publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Phobie sociale, comment la vaincre?

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Phobie sociale, comment la vaincre?



    La timidité dans mon cas est un veritable handicap et un mal incommensurable. J'ai 22 ans, un travail depuis peu, je devrais m'en satisfaire. Et pourtant, je ne m'épanouis pas. C'est un métier relationnel et je ne dispose pas de cette qualité. Il y a 3 ans, j'ai arreté mes études en cours de route. Souffrant de dépression sévère, j'ai consulté une psychiatre m'annoncant que j'étais phobique sociale. Je pensais être sortie d'affaire depuis, mais je vis toujours avec ce mal-être constant et dans l'isolement, avec mon extreme manque de confiance en moi (dans mon travail à réaliser comme dans ma vie personnelle) et cet état dépressif (sous antidépresseurs, je me demande s'ils font encore effet). Je fais toujours des crises de larmes et parfois ça éclate devant les gens, j'ai honte de moi. Je n'ai pas vraiment d'amis actuels, disons que ça reste des contacts assez superficiels... et encore moins de petit ami. Je n'arrive pas à nouer de véritables liens d'amities, à rire, je n'ai aucune conversation. Je reste prostrée dans mon mal et tout naturellement je fais fuir les gens. J'ai des amis de longue date (très peu) mais de peur de les ennuyer aves mes "airs rabas-joies", je m'en éloigne. Pourtant, j'aimerai exister moi aussi.
    Je vis constamment dans l'angoisse et je ne sais plus comment m'en sortir. D'ici peu de temps, mon contrat se terminera et je devrais passer des entretiens de nouveau. J'ai peur de cette épreuve car je ne sais absolument pas me mettre en valeur, ne m'estimant pas. Je me torture toute seule avec mes dialogues intérieurs négatifs. Enfin bref, j'ai peur qu'aucun recruteur ne souhaite m'embaucher étant donné mon état d'esprit et ma grande timidité. Et je m'invente déjà des scénarios catastrophes, j'ai l'impression de déraisonner. Pour l'insatnt, j'ai bien du mal à entrevoir le moindre avenir en ce qui me concerne. Mes parents sont aimants et ont sans doute étaient trop présents, d'ailleurs je n'arrive pas à m'en séparer. J'ai peur d'être une charge pour eux et pour la société, je me laisse complètement aller. Je ne sais pas si un joir j'arriverai à travailler à des kilomètres loin d'eux, si j'arriverai à m'épanouir pleinement en me découvrant des centres d'interets autre que le travail et si j'arriverai à fonder une famille.
    Je sais qu'au fond mon véritable problème est mon manque cruel de confiance en moi.

    Ces temps-ci, j'ai l'impression d'être folle, j'écoute les conversations des autres tellement j'entends le silence bourdonner autour de moi. J'ai l'impression de ne plus savoir parler, je reste quasi-mutique parfois.

    Guidez-mo!
    Comment s'en sortir? Avez-vous ce meme genre de problème?
    (Je n'arrive même pas à exprimer mes pensees!)

    lolole6

  • Idem



    Il n'y a personne pour me répondre!

    Commentaire


    • Idem
      Salut



      j'ai lu tout message et ca ma interpellé parce que je vis la même chose a peu près je saais pas si toi ca tarive mais en plus de tout ca je rougi sans arret. Ce qui ma aidé c d'essayer de me fair confiance me dire que moi aussi comme tout le monde je sui une personne unique.Rien que se le dire ca aide essai de croir en toi car tu en vau la peine c sur tu doi etre quelkun de tré humain et de sensibl. tou ce que je peu te dir c de CROIR ENTOI bisou

      Commentaire


      • Salut
        Les médicaments et la tcc sont p-è la clé du bonheur.



