publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tout nu chez le medecin a 11 ans

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Tout nu chez le medecin a 11 ans



    Je suis un peu genée pour mon fils de 11 ans car a chaque visite chez le médecin elle le fait désabiller entièrement et il se retrouve tout nu devant moi. Ca ne me derange pas particulièrement mais a la dernière visite j'ai constatée qu'il essayait de me tourner la face. Je pense qu'il doit être gené mais a chaque visite elle le décalotte et lui palpe les testicules debout et allongé ( il a été opéré d'une ectopie plus jeunes) Je ne sait pas trop quoi faire ? en général jusqu'a quel age fait on desabiller un garcon ? doit je rester dans la salle d'attente ?
    Merci

  • C'est pas normal.



    J'ai un fils de 15 ans. La dernière fois que la pédiatre l'a vu nu, c'était pour s'assurer qu'il était bien décalotté et que ses coucougnettes étaient bien à leur place. Il avait 2 ans à tout casser.
    Mon fils voit régulièrement le doc parce qu'il fait du sport et qu'il a besoin de certificats spéciaux. La seule chose que mon fils dénude, c'est son torse.
    A ta place, j'en toucherais 2 mots au doc ou je changerais carrément de praticien.
    Lola.

    Commentaire


    • J'ai une fille de 11 ans



      A la derniere visite pour avoir un certificat pour le sport,elle a fait mettre ma fille torse nu(elle a pas mal de poitrine et de poils);je sais qu'à chaque visite,mon medecin verifie tout:dos,palpation du ventre...avant j'ai demande à ma fille si elle voulait que je reste avec elle ou que je sois ds la salle d'attente.Elle a prefere que je reste.
      En revanche,j'avais avec moi ses freres et soeur(9 et 6 ans et 26 mois).J'ai fait sortir les 2 plus grands le temps de l'examen.
      J'ai un fils de 6 ans 1/2 et à chaque visite annuelle,elle le met torse nu mais baisse son slip le tps d'un examen rapide des testicules et du decalottage.je ne sais pas juqu'à quel age elle le fera mais vers 8/9 ans je demanderais à mon fils s'il souhaite que je sorte.
      nat

      Commentaire


      • C'est pas normal.
        C'est vai ça lola



        moi aussi une fois enceinte je suis partie chez un médecin qui m'a fait déshabiller tout en entier, alors, que les autres non, en plus c'est un généraliste, ça me dit plus rien de partir chez ce médecin là :-(

        Commentaire


        • C'est vai ça lola
          Nudité chez le médecin.



          Les parents dehors dès que possible.

          Dès lors où cette nudité est accompagnée d'un examen la justifiant, je ne vois pas où est le problème.

          Je suis très inquiet quand j'entends un discours pudique lié aux examens de santé. Comment vivre la nécessité d'un toucher rectal après 45 ans si l'on n'est pas à l'aise avec son corps dans le rapport professionnel au médecin. Comment échapper à un cancer des testicules à 30 ans si l'on ne considère pas comme indispensable un examen régulier.
          Et je crois que ce rapport à la nudité, quand elle est nécessaire, chez le médecin mérite d'être éduquée très tôt.

          Votre médecin est une part intime de votre bonne santé. S'il franchit les règles de sa déontologie, changez-en.

          Un podologue qui ferait déshabiller ses clientes aurait évidemment un êu franchi les limites de son champ d'action.

          (NB : je ne suis pas médecin. Et la santé ça va, merci.)

          Commentaire


          • Ce n'est pas forcement anormal...



            Bonjour,

            A la puberté, il est parfois nécessaire que le jeune garçon ou la jeune fille soit examiné(e) plus ou moins nu, sans que l'on puisse considérer cela comme anormal. J'ai une fille de 11 ans, et il est arrivé que ma pédiatre l'examine torse nu, ou même qu'elle vérifie sa pilosité pubienne, pour voir si son développement pubertaire se fait normalement.
            Bien sûr, le médecin doit mettre son patient en confiance et la pudeur doit être respectée....

