publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Des additifs alimentaires liés à l'hyperactivité

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Des additifs alimentaires liés à l'hyperactivité



    1er juin 2004 - Les colorants alimentaires et les agents de conservation causeraient des comportements hyperactifs chez les enfants, selon une étude1 publiée ce mois-ci dans Archives of Disease in Childhood.

    Se basant sur les résultats obtenus, la responsable de l'étude, Dre Berlinda Bateman, recommande que les colorants artificiels et les agents de conservation soient retirés des aliments destinés aux enfants.

    Effectuée sur une période de quatre semaines, l'étude a été menée en Grande-Bretagne auprès de 277 enfants âgés de trois ans. La première semaine, les enfants suivaient un régime alimentaire qui ne contenait ni colorant alimentaire, ni agent de conservation. Les semaines subséquentes, les enfants consommaient soit une boisson contenant des colorants artificiels et du benzoate de sodium (un agent de conservation), soit un liquide placebo.

    L'étude a démontré que les enfants présentaient considérablement moins de comportements hyperactifs lorsqu'ils ne consommaient pas d'additifs alimentaires. Ces différences de comportements ont été constatées autant chez les enfants diagnostiqués hyperactifs que chez les autres.



    Diep Truong - Réseau Proteus


  • Super interressant...



    ....ton info ! J'ai un enfant autiste de haut niveau et je sais aussi que pour lui ce qu'il mange peut inflancer sur son comportement donc je ne suis pas du tout étonné de ce que tu dis ! C'est fou quand meme il est tps de vraiment faire attention à ce que mange nos enfts.....et bien on n'a pas fini de lire les étiquettes des produits en faisant les courses !

    Commentaire


    • Super interressant...
      C'est encore moi !!!



      J'ai oublié de signaler,qu'aux Etats unis,une étude a révèlé que depuis 1990 il y a une trés forte progression d'enfts diagnostiqués autistes,tous états confondus.Il y a peut etre aussi de ce coté là un rapport avec l'alimentation !?!?!?

      Commentaire


      • C'est encore moi !!!
        Tu evoques les années 90



        et ce sont egalement les années qui ont vu un fort développement de la téléphonie mobiles et des reseaux sans fils.
        Voici un extrait d'un rapport d'un comité scientifique etudiant les champs electromagnetiques et leurs conséquences possibles:

        Les auteurs insistent en particulier sur les effets biologiques des champs électromagnétiques sur l'activité cérébrale qui surviennent "à des doses nettement inférieures aux valeurs limites actuelles" : troubles du sommeil et de l'humeur, fatigue, dépression. Ils s'inquiètent aussi des conséquences des mêmes champs sur la barrière hémato-encéphalique (BHE), limite entre le sang et le cerveau, qui filtre des éléments nutritifs indispensables à ce dernier (comme le glucose) et bloque des substances potentiellement nocives pour les cellules nerveuses.



        La perméabilisation de la BHE causée par le portable peut provoquer "la formation de micro-oedèmes, l'inflammation de la dure-mère (la plus superficielle et la plus résistante des trois méninges) et donc l'apparition de migraines et de maux de tête. Ces derniers sont d'ailleurs largement retrouvés dans les enquêtes épidémiologiques chez les utilisateurs de portable." La perméabilisation de cette barrière "pourrait être également impliquée dans le développement de certaines tumeurs ou leucémies."


        "Le rapport met également en cause la téléphonie mobile dans l'augmentation du nombre de maladies neurodégénératives comme celle d'Alzheimer et l'autisme. "Craintes d'autant plus grandes que toutes les émissions de radiofréquences sont concernées (téléphonie mobile GSM ou UMTS, stations de base comprises, réseaux sans fil, WiFi, émetteurs personnels de surveillance des bébés) et pourraient apparaître à partir de 0,6 volt par mètre, voire moins." Il est donc, selon eux, indispensable de diminuer les niveaux d'exposition de la population."

        Etonnant non?

        Commentaire

        Publicité

        Forum-Archive: 2004-06

        publicité

        Chargement...
        X

        publicité