        Bonjour lolole6 (et dadou5151).
        Si si, il y a qqn pour répondre, mais fallait juste le temps de voir le message. Etant moi aussi phobique social, je comprends parfaitement la souffrance que tu ressens. Ce n'est pas tjs facile à vivre au quotidien, et l'anxiété nous ferme malheureusement bien souvent des portes, sur le plan professionnel, relationnel etc. Mais prendre conscience de ce qui nous torture est déjà un grand pas. En effet, nombreux sont les gens à ignorer ce qu'est réellement ce qu'ils pensent n'être que de la simple timidité, ce qui les amène à croire qu'ils sont les seuls à souffrir de ce véritable handicap social et qu'il n'y a rien à y faire. Mais la phobie sociale est bien une maladie comme une autre, et comme telle elle se soigne. Généralement, deux traitements ont des résultats assez convaincants et sont recommandés contre la PS : l'axe médicamenteux et la thérapie comportementale et cognitive. Ayant depuis peu commencé à être pris en main médicalement, j'ai pu me rendre compte de leur efficacité. Je ne suis bien sûr pas encore "guéri", mais c'en est fini de mes perpétuelles crises de panique (rougeurs, tremblements, transpiration...) et j'ai retrouvé de grands espoirs en l'avenir (à juste titre à mon avis). L'anxiété est tjs présente (surtout face à une fille), mais à un degré bien plus acceptable qu'auparavant et assez gérable. Pour ce faire, le recours aux médicaments a été (et est, comme je suis tjs en plein traitement) bien utile. Trois semaine après le début de la prise du serlain, j'ai vu la différence: plus de blocage, la possibilité d'affronter les situations anxiogènes. Il semble que la PS soit liée à un déséquilibre des neurotransmetteurs, selon mon psychiatre (qui s'occupe de l'axe médicamenteux uniquement). Et force m'est de constater qu'il n'a pas tort, tant le "rééquilibrage" marche. Je te recommande donc vivement de consulter un tel spécialiste. Mais choisis-en un bon, car comme on ne trouve pas tjs le médicament idoine du premier coup, il faut qu'il soit capable de trouver le bon au fil du temps. Ensuite, il y a la thérapie cognitive et comportementale. Il s'agit alors de lutter contre ses idées "négatives" (genre "je vais rougir si on me regarde" etc.) et réapprendre en quelque sorte à vivre en société. Cela se fait bien sûr progressivement (car brûler les étapes ne serait que conforter le patient dans l'idée qu'il n'est pas capable d'affronter les situations qui lui font peur), afin d'étayer les petites "victoires" obtenues. Le psychologue comportementaliste assure un suivi et nous aide à nous fixer chaque semaine de nouveaux objectifs, comme au départ par exemple essayer d'aller régulièrement se promener 20 minutes en rue (ben wui, pour moi cela représentait déjà tout un combat!) etc. A ce sujet, je te recommande vivement le très intéressant "La peur des autres. Trac, timidité et phobie sociale", de Patrick Légeron et Christophe André, aux éditions Odile Jacob. Y sont expliquées entre autres les possibles origines de la PS, la différence entre simple timidité/trac et PS, et surtout les différentes méthodes pour s'en sortir. Souvent, les gens ont peur de recourir aux médicaments, et s'entêtent à suivre uniquement une thérapie. Les progrès y sont certes probants, mais cela peut parfois s'avérer très long. Je pense qu'au contraire il faut combiner les 2, car l'effet boustant des médicaments n'est pas négligeable. Mais afin de ne pas connaître de rechute après l'arrêt de la prise de médicaments, il est nécessaire de changer son mode de pensée en profondeur, de se débarrasser de toutes ses cognitions (pensées défaitistes envahissantes et paralysantes comme "je ne vais pas être à la hauteur"), chose que seule la TCC peut nous apporter. L'un ne va donc pas sans l'autre. Comme dirait mon neuropsychiatre, il est dommage que les anxieux sociaux ne fassent pas assez souvent appel à la médecine, car aujourd'hui elle leur permet de retrouver le bonheur. J'espère que c'est vrai et que cela se vérifiera. Je te souhaite donc bonne chance (ainsi qu'à tous les PS du forum et d'ailleurs). Puisse ta quête du bonheur être satisfaite et la PS, cet hôte indésirable et si envahissant, s'estomper. Je suis sûr que la guérison (ou devrais-je dire libération!) n'est pas loin...
        PS (ou plutôt NB - lol): Tu n'as pas beaucoup confiance en toi, mais tu écris très bien (et ton témoignage est touchant). Quelqu'un qui écrit comme cela n'est assurément pas inintéressant et gagne à être connu, ce que tes amis ont forcément dû voir, au-délà des apparences. Dès que la dépression sera contrôlée, n'hésite pas à reprendre contact avec eux, car il serait dommage d'être débarrassé de sa peur des autres et de ne plus avoir la possibilité de nouer des relations privilégiées avec les autres.
        Bonne guérison.
        Ciao.