            Commentaire


            • C'est genant d'etre examiné devant sa mere



              ce genre de situation je l'ai vécu quand j'étais jeune,nous étions 3 enfants,ma mere nous emmenait chez un medecin qui nous faisait passer la visite nu devant ma mere
              comme mon petit frere avait 10 ans de moins,et ma soeur 4 ans de moins que moi,ma mere profitait du fait qu'elle prenait rendez vous pour lui pour me faire examiner par la meme occasion
              le probleme c'est que du coup j'ai eu droit a ses visites jusqu'a l'age de 18 ans,et que jusqu'a cet age j'ai passé la visite entierement nu devant ma mere
              elle n'y voyait rien de choquant,mais je vous garantie que se faire decalotter,palper les testicules lorsque l'on est un grand gaillard de1,85m ca n'a rien de bien marrant,c'est limite humiliation
              alors parent que votre fils/votre fille soit éxaminé nu pas de probleme,mais détournez le regard svp

              Commentaire


              • Visite médicale avec les parents



                ... ça m'est arrivé quand j'avais environ 16 ans. C'était la dernière fois que l'un de mes parents me voyait nu !
                J'ai eu une crise d'appendicite en plein d'août. On venait d'emménager, on ne connaissait personne encore là où on habitait.
                De violentes douleurs me prennent dans le bas du ventre. Vite, je me rends avec mon père chez le médecin du quartier. Faut dire qu'on n'a pas eu longtemps à chercher : nous étions au 7 et lui, au 1 de la même rue. Mais comme c'était les vacances, on ne savait pas s'il était là ou pas.
                Finalement, il me reçoit, avec mon père, entre deux rendez-vous. Examen rapide. Soupçon d'appendicite. Il me donne une analyse de sang à faire (je crois que c'était la première de ma vie) et de revenir le voir dès que j'ai les résultats.
                Lors de cette première consultation, je n'ai découvert que mon ventre et dégraphé un peu mon pantalon. Mon père était resté assis devant le bureau du médecin et regardait ce qui se passait.
                48 h plus tard, je retrouve ce médecin, toujours accompagné de mon père. J'étais sur son numéro de sécu et c'était lui qui payait la consultatation, sa présence était donc obligatoire.
                Après une longue heure d'attente et malgré que j'avais un rendez-vous, le médecin nous reçoit à nouveau (surtout moi). Mon père lui donne les résultats de l'analyse. Aussi sec, le médecin se lève et me demande de tout enlever.
                J'était surpris, mon père ne disait rien, il me laissa agir seul. J'étais géné, mais le médecin a insisté. Fallait que j'enlève tout. Ce n'était pas le regard de mon père qui me génait. Même s'il ne m'avait plus vu nu depuis l'âge de 12/13 ans, cela m'importait peu. C'est de se mettre nu devant un inconnu qui me dérangeait, et je crois bien que c'était la première fois !
                Je me suis donc déshabillé complètement. J'ai eu énormément de mal à retirer mon slip. J'ai voulu le garder, mais le médecin m'a dit : Allez mon grand, ça aussi ! Tout nu, c'est important !
                Et je baisse mon slip, le médecin achève le mouvement en me le retirant complètement ! J'étais nu comme un ver et je savais que mon père me regardait, mais ça ne me faisait rien, je n'ai rien fait pour me dissimuler au regard de mon père. Par contre, j'étais géné devant le médecin.
                Je pensai qu'un parent a tout à fait le droit de prendre soin de la santé de son enfant, quelque soit son âge, et nu devant mon père ne me posait pas de question.
                Mais le pire allait arriver : allongé sur le ventre, rien en haut ni en bas, le médecin m'a demandé d'écarter mes jambes, bien largement. Et là, il m'a fait un toucher rectal, me demandant si j'avais mal ici ou lù, tout en tournant son doigt dans tous les sens dans mon rectum.
                Paralysé, estomaqué, je ne sais même pas si j'ai répondu à ses questions... Il m'a semblé que cet examen a duré des heures et des heures. Je ne souviens même pas si j'ai eu mal, si c'était désagréable...
