publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Asthme et homeopathie

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Asthme et homeopathie



    mon fils de 3 ans fait des crises d'asthme, a chaque rhinite. aujourd'hui, le medecin me parle d'asthme alors que jusqu'a present on parlait de bronchiolite ou bronchite.
    avez essaye des medecines douces pour traiter ce genre de maladie car je pense que c'est en partie psychosomatique.

    il a eu des seances de kine et maintenant, il dit que cela lui fait mal(ce n'est plus un bebe qui pleure sans dire pourquoi). je trouve cela horrible de faire souffrir les enfants mais a t on le choix ?

    merci pour vos temoignages.

  • On a essayé l'homéo... mais




    Bonjour je suis la maman de Titouan, 7 ans aujourd'hui, diagnostic d'asthme pour ses 3 ans.

    Titouan a été sous traitement "classique" de 3 à 6 ans, tous les jours sans exception, ce qui a bien entendu porté ses fruits : asthme stabilisé puis "oublié" (sans oublier le traitement quand même ) : il ne toussait plus, n'avait plus d'essoufflement. De plus il a un asthme modéré d'origine allergique et nous avons aménagé son environnement et son régime alimentaire pour éviter ses allergènes bref : toutes les conditions me semblaient réunies pour tenter de passer du traitement traditionnel à un suivi homéo début 2002. Car au bout d'un certain temps (3 ans pour nous) il devient psychologiquement "pesant" de donner un traitement lourd matin et soir à un enfant qui va extrêment bien. Là je crois qu'il y a eu petit erreur de notre pneumologue qui n'a pas compris que nous commencions à être inquiets et à remettre en cause le traitement même si nous avions parfaitement assimilé inetllectuellement parlant que l'asthme ça se soigne au long court. "Affectivement parlant" ça commençait à peser trop lourd.

    Bref pour soulager ce côté "affectif" nous sommes passés à un suivi homéo. La pédiatre s'est montrée rassurante, a été dans le sens qui nous touchait à ce moment là en confirmant que c'était "dingue le nombre d'enfants qui croulent sous des traitement inutiles". Nous avons commencé l'homéo en janvier tout en baissant progressivement le traitement traditionnel. Cela aussi m'a rassurée sur le sérieux du suivi homéo. Fin février 2002 Titouan était au tout homéo. en mars il a commencé une "toux aboyante". On s'est dit : "bon petite rechute due au changement de traitement mais ça y est : stabilisation". Mais la toux aboyante a résisté au traitement homéo et en juin l'asthme a fait un retour brutal alors qu'en 3 ans (des 3 ans aux 6 ans de Titouan) nous n'avions connu que 2 crises "sévères". La pédiatre homéopathe a du le remettre sous ventoline, avec traitement homeo à l'appui mais Titouan ne remontait pas la pente : la Ventoline est devenue quotidienne ! Parfois plusieurs fois par jour ! Titouan a fait un bilan allergo et pneumo. On nous a expliqué que le traitement traditionnel sur 3 ans avait vraiment donné d'excellents résultats. Parti d'une capacité respiratoire très basse, il approchait maintenant de la "norme des enfants de son âge". Il n'y est pas encore mais en est tout près. Nous avons alors expliqué notre ras-le-bol du traitement "classique" de janvier 2002 et le passage à l'homéo, avec retour de toux puis d'asthme. Loin de nous fustiger le médecin nous a expliqué que l'homéo était un choix qui se respectait mais que pour notre enfant nous avions sous les yeux les réactions : 3 à 6 ans sous traitement classique et amélioration spectaculaire de la capacité respiratoire (le tout mesuré - ce n'est pas une vue de l'esprit). Puis 6 mois d'homéo et le retour des difficultés au bout de 2 mois après 3 ans de situation stabilisée.
    Alors en septembre, après avoir laissé passer encore l'été sous homéo (nous sommes têtus hein), quand Titouan, qui est sportif, a repris ses entrainements de karaté et natation et que je l'ai vu arrêter 15 mn avant la fin les entrainements pour cause d'épuisement du à l'essoufflement, je me suis dit que j'avais fait le choix de le soulager d'un traitement lourd, mais que le résultat était qu'il se retrouvait dans une situation handicapante pour lui puisqu'il ne pouvait plus faire ce qu'il adorait faire : ses séances de sport à fond les manettes. Après discu en famille nous sommes revenus au traitement traditionnel mi-septembre. 10j plus tard il n'a pas eu besoin de ventoline à l'issue de sa séance de karaté. Nous sommes maintenant le 9 octobre. La ventoline n'est plus sortie de son cas depuis le 25 septembre soit 2 semaines. Alors que depuis juin c'était tous les jours et même en cas de sport avant après l'entrainement !