        Commentaire


        • Les médicaments et la tcc sont p-è la clé du bonheur.
          Addenda



          Ah, et encore une dernière chose (je viens de relire ton message): tu n'as pas à avoir honte de pleurer. Le fardeau que tu portes sur tes épaules est très lourd, et il est normal de craquer parfois dans ces conditions. Tu gagnes p-è à expliquer à ton entourage (au boulot) de quoi tu souffres (moi j'ai parlé de ma phobie sociale à mes amis, et cela m'a libéré. De plus, maintenant, ils sont conscients de mes difficultés, et ils ne me jugent plus, ne se disent plus que je suis fâché sur eux ou que sais-je encore), afin qu'ils comprennent que les apparences peuvent être trompeuses, et qu'un air renfermé ne veut pas nécessairement dire que l'on est levé du mauvais pied. Dans ce genre de situation, le dialogue est bien souvent plus salvateur que l'on ne croit. En tt cas, c'est mon avis. Et concernant les amis, ne t'en fais pas si tu penses n'en avoir pas bcp: souvent, lorsque l'on se sent mieux dans sa peau, cela se perçoit par les autres, et ils sont alors plus enclins à venir vers nous. (Enfin, cela dit, moi non plus j'ai tjs pas de petite amie - lol).
          Ciao

          Commentaire


          • J'avais exactement le mm probleme



            heureusement que ma famille est là mais ce n'est pas pour sa que j'arrive a sortir, j'en parle justement dans mon blog par contre ce qu'il faudrait faire cest si tu veux communiquer moi je suis là j'ai une adresse ... si tu veux c'est : charline050682 ...
            je t'attend quand tu veux et si tu veux

            Commentaire


            • Phobie sociale



              lolole6

              je me retrouve pratiquement dans la meme situation que toi!!!
              c'est frustrant de ne pouvoir pas faire grand chose... après
              beaucoup de temps à chercher sur le net, je peux enfin mettre un nom sur mon mal...
              Maintenant, j essais d'agir à la racine, pour communiquer normalement, est meme etre expansif...