                Quand il a eu fini, il a effectivement diagnostiqué une appendicite, mais le toucher rectal qu'il m'a fait indiquait une intervention à prévoir, dans une relative urgence. Mon père qui a tout vu, semblait aussi géné que moi pour ce que le médecin m'avait fait !
                En fait, et je l'ai su par la suite, avec le toucher rectal, le médecin essayait d'atteindre l'appendice et constater son état.
                Je repars de là, honteux, tête baissée et profil bas avec un courrier de recommandation au chirurgien de la clinique la plus proche.
                Toujours accompagné de mon père (pour payer la consultation), je vais voir le chirurgien qui va m'opérer peut-être. Mon père entre directement dans le cabinet du médecin, tandis que moi, je rentre dans un déshabilloir qui est ouvert côté cabinet médical.
                Le chirurgien lit le compte-rendu du médecin et me demande de me déshabiller. Je cherche à fermer la cabine, mais le chirurgien me dit qu'il n'y a pas de fermeture et qu'il a l'habitude. A ma question : Qu'est-ce que j'envlève ?, il répond Tout, mais vous pouvez garder votre slip.
                A la bonne heure ! Et je me défais de mes affaires et viens rejoindre, en slip, le médecin et mon père au bureau.
                Le chirurgien se lève et me de passer dans une salle attenante à son bureau et de l'attendre sur la table d'examen. De cette pièce, mon père ne pouvait pas me voir.
                Ce que je fais, et le chirurgien me rejoint. Il m'examine le haut du corps (??), l'abdomen et touche l'endroit de l'appendice en me faisant mal. Il confirme ce qu'à dit le médecin, puis me demande de soulever un peu les fesses.
                Etonné et surpris, je soulève mes fesses sans trop savoir.pourquoi.
                Et le voilà qui m'arrache, je dis bien m'arrache le slip, complètement ! il me l'enlève sauvagement et le jette par dessus son épaule. Il attérrit je ne sais où. Et le chirurgien dit : Comme ça, on voit mieux (il avait qu'à allumer un peu plus de lumière !). Il me palpe alors le bas du ventre, le pubis et s'acharne sur mes testicules, qui'il examine longuement, je ne sais pas pourquoi, et finit ainsi son examen.
                II retourne à son bureau, je l'entends s'entretenir avec mon père. Il me lance : Vous pouvez vous rhabiller et venir !
                Je descends de la table et je recherche mon slip, que je trouve au bout de 5 bonnes minutes, et je retrouve mon père et le médecin au bureau de ce dernier.
                3 jours plus tard, j'étais effectivement opéré d'une appendicite.
                1 mois après, j'ai eu la visite post-opératoire. J'y suis encore une fois allé avec mon père pour les mêmes raisons, sauf que cette fois, il n'y avait pas de consultation à payer. Mais ma visite s'est finie par une mise à nu, moins violente que la première, mais tout de même.
                Dans le déshabilloir, je me mets en slip et je m'allonge directement sur la table de consultation.
                Là, le chirurgien n'y va pas par 4 chemins : il me dit : Attention au slip (je m'en souviens encore, quoique cet épisode date de ... 1974 !) et il me l'abaisse jusqu'aux genoux.
                J'ai été tellement de fois vu nu pendant ces mois d'août/septembre, que je n'ai même pas rouspété, et je me suis laissé faire. Il a constaté que la cicatrisation était en bonne voie et il encore une fois examiné et palpé mes testicules allégrement ! On aurait dit qu'il aimait ça, surtout qu'il a du les voir pendant mon intervention !
                Après ces épreuves, je suis allé tout seul chez le médecin. Aucun de mes parents ne m'a vu nu depuis, que ce soit à la maison ou ailleurs.
                Et je regrette d'ailleurs ce temps de l'enfance, de la jeunesse, où on était chouchouté par ses parents !
                C'est ce que j'ai vécu. C'est pour cela que, me montrer nu chez le médecin devant mes parents ne m'a jamais véritablement géné. Et au cours de cet été 1974, ... est produit à trois reprises !
                J'en garde la nostalgie !