    Donc l'homéo : c'est tentant. C'est même mieux que l'abandon sans suivi médical du traitement classique. Là au moins Titouan voyait un pédiatre très régulièrement mais parallèlement les difficultés ont été croissantes. Donc je suis contente d'avoir essayé ça plutôt que de faire comme beaucoup d'asthmatiques au long cours : se croire sorti d'affaire et tout arrêter pour finalement se prendre une grande claque via une crise brusque et violente. Mais chez nous, l'homéo pour un suivi d'asthme pourtant tout à fait stabilisé depuis 3 ans a été dure au niveau des conséquences. Pourtant je n'y étais pas allée à reculons. J'étais tellement heureuse de passer mon enfant de 3 ans de suivi lourd à un suivi que je trouvais plus "doux" pour l'organisme. Alors l'homéo pour les bosses (arnica), le mal des transports ou un petit rhume j'y adhère toujours... mais pas pour un suivi de pathologie plus lourde comme l'asthme.

    Voilà pour ce qui est de notre cheminement perso. J'espère que d'autres pourront vous apporter des expériences positives poru asthme et homéo. Et je les lirai avec interet car même si je suis revenue au traitement classique et que Titouan est à nouveau stable... c'est vrai que je trouve toujours ça lourd sur le long terme. Mais au quotidien pour l'état de santé de Titouan franchement, il n'y a pas photo alors nous revoilà revenus à ce qui pour lui a fonctionné.

    PS : Titouan est asthmatique "modéré" et ne réagit qu'en cas de présence de ses allergène donc c'était un cas "léger" en plus

    Commentaire


    • Je suis moi même "bien"asthmatique



      depuis que je suis tout petite. Actuellement j'ai un traitement de fond qui me permet de vivre normalement, sans crises, et crois moi j'en suis très heureuse.
      Pourquoi penses tu que l'asthme de ton fils est psychosomatique ? Apparemment il a de l'asthme lorsqu'il a une rhino ou une bronchite et ses crises n'ont pas l'air d'être liées à un stress particulier.
      Je pense que les médecines douces peuvent constituer un traitement d'appoint (si, par exemple, ton fils est très angoissé par ses crises) mais, à mon avis, elles ne peuvent se substituer totalement à un traitement allopathique. L'asthme est, comme le diabète, une maladie chronique qui peut avoir des répercussions importantes si elle n'est pas soignée.
      Celà étant, la chose positive que je peux te dire c'est que l'asthme de ton fils peut très bien passer à l'adolescence. Mes frères ont fait pas mal de bronchites asthmatiformes losqu'ils étaient enfants mais aucun d'entre eux n'est asthmatique à l'âge adulte.

      Cilou

      Commentaire


      • On a essayé l'homéo... mais
        Ton message...



        m'a vivement intéressée. Moi aussi j'ai un enfant asthmatique, notamment lorsqu'il attrappe un virus. Là il tousse énormément, et a des difficultés respiratoires qui nous mènent parfois...aux urgences. Moi j'ai la même chose et résultat, je fais des pneumonies. Le pédiatre a prescrit pour lui de la cortisone durant tout l'hiver, une puff par jour, en prévention. Plus ventolin au besoin. Qu'en penses-tu? Cela m'a fait quelque chose de penser que mon garçon de 6 ans devait prendre des médications durant tout l'hiver. Il a aussi de la cortisone à prendre pour le nez.
        Moi par contre, j'ai arrêté la cortisone, 200, 2 puff matin et soir; je ne me sentais pas bien du tout; je transpirais énormément, et me sentais mal intérieurement. De moi-même j'ai arrêté, car j'ai demandé à parler au pneumologue qui ne m'a jamais rappelée. En plus il vient de découvrir que j'avais eu une pneumonie durant l'été dernier; il n'avait pas eu les clichés! À bientôt! Et meilleure santé.