              Commentaire


              • Bijour



                dans ce message, je raconte juste ma vie, donc si tu cherches des solutions,t'embete pas a lire..j'ai un peu les memes problems que toi: je n'arrive pas a m'affirmer, j'ai tres peu confiance en moi,souvent honte de mes actions,je me dis que les autres ne vont pas me trouver interessante, alors du coup, je joue la gaffeuse pour amuser les gens qui m'entourent, mais finalement je ne suis jamais moi,et à la longue, c'est humiliant.. et quand je sens que quelqu'un ne m'aime pas, je suis d'autant plus frustrée que je sais qu'il n'aime pas une personne qui n'est meme pas moi!..j'ai toujours l'impression de m'adapter aux autres, parcque bizarement, j'ai l'impression quand je vois quelqun de savoir comment elle est, et de savoir ce qu'elle veut entendre.. donc jlui dit!.. je pense que ce manque de confiance en moi, vient aussi du fait que je n'ai pas confiance aux autres, j'ai toujours été déçue..alors je me dis que les autres ne sont pas comme moi, je les trouvent globalement plutot méchants, dans le sens ou j'ai l'impression que si quelqu'un peut "écraser" quelqu'un dautre,il le fait..pour marquer sa supérioté..je n'ose pas parler de mon manque de confiance en moi, puisque je fais sans arret semblant d'en avoir..et je désespere de trouver quelqun qui veuille m'aider,juste pour m'aider,sans me juger..
                .. je crois ne jamais avoir réussi,en public, depuis longtemps, à dire quelque chose sans chercher à faire de blague (souvent pas drole en plus),juste parler normalement.. en fait, je veux trop que les gens m'aiment, peutetr pour me prouver que je peux etre aimée,j'ai vraiment l'impression que je ne suis pas interessante sinon,puisque je n'arrive pas à exprimer mes idées.. je me trouve compliquée, suis je la seule a etre si compliquée? ..là par exemple je trouve mon message tres bete et je me dis que vous qui lisez vous devez me trouver stupide,superficielle,pas tre futefute..et peutetre aussi vous vous dites que mon probleme n'st pas trop grave puique je vous dis que meme si je fais semblant j'arrive à parler en public..détrompez vous! c tres difficil a vivre,et je suis tre mal a l'aise,et j'ai vraiment l'impression que j'arriverais jamais a etre moi! ..j'aimerais etre interne, je me dis que je serais obligée de me "lacher".. mais mes parents .. je sais que sa leur fait de la peine que je veuille partir, ils pensent que j'en ai marre d'eux alors que je veux juste mépanouîr.. c'est délicat.. je rêve de pousser un coup de geule un jour, d'arreter de me faire marcher sur les pieds.. mais j'ai toujours peur de blesser les gens, c'est plus fort que moi, et j'ai aussi peur qu'on me renvoie le coup dans la "geule".. bref j'ai pas confiance en moi..
                ..sos..

                Commentaire


                • Addenda
                  Toujours la meme histoire...



                  Bonjour à tous,

                  Moi aussi, comme la grande majorité des gens présent pour répondre à ce post, je souffre des meme symptômes. Cela fait dea années que cela dure mais particulierement plus difficile encore depuis un an environ. En effet maintenant quand j'ai une crise de panique je transpire du visage et forcément le fait que cela soit visible (surtout que je bosse au contact direct avec la clientèle) me donne envie d'être enterré à dix milles pieds de profondeur. Au début j'ai cru que c'était de l'hyperhydrose, probablement en voulant me cacher a moi meme que cela pouvait être un probleme psychologique, puis petit a petit je me suis dit que c t dans la tête et non a cause de la chaleur ambiante. Il y a des clients que je vois regulierement (je travaille dans une banque) et qui dès que je les voit déclenchent en moi la fontaine, si jamais au dernier moment un de mes collegues les sert, tout d'un coup cela s'arrete et tout va mieux. Il y a aussi certaines opérations que j'effectue pour les clients qui me font peur et donc declenchent le processus. J'ai essayé de me contrôller mais c dur, surtout quand on voit la personne en face de soi qui ne vois que notre transpiration du visage. Tout cela fait que je ne prend aucun plaisir a travailler au contact de la clientèle alors meme que parfois je rigole avec eux et que je suis détendu. Le stress quotidien lié a la PS pèse et fatigue énormément en plus de cela. Et ces situations m'arrivent aussi dans les lieux publics (Hypers, pharmacie, des fois dans la rue...) où la phobie des gens qui vous regardent ou vont vous regarder et très présente. Je me met donc a transpirer, je prends sur moi, j'évite le regard des gens, machinalement je m'éssuie le front toutes les dix secondes et cela passe. Mais au dela de ... la douleur intérieure que cela provoque, la sensation perpetuelle de ne pouvoir controller son corps reparti dans le processus de honte suprême. En revanche je veux dire, pour aider ceux qui ont des symptômes encore plus développés, qu'il ne faut absolument pas couper les contacts avec les amis. Il faut leur dire ce qui vous arrive quand vous paniquez, le fait de leur dire vous soulage deja mentalement et la fois ou cela vous arrive ils ne diront rien, ou alors vous soutiendront. Encore mieux, si vous etes comme moi, vous n'aurez aucun symptomes étant donné que le fait qu'ils le sachent vous deshinibe vis a vis d'eux, vos vrais amis vous aiment peu importe comment vous etes.
                  Je pense que l'on a tous des degrés d'atteinte assez différents, mais meme le plus petit symptome peut etre embarrassant, et peut deboucher sur l'amplification des symptômes. Prenez vous en main, prenons nous en main, et rendons nous bien compte que nous ne sommes pas seuls dans le meme cas!
                  Merci pour les posts precendents pour les noms des medicaments et pour la croyance en soi que cela peut quand meme réinsufler!