                Commentaire


                • Merci
                  Ce n'est pas un fantasme...



                  ... Je ne vois pas d'ailleurs comment on pourrait fantasmer chez un médecin ! On n'y va jamais de gaîté de coeur. Ceux-là, sont exceptionnels, ces récits ont eu lieu en 1974 alors que je n'avais que 15/16 ans ! C'est dur (même aujourd'hui où j'ai deux ados) pour un ado de vivre cette situation.
                  Je le répète : il ne s'agit pas de fantasme, ce récit est authentique, à vous d'y croire ou pas !

                  Commentaire


                  • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans

                    Reprise en mains

                    D'après votre récit, je pense u'il est très important que vous obligiez votre garçon à vous regarder dans les yeux et à se mettre bien face à vous, car il n'est jamais sain de laisser d'installer un comportement sournois et dissimulateur. Un garçon de 11 ans (ou 12, ou 13...) est capable de comprendre qu'il n'a aucune raison de cacher quoi que ce soit à sa mère !

                    Commentaire


                    • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans

                      Je suis un peu genée pour mon fils de 11 ans car a chaque visite chez le médecin elle le fait désabiller entièrement et il se retrouve tout nu devant moi. Ca ne me derange pas particulièrement mais a la dernière visite j'ai constatée qu'il essayait de me tourner la face. Je pense qu'il doit être gené mais a chaque visite elle le décalotte et lui palpe les testicules debout et allongé ( il a été opéré d'une ectopie plus jeunes) Je ne sait pas trop quoi faire ? en général jusqu'a quel age fait on desabiller un garcon ? doit je rester dans la salle d'attente ?
                      Merci
                      Je suis un homme et je suis directement concerné. Car c'est ce que j'ai vécu moi aussi au même âge. Dans un passé encore récent on déshabillait puis on faisait déshabiller les garçons de leur plus jeune âge jusqu'à 20 ans et plus. C'est une épreuve très dure, redoutable. Je suis resté marqué à vie par ces innombrables déculottages forcés. J'ai été d'une pudeur pas maladive, mais extrême, terrible, de mon premier souvenir jusqu'à 25 ans. Et ma puberté à 12 ans n'a rien changé du tout. Pour mon plus grand malheur j'ai eu très tôt plusieurs anomalies très intimes inquiétantes et d'évolution incertaine, à surveiller. Il fallait baisser ou retirer mon slip à chaque fois, même pour une simple grippe, à 20 ans comme à 8 ans. J'ai vécu un martyr !

                      Commentaire


                      • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans


                        Je suis un homme et je suis directement concerné. Car c'est ce que j'ai vécu moi aussi au même âge. Dans un passé encore récent on déshabillait puis on faisait déshabiller les garçons de leur plus jeune âge jusqu'à 20 ans et plus. C'est une épreuve très dure, redoutable. Je suis resté marqué à vie par ces innombrables déculottages forcés. J'ai été d'une pudeur pas maladive, mais extrême, terrible, de mon premier souvenir jusqu'à 25 ans. Et ma puberté à 12 ans n'a rien changé du tout. Pour mon plus grand malheur j'ai eu très tôt plusieurs anomalies très intimes inquiétantes et d'évolution incertaine, à surveiller. Il fallait baisser ou retirer mon slip à chaque fois, même pour une simple grippe, à 20 ans comme à 8 ans. J'ai vécu un martyr !

