la langue le matin pour stimuler les défenses OU Cuivre Or Argent une fois par jour le matin (je prends ça en ce moment)

      Application sur le bas ventre et localement sur la vulve dhuile damande douce avec un peu dhuile donagre dans laquelle jai ajouté les huiles essentielles suivantes:
      HE arbre à thé 1gte
      HE Laurier noble 1gte
      HE Géranium1gte
      HE Palmarosa 1gte
      Jutilise cette préparation aussi quand je prends un bain.

      Voilà, je crois que jai fait à peu près le tour, jai sans doute fait quelques oublis. Merci davoir eu la patience de me lire

      Commentaire


      • J'ai remarqué
        La suite



        Pardon, j'en ai oublié le reste des questions; je suis constipée depuis toute petite (fissures anales :-( .
        Les médecins ont assimilé ça à un intestin trop long. Ils me donnaient du forlax puis j'ai réussi à trouver mon propre traitement: un grand verre d'eau a jeun tous les matins un kiwi et une alimentation riche en eau et fibre. Plus besoin de cette poudre infame!
        Je suis bcp moins embétée par ça aujourd'hui.
        Je n'ai pas vraiment remarqué de pics de douleurs en fonction de mon cycle, en effet, je n'ai plus de règles avec ma pilule. Quand je suis très stressée effectivement, ça me gratte donc j'essaye de faire un effort sur moi pour me calmer et me relaxer
        J'ai mal à chaque fois une ou deux semaines après la fin d'un traitement jusqu'à ce que ça devienne insupportable, que j'ai la vulve rouge vermillon, que je ne puisse plus ni m'asseoir ni passer un jet d'eau froide sans que cela déclenche d'atroces douleurs.
        Je suis du coup obligé de retourner voir le gynéco pour qu'il me donne d'autres médicaments; c'est un cycle infernal et je n'en vois pas le bout

        Commentaire


        • Plus de charlatan
          Re



          Au tout début de mon problème, ça a commencé par des douleurs lors de la pénétration et de légers gratouillis mais pas de pertes blanches granuleuses(comme on peux parfois avoir en cas de mycoses).
          J'avais la vulve un peu rouge à la fin de chaque rapports (qui étaient beaucoup plus fréquents que maintenant) donc c'est ptet une réaction normale.
          Je ne pensais pas du tout que c'était une mycose. C'est à partir du moment où le gynéco m'a fait un prélèvement indiquant de nombreuses colonies de candidas, que j'ai été traitée par ovules et tout le tralala et que ... est sérieusement empiré! Et là, tout s'est écroulé, j'ai enchainé.

          J'ai eu une pause où tout s'est bien passé pdt 3 semaines sans traitement: c'était l'été dernier en Corse (peut être aussi que d'être moins stressée à joué, quoique mes mycoses avaient commencé l'été d'avant donc c'est à n'y rien comprendre)
          Sinon, j'ai mal à chaque fois une ou deux semaines après la fin d'un traitement jusqu'à ce que ça devienne insupportable, que j'ai la vulve rouge vermillon, que je ne puisse plus ni m'asseoir ni passer un jet d'eau froide sans que cela déclenche d'atroces douleurs. Je suis du coup obligé de retourner voir le gynéco pour qu'il me donne d'autres médicaments; c'est un cycle infernal et je n'en vois pas le bout.

          Oui, comme j'ai dit plus haut, je suis constipée depuis toute petite (fissures anales :-/ pas de chance jsui pourrie devant et derrière...)
          Les médecins ont assimilé ça à un intestin trop long. Ils me donnaient du forlax puis j'ai réussi à trouver mon propre traitement: un grand verre d'eau a jeun tous les matins un kiwi et une alimentation riche en eau et fibre. Plus besoin de cette poudre infame!
          Je suis bcp moins embétée par ça aujourd'hui.

          Je n'ai pas vraiment remarqué de pics de douleurs en fonction de mon cycle, en effet, je n'ai plus de règles avec ma pilule. Quand je suis très stressée effectivement, ça me gratte donc j'essaye de faire un effort sur moi pour me calmer et me relaxer.