                  Ce post vous aura peut etre saoulé, mais moi ça me fait du bien d'en parler lol

                  Salutations a tous

                  Stéphane

                  Commentaire


                  • Bijour
                    "slt"



                    c dingue je me retrouve trop dans ce que t a ecrit!!!C est exactement moi!!!
                    Moi aussi je me montre forte devant les gens, et comme tu dis j essaye toujours de faire rire tout le monde mais le pire c 'est que moi non plus mes blagues ne sont pas drole je crois même que je suis la seule a en rire.
                    je trouve ton mess pas bête du tout, ta bien réussi a exterioriser tes sentiment et ca c cool!
                    jaimerai tant etre a l aise en public ne pas jouer de rôle au lieu de ça je suis toujours en train de faire la débile et plus ça va plus j ai l impression que les gens me prenne une gogole "je me prends au piège toute seule".
                    j ai été de nombreuses fois deçu, j avais tout donné dans mes relations j été moi a 300% ET c est sur ca passé niquel ça crée des liens fort même trop fort tu te livre completement a la personne mais a force d etre hyper déçue j arrive plus a avoir confiance aux autres a etre moi! J'ai peur de encore donné par peur de souffrir encore.
                    Je suis devenu hyper réservé je parle plus de moi donne le moins possible mon avis et ça ça m'éloigne bcp des autres.Crois tu qu'on peut espérer retrouver confiance aux autres.bizzzzzzzzzzzzz

                    Commentaire


                    • La même chose



                      Moi aussi, je vis exactement la meme chose que vous. Je pensais que j'étais la seule a etre comme ca, et je vous le dis ca me gache totalement la vie. Je fuis les gens tout le temps, je me cache derriere un masque qui n'est pas moi-meme et j'envie tellement les personnes qui savent toujours quoi dire, qui sont capable d'etre apprécier en étant eux-meme. Pcq je fais fuir les gens, je suis a l'aise seulement avec mon amoureux, je déteste les fêtes familiales, etre entourées de monde, j'aimerais tant changer et devenir normale! Car je me déteste, j'ai toujours envie de disparaitre, je n'intéresse personne, je n'ai rien a dire et je suis toujours entrain de me dénigrer intérieurement. Je ne suis pas capable de m'ouvrir aux gens, je crois tout le temps que tout le monde ne m'aime pas....Je voudrais arreter d'etre toujours obsedée par ce qu'on pense de moi, arreter d'etre ''pognée''! C'est tellement pas moi ca ! Je suis sur des anti-dépresseurs en ce moment mais j'aimerais comment on fait pour s'en sortir vraiment ! Donnez-moi vos idées svp.

                      Commentaire


                      • Phobie sociale



                        Je souffre du même problème que toi et je ne sais pas non plus comment faire pour m'en sortir. Je voulais t'envoyer un message privé mais je n'ai pas pu t'en envoyer. Je ne pourrai pas t'aider mais si tu veux qu'on en parle je préfèrerai qu'on en parle en privé.

                        automnelady

                        Commentaire


                        • Meme probleme



                          je voudrais aussi des conseil la timidité c ossi mn cas je ne peu pa parlé normalemen avc lé gen je sen que je peu pa dire se ke je sen comme si tou se ke je pensé été dé banalité jé essayé de changé bocou de foi mé sans mé sans resulta je pense ke c lentourage ki lenpeche

