publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

harcèlement

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • harcèlement



    Bonjour,
    je me débarrasse de mes vieux souvenir d'enfants et en profite pour vous mettre en garde vous et sûretout les parents.

    J'aivais environ 10 ans, mes parents avaient de bonnes relation de voisinages et nos voisins étaient de bon amis de mes parents.
    Mes parents, bien que protecteurs envers leurs 4 enfants baissaient la garde face à leurs amis. Il ne se sont jamais aperçu que notre bon voisin aimait les enfants et suretout les petites filles qui commencent à devenir grande. Mes parents croyait qu'il aimait jouer avec nous mais ne s'en prenait qu'à moi et c'était loin d'être amusant, au début c'était juste des sentiments étranges que je ressentait quand il me prenait dans ses bras sans aucune raison, puis l'inquètudes quand fesait mine de faire des chatouilles alors qu'il passait juste ses mains sous mon T-shirt et puis c'est devenu de l'angoisse quand il a commencé à se rendre compte que je comprenais ce qu'il faisait, je me débatait et lui donnait des coups, je montait l'escalier en courannt pour me cacher dans ma chambre mais il me trouvait toujours.
    Plus tard je m'enfermait à clé dans la salle de bain à chaque fois qu'il passait la porte d'entrée. Je me suis enfermée pendant des mois. Et quand j'ai enfin pris mon courage à deux mains, il avait renoncé, il ne me regardait plus et j'était enfin tranquille.

    Aujourd'hui j'ai 21 ans et quand je le croise et que je luidit bonjours la peur reviens mais je sais qu'il ne me fera plus rien.

    Si je raconte tout ... est pour dire que même les parents attentifs et protecteur ne se méfient pas de tout le monde, pour moi ça n'a été que des caresses mais ça aurait pu être pire, je m'adresse aux parents, ça pourrait être un oncle, un voisin ou un grand frère, bref quelque que vous pensé incapable de tel choses.

  • Oui vous avez raison



    il faut en parler et apprivoiser votre traumatisme, la façon que vous avez choisie à savoir mettre en garde les parents à votre tour est une très bonne solution....
    je vous souhaite bcp de courage, sentez vous vos parents capables de surmonter ou non la révélation? si oui leur dire pourrait vous aider....
    cordialement
    so

    Commentaire


    • Beeeeeeeerk



      tu as raison. Quand j'étais petite j'étais super copine avec un gars de mon quartier (j'avais quoi 7/8 ans) et une jour que j'allais chez lui son grand frêre (grand écart d'âge) m'a ouvert. Il m'a dit "untel n'est pas là mais tu peux rester un peu ... Il m'a montré son ... truc et il m'a dit que c'était comme une sucette !!!

      J'étais hallucinée, déjà ct la première fois que je voyais ce ... truc ! et j'avais hyper peur, j'ai juste dit non non !

      Heureusement il ne m'a pas forçée il a juste dit que ct notre secret et je n'ai jamais jamais osé le dire ...

      Je suis restée au moins une heure sans parler et j'ai rangé dans un coin de ma mémoire mais j'ai eu de la chance !!

      Commentaire


      • Beeeeeeeerk
        Alors...



        elle etait bonne la sucette?

        Commentaire


        • "pour moi ça n'a été que des caresses



          mais ça aurait pu être pire"

          c'était déjà trop !

          tu as bien fait de te "débarasser" de tes vieux souvenirs et de coucher tes maux/mots içi

          Commentaire


          • Je crois que



            tu es courageuse, moi je ne sais pas si je serais capable de lui dire bonjour...

            Mais pour continuer dans la prevention, il m'est arrive plus ou moins la meme chose a 8-9 ans avec un voisin, camarade de classe que je ne pouvais supporter, plus vieux que moi car redoublant (de 2 ans), et tres bon copain de mon petit frere qui l'admirait car garcon plus grand. Donc obligee de se le farcir lorsque l'on sortait jouer sur le parking du lotissement dehors.
            Et donc un beau jour, en pleine partie de foot, ma mere appelle mon frere, qui nous laisse seuls pour jouer, et l'autre ... qui direct arrive vers moi et tente de m'enlever mon haut. Je me suis cassee en courant le plus vite possible (la peur donne des ailes), et direct rentree a la maison. Le soir meme, mes parents, persuades que l'on etait bon copain, m'apprennent qu'ils ont invites ses parents a venir manger a la maison ce soir, et que je pourrais lui montrer ma chambre et mes jeux. J'ai tout tente pour les faire changer d'avis, leur ait dit que je ne l'aimais pas, que ce n'etait qu'un con... mais rien a faire, "allons vous vous etes disputes, ce n'est rien, vous vous reconcilierez ce soir..." A la fin, j'ai heureusment eclatee en sanglot et je leur ai tout dit, du coup, mon pere a pris le telephone direct pour annuler et les menacer de represailles si il le revoyait me tourner autour... OUF!