          Et je ne cherche pas du tout à avoir un enfant, je finis mes études ce sera déjà pas mal lol

          Commentaire


          • Hello miss
            Pilule



            Oui j'ai essayé l'arrêt de pilule et aussi le changement de pilule.
            Lorsque j'ai arrêté la pilule pendant 3 mois, j'ai fait une succession de kystes aux ovaires, du coup, le gynéco m'a obligé à la reprendre.

            Durant le temps où je l'ai arrêté je n'ai constaté aucun amélioration. J'ai maintenant changé de pilule; je suis passée de la pilule Microval à Cérazette. Dans les deux cas, ce sont toutes deux des pilules microdosées à progestative (donc sans oestrogène) car j'ai des antécédents de phlébite donc j'ai le droit à aucune autre.

            Voilà, merci d'avoir accordé de l'attention à mon témoignage et bon week end à vous aussi.

            Commentaire


            • Salut marion!
              Merci bcp pour vos précieux conseils



              Concernant les produits de grande qualité, j'achète tous mes produits en magasin ... certifiés.
              Pour ce qui est des infusions, si je comprends bien, je dois vraiment limiter les infusions de sauge et de réglisse et donc stop à la levure de bière, c'est sûr, les levures sont déconseillées, suis-je bête!
              Quel est votre avis sur des infusions de camomille ou même des infusions de laurier?
              Pensez vous que je doive avaler en usage interne les huiles essentielles sur un comprimé neutre pour augmenter leur efficacité ou que c'est trop risqué? Connaissez-vous des formules à base d'huile essentielle?

              D'autre part, j'ai cherché Aroma nutrient protection renforcée, j'ai trouvé ce site: http://www.phytofrance.com/produits/aroma/aromanutrients.htm
              C'est le numéro 8 que je dois prendre? Est-ce mieux que le numéro 1 purification?
              Je pourrais en trouver dans quel point de vente? Magasin Bio?

              Quant au probiotique, je viens d'en acheter un en pharmacie à prendre sur 1 mois, et que je compte prendre ensuite sur 3 mois comme vous m'avez conseillé. Celui ci est à base de Lactobacillus plantarum, Lactococcus lactis, Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus casei et inuline de chicorée. Par contre, je ne sais pas si les bactéries sont vivantes; comment savoir? Que me conseillez-vous comme produit?

              J'en profite du coup pour vous poser quelques questions en plus :

              - Quelle lessive utiliser en période de crise? Je me demande si ça n'influe pas aussi sur les irritations...
              Faut -il mettre un désinfectant dans l'eau de lavage (type Sanytol) pour prévenir les récidives?

              - J'ai entendu parler du yaourt à appliquer sur la vulve pour reensemencer la flore et même du miel pour apaiser les irritations à appliquer sur la vulve également; j'ose pas trop faire ça, ça me semble douteux. Qu'en pensez-vous? En plus, je suppose qu'il ne faut pas prendre n'importe quelle marque...

              Commentaire


              • Coucou!!! :-d
                Re



                Concernant Aroma nutrient protection renforcée, vous me conseillez donc de l'acheter sur votre site mais, j'ai vu que les frais de port n'étaient offerts qu'à partir de 70 euros (je ne peux pas commander pour 70 euros) et de plus, je ne l'ai pas trouvé... Quel est son prix?
                Etant étudiante, j'ai un budget très limité, d'autant qu'à force de faire des dépenses pour me soigner chaque mois, je me retrouve tout le temps à découvert. Je ne peux malheureusement pas tout me permettre...

                J'ai acheté un probiotique qui s'appelle B concept en pharmacie, ils me l'ont conseillé; c'est un stick par jour à prendre sur 20 jours et j'ai payé ça 15 euros. Avant ça j'avais déjà pris de l'Ergyphilus des labo Nutergia mais c'était très cher...
                Que me conseilleriez vous de prendre?

                Commentaire


                • Candida albicans
                  Merci leader



                  J'ai déjà essayé le gel à l'aloé vera natif en application cutanée. Je l'avais acheté en magasin bio. Les premiers temps, j'avais constaté des améliorations puis les démangeaisons étaient revenues :-/

                  Par contre, je n'avais jamais entendu parlé d'une crème lavante à l'aloé et du nectar. Ne serait-ce pas plutot adapté aux infections urinaires types cystites? Elle avait commandé ça directement sur le site?
                  Elle a réussit à s'en sortir uniquement avec ça?