                          Commentaire


                          • Hi



                            en lisant votre message et des autres, je me rend compte combien il y a des gens qui souffre de ce mal. et je visualise l'anxieté sociale comme une grande prison qui renferme plein de gens, on se croie seul parcequ' on est seul dans la cellule. j'ai 28 ans je poursuit encors mes études en postegraduation, ce n'est que recemment que j'ai su de quel mal je soufre, avant je croyer que c etait dans ma nature d'etre RESEVER et ne pas savoir parler, quant je suis en groupe je sens un tres tres tres grand malaise, je me sens totalement priver de mes moyens de réflechir et de surtout parler et parfois tellement que je rest seul ,de peur des regards des autres, que le silence devient assourdissant, mais je sais que le fait d'avoir pris concience sur ce qui nous ronge est déja une grande victoire contre soi meme, il ne faut pas abondonner il faut y faire face, car les seules batailles qu' on est sure de perdre sont celle qu'on refuse de prendre, j ai lu dans ton message que tu n a pas cofience en toi meme, détrompe toi tu écrit tres bien et sa c 'est signe que tu es une personne tres iinteressente, combien de personnes qui savent parler et qui sont à l'aise ne savent pas pas magner l'écriture aussi bien que toi. pour finir je t dis bonne courage et sutout n'abonne pas car y croire en soi meme est clé de la réussite ; )

                            Commentaire


                            • Moi



                              Bonjour. Je voulais juste écrire parce que je me sens seule et que j'ai l'impression que personne peut me comprendre, que personne sait ce que je peux ressentir. Je ne sais pas si c'est moi qui ne suis pas normale, qui suis mal faite mais je ne suis pas heureuse, je n'y arrive pas, j'ai honte de moi, j'ai honte d'exister. Je sais rien faire, je n'y arrive à rien. Je suis timide c'est peut etre normal mais beaucoup sont timides et y arrive.. Je suis anxieuse c'est peut etre normale mais beaucoup le sont et c'est pas poour autant qu'ils ne vivent pas? Alors qu'est-ce que j'ai? Pourquoi ai-je peur de tout? Pourquoi je n'arrive à rien? Je suis encore étudiante et dès fois je me demande comment j'ai fait pour en être là mais en faite je sais quand on étudie on est à la maison protéger, on donne des comptes à personne.. Sauf que arrivée à un certain niveau ça coince.. On se fait remarquer parsque l'on est trop discrète et là rien ne va plus.. J'ai trop honte, je dois bientôt passer un oral et je ne veux pas y aller parsque c'est aussi de mes forces, parce que je vais même pas réussir à parler, je vais devenir rouge et ça va se voir que je n'y arrive pas. Je vais être dans "tout mes états" comme dirait si bien tout mon entourage.. Pourquoi personne comprend? Pourquoi je veux à tout prix trouver une solution pour ne pas aller à cet oral sans que personne n'en comprenne la raison? Etre malade c'est facile mais sauf que maintenant il faut avoir un arrêt du médecin et de toute façon il faudra que je passe un jour.. Prendre des médicaments c'est pas vraiment bien et je le sais.. En parler, il n'y a personne, personne comprend mais tout le monde sait ce moquer.. Alors quoi faire?? S'arrêter de vivre parce qu'on a pas les capacités de passer à l'oral devant tout le monde?? Un peu extreme comme solution et pourtant elle vient de suite à l'esprit car à part ça que faire? Abandonnée? Pour se rabaisser, se faire remarquer une bonne fois pour toute?? Avoir honte finalement. Avoir honte quelque soit le choix, quelque soit la solution. J'ai beau réfléchir, c'est toujours tout ce que j'arrive à récolter... Toujours et surtout toujours seule...désespéremment seule...

                              Commentaire


                              • Bonjour



                                J'ai lu avec beaucoup d'attention ton message et je me reconnais beaucoup dans tout ce que tu écris...Je te félicite malgré tout de réussir à passer des entretiens tant bien que mal car moi je suis dans l'évitement complet de ce côté là.Je suis aussi phobique sociale et j'aimerais échanger avec d'autres personnes...
                                Si tu le veux on pourrait échanger par e.mail.
                                A bientôt je l'espère