        Commentaire


        • Ma fille de 14 mois



          faite de l'asthme du nourrisson, cad encombrement des bronches style bronchiolite... je l'ai enmené voire un pédiatre allergologue pour un traitement de fond, elle a du nexxair 2 bouffée matin et soir et de la ventoline 4 fois par jour, prise avec le babyhaller...

          j'ai décidé de lui compléter son traitement par l'homéopathie, graphits, thimulline... et d'autres dont je me souviens plus du nom.

          Pour les séances de kiné, tous les médecins que j'ai consulté, m'ont dit la même chose, il n'y a que ça pour dégager les bronches, car un petit n'a pas la capacité d'évacuer tout seul les muqueuses, par contre si ton petit bout, dit qu'il a mal, ce n'est pas normal, il faut changer de kiné, perso je vais dans une centre le CKRF (lyon) spécialisé dans la kinésie respiratoire et je sais que ma fille n'a pas mal même si elle pleure beaucoup pendant les séances très courtes, car dès que le kiné retire ses mains elle s'arrête de pleurer... et après elle se sent bien...

          bisous
          méla maman de Camille 14 mois.

          Commentaire


          • Je suis moi même "bien"asthmatique
            Bonjour cilou




            je suis interessée par ton intervention, mon mari est asthmatique depuis ses 24 ans (passage a l'armée avec vaccination de masse = merci docteur!), il avait besoin en bretagne de son berotec plusieurs fois par jour, meme parfois la nuit...

            aujourd'hui on vit dans les alpes et cela va mieux (il est allergique aux acariens), il a un traitement de fond avec le singular qui a nettement fait diminué l'asthme chronique, symbicort et pulmicort en prevention.

            Quel est ton traitement, et quelle domaine de spécialisation te suit?

            merci a toi

            Equi

            Commentaire


            • On a essayé l'homéo... mais
              Coucou au petit titouan




              de la part d'un tout petit Titouan (22 mois) : j'ai lu avec intérêt ton récit, et cela m'interpelle :
              1) les allergies peuvent se déclarer de plus en plus tard (chez les adultes aussi), et moi qui surveille attentivement mon enfant (un papa asthmatique et une maman qui a fait de l'eczema soit la meme origine, ya des risques d'allergies croisées) je me dis que rien n'est gagné.

              Disons qu'avec le mode alimentaire et les résidus de toutes sortes que l'on trouve (je connais bien mon sujet j'ai bossé dans l'agro alimentaire) il serait peut etre intéressant de réfléchir à une alimentation moins "risquée" : manger bio (mais du bon "bio") pourquoi pas meme si l'escarcelle de la ménagere a mal a l'addition, sur le moyen terme et long terme cela peute tre payant. Au vu de tout ce qu'il n'a pas le droit de manger, çà vaut le coup!

              2) tu parles d'asthme "léger" mais moi j'avais lu que au dela de 2 crises par mois (avec utilisation de la ventoline) on est en asthme chronique, et au vu de la fréquence des prises quand il a rechuté, çà pose soucis quand même.
              Vous avez bien fait d'essayer l'homeo mais sur l'asthme chronique, bof bof...

              il est vrai que les traitements peuvent paraitre lourd, on attend avec impatience les essais du vaccin testé en grande bretagne qui permettrait en une injection de portéger a vie les patients, le rêve...donc les traitements peuvent etre lourds, c'est aps drole pour un petit bonhomme comme çà, mais çà paye et c'est le principal.

              Apres il faut aussi s'attecher aux facteurs "secondaires" qui favorisent l'apparition des crises (changemenbt, rentrée des classes, anxiété) et là un traitement homeo est efficace, car de l'asthme chronique est issu d'autres facteurs qui favorisent la réunion des conditions pour l'emergence des crises.

              ce sont des choses paralleles (alimentation, homeo pour angoisse, endormissement, etc) mais finalement le bénéfice secondaire est bien là!

              J'espere que TItouan va aller mieux, gros bisou

              Equi

              Commentaire


              • Ton message...
                Et bien dis donc



                pas facile ce qui ce passe chez toi.
                Le traitement en prévention pour l'hiver... ça me parait "normal" puisque c'est ce qui nous est prescrit aussi (bon nous c'est pas tout l'hiver mais toute l'année... mais on ne va spas s'attacher aux détails hein ?)

                Et pour toi c'est dur les effets secondaires qui tu as dû subir. J'espère que tu vas pouvor trouver de quoi tu soulager réellement.