                  Commentaire


                  • :fou: salut salut!!!
                    Bonjour papy760



                    Je vous écris directement ici puisque apparemment la messagerie privée ne fontionne pas bien.
                    Pour répondre à votre mp; oui j'ai attaqué les probiotiques suite à Bion flore intime et pour l'instant, je n'ai pas de rougeurs ni de démangeaisons (je croise les doigts) donc ça a l'air de bien se passer. Merci encore pour votre offre. Il faudra que j'y réfléchisse.

                    Sinon, je voulais vous faire part de la nouvelle du jour; je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise nouvelle, c'est qu'il y a un mois, ma dermato avait réalisé une biopsie au niveau de ma vulve. Je desesperais de croire qu'on trouverait qqch.

                    Je viens d'aller la voir en rendez-vous et elle a reçu les résultats: apparemment, j'aurais un lychen scléreux vulvaire et ça doit faire des années que ça traine !!!
                    Cela expliquerait sans doute la récidive de mes mycoses, le fait que je sois en permanence brulée sans forcément avoir de pertes blanches et le fait que les traitements antimycosiques nombreux n'arrivent pas à me soigner... Qu'en pensez-vous? J'ai envie de me réjouir et de me dire que je vais ptet enfin trouver la solution à mes problèmes!

                    Apparemment, elle m'a dit que ça se soignait bien mais qu'il fallait un traitement sous cortisone très puissante pendant au moins 3 mois à renouveller mais le hic c'est que ça récidive aussi et parfois en pire

                    Connaissez-vous cette maladie? De plus, est ce que traitement antymycoses et traitement anti lychen ne risquent pas d'interférer?

                    Commentaire


                    • Candida albicans



                      candida lbicans.
                      solution manger de la farine (en galettes gateaux pain) ou des flocons de VéRITABLE FARINE D'EPEAUTRE (c'est à dire non hybridée avec du blé ce qui lui enlève toutes ses propriétés, la plupart des farines du commerce sont hybridées)
                      2 adresses fiables
                      "le grenier d'epeautre"
                      "les jardins d'hildegarde"
                      pref en contre remboursement pour le 2eme vu la fragilité des emballages. il y a des adresses relais dans certaines régions
                      attention petit epeautre et grand epeautre ne sont ps la même chose. il s'agit de désacidifier votre terrain.

                      Commentaire


                      • Merci leader
                        Naturopathie



                        Avez vous essayé avec un BON naturopathe. Allez voir le site : www.yvescassard.com Cordialement

                        Commentaire


                        • A



                          Mili 1533, j'ai moi aussi eu beaucoup ce problème, mais j'ai 56 ans. Problèmes nerveux ... esrt sûr, mais j'ai découvert l'Extrait de pépins de pamplemousse en MAGASIN ... j'ai décider d'essayer car ce produit semble soigner beaucoup de choses. J'ai commencé par le tartre dentaire, ça marche. Apparment c'est un antifongique, antibiotique (sans les inconvénients), pour les problèmes de peaux etc ça se prend en interne ou en externe. Allez voir sur un site en tapant extrait de pépins de pamplemousse, c'est un produit allemand.
                          Je tente de toutes façon pour mes nerfs un ETIOPATHE, dans ma région il n'y en a que 3, mais cherchez aussi ETIOPATHIE et vous aurez la liste des Etiopthes de votre région, et il soigne beaucoup de choses, sans médicaments, ni quoi que ce soit juste du bout des doigts. J'ai commencé, pour une douleur épouvantable omoplate gauche depuis de 6 ans et après moult radios et IRM,où rien n'apparaissait, je lui ai indiqué le point exact de la douleur et il a trouvé immédiatement la vertèbre qui correspond, je peux enfin tourner la tête totalement sur la gauche; bien sûr ça va pas passer en une séance, mais je continue. Essayez!! Bonne chance