                                Stéphanie

                                Commentaire


                                • Bonjour
                                  Bonjour stéphanie



                                  J'ai 40 ans et je suis phobique social depuis ma plus tendre enfance.Celà m'a beaucoup parasité durant ma vie et m' a conduit à de nombreux abandons faute de
                                  confiance en moi,notamment l'arrêt de mes études de médecine à la fin de mon
                                  deuxième cycle.Je suis rentré ensuite à La poste car je me disais qu'en ayant moins de responsabilités ça diminuerait mon anxiété.Quand j'étais facteur,ça allait mais lorsque j'ai changé de grade après avoir réussi un concours et que j'ai du travailler en équipe ,vu mon hypersensibilité à la critique,,je l'ai très mal supporté et
                                  j'ai fait une grave dépréssion.
                                  Voilà,tu connais ma vie dans ses grandes lignes.
                                  Suite à cette dépréssion , j'ai suivi une thérapie cognitivo comportementale de groupe et celà m'a permis de parler de mes difficultés avec d'autres personnes souffrant de phobie sociale,d'échanger ce que l'on ressent et surtout de ne plus me cacher dérrière un masque.En plus le groupe était très homogène et chacun avait un vécu douloureux depuis de nombreuses années voire depuis son enfance de sa phobie sociale trainant dérrière lui dépréssions,pharmaco dépendance ou évitements permanents confinant à l'isolement total,au chomage ,à l'exclusion.
                                  Suite à cette thérapie,nous avons décidé de rester en contact et nous nous revoyons de temps en temps.
                                  Tout ça pour te dire qu'éffectivement ça fait beaucoup de bien de partager et d'échanger son vécu et ses difficultés avec d'autres personnes en sachant que l'on est écouté et compris puisqu'elles souffrent elles mêmes de difficultés similaires.
                                  En plus,avec un peu d'auto dérision,on arrive à bien se marrer.
                                  D'après certaines études,le nombre de personnes souffrant de phobies sociales,prévalence vie entière,dépasserait les 13% de la population générale (bien
                                  sur à des degrés divers de handicap)
                                  Mais on parle peu de cette pathologie,parce que les gens qui en sont atteints en on honte et qu'ils sont souvent traités pour ses complications:l'alcoolisme,la dépréssion,la pharmaco dépendance,la toxicomanie , l'anxiété généralisée,l'agoraphobie ou les attaques de panique.
                                  Enfin voilà,j'ai lu ton méssage et j'ai voulu en parler.
                                  A bientôt,j'espère.
                                  Frédéric


                                  Commentaire


                                  • Tu est comme moi



                                    ma demoiselle je suis tres touche par votre situation. mais je peut vous dire que vous ete pas seul a endurer ce probleme .quand jai lus votre article jai sentie que moi parler .cest justement ce que je vie actuellement.jai des gros problemes a vivre normale. ja me bat chaque jour contre moi memme est je me blamme mais ce ne fais que agraver la situation. si tu veut en parler plus........................

                                    Commentaire


                                    • Réponse



                                      bonjour,

                                      Je suis très très contente de découvrir ce site car ça me permets enfin de parler avec des personnes qui puissent me comprendre sans me rejeter ni se moquer de moi.
                                      Voila, pourquoi ne pas rester en contact permanent pour nous encourager mutuellement, car parler fait beaucoup de bien et pourquoi pas peut être trouver une solution à nos difficultés, comme dit le dicton l'union fait la force.
                                      Je te propose si tu veux bien qu'on échange nos adresse "msn" et parler plus facilement de nos quotidiens, si tu es d'accord fais moi signe, puisque tu dis dans ton message que tu n'arrives pas à te faire des ami(es) et bien ça me ferai plaisir qu'on soit des amis.
                                      D'ici là bon courage et ne baisses pas les bras malgré que c'est très dur, mais la vie continue de toute façon autant en profiter dans lepositif.
                                      A bientôt.

                                      Commentaire


                                      • J'avais exactement le mm probleme
                                        Réponse



                                        Bonjour ,

                                        Je vis la même situation que vous tous les gens du forum!!!!!
                                        Quand j'ai appris qu'on peut aller mieux grâce un médicament, j'avoue que tu m'as rendu l'espoir, je te remercie infiniment d'avance de me communiquer le nom de ce médicament pour mettre enfin!!!! fin et dire stop aux souffrances quotidiennes.
                                        J'attends impatiemment ta réponse encore une fois mille fois merci.