                Je te souhaite aussi une meilleure santé

                Commentaire


                • Bonjour cilou
                  Alors moi



                  Je suis actuellement suivie par une pneumologue et en phase de stabilisation. En effet, j'ai toujours soigné mon asthme au coup par coup(interruptions des traitements de fond = bétise à ne pas faire) et la dernière énorme crise que j'ai eue m'a fait reconsidérer le problème j'ai donc tout repris à zéro. Mon traitement actuel est seretide 500 (corticoides beta2 stimulants)2*par jour ventoline si besoin antihistaminiques en cas d'exposition aux allergènes.
                  En cas de grosse crise (en générale couplée avec un bronchite) j'ai des corticoïdes par voie orale.
                  Par contre comme je suis curieuse j'ai 1 question sur le traitement de fond de ton mari :
                  Pourquoi est ce qu'il prend à la fois pulmicort et symbicort dans la mesure ou dans l'un comme dans l'autre il y a la même molécule sauf qu'elle est couplée à un beta2 stimulant dans symbicort.


                  Cilou

                  Commentaire


                  • Coucou au petit titouan
                    Salut equi



                    c'est clair que déjà rien qu'avec l'éviction de l'arachide nous avions revu nos mode de consommation car il se trouve que nous ne pouvons acheter que des produits qui détaillent TOUS les ingredients. Cette clareté des étiquettes se retrouve effectivement dans les produits bio. Il y a aussi les produits blancs Carrefour (gamme bio et non bio - avis aux mamans d'enfants à régime d'éviction stricte). Bref : finalement ses nouveaux interdits alimentaires ne vont pas changer grand chose dans nos modes d'achats mis en place depuis l'éviction de l'arachide, par contre ça va restreindre encore la palette des produits possibles et à la fin il va finir par manger toujours la même chose M'enfin on fait avec.

                    Pour l'asthme et sa classification je te fais un copier collé de la "stadification" reconnue par consensus international :

                    "Un consensus international s’est formé autour d’une classification en 4 stades de gravité, remplaçant l’ancienne échelle à 3 degrés (léger, modéré, sévère).

                    Les 4 stades sont définis en fonction de la fréquence des symptômes (nocturne notamment) et des mesures du souffle (Débit expiratoire de pointe et Volume expiratoire moyen par seconde).

                    asthme intermittent : crise brèves et absence de symptômes entre les crises

                    asthme persistant léger : crises pouvant retentir sur l’activité et le sommeil

                    asthme persistant modéré : symptômes quotidiens, retentissant sur l’activité et le sommeil

                    asthme persistant sévère : symptômes permanents, crises fréquentes, activité physique limitée."

                    Titouan est classé persistant léger. La rechute de printemps est atypique par rapport aux 4 dernières années. Là il était passé momentanément à asthme sévère, mais c'était dû à son boum allergique (confirmé mercredi) et l'analyse de sa capacité respi a confirmé qu'il n'y avait pas au dégradation de sa capacité mais bien réaction à des allergènes à un moment précis. Bref : là il est revenu à "persistant léger".

                    Commentaire


                    • Alors moi
                      Coucou cilou





                      merco de ta réponse, mais e, fait mon mari prend pulmicort OU symbicort, mais pas les 2, en effet.

                      il ne prend pas d'antihistamique, je ne sais pas pourquoi, mais en fait son asthme est quotidien, on peut le dire come çà car depuis qu'il prend du singular il "réapprend" a vivre en respirant normalement...


                      Bise

                      equi

                      Commentaire


                      • Salut equi
                        Merci pour la classification





                        alors marido est asthme persistant modéré, il n'a jamais fait de tres grosse crise, sauf une fois, il a passé la nuit assis et moi j'étais pas fiere mais il a jamais voulu appeler un medecin, il a pris 7, 8 fois de la ventoline et je sais que c'est dangereux de faire çà.


                        je suis bien contente que ton Titou soit classifié "léger".

                        bise

                        equi

                        Commentaire


                        • Un des mes fils est asthmatique.



