publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Hypothyroïdie et vie quotidienne

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Hypothyroïdie et vie quotidienne



    Je suis un homme jeune (30 ans) et j'ai été dépisté il y a 6 mois, bilan:
    hypothyroïdie.

    En fait j'en suis arrivé là après 10 mois de divers traitements prodigués par une psychiatre... que je consultais n'en pouvant plus de trainer une depression plus ou moins forte (avec violentes périodes de cafard)

    Bêtement, la nutritioniste que je venais de consulter tombe sur mes résultats de TSH et diagnostique une hypo (ce que n'avais pas vu la Psychiatre qui avait demandé ces test 5 mois auparavant)

    Et là je suis en phase de montée progressive en levothyrox. 75µg pour le moment, sachant que je devrais si j'en crois mes évolution depuis le 25µ aller bien plus haut (besoin plus importants pour un homme)

    Ca c'est pour les aspects purement physiologique.

    Ce que j'aimerais démarrer en fait c'est un fil de discussion
    sur la vie au quotidien liée à une Hypothyroïdie...

    J'ai l'impression qu'en fait j'avais cette version auto imune
    depuis des années s'en m'en être aperçu, car à part une prise de
    poids très très lente je n'en avais aucun symptôme physique.

    En revanche pour la psychè... là j'ai beaucoup morflé.

    Cela a commencé incidieusement avec une perte progressive de la confiance en soit (sur des années...)
    Une perte de joie dans les moments ou cela devrait, une incapacité émotive progressive... sauf pour la colère, la tristesse et la mélancolie.
    Une baisse de capacités intellectuelles marquée, à tel point qu'on s'en apperçoit... ce qui est très dur à accepter.
    Un désintérêt progressif de soit, de ses passions passées, disparition de tout.
    La vie perd son goût et on en vient à accumuler les jours...
    les jours passent sans intérêt, on fait ce qu'on doit faire, mais difficilement.
    Progressivement la moindre tâche basique recquiert des efforts impressionnant pour être faite, lentement, avec souvent l'impression que ce n'est pas fait tout à fait comme il faut.

    De l'extérieur, notre fatigue continuelle, le nombre d'heure de sommeil important (je suis quand même passé de 5h en moyenne à plus de 12... voir 16 en plein cafard...) nous fait passer pour un fainéant... et toutes les joyeusetés associées.

    Le problème dans tout ça, c'est que j'ai assisté impuissant à cette dérive. Tout en moi disait que ça n'allait pas que ce n'était pas normal... mais pourtant ça ne changeait pas. Et la volonté elle même s'émousse.

    cela conduit à un rejet de soi de plus en plus violent, à de longues heures de gamberges ou les idées noires les plus folles passent.
    On en vient a se dire que le suicide serait une solution, non plus pour être entendu des autres, mais pour en finir avec cette souffrance. Le pire c'est que de l'extérieur, on ne ressemble pas à un être qui souffre... et pourtant.

    Alors depuis ces quelques mois je suis sous levothyrox. Pour le moment mon état ne s'améliore pas vraiment, peut-être des descentes moins vertigineuses dans l'angoisse... qui ne me paralyse plus des heures entières comme ça a pu le faire (lexomil pour arrêter la lutte, en laissant un corps mobile mais sans énergie vitale)

    Voilà mon enfer, je doute encore que tout soit à mettre sur le dos de l'hypothyroïdie, si c'était le cas ce ne serait qu'une question de temps et j'en serais fort aise.

    Mais pour le moment je vis sans intérêt, sans véritable envie, sans croire, sans profiter de rien.





  • Hello tidav



    je t'ai laissé un MP avant d'avoir lu ton post...

    Je suis navrée de te voir si mal...

    Que peut on faire pour t'aider?

    Je te souhaite plein de courage, et n'hésite pas à donner de tes nouvelles à tes ami(e)s de Forum ...

    bisous étoilés


    Léna :amour:

    Commentaire


    • Hello tidav
      je t'ai laissé un MP avant d'avoir lu ton post...



      Je suis navrée de te voir si mal...

      Que peut on faire pour t'aider?

      Je te souhaite plein de courage, et n'hésite pas à donner de tes nouvelles à tes ami(e)s de Forum ...

      bisous étoilés


      Léna :amour:

      Commentaire


      • Hello tidav
        Oui...