                        C'est l'un des tous premiers souvenirs de ma vie et le plus traumatisant. Je me supportais pas et j'étais insupportable. Chez mon 1er docteur de famille jusqu'à presque 10 ans, c'est ma mère qui me déshabillait entièrement elle même, slip et chaussettes compris ! A chaque fois je me retrouvais tout nu complètement pour de multiples examens interminables. Toise et balance pour commencer. Ensuite marcher nu dans la salle d'examens, etc. Et pour terminer la table d'examens. Examens détaillés du sexe, que j'ai appris à connaître ! Ce qu'on appelait à l'école " se les faire tâter ". Ensuite il me relevait les 2 jambes écartées pour regarder plus bas. A chaque fois ma mère avait une vue plongeante.
                        J'ai été salement opéré au zizi à 2 ans et demi. A partir de 13 ans mes testicules avaient toutes les apparences de " la grosse bourse ". J'ai eu très tôt des anomalies hormonales avec des cuisses très poilues dès 14 ans. J'ai commencé le vélo sérieusement tout gosse, avec très tôt de très grosses fesses et de très grosses cuisses, malgré ma minceur authentique. A 13 ans ma scoliose a commencée, et il a fallut montrer vraiment mes

                        Commentaire


                        • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans

                          Je suis un peu genée pour mon fils de 11 ans car a chaque visite chez le médecin elle le fait désabiller entièrement et il se retrouve tout nu devant moi. Ca ne me derange pas particulièrement mais a la dernière visite j'ai constatée qu'il essayait de me tourner la face. Je pense qu'il doit être gené mais a chaque visite elle le décalotte et lui palpe les testicules debout et allongé ( il a été opéré d'une ectopie plus jeunes) Je ne sait pas trop quoi faire ? en général jusqu'a quel age fait on desabiller un garcon ? doit je rester dans la salle d'attente ?
                          Merci
                          Dès le début tout a été inscrit en détail sur mon carnet de santé familial, puis sur ma fiche de santé scolaire qui m'a suivie partout, pour la plus grande joie des secrétaires médico-scolaires ! Quand j'avais 20 ans il n'existait uniquement que des grands slips de coton blanc, ouverts ou fermés, qui rendaient les examens impossibles. Les minislips et les slips de couleur n'avaient pas encore été inventés. J'ai baissé ou retiré mon slip entre 2 et 4 fois par an de mon premier souvenir jusqu'à plus de 20 ans. Devant 11 médecins différents, 4 femmes et 7 hommes. Ma mère m'a conduit chez mon 2ème docteur de famille jusqu'à 16 ans. Je baissais mon slip sous son nez à chaque fois, et elle assistait à tout, et de très près. Y compris le pédalage horizontal pour la poliomyélite, qui m'écartait les fesses. J'ai commencé à me masturber beaucoup tous les jours j'avais 12 ans.

                          Commentaire


                          • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans

                            C'est pas normal.

                            J'ai un fils de 15 ans. La dernière fois que la pédiatre l'a vu nu, c'était pour s'assurer qu'il était bien décalotté et que ses coucougnettes étaient bien à leur place. Il avait 2 ans à tout casser.
                            Mon fils voit régulièrement le doc parce qu'il fait du sport et qu'il a besoin de certificats spéciaux. La seule chose que mon fils dénude, c'est son torse.
                            A ta place, j'en toucherais 2 mots au doc ou je changerais carrément de praticien.
                            Lola.
                            J'ai bandé une seule fois sous le nez d'un médecin, c'est à 15 ans, à la visite médicale du lycée. La secrétaire, hypnotisée, fascinée, ouvrait des yeux ronds. Heureusement elles pendaient bien quand même. J'avais commencé à bander dans le vestiaire 2 heures avant, et mon zob rose est sorti bien raide sous le nez des copains par l'ouverture de mon slip. Pour quelqu'un de très pudique c'était le comble ! C'était dans les années 60 ...