                          Commentaire


                          • Jasperouge a mili1533



                            J'ai répondu à votre message mais j'ai omis de mettrre un titre il y a seulement A donc regardez jasperouge bon courage

                            Commentaire


                            • Moi aussi



                              Bonjour
                              je suis catastrophé, je n'ai rien !!!!!!!!!
                              je ne peut plus avoir de rapport tellement la peau est sensible

                              j ai fait un prelevement vaginale tout est ok pas de mycose flore vaginale parfaite
                              "ca va passer" m'a dis d'un ton desinvolte la secretaire de la gyneco
                              2 ans, l'age de ma fille 2 ans !! que ca dure
                              As tu eu des resultats depuis
                              Peux tu m'aider ?

                              Commentaire


                              • Mili



                                bonjour j 'ai connu le meme probleme que toi et enchainé des traitements qui n'avez pas d'effet a long terme .le probleme viens d'un champignon candida qui se traite avec peu d'argent mais efficase et garanti. pour moi je pense que ton cas est simillaire au mien en ayant lu ton parcours.je te note ce que je prends depuis monilia albicans 9 ch et associé avec du mercurius solubilis 9 ch car j avais egalement souvent des aphtes en ces periodes d'inflamation 3 granules 3 fois par jour au depart (pendant 1 mois) et maintenant miracle plus d'alerte ni de soucis mais je continue de traiter 1 jour sur 2 .ca coute peu 4e par mois .si tu veux essayer a toi de voir .j'ai le double de ton age et bien galerer avec ce probleme aussi. bon courage et si tu tentes ce remede et que tu y vois une amelioration au bout de 15 jours tiens moi au courant ..bien amicalement

                                Commentaire


                                • Bonjour papy760
                                  Lichen scléreux vulvaire



                                  bonsoir,
                                  je viens de voir votre discussion et effectivement vous devez comme moi souffrir de cette maladie.
                                  c'est handicapant, mais des traitements existent.
                                  en tapant le nom de cette maladie dans un moteur de recherche, vous trouverez plein d'infos sur le sujet!
                                  cordialement

                                  Commentaire


                                  • Lichen scléreux vulvaire
                                    Lichen scléreux vulvaire



                                    Bonsoir,
                                    je réponds à votre message car ma gynécologue vient de me diagnostiquer un lichen scléreux. Il me manque déjà le tiers inférieur des petites lèvres. En anticipation du diagnostic cela fait 6 mois que je suis traitée sous Diprosone.
                                    J'ai cependant une crainte : je n'ai que 21ans et comme c'est un traitement à vie, je crains de faire une résistance à la cortisone et donc à long terme de perdre mes organes génitaux externes ( c'est ce qu'il se passe dans cette maladie lorsqu'elle n'est pas traitée). Mais tout d'abord cela est-il possible de faire une résistance à la cortisone? Que pourrais-je faire pour diminuer la dose de cortisone sans pour autant qu'il y ait une aggravation des symptômes (crème complémentaire, complément alimentaire,...)

                                    Merci beaucoup

                                    Commentaire


                                    • Réponse mycose vaginale



                                      un truc naturel et efficace lextrais de pépin de pamplemousse

                                      Commentaire


                                      • Medecine chinoise pour problemes gynecologique



                                        Bonjour,

                                        Vous devriez consulté un praticien en médecine traditionnelle chinoise qui pourra, je pense régler votre problème qui dure depuis deux ans et qui est lié à autre chose que gynécologique
                                        La MTC soigne le corps et l'esprit en même temps c'est à dire lorsqu'une vous avez des émotions trop forte, du stress, des angoisses etc..ces phénomènes perturbent votre organisme et font apparaître des symptomes qui n'ont rien à voir avec la fonction touchée.
                                        Je m'explique dans votre cas, en médecine chinoise, les problèmes gynécologiques son très souvent liées au problème de foie/Vésicule biliaire. et générer un problèmes gynéco etc..