        Il est vrai que le cycle thyroïdien est plutôt lent, donc la récupération va avec...

        Sans parler aussi des dégats collatéraux sur la psychè qui au choix déclenchent des pbs ou en font ressortir... de ces pbs longs à régler aussi.

        m'enfin on va déjà attendre la stabilisation factuelle des taux... qui peut précéder de pas mal la stabilisation biologique réelle...

        merci pour ta participation

        le but de mon message était plutôt de tenter les témoignages de type:
        Jour après jour d'un malade de la thyroïde. (Copyright Delarue )

        Histoire de faire moins chiffré et scientifique, et plus relationnel, émotionnel, vie au quotidien.

        Commentaire


        • Hello tidav
          Oui...
          Il est vrai que le cycle thyroïdien est plutôt lent, donc la récupération va avec...



          Sans parler aussi des dégats collatéraux sur la psychè qui au choix déclenchent des pbs ou en font ressortir... de ces pbs longs à régler aussi.

          m'enfin on va déjà attendre la stabilisation factuelle des taux... qui peut précéder de pas mal la stabilisation biologique réelle...

          merci pour ta participation

          le but de mon message était plutôt de tenter les témoignages de type:
          Jour après jour d'un malade de la thyroïde. (Copyright Delarue )

          Histoire de faire moins chiffré et scientifique, et plus relationnel, émotionnel, vie au quotidien.

          Commentaire


          • Hello tidav
            Merci



            Merci pour le forum même si le "ï" ne passe pas sur le net et que les mots ne sont pas dans l'ordre.

            Enfin grâce à ton aide et celle de google j'y suis arrivé

            @

            Commentaire


            • Hello tidav
              Merci
              Merci pour le forum même si le "ï" ne passe pas sur le net et que les mots ne sont pas dans l'ordre.



              Enfin grâce à ton aide et celle de google j'y suis arrivé

              @

              Commentaire


              • Hello tidav



                comme le disait une autre foromeuse il faudrait que tu puisses faire médicalement la part des choses.
                Ce que tu décris ressemble à un syndrome dépressif. Est-ce à mettre en lien avec ton hypothyroidie? Un endocrino pourrait te le dire. Est-ce que ta nutritionniste est suffisament informée à ce sujet??
                Moi je vis depuis trés longtemps avec une hypo. Mon traitement est bien équilibré (lévo 100)
                Je sais reconnaitre les symptômes d'un déséquilibre (sensation de froid , ralentissement de l'idéation, de la parole, du mouvement, teint pâle ) en fait je n'attends pas d en être là pour réagir.

                Je vis trés bien avec , sans y penser mais tout en restant quand même à l'écoute de mon corps. J'ai une vie active , un job passionnant mais quelquefois harassant. J'ai peu d'heures de sommeil: 6h maxi mais plutôt 5! (pas envie de me coucher le soir, trop de trucs à faire ) J'ai de l'énergie et de l'optimisme.Il m'arrive d'avoir des coups de blues mais c'est toujours trés bref.
                Il m'arrive quelquefois dans la journée d'avoir un gros coup de pompe mais c'est plutôt lié à un autre pb de santé ( les surrénales )Voilà mon modeste témoignage !!
                Je te souhaite d'aller mieux, je voudrais pouvoir te transmettre magiquement un peu de mon énergie .
                Bisoux
                1calinoo

                Commentaire


                • Hello tidav
                  comme le disait une autre foromeuse il faudrait que tu puisses faire médicalement la part des choses.
                  Ce que tu décris ressemble à un syndrome dépressif. Est-ce à mettre en lien avec ton hypothyroidie? Un endocrino pourrait te le dire. Est-ce que ta nutritionniste est suffisament informée à ce sujet??
                  Moi je vis depuis trés longtemps avec une hypo. Mon traitement est bien équilibré (lévo 100)
                  Je sais reconnaitre les symptômes d'un déséquilibre (sensation de froid , ralentissement de l'idéation, de la parole, du mouvement, teint pâle ) en fait je n'attends pas d en être là pour réagir.