                                        Commentaire


                                        • Même problème



                                          bonjour
                                          j'ai26 ans et je suis typiquement comme toi.moi cétait des mon plus jeune age que je vis avec cet etat mes parents ne m'ont pas compris souvent ils reprochaient ma timidite , mon isolement et mon manque de contact avec les gens j'ai beaucoup souffert a mon enfance .a l'age de16 ans j'ai eu une dépression je me suis rendu a psy il m'a annoncé que je souffrais d'une phobie sociale j'ai suivi une therapy .en effet sa m'a beaucoup aidé a m'en sortir de la dépression et a apprendre sur le comportement mais j'avous que j'evite encore les gens je suis mariée et je suis extremement incapable de nouer des lien d'amitié avec les femmes des amis de mon mari ,je trouve des difficultées a parler avec la directrice du jardin d'enfant de mn fils,je ne peux pasrepondre amon fils quand il me demande de lesgider dans leurs reaction avec les gens ,j'essais de suivre le comportement de mon mari dans ce cas. bref,communiquer avec des gens m'est tres dur et en dessu de tout je m'efforce a le cacher en parlant de sujets ennuyeux ou me taire et quelle honte quand les gens saperçoivent que j'ai rien a dire.

                                          Commentaire


                                          • Giulia27
                                            Giulia27 commenté
                                            Modifier le commentaire
                                            Bonjour lulu,

                                            J'ai 28 ans et je vis exactement la même chose que toi . J'ai un enfant de 8 ans et c'est pareil devoir discuter avec des personnes c'est très dur pour moi j'essaye d'éviter le maximum de situation ... je voudrais échanger avec toi si c'est possible. ..
                                            merci
                                            giulia

                                        • Phobie sociale



                                          Tu devrais essayer la Sophrologie, qui, je suis certaine, réglera la plupart de tes problèmes.
                                          Accroches toi, persiste et suis tous tes cours de Sophrologie.
                                          Tu verras par toi même le changement !!!!!

                                          Commentaire


                                          • Même problème
                                            Phobie sociale



                                            Bonsoir,

                                            Je ne sais pas s'il reste des personnes actives sur ce forum, mais je suis Phobique sociale et je pense vraiment qu'être en contact avec des personnes qui partagent la même souffrance que la mienne pourrait vraiment m'aider, mutuellement évidemment.
                                            Merci de bien vouloir me répondre dans la mesure du possible..

                                            Commentaire


                                            • Même problème
                                              Recherche témoignages phobies sociales



                                              Bonjour,

                                              Je suis journaliste et je me permets de vous contacter car votre témoignage mintéresse beaucoup.

                                              En effet, dans le cadre dun reportage sur les phobies sociales, je recherche des témoignages de personnes trop timides, stressées, hyper émotives ou agoraphobes qui veulent sen sortir. Lidée du reportage est dexpliquer ce que sont les phobies sociales de montrer que les personnes qui en souffrent ne sont pas seules, et qu'il existe des solutions pour en guérir.

                                              Pourriez-vous me donner votre mail ou votre téléphone pour que nous puissions échanger sur ce sujet si vous êtes partante bien entendu ? Vous pouvez aussi me joindre par mail (temoignages.reportages@gmail. com), sur Facebook, ou par téléphone au 06 85 18 04 63.

                                              A très bientôt jespère,
                                              Chloé Delahaye

                                              Commentaire


                                              • Phobie sociale
                                                Aide mutuelle



                                                Bonsoir,

                                                J'ai lu ton message sur ce forum et je suis bien d'avis qu'échanger entre nous cette douloureuse expérience qu'est la phobie sociale pourrait nous faire beaucoup de bien. Que dirais tu qu'on échange nos adresses email pour discuter en instantanée !?

                                                Commentaire

                                                Publicité

                                                publicité

                                                Chargement...
                                                X

                                                publicité