                                        Je ne suis pas médecine bien sur, seul un praticien pourra déceler votre problème mais en MTC le praticine trouvera rapidement et vous soigner soit par l'acupuncture ou la phytothérapie ou la pharmacopée chinoise.
                                        .
                                        Je me fais soigner depuis plusieurs années par la MTC et elle règle beaucoup de problèmes que notre médecine n'arrive pas à traiter ou elle vient en complément de notre médecine (ex : elle ne soigne pas les cancers mais elle va aider à supporter la chimio ou la radiothérapie)

                                        Si vous habiter en Lorraine, je peux vous communiquer l'adresser d'un bon thérapeute.
                                        Bon courage
                                        Cordialement

                                        Commentaire


                                        • Jai besoin de conseille et d'aide .



                                          Bon ba voila tout est dit en haut , hier en me douchant jai constater une grosseur sur mes petite levre qui me fesait mal je me suis dit que sa allait passer mais sa a ete l'inverse car se matin en me revaillant ma petite levre a triplé voir quatruplé de volume ! En regardant de plus pres jai constater quil y avait une plair d'au moin 1 cm sur 1 cm ! Se nai pas renplis d'eau , sa na pas l'air du cloque mais du blessure avec du pu a linterieur qui ne coule pas juste blanc on dessus . Voila quelqu un pourrait me dire se que cest et comment le soigner ?

                                          Commentaire


                                          • Jai besoin de conseille et d'aide .
                                            Consulterun praticien



                                            Bonsoir,

                                            Un seul conseil à vous donner ; il faut consulter un praticien dès l'instant ou vous avez une infection (pu) qui peut dégénérer mais pas de panique.
                                            Voyez un médecin en médecine chinoise ou un gynéco mais il ne faut pas laisser cette infection gagner du terrain qui peut vous amener d'autres problèmes
                                            Prenez RV rapidement afin de régler ce problème ais cela ne guérira pas tout seul.
                                            Bon courage
                                            Cordialement

                                            Commentaire


                                            • Mycose récidivantes



                                              salut Mili!
                                              j ai exactement le même parcours que toi mais pas de lichen (du moins je crois); ou en tu ? le traitement pour le lichen a t il marché ? a t il enlever tout les symptômes de mycoses aussi du coup?
                                              merci!

                                              Commentaire


                                              • Mycose récidivantes
                                                Un effet radical !



                                                Bonjour à toutes !

                                                Pour la première fois depuis 8 ans je viens sur un forum mycoses avec du positif... Je vais tacher de vous expliquer un peu mon parcours...
                                                J'ai eu ma première mycose à 16 ans et je n'ai jamais pu determiner ce qui l'avait provoqué car à ce moment là j'avais changé de partenaire sexuel, commencé à prendre la pilule et aussi fait une course en montagne lors de laquelle je n'avais pas pu changer de tampon pendant 12 heures.... du coup une de ces choses avait dû la provoquer (sûrement la pilule)... et en plus je n'ai presque pas de petites lèvres donc je suis très fragile et exposée, je n'ai pas de protection contre les agressions extérieures...

                                                On commencés alors les récidives 1 ou 2 fois par mois, à ne plus pouvoir marcher, m'asseoir, faire l'amour, me baigner, etc.... et les cinquantes ovules et crèmes donnés par vingt gynécos différents...enfin vous connaissez tout ça.. Les premières années la mycose venait souvent avec les règles, après je l'avais tout le temps sauf pendant les règles et là depuis un triste épisode avortement il y a 1 an c'est systématiquement entre l'ovulation et les règles...

                                                De plus j'ai eu d'autres problèmes de peau récidivants sur le visage pour lesquels j'ai été obligée de prendre de forts antibios, 3 ou 4 fois au cours des dernières années, et ça, ça ne pardonne pas...
                                                J'ai arrété la pilule au bout de 2 ans, sans effet particulier, je ne l'ai jamais reprise car je ne supporte pas l'idée de mettre ça dans mon corps tous les jours, du coup je n'ai plus de contraception depuis et c'est un peu galère mais bon...

