publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Anticorps anti thyroperoxydase et anti thyroglobuline très élevés nodules multiples : faut il s'al

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Anticorps anti thyroperoxydase et anti thyroglobuline très élevés nodules multiples : faut il s'al



    Bonjour,

    Jai 24 ans (lâge ou lon pense quon est à labri de tout) et jai découvert par hasard que jai probablement des problèmes de la thyroide qui peuvent entrainer une insuffisance thyroidienne ( ablation aussi ? je ne sais pas ) et depuis je narrive plus à avoir une vie normale.
    Je vous explique : Tout a commencé quand on mas demandé -en vue de signer un cdi - de faire une série dexamens médicaux pour avoir mes habilitations : entre autre une analyse du sang que jai faite sereinement (je suis toujours bien portante, jamais de problème de santé, mon système immunitoire fonctionne impeccablement ( jamais de rhume ni autre chose jai jamais eu de problème de poids, mon métabolysme est rapide 53kg pour 1m72). Confiante, je présente mes réusltats au médécin de travail. Et jétais certaine quon ne trouvera rien si ce nest une petite carence en fer opiniatre.

    Le medecin me déclare que jai un souci avec ma thyroide, et que je pourrais developpé une hypothyroidie (maladie dhashimoto ?) et que je dois faire une echographie puis consulter un endocrinologue. La je ne vous cache pas, cétait la douche froide. Je suis tombé de haut et depuis je narrive plus à me concentrer sur autre chose à part mon porbleme avec ma thyroide (sur internet, forum et sites que je consulte même depuis mon boulot).

    Je ne pourrais voir un endo avant 6 mois (je vie en ile de France). Dans lattente, jai fait donc le tour des forums en comparant mes résultats avec ceux des autres pour essayer de me rassurer mais au contraire ça mas plongé dans une peur incommensurable. Cest pour ça que jai décidé de mettre fin à ce calvaire et de mettre mes resultats dexamen sanguin et bilan echographique au complet pour avoir votre retour dexperience afin dêtre fixée. Je vous mets donc les details avec les normes labo, ça ne me parle pas du tout mais peut etre que vous pouvez eclairer ma lanterne.

    Résultats de lhormonologie sanguine (faite le 03/10/2013) :

    THYREOSTIMULINE HYPOPHYSAIRE
    TSH ultrasensible ____________________ 0.981 mUI/l (VR :0.350 à 4.940)

    THYROXYNE LIBRE
    T4 libre ___________________________1.17ng/dl(VR : 0.70 à 1.50)

    TRI-IODOTHYRONINE LIBRE
    T3 libre__________________________3.28 pg/ml(VR :1.71 à 3.71)

    ANTICORPS ANTI-PEROXYDASE
    Taux ___________________________105.70 UI/ml (VR : < à 5.60)

    ANTICORPS ANTITHYROGLOBULINE
    Taux___________________________ 8.96 UI/ml (VR : < à 4.11)
    (tous les resultats sont obtenus par la technique chimoluminescente Abbott Architect)


    Echographie thyroidienne (réalisée le 08/10/2013)

    Indication : perturabtion du bilan biologique (élévation des anticorps)

    Résultats : Les differentes coupes pratiquées ce jour au niveau cervical objectivent une thyroide dont le volume est legerement supérieur à la moyenne :

    Mensurations :
    -Lobe droit : 55mm de grand axe longitudinal, 15mmtransversal et 16mm antéro-postérieur
    -Lobe gauche : 53mm de grand axe longitudinal, 17mm transversal et 13mm antéro-postérieur.
    -Isthme : 2mm dépaisseur.

    Les contours de la glande sont réguliers, son echostructure cellulaire globalement homogène permet toutefois didentifier quelques micronodules peu suspects, à droite 1.9mm 2.2mm 2.3mm et 1.6mm, à gauche 3mm 2.5 mm 2.6mm et 2.9mm.

    Ces micronodules ne presentent pas des aspects échographiquement suspects, ne sont pas hyper vascularisés, nentraine aucune altération postérieur et ne sont associés à aucune adénopathie suspecte.
    La vascularisation thyroidienne apparait sensiblement augmentée dans son ensemble mais de façon harmonieuse.

    Conclusion :
    Hypertrophie legerement hyper vascularisée micronodulaire de la thyroide à confronter avec lévolution clinique et biologique spécifique.

    Merci de mavoir lu jusquau bout et merci de me faire profiter de vos connaissances, experiences ou votre vecu sur ce sujet. Ça va contribuer à me rasserener vue la difficulté davoir des informations sur ce sujet.

  • Re: Anticorps anti thyroperoxydase et anti thyroglobuline très élevés nodules multiples : faut il s'al

    Pas de panique !