            Mais n'empeche, je n'aurais pas fini par craquer, ben il serait venu, et euh... non merci...

            Donc voila, perso, je n'obligerais jamais mes enfants a jouer avec les voisins qu'ils detestent sous pretexte qu'ils sont dans la meme classe ou ont le meme age, et un enfant qui me dira non a ce sujet, ce sera non!!!!

            Commentaire


            • Malentendu



              Pardon, il semble que j'ai mal expliquer.
              En fait notre voisin était un adulte, marié et père de 3 enfants.

              Commentaire


              • Oui vous avez raison
                Et maintenant...



                Aujourd'hui je suis mère d'un petit garçon, et je ferai tout pour qu'il ne vive jamais ça.
                je sais qu'un enfant harcelé ne dira jamais rien et s'il s'avère que c'est un proche qui le maltraite, c'est carrément impossible à voir.
                Mes parents ne l'on jamais su et je ne leur dirais jamais (ils auraient trop de remort alors qu'ils n'y sont pour rien) J'espère que beaucoup liront ce forum car les pédophiles se multiplient et les risques sont plus grand.

                Commentaire


                • Et maintenant...
                  Bcp de similitudes



                  ds votre récit et celui que je pourrais vous faire... moi ça m'est arrivé deux fois, à chaque fois avec des ados, la 1ère fois je venais d'avoir 8 ans... tt ce dont je me souviens c'est qu'il m'avait entrainée ds un champ et que j'ai courru très très vite.... mes parents contrairement aux votres n'étaient pas protecteurs et je ne leur ai jamais rien dit... le "blanc" qui entoure le souvenir cette histoire (vieille de 38 ans) est un peu suspect mais bon...je préfère penser que j'ai courru très vite....
                  la deuxième fois (je devais avoir 11/12 ans et lui 15 ans) j'ai été tt de suite en alerte, j'ai m^me failli frapper, j'ai crié il a été sidéré, qd j'y pense par la suite ce type est devenu éduc.... quelle horreur....

                  j'ai grandi, je suis devenue mère, comme vous, j'ai veillé à être une mère vigilante et j'ai appris à mes trois enfants (20, 18 et 4 ans) bcp de réflexes d'auto protection, les grds eux connaissent mon histoire (pas la dernière qui est encore petite)
                  ça vous étonne si je vous dis que mon métier désormais touche de très près à la psychologie de l'enfant?
                  la conclusion de notre triste aventure c'est que nous sommes tjrs là, que nous avons su nous défendre et que nous veillons sur les enfants, c'est déjà pas mal de positif non?
                  amicalement
                  so

                  Commentaire


                  • Bcp de similitudes
                    C'est pas mal de positif



                    j'avais 15 ans et je rentrai seule chez moi sur une route de campagne de 2km... chaque soir la même route mal éclairée, depuis 2 ans que je le faisai jamais de problème mais l'hiver j'avais toujours peur...

                    je flippais pendant ces km et arrivée au village je me sentais rassurée. Mais un soir j'ai compris qu'il pouvait être dangereux de baisser la garde et surtout dans les endroits les plus sécurisants. Ce soir là près de la mairie un homme dans un mini van garé sur le trottoir a ouvert la porte sur mon passage, il était nu, j'ai juste eule temps de courir comme jamais je n'avais couru et de me mettre en sécurité chez moi.

                    le lendemain il était aux abords de mon collège, je m'arrangeais pour petre toujours entourée et qques semaines après un cadavre dans le fossé sur ce même chemin mal éclairé chemin... et aujourd'hui j'ai toujours peur : et si ça avait été moi ?

                    mais je me dis comme toi soso 'j'ai courru très vite" ça n'empêche que la nuit je fais toujours des cauchemards concernant mon enfant

                    Commentaire


                    • C'est pas mal de positif
                      Hé oui



                      ça fait partie des chouettes trucs sur lesquels il faut se construire... :-(
                      qd je suis partie vivre seule à paris j'avais 17 ans, inutile de dire que j'étais du genre vigilante ds l'escalier qui menait à ma chambre de bonne....
                      pas plus tard que ce matin énorme stress ds un magasin: mon regard est attiré par un homme manifestement très marginal comme il y en a pas mal ds nos campagnes.... j'entends mon mari siffler doucement entre ses dents et là je me glace... l'homme regarde notre fille... un simple échange de regard a suffi, il s'est éloigné très vite... je pense que je serais encore plus vigilante en campagne qu'en ville pour ma fille...