                          Mon fils de 3ans1/2 est asthmatique. il est aussi allergique aux accariens, aux graminés et aux chats.
                          Nous avons fait un premier diagnostic en février et nous devons en refaire un fin novembre. J'espère que son asthme et ses allergies ne se seront pas aggravées.
                          Il a été constamment sous traitement de février à fin juin avec ventoline, flixotyde, zyrtec et celestène en cas de grosse crise. Il a refait de l'asthme il y a 3 semaines car notre rue était en travaux et il y avait énormément de poussière. Il n'a pas pu aller à l'école et j'ai du le garder à la maison avec interdiction de sortir pour ne pas aggraver les choses! Heureusement que j'ai des supers voisines car elles ont fait tous les trajets d'école pour mes grands. Normalement, pour l'arrivée du printemps nous mettrons en place un traitement de fond mais je ne sais pas du tout si l'homéopathie pourrait suffir, je n'en suis pas sure!
                          Mon fils a des problèmes d'ézcéma depuis sa naissance et faisait des plaques énormes dés qu'il consommait du chocolat mais lors du bilan ils n'ont trouvé aucune allergie au chocolat! Depuis, il ne fait plus de plaques quand il consomme du chocolat mais je contrôle quand même afin qu'il n'en consomme pas trop.
                          Le premier hiver il a fait bronchites et bronchiolittes à répétition. Dés qu'il finissait un traitement il était à nouveau malade. Il a fait aussi des bronchites asthmatiformes.

                          Commentaire


                          • Et bien dis donc
                            Croire ou réfléchir..........;



                            L'étude a porté sur plus de 2000 enfants atteints d'asthme à différents niveaux de gravité et dont l'âge moyen est de six ans.

                            Bien qu'aucune étude n'ait réussi à démontrer une quelconque efficacité de ces méthodes pour soigner l'asthme, 59 % des parents croient néanmoins que les médecines douces peuvent avoir un effet bénéfique, selon ce que rapporte la littérature américaine sur le sujet.



                            Divers travaux ont en effet montré que les adultes asthmatiques qui consomment de l'ail, de la camomille et du chili étaient de deux à trois fois plus nombreux que les non-consommateurs de ces produits à être hospitalisés pour leur problème d'asthme et que cela pourrait être dû à un défaut d'observance de leur médication.

                            http://www.nouvelles.umontreal.ca/recherche/sciences-de-la-sante/20101129-les-medecines-douces-ne-permettent-pas-de-maitriser-lasthme.html?utm_source=infolettre&utm_medium=cour riel&utm_campaign=udemnouvelles

                            http://www.santenews.eu/2010/12/02/les-medecines-non-conventionnelles-ne-permettent-pas-aux-enfants-de-maitriser-leur-asthme/

                            Commentaire


                            • Croire ou réfléchir



                              L'étude a porté sur plus de 2000 enfants atteints d'asthme à différents niveaux de gravité et dont l'âge moyen est de six ans.

                              Bien qu'aucune étude n'ait réussi à démontrer une quelconque efficacité de ces méthodes pour soigner l'asthme, 59 % des parents croient néanmoins que les médecines douces peuvent avoir un effet bénéfique, selon ce que rapporte la littérature américaine sur le sujet.



                              Divers travaux ont en effet montré que les adultes asthmatiques qui consomment de l'ail, de la camomille et du chili étaient de deux à trois fois plus nombreux que les non-consommateurs de ces produits à être hospitalisés pour leur problème d'asthme et que cela pourrait être dû à un défaut d'observance de leur médication.

                              http://www.nouvelles.umontreal.ca/recherche/sciences-de-la-sante/20101129-les-medecines-douces-ne-permettent-pas-de-maitriser-lasthme.html?utm_source=infolettre&utm_medium=cour riel&utm_campaign=udemnouvelles

                              http://www.santenews.eu/2010/12/02/les-medecines-non-conventionnelles-ne-permettent-pas-aux-enfants-de-maitriser-leur-asthme/

                              Commentaire


                              • Un des mes fils est asthmatique.
                                Asthme



                                Bonjour, je viens vers vous pour savoir à quel age vous avez fait réaliser les tests allergiques chez votre enfants? ma fille à 3 ans et demi et le medecin me dit qu'il est trop top , hors les problèmes d'asthme s'aggravent chez elle; Avez vous trouver un traitement homeopathique efficace. Je sais que cela fait longtemps que vous avez écris sur ce forum, mais pouvez vous m'aider quand même . Merci d'avance

                                Commentaire

                                Publicité

                                Forum-Archive: 2002-102010-122012-03

                                publicité

                                Chargement...
                                X

                                publicité