    Je comprends que tu t'inquiètes, mais il n'y a pas de quoi paniquer. Je suis moi-même atteinte d'une thyroïdite auto-immune de Hashimoto (j'ai 49 ans) ainsi que ma fille aînée de 22 ans. Je connais donc assez bien le sujet. Les résultats de tes analyses ne sont pas inquiétants et d'ailleurs tu ne souffres d'aucun symptôme clinique jusqu'ici. Tes taux sont tout à fait dans la norme (TSH, T4 libre et T3 libre) et ta thyroïde fonctionne donc encore très bien. Tu as certes des anticorps, mais je peux te dire qu'ils sont loin d'être à un niveau catastrophique ! L'endocrinologue que tu vas consulter, après analyse de tes résultats sanguins et de ton échographie va aussi te rassurer et ne te donnera aucun traitement pour le moment.
    Tant que tu ne te sens pas anormalement fatiguée, frileuse, que tu ne te mets pas à prendre des kg de façon inexpliquée, il n'y a pas à traiter ni à s'inquiéter. Tu es jeune, et cette thyroïdite peut disparaître complètement.
    Simplement, tu sais que tu devras surveiller ça dans les années qui viennent si tu souffres des symptômes que je t'ai décrits plus haut (fatigue, frilosité, prise de poids).
    Ma fille et moi sommes nettement plus "loin" dans la maladie avec une thyroïde très diminuée et des anticorps à des niveaux tellement élevés qu'ils ne sont pratiquement plus mesurables. Nous sommes simplement traitées avec une hormone de substitution (thyroxine) qui ne pose aucun problème en traitement à vie si elle est bien dosée. Nous sommes toutes les deux en pleine forme !
    Bref, pas de panique, dors sur tes deux oreilles et ne va pas trop te perdre dans les forums qui font très souvent paniquer injustement !

    Commentaire


    • Re: Anticorps anti thyroperoxydase et anti thyroglobuline très élevés nodules multiples : faut il s'al

      Pas de panique !
      Thyroïdite d'hashimoto

      bonjour,
      Je viens de voir comme tu abordes ta pathologie.Je vais te parler de mon expérience personnelle. 10 octobre 2010 souffrances multiples et brutales : hémorragie nasale longue durée, tremblements convulsifs,diarrhées pendant 4 heures au petit matin, hypertension paroxystite, sensation de brulûres et picotement sur tout le corps, douleurs aux jointures des jambes, déssèchement de la peau avec desquamation, j'en passe (23 symptômes).Au bout de 3 jours transport aux urgences qui m'ont réhydraté en urgence (moins 4 kg). 3 visite aux urgences en 2 mois, plus 6 hospitalisation en 2 ans. Depuis le 04 décembre 2013 je connais le diagnostic "thyroïdite d'Hashimoto". Une endocrinologue a tenu comptes d'une nouvelle classification pour le diagnostic les TIRADS - TIRAD 3 = Hashimoto. J'avais vu plusieurs endocrino. auparavent, ils n'ont pas su diagnostiquer (Des Professeurs) . c'est un cas particulier, pas d'anomalie avec les prises de sang, les echographie, même une scintigraphie (un peu petite la thyroïde). Je suis un cas particulier "séro-négative". trois mois d'intenses souffrances nocturnes. Un cardiologue m'a prescrit un beta-bloquant, plus d'hémoragie, plus de tremblements convulsifs, les autres symptômes persistent. Séquelles neurophathies périphériques, fond de l'oeil (artères rigidifiées, veines tortueuses)ces détails pour éventuellement aider d'autres patients désemparés. Je suis philosophe, mon âge me permet de relativiser, de jeunes patientes sont déjà atteints.On peut trouver des informations sur internet bien documentées en tapant www.schilddrüsenguide - écrites par 2 endocrinologues Allemandes :Nicole Rolffsmeir et Françoise Hoenicka, Pour éviter de nombreux
      examens quelquefois renouvellés au bout de quelques semaines en milieux hospitaliers. bons courage à tous et à toutes. Amicalement.
      Xilam9

      Commentaire


      • Re: Anticorps anti thyroperoxydase et anti thyroglobuline très élevés nodules multiples : faut il s'al

        Pas de panique !
        Thyroïdite d'hashimoto

        de : Xilam9 suite au message du 09 décembre 2013
        Juste pour détails complémentaires à mon envoi d'hier, l'Endocrinologue m'a précisé que pour la forme atrophique (diminution de la thyroïde avec disparition totale) une oscillation est possible pendant longtemps entre hyperthyroïdie et hypothyroïdie.Le processus est auto-immune. ILm'a été détecté 3 nodules trilobés 1 kyste résultat de l'inflammation. La bonne nouvelle pas cancéreux. Cet ajout pour comprendre qu'il difficile au départ d'établir un diagnostic.J'ajoute que les spasmes subit s'étendaient à mon colon, d'où les diarrhées mécaniques pendant 3 ans, jamais infectieuses au résultats de laboratoire. Peut-être un symptôme commun peut vous mettre sur une voie de diagnostique. Avec ma sympathie et mes souhaits de maitrise de cette maladie chronique, plus génante que grave bonne semaine.

        Commentaire


        • Re: Anticorps anti thyroperoxydase et anti thyroglobuline très élevés nodules multiples : faut il s'al

          Bonne nouvelle!

          Voici des vidéo qui parlent beaucoup de ton problème et t'apporteront les solutions. casanovas thierry sur YouTube

          Bonne lecture

          Commentaire


          • Re: Anticorps anti thyroperoxydase et anti thyroglobuline très élevés nodules multiples : faut il s'al

            Soyons sérieux sans s emporter

            Bonjour
            Bien sur l anormalité inquiète ainsi que le fait de ne obtenir une explication.
            Attention aux forums. Chaque individu est différent, réagit différemment chaque personne a un " capital santé" différent. Pour un même résultat d analyse il peut y avoir des conclusions différentes en fonction de chacun. Les endocrinologues font 10 ans d étude alors ça n est pas en étant novice qu on réglera un pb et donnera la bonne info.
            La sagesse, c de voir au plus vite un endocrinologue et si le RDv n est possible que tardivement, faire du forcing auprès du secrétariat en expliquant le caractère d urgence, demander à être sur liste d attente en cas de désistement et en attendant demander a son généraliste des précisions.
            Tiens nous au courant!

            Commentaire

            Publicité

            publicité

            Chargement...
            X

            publicité