                  Je vis trés bien avec , sans y penser mais tout en restant quand même à l'écoute de mon corps. J'ai une vie active , un job passionnant mais quelquefois harassant. J'ai peu d'heures de sommeil: 6h maxi mais plutôt 5! (pas envie de me coucher le soir, trop de trucs à faire ) J'ai de l'énergie et de l'optimisme.Il m'arrive d'avoir des coups de blues mais c'est toujours trés bref.
                  Il m'arrive quelquefois dans la journée d'avoir un gros coup de pompe mais c'est plutôt lié à un autre pb de santé ( les surrénales )Voilà mon modeste témoignage !!
                  Je te souhaite d'aller mieux, je voudrais pouvoir te transmettre magiquement un peu de mon énergie .
                  Bisoux
                  1calinoo

                  Commentaire


                  • Hello tidav
                    Merci



                    Merci pour ta participation.

                    Ma nutritioniste est aussi endocrinologue. Ce qui est plutôt bien tombé puisque
                    cela m'a permis d'être dépisté.

                    Elle semble suffisement informée, et si elle ne l'est pas j'accumule de plus en plus d'informations à ce sujet que je peux lui soumettre.

                    Mais à l'heure actuelle, étant dans une phase de montée progressive du levothyrox je ne peux trop me fier à mon état, il faudra que j'attende que les résultats labos soient dans les bornes pendant qqs temps pour ensuite faire la part de ce qui reste comme problèmes.

                    En tous cas, les choses ne sont pas au top, mais je sens que les pires descentes actuelles sont bien plus hautes que celles de cet été par exemple. Ce qui me laisse penser que je suis dans la bonne voie. Mais comme je le disais, tant que je ne suis pas au bout de ce chemin là je ne peux pas tirer de conclusions.

                    Concernant les phases de descente thyroïdienne: Je n'en suis pas encore là puisque pas encore stabilisé. Même si une attaque par mon système immunitaire peut intervenir pendant ma phase de montée (et donc me donner l'impression de regresser)

                    Je suis sur ce point entrain de faire un suivi de ma température corporelle. J'ai un thermomètre auriculaire: fiable, rapide et facile d'utilisation. Je fais pas mal de mesures pour identifier un profil de température journalier. Ensuite cela devrait me permettre d'avoir un élément de plus pour juger si j'ai eu une baisse de thyro. J'ai remarqué que mes plus grande crises de cafard coincidaient avec une température corporelle trop basse pour le moment de la journée...
                    C'est une méthode employée aux US parmi des moyens simples d'orienter les décisions (mais pas suffisant bien sûr)
                    Dans un premier temps je fais beaucoup de mesures pour savoir comment est mon profil. Ensuite 1 mesure ou deux par jour à heure fixe, et 1 si je me sens mal pour vérifier: c'est pas dur


                    C'est très important aussi d'intégrer dans ces messages le facteur humain, car pour mon cas, les problèmes thyroïdiens m'ont surtout bien attaqué la confiance en moi etc... car ça joue beaucoup sur la psychè.
                    C'est cela que je voulais partager, et avoir des retours de ceux/celles qui sont passés par là

                    @

                    Commentaire


                    • Hello tidav
                      Merci
                      Merci pour ta participation.



                      Ma nutritioniste est aussi endocrinologue. Ce qui est plutôt bien tombé puisque
                      cela m'a permis d'être dépisté.

                      Elle semble suffisement informée, et si elle ne l'est pas j'accumule de plus en plus d'informations à ce sujet que je peux lui soumettre.

                      Mais à l'heure actuelle, étant dans une phase de montée progressive du levothyrox je ne peux trop me fier à mon état, il faudra que j'attende que les résultats labos soient dans les bornes pendant qqs temps pour ensuite faire la part de ce qui reste comme problèmes.

                      En tous cas, les choses ne sont pas au top, mais je sens que les pires descentes actuelles sont bien plus hautes que celles de cet été par exemple. Ce qui me laisse penser que je suis dans la bonne voie. Mais comme je le disais, tant que je ne suis pas au bout de ce chemin là je ne peux pas tirer de conclusions.

