publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

J'aimerais comprendre...

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • J'aimerais comprendre...



    Bonjour, je vous écris afin de trouver des réponses a mes questions, merci!

    Déjà, j'aimerais savoir quels sont exactement les risques de choper cette maladie.
    D'un côté, un ami a du faire un test a l'hopital prescrit par un medecin, (a cause de symptomes) car "même s'il n'y a pas eu de rapports non protégés, il y a toujours un risque".
    D'un autre, dans une série américaine de medecine connue de nous tous, une patiente (dont le preservatif de son partenaire seropo a rompu) se voit dire par l'un des medecins que ce genre de risque, même s'il est present, est tres faible par exposition.
    Est ce vrai? (je ne compte pas cesser de me proteger pour autant hein)

    Ensuite, a propos des symptomes. J'ai toujours cru qu'il n'y en avait pas, on me dit que si, mais que le sloggan "la seule façon de le savoir, c'est de faire le test" fonctionne car les symptomes peuvent etre assimilés a tellement de choses differentes...
    Quels sont ils exactement? (rougeurs (a quoi ressemble t'elles?), grippe(une grosse ou même petite?) ou gros rhume, ganglions gonflés (douloureux?)a priori... j'en oublie?)
    Sont ils systematiques? sont ils indissociables, ou on peut en avoir qu'un ou deux de la liste?

    J'ai eu un rapport a risque (preservatif rompu) il y a presque un an, et je crois n'avoir eu aucuns symptomes, hormis la grippe, mais c'était un début de grippe, donc tres legere qui est partie assez vite grace aux prescriptions du medecin. C'était en plein hiver, donc periode normale pour choper du mal, et le medecin ne m'a rien dit de plus.
    Ai je un risque que ce soit du au sida ou est ce que l'absence de tout autre symptomes ferait du test une simple prevention? Est ce que la grippe du a ça doit etre forcement aigüe?

    Je sais que je devrais faire le test et je le ferait, mais là, j'ai juste besoin de vos avis, merci a vous tous!

  • Salut elin
    En effet



    Le test et le médecin sont obligatoires (en fait analyses pour être sûr(e) ) afin d'éviter toute anxiété.
    De plus il n'existe pas de symptômes spécifiques du SIDA puisque cette maladie "ne fait que" diminuer le système immunitaire.En fait on meurt d'une autre maladie due au manque de moyens de défense de l'organisme.

    Commentaire


    • Salut elin



      je vais tenter de répondre au mieux à tes questions parce que tu as visiblement l'air très préoccupé par tout ça.

      les risques de l'atraper :
      - voie sexuelle, y compris les contacts bucco-génitaux (de l'homme à la femme, comme de la femme à l'homme)
      - voie sanguine
      - voie materno-foetale
      ce sont les seuls risques (et c'est déjà beaucoup) de transmission du virus. tu ne l'attrapes ni par simple contact, ni par la salive, ni par une piqûre de moustique

      concernant l'exposition au risque de transmission quand un préservatif est rompu, le risque est bien réel ! même quand un préservatif se rompt sans éjaculation, le liquide séminal est une sécrétion sexuelle qui peut renfermer le virus et donc le transmettre.

      à propos des symptômes du sida, sache qu'on est d'abord séropositif puis malade du sida. je m'explique...
      dès que quelqu'un reçoit le virus du sida, par n'importe quelle voie, il devient porteur sain, ça veut dire qu'il a le virus dans son organisme mais qu'il peut n'avoir aucun symptôme et ce, pendant plusieurs années !
      ce n'est qu'après, généralement, un certain nombre d'années qu'il commence à développer des symptômes qui ne sont pas spécifiques du sida, et pour cause : le virus du sida a pour mode d'action de parasiter les cellules immunitaires de l'organisme (les lymphocytes T, les T4).
      ces cellules te protègent constamment de toute agression de l'environnement, autrement dit tout microbe que le corps reconnaît comme étranger. le problème, c'est que lorsque les T4 sont très diminués dans l'organisme, le corps se défend beaucoup plus mal contre des maladies, habituellement bénignes.
      ainsi, un simple rhume peut devenir très grave à un stade très évolué de la maladie.
      donc, en étant porteur du virus du sida et en ayant déclaré la maladie, on peut observer des symptômes très différents les uns des autres qui seront les symptômes propres aux maladies telles qu'un rhume ou une grippe.

      dans le cas de la grippe que tu as eu en hiver suite à un rapport à risque, je pense que c'est simplement du à la mauvaise saison. quant à te dire formellement si le virus a pu t'être transmis, je ne pourrais pas me prononcer. il y a certes un risque mais seul un teste de dépistage reste la preuve irréfutable d'une contamination ou non.


      j'espère que j'aurais pu répondre à tes questions, sans trop de complexités.

      bonne soirée et n'oublie pas le test,
      taemys.

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2005-09

      publicité

      Chargement...
      X

      publicité