                            Commentaire


                            • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans

                              C'est genant d'etre examiné devant sa mere

                              ce genre de situation je l'ai vécu quand j'étais jeune,nous étions 3 enfants,ma mere nous emmenait chez un medecin qui nous faisait passer la visite nu devant ma mere
                              comme mon petit frere avait 10 ans de moins,et ma soeur 4 ans de moins que moi,ma mere profitait du fait qu'elle prenait rendez vous pour lui pour me faire examiner par la meme occasion
                              le probleme c'est que du coup j'ai eu droit a ses visites jusqu'a l'age de 18 ans,et que jusqu'a cet age j'ai passé la visite entierement nu devant ma mere
                              elle n'y voyait rien de choquant,mais je vous garantie que se faire decalotter,palper les testicules lorsque l'on est un grand gaillard de1,85m ca n'a rien de bien marrant,c'est limite humiliation
                              alors parent que votre fils/votre fille soit éxaminé nu pas de probleme,mais détournez le regard svp
                              Ma mère m'a emmené chez mon 2ème docteur de famille au moins 2 fois par an jusqu'à presque 16 ans. Nu en chaussettes à chaque fois. Ensuite sans elle, dans la même tenue et à la même fréquence, jusqu'à plus de 18 ans. Ma mère n'en perdait pas une miette et y prenait un plaisir certain. Dans ces années là c'était considéré comme normal.
                              J'ai subi mes 2 dernières visites médicales scolaires à 19 et 20 ans, dans un 2ème centre médico-scolaire dans une grande ville, avec le même médecin, d'un certain âge, chauve et corpulent. Exactement comme un gosse ! Très vite " baisse ton slip !! ". " Retourne toi ! " " Tu peux remonter ton slip ! ". J'ai constaté que ma fiche de santé scolaire du lycée, très remplie, m'avait suivie, il l'avait sur son bureau. Très longue tâte des oeufs, examen interminable du membre découpé, qu'il a redressé et tourné dans tous les sens. Très longue contemplation de mes grosses fesses, etc. comme d'habitude dans mon cas. On aurait dit pour un gamin. La majorité était à 21 ans.

                              Commentaire


                              • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans

                                J'ai eu 9 ans en février, j'ai vu mon 1er médecin de famille une dernière fois en juin. Il avait une jeune assistante qui avait un très gros cul à la hauteur de mes yeux avec son tablier caoutchouté blanc " de jardinier " par dessus sa grande blouse blanche. Celle ci pouvait rentrer dans la salle d'examens à tout moment, mais n'est jamais rentré. Il prenait sa retraite à la fin de l'année. En novembre j'ai été pris de maux de ventre. Ma mère en a profité pour me choisir un 2ème médecin, un pédiâtre de ses amis personnels, qu'elle fréquentait en dehors de mes visites. J'ai eu 10 ans en février. Il m'a baissé mon slip 4 fois entre le mois de novembre précédent et le mois de mars. Il m'a envoyé en examen de 1/2 journée dans une clinique en avril. Un seul et unique examen ce jour là : le doigt dans le derrière, et sans ménagement, devant 3 infirmières présentes pour la circonstance ! Ensuite mon nouveau pédiâtre ma baissé mon slip à nouveau en mai et à nouveau en novembre. Je me suis donc retrouvé sans slip 7 fois en un an, de novembre à novembre.
                                J'ai eu 18 ans en février, la visite médicale du lycée en mai. Le médecin de famille en juin. Et le centre de s