                                                Après, j'ai cru au miracle avec triflucan (fluconazole) et la crème éconazole mais évidemment dès que j'ai arrété le traitement la mycose est revenue plus forte que jamais et ma flore était complètement détruite. J'ai aussi enduré le régime pas de gluten, pas de sucre, pas de produits laitiers pendant 2 ans sans écarts, les mycoses se faisait peut être un poil plus rare mais rien d'exceptionnel et j'ai produits beaucoup de stress à cause de la frustration (j'ai beaucoup de plaisir à manger et surtout le pain fromage).

                                                Je suis aussi aller voir une naturo, j'ai payé une fortune et ça n'a rien changé.

                                                Bref, j'ai tout essayé, et j'ai même fini par recraqué un peu sur le triflucan, ça m'a permis de faire une pause de 2 mois non négligeable pour l'équilibre de mon couple mais après ça, ça a été l'horreur.

                                                Donc, pour en venir au fait... Il y a 10 jours, je ressens les picotements-grattouillements annonciateurs, au bout de 2 jours, comme d'habitude, ça atteint les sommets de l'invivable, je prends rdv chez encore un autre gynéco et le délai étant de 12 jours avant le rdv je me dis que je dois réussir à me soulager un peu avant. Je réessaye la créme econazole et là, catastrophe, ça m'a litteralement rongé la peau, j'ai super mal réagit, mon corps refuse en masse les trucs chimiques.. Ensuite, je repense à ce que j'avais lu sur les vertus de l'ail et que j'avais un jour tenté de m'en servir et que j'avais laissé tombé car je m'y étais mal pris et j'avais eu peur. Il y a env. 2 ans j'avais essayé la technique de la gousse d'ail frais dans le vagin mais comme je n'osai pas l'insérer j'avais essayé de voir ma réaction en frottant juste la gousse sur les lésions externes, grossière erreur, ça brûle très fort... Donc là, j'ai pris une grosse gousse d'ail frais, je l'ai épluchée, j'ai fait de multiples trous dedans avec une fourchette et je l'ai insérée rapidement dans le vagin, pas juste au bord sinon ça tombe et pas trop loin non plus car ça ne sert à rien et après c'est difficile à récupérer... Pour qu'elle glisse plus facilement j'ai mis quelques gouttes d'huile de bourrache pure, et ensuite je me suis badigeonnée de cette huile sur tout l'extérieur du sexe, du périnée jusqu'au clitoris, et sur les brûlures que m'avait laissé la crème econazole. CE FUT UN MIRACLE !! La réaction est immédiate, les démangeaisons stoppent presque instantanément et le lendemain matin, j'avais du mal à croire que 8 heures avant, je parcourais les 500 m pour rentrer de chez ma soeur en 40 minutes tellement la douleur et les grattement étaient insupportables... Du coup, je ne voulais plus retirer la gousse alors je l'ai gardé jusqu'au soir, en vérifiant 2-3 fois dans la journée si elle était toujours accessible, et qu'elle n'était pas remontée. Le soir, j'en ai remis une nouvelle, histoire de ne pas garder la même plus de 24 heures et plein d'huile aussi. Les journées d'après je ne gardais plus la gousse H24, juste la nuit. J'ai donc passé une trentaine d'heures avec une gousse non stop puis ensuite 4 nuits à la suite. L'huile de bourrache est aussi complètement dingue, elle m'a tout réparé les fissures, et m'a bien asouplit la muqueuse. J'insiste toujours sur le périnée, je masse bien j'en mets beaucoup car lors des rapports quand on est fragile c'est souvent là que ça craque (enfin moi en tous cas...).
                                                A savoir que quand j'ai commencé l'ail j'ai aussi arrété de me laver avec Gyn Hydralin, maintenant c'est juste à l'eau avec la main et j'ai aussi commencé à manger 1 ou 2 gousses fraîches tous les jours, et C'EST TOUT.
                                                Alors après évidemment, j'ai la chance en ce moment d'être toute seule dans la maison de mes parents qui sont partis en vacances (normalement je vis en camion avec mon copain), mon homme est parti voir sa famille pendant 2 semaines, et je ne fais que quelques extras en restauration. Donc bien sûr dans cette situation, cest plus facile de suivre le traitement, je me fiche pas mal d'avoir une haleine à l'ail, je n'ai personne à embrasser, mais de toute façon quand je vois du monde, je mange une biscotte, je me brosse bien les dents et après ça ne sent plus.
                                                Ensuite pour ce qui est de passer du temps avec une gousse d'ail dans le vagin évidemment ça se sent un peu, surtout la journée, des fois en se mettant accroupie ça fait une drole d'odeur mais bon faudrait vraiment que quelqu'un vienne se coller pour sentir, et puis c'est l'histoire d'une journée...