                      Commentaire


                      • Hé oui
                        N'empêche...



                        ....on est vivantes!

                        Commentaire


                        • Malentendu
                          Oui, lol



                          j'avais compris, mais je ne faisais que continuer dans la prevention, puisque tu semblais envoyer ce message pour prevenir les parents de ce qui pouvait arriver a leur insu avec des gens qui apparemment sont dignes de confiance...
                          J'espere ne pas avoir commencer la disgression alors que tu voulais aussi parler de toi et d'un mal etre profond du a cette histoire? :s
                          Si c'est le cas j'en suis desolee...

                          Commentaire


                          • Oui, lol
                            Tu as raison



                            En effet ce message était destiné à la prévention et aussi pour que les victimes se confient, car ça soulage d'en parler.
                            J'avait peur d'avoir mal expliqué, mais visiblement c'est pas le cas.

                            Commentaire


                            • Bcp de similitudes
                              Leçon



                              Je pense que c'est évenements, aussi horrible qu'il puissent être nous on été bénéfique.
                              Car nous connaissons mieux les riques mieux que personne, on reconnais les signes avant-coureurs et nous sommes plus vigilent que l'était nos parents.

                              Commentaire


                              • Tu as raison
                                Autre histoire



                                j'avais 8/10 ans et j'allais à la bibliothèque ... Il faisait jour ... J'ai vu de loin une bande de garçons et je sais pas pourquoi je l'ai senti mal immédiatement ...
                                Quand il m'ont croisé ils m'ont dit des insanités et m'ont touché les seins (enfin les tous petits début de téton) en rigolant bêtement bien sûr !!

                                J'étais hyper choquée, je n'ai pas osé passer dans cette rue pd des années !!

                                Commentaire


                                • Moi j'ai vécue ça avec un oncle



                                  a chaque foi que je le voyais il me tripoter les seins ou un peu plus bas!!
                                  Je l'ai déja dit à mes parents mais je sais pas si c'est pour se facher avec eux mais ils ont fait mine de ne pas me croire!!! Je suis un peu déçu et c'est vrai que j'y pense souvent et le pire c'est que je vois encore c'est oncle et il me parait encore plus vicieux qu'avant! D'ailleurs c'est un moustachu enfin vous connaissez le proverbe

                                  Commentaire


                                  • Moi j'ai vécue ça avec un oncle
                                    Non



                                    je ne connais pas le proverbe...tt ce que je sais c'est que les relations familiales n'ont jamais été synonyme de boulet pour moi!
                                    un peu déçu(e?) dites vous?????!!!!

                                    Commentaire


                                    • Non
                                      Oui déçue



                                      par mes parents de ne pas avoir parler avec mon oncle et de n'avoir rien fait et surtout de faire comme si de rien était!
                                      Mais d'un autre côté je les comprends, la peur de se fâcher avec toute la famille etc.. Moi même aujourd'hui je pourrais dire la vérité à ma tante et mes cousins, cousines mais je n'ai pas envie de le faire de peur de les perdres, car en plus ma mère et morte il y a 6 mois et ils ont été trés présent pour son DC...

                                      Commentaire


                                      • Oui déçue
                                        Oui je comprends



                                        entre temps je me suis permis de consulter votre profil et j'ai lu que vous deviez surmonter un deuil très douloureux....
                                        cela dit ce n'est pas anodin ce que votre oncle vous a fait subir et vous pouvez être très en colère contre lui! vous dire que sans doute en bon manpulateur il a tt bien dissimulé et que votre tante et vos cousins sont tt aussi victimes que vous, cela vous aiderait un peu?
                                        effectivement si vous les perdez maintenant vous surrajoutez au deuil...
                                        il faudrait trouver un lieu pour en parler, ça vous aiderait...
                                        bon courage, je vous embrasse
                                        so

                                        Commentaire


                                        • Oui je comprends
                                          En parlé



                                          mais à qui?
                                          Je ne me vois pas en parlé a mes amis, n'y à ma soeur! J'ai peur du regard des autres et honte! Honte car dire ça et être encore en contact avec lui me semble pas trés logique! Enfin cela fait un moment que je vis avec alors.....

                                          Commentaire


                                          • En parlé
                                            À un psy



                                            ou a une personne neutre qui ne vous jugera pas....
                                            que vous ayez honte montre bien à quel point ce geste inadmissible vous a attaquée sur le plan de votre autonomie de pensée: c'est lui qui doit avoir honte pas vous.... ou un service gratuit et téléphonique d'écoute aux victimes mais parlez en, il faut vous libérer de ça....

                                            Commentaire

                                            Publicité

                                            Forum-Archive: 2006-12

                                            publicité

                                            Chargement...
                                            X

                                            publicité