                                Commentaire


                                • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans

                                  J'ai eu 9 ans en février, j'ai vu mon 1er médecin de famille une dernière fois en juin. Il avait une jeune assistante qui avait un très gros cul à la hauteur de mes yeux avec son tablier caoutchouté blanc " de jardinier " par dessus sa grande blouse blanche. Celle ci pouvait rentrer dans la salle d'examens à tout moment, mais n'est jamais rentré. Il prenait sa retraite à la fin de l'année. En novembre j'ai été pris de maux de ventre. Ma mère en a profité pour me choisir un 2ème médecin, un pédiâtre de ses amis personnels, qu'elle fréquentait en dehors de mes visites. J'ai eu 10 ans en février. Il m'a baissé mon slip 4 fois entre le mois de novembre précédent et le mois de mars. Il m'a envoyé en examen de 1/2 journée dans une clinique en avril. Un seul et unique examen ce jour là : le doigt dans le derrière, et sans ménagement, devant 3 infirmières présentes pour la circonstance ! Ensuite mon nouveau pédiâtre ma baissé mon slip à nouveau en mai et à nouveau en novembre. Je me suis donc retrouvé sans slip 7 fois en un an, de novembre à novembre.
                                  J'ai eu 18 ans en février, la visite médicale du lycée en mai. Le médecin de famille en juin. Et le centre de s
                                  Et le centre de sélection militaire de Mâcon début octobre. Où je suis passé tout nu sur les très redoutables " bancs " de Mâcon.

                                  Commentaire


                                  • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans

                                    Il est impossible d'oublier un parcours comme celui là, quand on est d'une pudeur extrême !! Et dans ce cas ça change définitivement l'orientation sexuelle. Après 25 ans, par réaction, je suis devenu hyper exhib, autant que j'étais pudique avant. Et uniquement devant des gens interessés.
                                    Vers 25 ans j'ai commencé à faire des rêves nocturnes interminables de plus en plus fréquent où je marchais tout nu dans des rues pleines de monde. J'ai eu ensuite mes premières pulsions exhibitionnistes le jour. J'ai commencé à me déculotter uniquement sur demande, devant n'importe qui et n'importe où, j'avais 30 ans. C'était vers 1980, ça tombait bien, c'était devenu très à la mode !
                                    Dernière modification par ttemoignage, 17.08.2015, 21h42.

                                    Commentaire


                                    • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans

                                      Reprise en mains

                                      D'après votre récit, je pense u'il est très important que vous obligiez votre garçon à vous regarder dans les yeux et à se mettre bien face à vous, car il n'est jamais sain de laisser d'installer un comportement sournois et dissimulateur. Un garçon de 11 ans (ou 12, ou 13...) est capable de comprendre qu'il n'a aucune raison de cacher quoi que ce soit à sa mère !
                                      Mon intimité la plus intime n'avait plus aucun secret pour ma mère, comme pour ses amies à qui elle en parlait. Elle organisait toute mon intimité. Je me masturbais tant que je voulais en prenant bien mon plaisir, et je changeais de slip quand je voulais, elle trouvait ça très bien. Elle surveillait la façon dont je m'essuyais après avoir joui pour ne pas en mettre partout. Elle surveillait beaucoup mes slips. Dans notre vieille maison elle pouvait regarder dans ma chambre à tout moment. Quand je me branlais elle était dans la pièce à côté. Elle savait exactement comment je faisais et combien de temps ça durait. Elle savait quelle tête je faisais quand un docteur me tâtait les oeufs et me redressait mon zizi découpé.
                                      C'était dans l'univers répressif des années 60 ...