                                                Après personnellement j'ai passé des années à inventer des histoires à mes copains, en essayant de raconter tout et n'importe quoi mais surtout ne jamais dire le mot mycose parce que ça me gênait trop, les gens qui ne connaissent pas pensent que c'est sale, que c'est un truc de crasseux... Mais là, j'en ai eu marre, je suis maintenant avec un homme super à qui je peux parler et il est au courant de tout dans des termes précis, et franchement c'est un gros soulagement, il est compréhensif et il lutte avec moi. Là, je lui ai dit cette incroyable découverte de l'ail (sans évidemment rentrer dans tous les détails, ce n'est pas utile et pas nécessairement très glamour) et ça l'a fait rire, ce n'est quand même pas anodin comme traitement, mais il est ravi de me savoir aussi heureuse. Bref, si vous êtes avec une personne ouverte et de confiance, parlez lui en, c'est très bénéfique. Personnellement quand je suis en crise, je suis hyper chiante, je suis triste, je ne veux pas sortir, j'ai toujours beaucoup de désir pour mon homme alors c'est plus fort que moi, je le cherche, je provoque, et puis tout d'un coup je me lève et hop, tout d'un coup je passe à autre chose car je me dis que je ne veux pas avoir mal, du coup il ne peut pas comprendre s'il n'est pas au courant enfin bref, ce n'est pas toujours évident de gérer une mycose en couple, mais dès qu'on en parle ça devient beaucoup plus léger et facile...

                                                DONC, après j'arrete car là j'ai vraiment écris un roman, je vous conseille de l'ail FRAIS, pas séché dans les petits filets, idéalement ... de l'huile de bourrache pure ... C'EST TOUT ! 1 nuit, 1 journée et encore 1 nuit avec une gousse épluchée et bien trouée à la fourchette, puis seulement les nuits, env. 4 ou 5 devraient suffir. Toilette matin et soir à la main et à l'eau clair, et massages à l'huile de bourrache à chaque toilette et aussi si vous vous sentez un peu sèche ou que vous allez faire du sport. Pas de rapport pendant la semaine du traitement, et mangez une ou deux gousses fraîches, cuites elles perdent beaucoup leur effet, et cette consommation devrait devenir un reflexe quotidien pour éviter les récidives, ainsi que l'application de l'huile, qui hydrate et assouplit.

                                                Je ne prétends pas que ça guérit pour toujours, étant donné que j'ai commencé il y a une petite dizaine de jours, en tous cas pour moi en 6 jours c'était réglé et c'est un énorme bonheur d'utiliser des produits qui ne font aucun dommages sur le corps, qui sont aussi radicaux et qui ne coûtent rien (le flacon d'huile est à env. 12 euros et il y en a pour un moment et l'ail ce n'est pas excessif non plus). Je tiendrai évidemment au courant de l'évolution, mais là ça fait déjà 3 jours que j'ai fini de mettre de l'ail(j'applique juste l'huile) et je n'ai plus rien eu, aucune gratouille, rien ! Alors que je suis dans la période de mon cycle ou normalement c'est l'horreur... Après 8 ans de galère, c'est un bonheur fou, les seules pauses que j'ai eu étaient dû aux médicaments et suivis de crises abominables...

                                                Bon allez, essayez cette méthode, vous ne devriez pas être déçues, et surtout ne soyez pas effrayées pas la sensation de brûlure que vous pouvez sentir à l'entrée du vagin quand vous insérez la gousse, elle peut être un peu intense au début à cause de l'irritation de la muqueuse mais ça ne dure que quelques secondes et après plus rien...

                                                Voilà, je vous embrasse, bon courage !!

                                                Commentaire

                                                Publicité

                                                publicité

                                                Chargement...
                                                X

                                                publicité