publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Coma

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Coma



    bonjour a tous j'aimerais entrer en contact avec des gens ayant ete longtems dans le comaou qui on quelq'un de leur entourage dans un coma;j'ai moi meme ma fille de 7 ans dans un coma pauci relationnel depuis 4 ans

  • Réponse



    bonjour aprés une chute ma soeur a été dans le coma 3 semaines la elle est en rééducation neurologique elle dort car les médecins lui donne médicaments pour la calmer car agitée elle se souvient de rien amnésique voila c est trés dur de la voir ainsi c est quoi un coma paucirelationnel je te souhaite beaucoup de courage a bientot si tu peux me renseigner pour ma soeur car on sait rien des séquelles trop tot parait il merçi

    Commentaire


    • Réponse
      Coma



      Bonjour !
      Je veux bien te répondre, mais je n'ai pas été personnellement concerné par un coma. Par contre, je connais suffisamment bien plusieurs personnes qui en ont été victimes pour te donner un point de vue de l'extérieur.
      Tout d'abord, il n'y a pas deux cas de comas exactement identiques. Entre deux personnes ayant eu apparemmment le même type de choc et la même durée de coma (1 mois), l'un n'en conserve cinq ans après aucune séquelle visible, l'autre s'est brouillé avec sa conjointe, ses enfants, etc
      Un autre avait de très gros problèmes de mémoire et avait toujours sur lui un énorme agenda où il notait TOUT. Pour me faire mieux comprendre son problème, il m'avait dit : "Si je t'invites à déjeuner un jour et que je ne suis pas au rendez-vous, c'est que je ne l'aurai pas noté TOUT DE SUITE dans mon agenda".
      J'ai connu aussi un jeune qui a eu un traumatisme cranien entre la réussite de son diplôme d'ingénieur et son entrée en entreprise. Il n'a pas pu travailler dans son métier à cause d'un ralentissement de ses gestes et de ses fonctions intellectuelles. Il n'était plus assez performant pour le poste qu'il aurait dù occuper.
      Mais comme j'ai commencé par te le dire, il n'y a pas deux cas identiques et tu pourras faire un bilan "définitif" que cinq ans après la sortie du coma, après toutes les rééducations qui vont lui être proposées.
      J'ai eu l'occasion de discuter avec des traumatisés craniens sortis de comas plus ou moins longs et TOUS m'ont raconté des histoires semblables.
      Le médecin (l'infirmière) disait à ma famille (mon père, ma femme, etc) : "C'est très grave, il va peut-êtrez mourir..." et moi je criais "Je suis vivant !" et je me rendais compte que personne ne m'entendait. Je finissais par comprendre que je pensais mais que mes muscles n'obéissaient pas à mon cerveau. J'entendais TOUT mais personne ne réagissait à ce que je disais !
      La perception du monde extérieur peut être déformée. Suite à un accident de voiture, un jeune est resté inconscient quelques jours et, à son réveil, était persuadé que son père avait été blessé dans l'accident (alors qu'il n'était pas dans la voiture). L'explication est que son père était venu le voir immédiatement après l'accident, vêtu d'une chemise rouge, et que son fils avait enregistré une image de son père, au pied du lit, "couvert de sang".
      Enfin, il me semble avoir lu une étude sur les résultats de passage en accéléré de bandes de vidéo-surveillance où on se rend compte que la personne réagit à la présence de certains visiteurs avec qui elle a des liens affectifs (et pas à d'autres).

      Enfin un livre sur le sujet :
      Un aller-retour de Dominique Bromberger

      Chroniques et points de vue

      Présentation de l'éditeur
      Le 1er mars 2001, le journaliste Dominique Bromberger était victime d'un terrible accident de scooter. Heurté de plein fouet par un poids lourd, opéré une douzaine de fois, il est resté plus de trois semaines dans le coma. Il nous rapporte aujourd'hui le récit de son séjour dans les limbes puis de son retour à la vie. De cet aller-retour jusqu'aux frontières d'un autre monde, Dominique Bromberger a acquis la conviction que le coma n'est en aucun cas une absence de conscience comme on l'a souvent affirmé. Il a gardé et écrit le souvenir précis et poétique de rêves et d'hallucinations qui l'ont accompagné. D'un tel voyage il n'est bien entendu pas revenu le même. Un document sincère, où se mêlent les éléments autobiographiques et les récits de ceux qui l'ont entouré.

      Biographie de l'auteur
      Dominique Bromberger est journaliste à France Inter, auteur d'une chronique quotidienne intitulée " Regards sur le monde ".

      A

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2007-112008-09

      publicité

      Chargement...
      X

      publicité