                      Concernant les phases de descente thyroïdienne: Je n'en suis pas encore là puisque pas encore stabilisé. Même si une attaque par mon système immunitaire peut intervenir pendant ma phase de montée (et donc me donner l'impression de regresser)

                      Je suis sur ce point entrain de faire un suivi de ma température corporelle. J'ai un thermomètre auriculaire: fiable, rapide et facile d'utilisation. Je fais pas mal de mesures pour identifier un profil de température journalier. Ensuite cela devrait me permettre d'avoir un élément de plus pour juger si j'ai eu une baisse de thyro. J'ai remarqué que mes plus grande crises de cafard coincidaient avec une température corporelle trop basse pour le moment de la journée...
                      C'est une méthode employée aux US parmi des moyens simples d'orienter les décisions (mais pas suffisant bien sûr)
                      Dans un premier temps je fais beaucoup de mesures pour savoir comment est mon profil. Ensuite 1 mesure ou deux par jour à heure fixe, et 1 si je me sens mal pour vérifier: c'est pas dur


                      C'est très important aussi d'intégrer dans ces messages le facteur humain, car pour mon cas, les problèmes thyroïdiens m'ont surtout bien attaqué la confiance en moi etc... car ça joue beaucoup sur la psychè.
                      C'est cela que je voulais partager, et avoir des retours de ceux/celles qui sont passés par là

                      @

                      Commentaire


                      • Hypothyroidie
                        Oui



                        J'espère aussi beaucoup en attendant d'avoir trouvé la dose qui me convient.

                        Et effectivement il y a pas mal d'infos sur le site mentionné qui permettent d'y voir plus clair et gagner du temps.

                        Pour le moment, je suis en lente période de monté du levo...

                        En tous cas ça me fait plaisir de te lire, il me semble que tu es depuis longtemps sur ce site, je me rappelle de tes interventions sur le site sexualité, quand je venais dans la période 2000-2001

                        @

                        Commentaire


                        • Hypothyroidie
                          Oui
                          J'espère aussi beaucoup en attendant d'avoir trouvé la dose qui me convient.



                          Et effectivement il y a pas mal d'infos sur le site mentionné qui permettent d'y voir plus clair et gagner du temps.

                          Pour le moment, je suis en lente période de monté du levo...

                          En tous cas ça me fait plaisir de te lire, il me semble que tu es depuis longtemps sur ce site, je me rappelle de tes interventions sur le site sexualité, quand je venais dans la période 2000-2001

                          @

                          Commentaire


                          • Re
                            Oui



                            En lançant le message, je me suis dit que le pseudo était proche mais pas le même

                            Sinon je dois attendre 6 semaines à chaque augmentation...
                            D'ailleurs demain nouvelle prise de sang pour nouvelle augmentation normalement

                            @

                            Commentaire


                            • Re
                              Oui
                              En lançant le message, je me suis dit que le pseudo était proche mais pas le même



                              Sinon je dois attendre 6 semaines à chaque augmentation...
                              D'ailleurs demain nouvelle prise de sang pour nouvelle augmentation normalement

                              @

                              Commentaire


                              • La dose...
                                Oui



                                je sais qu'il est important d'attendre, sans perdre de temps pour autant

                                J'ai aussi l'impression que chaque palier de 25µg apporte sa petite amélioration. C'est très difficile de s'en rendre compte, mais c'est là quand on fait le bilan.

                                J'ai aussi remarqué qu'une semaine après une augmentation, j'ai un léger mal de crâne qui vient pendant 2 ou 3 jours. C'est léger mais gênant... un efferalgan et on en parle plus cependant.
                                Comme quoi même cette toute petite augmentation déstabilise le corps. j'ose pas imaginer si les échelons était plus grand (genre de 50 en 50)

                                @

                                Commentaire


                                • Oui
                                  je sais qu'il est important d'attendre, sans perdre de temps pour autant



                                  J'ai aussi l'impression que chaque palier de 25µg apporte sa petite amélioration. C'est très difficile de s'en rendre compte, mais c'est là quand on fait le bilan.

                                  J'ai aussi remarqué qu'une semaine après une augmentation, j'ai un léger mal de crâne qui vient pendant 2 ou 3 jours. C'est léger mais gênant... un efferalgan et on en parle plus cependant.
                                  Comme quoi même cette toute petite augmentation déstabilise le corps. j'ose pas imaginer si les échelons était plus grand (genre de 50 en 50)

                                  @

                                  Commentaire


                                  • Rehoméo
                                    Mon endocrino...