                                      Commentaire


                                      • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans

                                        Je suis un peu genée pour mon fils de 11 ans car a chaque visite chez le médecin elle le fait désabiller entièrement et il se retrouve tout nu devant moi. Ca ne me derange pas particulièrement mais a la dernière visite j'ai constatée qu'il essayait de me tourner la face. Je pense qu'il doit être gené mais a chaque visite elle le décalotte et lui palpe les testicules debout et allongé ( il a été opéré d'une ectopie plus jeunes) Je ne sait pas trop quoi faire ? en général jusqu'a quel age fait on desabiller un garcon ? doit je rester dans la salle d'attente ?
                                        Merci
                                        Il fallait effectivement tout retirer complètement. Le slip c'est évident, mais aussi les chaussettes. Jusqu'à mes 10 ans chez mon 1er docteur de famille, c'était ma mère qui s'en chargeait à chaque fois au minimum 2 fois par an. A 14 ans à la visite médicale du lycée je me suis retrouvé très vite complètement nu dans la salle d'examens. C'est la première fois que je me suis mis tout nu devant une femme (la jeune secrétaire très émue et rougissante). Il fallait retirer aussi la montre, les lunettes, les colliers, gourmettes, etc. Au centre de sélection militaire de Mâcon, pareil à 18 ans, et rentrer tout nu un par un dans la salle d'examens.
                                        Pendant 7 ans, mon lycée de 1000 élèves de 10 à 19 ans, à l'époque uniquement des garçons, avait un local spécial pour les visites médicales, qui ne servait qu'à ça, sur le palier de l'infirmerie.
                                        Dernière modification par ttemoignage, 17.08.2015, 22h23.

                                        Commentaire


                                        • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans

                                          A 20 ans, au service militaire, j'ai subi les pires bizutages, copiés exactement sur les visites de l'époque, mais en pire, et publiques !

                                          Commentaire


                                          • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans

                                            Au minimum 2 fois par an, de mon premier souvenir jusqu'à plus de 20 ans, c'était à chaque fois une épreuve redoutable. L'angoisse me nouait le ventre 24/24 dès l'annonce d'une visite. Et ça me coupait toute envie de toute activité sexuelle, le nombre de jours qu'il fallait. Et je n'avais même plus de pollutions nocturnes qui m'arrivaient inmanquablement à chaque fois que je ne pouvais plus me masturber tous les soirs comme d'habitude, à 18 ans comme à 15 ans. L'appréhension me dépassait involontairement, je n'étais plus maitre de mes réactions, c'était mon corps qui disait non ! Car je savais ce qui m'attendait.
                                            La présence de ma mère chez mes 2 médecins de famille jusqu'à presque 16 ans, était presqu'un réconfort. Dans ces années là c'était considéré comme très normal. Je passais tout nu sous la toise et sur la balance à chaque fois. Elle ne quittait pas mon sexe des yeux. Une femme reste une femme, et un homme un homme, dans de telles circonstances.
                                            Uniquement en sortant de chez le docteur, et uniquement dans la rue, ma mère me faisait compliment sur mes belles fesses, et des commentaires sur mes grosses cuisses, " difficile de trouver plus grosses et plus poilues ! "
                                            A 20 ans nous étions traité comme des gamins irresponsables !
                                            Dernière modification par ttemoignage, 20.08.2015, 08h48.

                                            Commentaire


                                            • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans

                                              Contrairement à la plupart des ados des années 60, j'ai connu uniquement des locaux très spécialisés, qui ne servaient qu'à ça. Je n'ai même jamais connu d'infirmerie scolaire. Seulement un local qui ne servait qu'à ça, sur le palier d'une infirmerie scolaire.
                                              Tous les enfants et ados redoutaient par dessus tout ces locaux, que nous connaissions tous trop bien ! On savait tous comment ça se passait, et ce qui nous attendait. En particulier la célèbre phrase " Tous en slip ! ". Que nous résumions tous en une seule formule bien connue : " se les faire tâter ! ".
                                              Les locaux les plus redoutables de tous, qui nous faisaient trembler, c'était les centres médico-scolaires ! Très connus pour leur impudeur extrême, sans limite. J'en ai connu 2 différents, un à 11 ans et un autre à 19 et 20 ans. Même à 20 ans le slip n'était pas long à descendre !
                                              Dernière modification par ttemoignage, 20.08.2015, 08h59.

                                              Commentaire


                                              • Re: Tout nu chez le medecin a 11 ans

                                                C'est humiliant, à mon avis vous avez a faire à un pédophile, non seulement il faut changer de médecin mais il faut le signaler.

                                                Commentaire

                                                Publicité

                                                publicité

                                                Chargement...
                                                X

                                                publicité