                                    lui, il me fait des posologies pas possibles , à un demi de lévo 25 près et pas tous les jours la même (du genre 62,5 4 fois par semaine, et 75 le WE). Il sait bien qu'il faut tatonner, quoi, et aussi qu'on n'a pas besoin de la même dose selon les circonstances de la vie. Il sait aussi que le ressenti du patient compte largement autant que les chiffres biologiques pour évaluer les dosages.

                                    Personnellement, même si la T4 m'a bien aidée (et je déprimais moins, puisque je me sentais moins fatiguée), je me suis sentie vraiment mieux moralement quand j'ai pris du Cynomel (T3). La plupart des gens synthétisent eux-même la T4 pour la transformer en T3, d'autres, comme moi, non. Et mes pertes de mémoire, la "lenteur" intellectuelle que je ressentais sont parties du jour au lendemain. Donc, Tidav, parles-en à ton endocrino quand tu auras atteint ton bon dosage en lévotyrox.

                                    Commentaire


                                    • Mon endocrino...
                                      lui, il me fait des posologies pas possibles , à un demi de lévo 25 près et pas tous les jours la même (du genre 62,5 4 fois par semaine, et 75 le WE). Il sait bien qu'il faut tatonner, quoi, et aussi qu'on n'a pas besoin de la même dose selon les circonstances de la vie. Il sait aussi que le ressenti du patient compte largement autant que les chiffres biologiques pour évaluer les dosages.



                                      Personnellement, même si la T4 m'a bien aidée (et je déprimais moins, puisque je me sentais moins fatiguée), je me suis sentie vraiment mieux moralement quand j'ai pris du Cynomel (T3). La plupart des gens synthétisent eux-même la T4 pour la transformer en T3, d'autres, comme moi, non. Et mes pertes de mémoire, la "lenteur" intellectuelle que je ressentais sont parties du jour au lendemain. Donc, Tidav, parles-en à ton endocrino quand tu auras atteint ton bon dosage en lévotyrox.

                                      Commentaire


                                      • Homéo
                                        Je n'ai eu



                                        qu'un seul dosage de T3:

                                        le 04/01/05
                                        T3 libre (abbott inx meia) ___________________ 2.18 pg/ml

                                        Commentaire


                                        • Je n'ai eu
                                          qu'un seul dosage de T3:



                                          le 04/01/05
                                          T3 libre (abbott inx meia) ___________________ 2.18 pg/ml

                                          Commentaire


                                          • Hypothyroidie



                                            Bonjour je m'appelle Elodie,j'ai 24 ans et je viens de subir une ablation de la thyroide il y à une semaine.J'avais des nodules qui grossissaient au fil des années et qui me genaient à la déglutitions,on a découvert mon hypo suite à ma première grossesse qui c'est très mal dérouler et avec une bonne prise de poids,déjà depuis mon adolescence je prenais du poids mais cela n'inquiétais mon medecin qui me disait que c'étais du à l' age,mais au final j'ai quand meme pris 28 kg que j'ai énormément de mal à perdre et de ce faite la prise de poids ma apporter de l'hypertention,des triglycérides et une faiblesse au niveau des reins.Enfin en ce moment je suis sous levothyrox 125 et suite à l'ablation je vais passer à une dose supérieur

                                            Commentaire


                                            • Hypothyroidie
                                              Bonjour,



                                              Pas facile à gérer ses problèmes de thyroïde.
                                              Beaucoup de medecins disent que c'est suite à des grossesses mais je suis persuadée que le problème est beaucoup plus lointain.
                                              Nous avions des problèmes de stérilité mon endocrinologue a toujours dit que cela ne venait pas du disfonctionnement de la thyroïde... n'empêche que pour le deuxième bébé... il a augmenté la dose de levothyrox et là je me suis retrouvée enceinte en six mois...
                                              Pour le moment je suis à 150.
                                              bon courage
                                              barbara

                                              Commentaire


                                              • C vrai



                                                oui moi aussi j souffre de la meme chose en vous decrivant j ai senti q vous parlez de moi car j arrivais pas a decrire ma situation j avais avant plain d energie maintenant la moindre des choses me fatigue!!

                                                Commentaire




                                                • C vrai
                                                  oui moi aussi j souffre de la meme chose en vous decrivant j ai senti q vous parlez de moi car j arrivais pas a decrire ma situation j avais avant plain d energie maintenant la moindre des choses me fatigue!!

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X

                                                  publicité